Amours et erreurs de casting

Amours et erreurs de casting

Amours et erreurs de casting

Nous sommes nombreux à avoir vécu ou à vivre encore des amours dans lesquelles nous avons l’impression de ne pas être avec la bonne personne. C’est ce qu’on appelle les erreurs de casting.

Dans ce premier podcast, je vous explique ce qui provoque ces erreurs de casting et comment ne pas tomber dedans.

Écoutez ou téléchargez cet audio en cliquant ci-dessous.

Lecteur audio


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.

Transcription texte du podcast

Amours et erreurs de casting

En amour, les erreurs de casting, c’est quand on a l’impression de ne pas être avec la bonne personne.

Au départ, la rencontre et toujours motivée par une attirance physique. D’ailleurs si c’est pas le cas, on peut se poser la question de qu’est-ce qu’on fout là.

Le physique, c’est bien, mais on espère toujours rencontrer la bonne personne, celle qui va nous convenir et avec qui on pourra se sentir bien, s’amuser, en un mot : être heureux. Mais qu’est-ce que la bonne personne ? Qui est-elle pour moi ?

Une question utile à ceux qui sont au début de leur histoires, une question qui déroute les jeunes… ou ceux qui sont seuls, après divorce ou une rupture… et qui poursuit chacun d’entre nous tout au long de sa vie, jusqu’à ce qu’il la trouve.

C’est la question de ceux qui sont à nouveau seuls ou ceux qui sont encore seul, et qui se sentent prêts à rencontrer, à entrer dans une vraie histoire…

Dans ce genre de cas, si on est en manque, si on a envie de rencontrer quelqu’un, si on est pressé ou en détresse… si on a ce manque, cet appel qui crée une sorte de stress, alors on court le plus grand risque de faire des erreurs de casting, de rencontrer un ou plusieurs partenaires qui ne conviennent pas.

Quand on est en manque, on ne va pas être trop regardant, en fait on va se mentir, on va un peu arranger la réalité pour se persuader que c’est bien et on se trompe sur cette question souvent.

Souvent on est dans la pulsions, on a du désir, on a envie de cette nana… envie de ce gars-là. On a le désir de sentir l’amour…

Et le désir partagé laisse croire qu’on se correspond, qu’on se ressemble.

On se ressemble en réalité sur toutes sortes de choses, simplement parce qu’on est humains, avec des désirs, des frustrations, des rêves… et ça nous touche profondément.

On se sent touché. D’autant plus quand on fait l’amour, parce qu’en plus on est touché physiquement et que cela crée toute sorte d’ancrages émotionnels.

Que faire avec les erreurs de casting ?

Pour en revenir aux erreurs de casting… Comment faire pour pas tomber dedans ?

La principale chose à faire c’est de développer la patience… et l’intuition.

Ça a à voir avec la faculté de garder un peu de recul, s’observer de l’extérieur… de garder une partie de soi qui est lucide.

C’est très difficile parce que, justement quand tombe amoureux… (c’est peut-être pour ça qu’on parle de « tomber » amoureux, parce qu’on perd sa lucidité, on perd ses moyens) on est juste dans l’effet de la pulsion, dans l’effet de l’attraction…

Mais c’est pas très grave, c’est pour ça qu’on se fréquente, c’est pour ça qu’on vit ces débuts d’histoires avec passion, mais c’est aussi pour ça qu’il y a autant d’erreurs de casting…

Alors la solution, elle est simple. Il y a deux possibilités.

Soit, si vous n’êtes pas trop bien compatibles… vous vivez pleinement cette rencontre, vous en profitez, vous en jouissez, vous vous faites du bien, vous vivez votre désir, votre attraction… et votre plaisir : vous le partagez au mieux avec l’autre…

Et quand vous sentez que cette passion retombe, vous foutez le camp… vous fichez le camp, vous vous cassez ! Parce que vous sentez que, quelque part, votre intuition vous dit que c’est pas ça. Voilà la première solution.

Et donc après, vous allez recommencer avec la personne suivante. Jusqu’à ce que quelque chose mûrisse en vous. Jusqu’à ce qu’un cap se passe, jusqu’à ce que vous ne soyez plus dans l’urgence de la rencontre, dans l’urgence de rencontrer quelqu’un et là, vous allez probablement rester seul quelque temps.

Vous rencontrerez des gens, mais sans… sans coucher, sans entrer en relation amoureuse. Vous allez rencontrer des partenaires potentiels, et apprendre à les observer à les évaluer avant d’entrer dans l’échange amoureux et charnel.

Donc ça c’était la première variante : rencontrer et se laisser aspirer par cette attirance, le vivre à fond et après ficher le camp pour retrouver votre solitude, votre chemin personnel pour laisser la chance à la bonne personne de vous trouver…

Soit donc, deuxième solution, vous insistez. Vous savez quelque part que le choix n’est pas le bon, mais vous n’arrivez pas à admettre que vous vous êtes trompé, ou alors vous ne pouvez pas supporter l’idée de vous retrouver seul…

Ou encore, la personne avec qui vous êtes révèle plus d’avantages que vous ne l’imaginiez. À force de la connaître vous finissez par la trouver belle. Vous lui découvrez des qualités qui vous touchent…

Et pour toutes sortes de raisons, qui vous appartiennent, qui sont peut-être fondées ou d’autres non, vous allez rester avec elle. Et là, ça va être long… et dangereux. Mais avec le temps, les mois… plutôt les années… avec les années et les échanges et toutes les expériences que vous vivez à deux… vous aurez peut-être même des enfants, vous allez vous marier et fonder une famille…

Avec donc toutes ces années, il va y avoir un mimétisme qui s’opère entre vous. Et ce mimétisme va vous permettre de vous transformer l’un l’autre pour effectivement devenir peu à peu plus proches de la personne que vous attendiez… l’un pour l’autre.

Et alors vous aurez peut-être cette chance, malgré l’erreur de casting de départ, de vous être suffisamment transformés pour vous correspondre.

Les deux solutions sont bonnes. Ou du moins, les deux solutions peuvent amener au bonheur.

Si vous êtes romantiques, vous choisirez peut-être la seconde. Si vous êtes plus autonome, vous choisirez peut-être la première.

Amours et faculté de choix

Un mot maintenant sur le choix : le choix nécessite de se connaître soi-même. Pour choisir ce qui vous convient, vous avez besoin de savoir qui vous êtes, de connaître vos besoins et vos valeurs.

Et c’est la raison pour laquelle il y a toujours tellement d’erreurs de casting quand on est jeune… parce qu’on ne se connaît pas très bien et alors il est très difficile d’évaluer l’autre, de voir s’il va nous convenir ou non.

La meilleure chose à faire donc, pour cultiver l’amour qu’on a, pour cultiver l’amour dans sa vie, c’est d’apprendre à se connaître soi-même. Pour cela, il faut s’observer, s’écouter et ressentir ce qui se passe en soi avec le plus de sincérité possible.

Entrez dans l’expérience que la vie vous propose. Allez-y joyeusement, en vous disant que rien n’est jamais définitif et que tout évolue sans cesse. Voyez ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas, goûtez les choses pour savoir si elles ont une saveur agréable pour vous, positionnez-vous sur ce que vous entendez, dites si vous êtes d’accord ou pas.

Cela ramène à l’importance de ce que j’ai déjà dit juste avant, il faut s’entraîner à garder une sorte de regard extérieur, comme si on sortait de soi et qu’on pouvait se voir avec une petite distance… Se regarder avec du recul ou du détachement…

C’est marrant cette expression qu’on utilise souvent face aux décisions : « prendre du recul ». Comme si on l’avait toujours intuitivement senti, ce besoin de se séparer un peu de soi et de sortir de son ego pour porter un regard plus sage et bienveillant, plus lucide aussi, lucide au sens de l’être profond… sur soi-même.

Et donc de prendre cette position, ce point de vue pour observer ce qui nous arrive…

Mais on le sait, dans l’amour, dans la rencontre amoureuse, il y a une activation des hormones qui nous échappe, qui est physiologique et qui crée en nous ce sentiment, cette émotion, cette croyance que nous avons besoin de l’autre.

C’est ce qui crée justement notre dépendance, notre besoin de l’autre et par là, ces erreurs de casting.

Alors si vous voulez éviter de tomber trop souvent dans ces erreurs de casting, renforcez-vous pour devenir plus autonome, plus solide, et prenez le temps de choisir vos relations en fonctions de qui vous êtes vraiment.

Alors vous pourrez entrer en connaissance de cause dans une relation. Si une rencontre est juste là pour le fun et vous apporter du plaisir, soyez sincère et vivez-la comme relation éphémère. Si c’est une histoire prometteuse, essayez donc pour voir ce que vous ressentez. Peut-être que c’est la bonne.

Quand vous serez prêt, que vous vous connaîtrez assez pour ça, vous sentirez un déclic ou vous aurez des pensées nouvelles, un truc inhabituel qui vous fera savoir que vous pouvez faire le choix de la personne qui est là.

Allez-y, travaillez sur vous-même et réjouissez-vous de l’amour qui vous attend.

Vous pouvez continuer à découvrir mes podcasts ou mes articles sur mon blog erotic-attitude.com, erotic avec C parce qu’il y a déjà assez de Q comme ça sur le web ! Tapez erotic-attitude sur Google et vous me trouverez.

Je continuerai à converser avec vous sur les moyens de reconnaître la bonne personne dans les prochains podcasts erotic-attitude.

C’était Philippe Fragnière, n’attendez pas le bonheur, créez-le !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Amours et erreurs de casting »

  1. Je suis vraiment dans cette phase amour et erreur du casting je n ai pas rencontré la personne compatible je souffre de la solitude donc je vais pour mon plaisir et on verra.

    1. Suivre son plaisir est le meilleur moyen pour apprendre à mieux se connaître et donc à augmenter ses chances de rencontrer la bonne personne. Et finalement, cela peut aussi être un chemin très agréable. Continuez donc à prendre du plaisir et restez attentive à ce que la vie vous offre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *