Baisers, bisous et roulage de pelle

Baisers, bisous et roulage de pelle

Qui n’est pas sensible aux baisers ? Les baisers sont la première manifestation de l’attirance entre deux êtres. Baisers, bisous et roulages de pelle font ainsi partie de l’expression du couple. Je ne sais pas si le romantisme est mort, mais il me semble qu’on voit de moins en moins d’amoureux s’embrasser dans la rue.

Baisers, bisous et roulage de pelle

Il y a bien sûr tout un tas de façons de manifester son désir, mais les baisers gardent une place privilégiée en ce domaine. De plus, les différentes manières d’embrasser sont très variées et révèlent le style et la personnalité de l’amoureux.

Certains embrassent avec fougue et passion, d’autres avec la retenue des gens plus timides. Mais quoi qu’il en soit, les échanges de bouches sont plus ou moins compatibles et en disent long sur le potentiel de plaisir que les amants se réservent l’un à l’autre.

Si vous trouvez que le baiser n’est pas terrible, il y a fort peu de chances que ce soit meilleur au lit. Mais lorsqu’il est bon, le baiser crée un lien physique intime qui active l’attraction sexuelle.

On se souvient tous de son premier baiser, parfois aussi de ses premiers échanges de lèvres avec quelqu’un qui a compté dans sa vie.

Le premier baiser n’a lieu qu’une seule fois.

Raison de plus pour en profiter et pour reproduire aussi souvent que possible l’intensité de nos émois lors de nos jeux de langues. Mais comment faire pour développer cet art d’embrasser qui fait le délice des amants ?

Les baisers et ce qu’ils racontent

Il y a une grande différence entre les petits bisous secs du vieux couple qui partage une tendresse amicale et les baisers goulus des amants fougueux qui se jettent l’un sur l’autre. Le baiser est porteur de sens, comme s’il pouvait sublimer les sentiments en présence.

D’ailleurs, les prostituées n’embrassent pas sur la bouche parce que c’est émotionnellement plus engageant que l’acte sexuel lui-même. Doit-on en déduire que plus on aime plus on embrasse ? Il y a de nombreux couples qui s’aiment profondément et qui ne s’embrassent plus beaucoup. Le baiser est donc plutôt lié à la passion amoureuse, celle qui attise et entretient le désir.

En tant que zone sensible, la bouche éveille les sens et produit de l’excitation. Elle est aussi le lieu des introductions réciproques, là où chacun peut être tour à tour pénétrant et pénétré. Elle fait ainsi la métaphore de la pénétration sexuelle, avec un aspect androgyne qui pourrait plaire aux deux partenaires.

Les baisers sont l’essence même des prémices amoureux et s’accompagnent fort bien de caresses, d’effeuillage réciproque et d’autres mouvements du corps. Les baisers sont ainsi les préparatifs à l’amour physique, mais leur grand avantage c’est qu’ils peuvent accompagner les amoureux à tout moment et dans toutes les circonstances du quotidien.

Il n’y a pas besoin de se cacher pour s’embrasser (du moins pas trop). Le couple amoureux manifeste son amour n’importe où et en toute impunité, cultivant ainsi le désir en attendant le moment propice des retrouvailles de la culotte.

N’hésitons donc pas à nous embrasser (à tire-larigot, à tort et à travers et à tout bout de champ) pour profiter de l’amour qui nous lie et du désir qui nous transperce.

L’art des baisers et de leurs variantes

L’art de partager des baisers, de les donner comme de les recevoir, n’est pas inné. C’est le résultat d’un apprentissage largement véhiculé par la culture. D’ailleurs, il y a beaucoup d’endroits dans le monde où le baiser n’a pas la même importance qu’en occident. Certains pays interdisent même les baisers en public !

Pour nous qui avons la chance de pouvoir en user (et même en abuser) en toutes circonstances, il peut être intéressant d’explorer les possibilités de cette activité hautement sensuelle.

Baisers

Pour commencer, les lèvres des partenaires s’approchent généralement en douceur et se rencontrent mollement dans un contact chaud et humide.

Avec une haleine fraîche c’est plus sympa qu’après avoir mangé de l’aïoli, ou alors il faut vraiment être très amoureux… Par conséquent, une bonne hygiène est recommandée.

Une fois la connexion buccale établie, la danse des langues commence. Là où certains contractent leur langue pour la transformer en dard rigide et pointu, d’autres préfèrent la détendre pour la rendre plus douce et souple. Cette seconde option offre plus de confort et s’avère plus accueillante à l’autre.

Certes, le baiser partagé est un moment de détente et d’abandon, mais il ne faut pas exagérer avec la relaxation : une langue trop molle pourra paraître comme un manque d’enthousiasme. L’idéal est d’en varier la fermeté en fonction des émotions ressenties pour exprimer tantôt sa fougue, tantôt sa tendresse.

L’usage de ses dents est aussi intéressant et on aura plaisir à mordiller (j’ai pas dit mordre) les lèvres de l’autre. Leur texture fait penser à la chair d’une crevette et on peut trouver un grand plaisir à la faire rouler entre ses dents, à la caresser de la langue ou à l’aspirer délicatement.

Tant qu’on y est, on peut aussi s’attarder avec délice sur la commissure des lèvres, à la fois pour le plaisir qui s’y trouve et pour faire languir l’autre de revenir en bouche. Le baiser gagnera d’ailleurs à se faire attendre et à se propager aux alentours des lèvres, dans le creux du menton ou sur les ailes du nez.

Quand on revient se fourrer l’un l’autre, les caresses buccales trouvent un rythme naturel. Mais on pourra créer la surprise et varier les plaisirs en caressant le palais de son/sa partenaire avec la langue ou en lui lissant les dents ou les gencives.

Une telle exploration de la bouche de l’autre constitue une expérience hautement intime et érotique. Elle ne devra toutefois jamais être intrusive ou forcée. Pénétré et pénétrant prennent plaisir à s’inviter, à s’accueillir et à s’honorer mutuellement.

La salive joue aussi un rôle important dans les baisers puisqu’elle permet déjà d’absorber l’autre en goûtant à ses fluides. Ainsi, le fil de bave est sublimé, préparant les amants à mélanger d’autres fluides, plus intimes encore… dans la moiteur des sexes.

Exprimer le désir sans se prendre la tête

Mais le baiser peut aussi être rigolo et ne pas trop se prendre au sérieux, par exemple en position tête-bêche ou en sortant les langues chacun pour en toucher le bout.

Les rires accompagnent toujours favorablement les baisers et alternent à merveille avec la passion amoureuse.

C’est ainsi qu’on aura du bonheur au roulage de pelle, qu’on se roulera des galoches à n’en plus finir dans la joie et la bonne humeur, pour attiser cette passion complice qui nous attire l’un vers l’autre.

S’embrasser n’est pas anodin. Parce que le baiser est un langage. Les lèvres y communiquent en silence des choses fortes de sens.

Lorsqu’il s’agit d’aimer, les mots sont limités pour exprimer l’essentiel. Le langage du corps est bien plus explicite et le baiser est sans doute ce qui porte le mieux les sentiments du cœur.

Un proverbe ancien dit qu’il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Mais on ne sait pas de quelle bouche il s’agit, la sienne ou celle de l’autre. Peut-être qu’avant de se dire des bêtises (du genre qu’on pourrait regretter), il vaudrait mieux se rouler sept fois une pelle tendrement…

Baisers, bisous et roulage de pelle

À chacun sa manière d’embrasser et ses préférences. Il n’y a rien à redire là-dessus. On peut pourtant constater qu’au fil de nos rencontres amoureuses, certains partenaires, plus libérés ou créatifs, nous surprennent et nous font découvrir de nouvelles façon de profiter de nos baisers.

Sans doute y a-t-il encore un tas de choses à explorer et à découvrir sur nos lèvres, au-delà de nos habitudes, en terme de sensations, de perceptions et d’émotions à partager à deux.

Qu’en est-il pour vous ? Préférez-vous les baisers romantiques, les bisous doux ou les roulages de pelle fougueux ? Avez-vous d’autres expérience à partager ? Vous êtes libre de vous exprimer dans l’espace commentaire un peu plus bas.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Baisers, bisous et roulage de pelle »

  1. j’adore cet article .. les bisous, baisers et autres roulages de pelle font partie de notre quotidien … moi j’ai bien lui attrapé la langue avec les dents et le bloquer dans son élan … surprise assurée dont il ne faut pas abuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *