Chocolat : l’aphrodisiaque au quotidien

Chocolat : l’aphrodisiaque au quotidien

Et si les amateurs de chocolat avaient vraiment une libido plus active ? Le chocolat est-il vraiment l’aphrodisiaque à utiliser au quotidien ? Qu’on le veuille ou non, le chocolat est inscrit dans notre culture aux côtés du plaisir, du romantisme et parfois de l’érotisme.

Outre le plaisir gustatif que l’on peut y trouver, le chocolat redonne de l’énergie lorsqu’on est fatigué, calme quand on est angoissé, réduit le stress et améliore le moral.

Pour ceux qui ont un petit coup de mou dans leur érotisme, le chocolat pourrait réveiller le désir.

Pourquoi le chocolat est-il lié à l’amour ?

Depuis 1520, moment où les Espagnols ont ramené le chocolat du royaume aztèque, cette gourmandise n’a cessé de se développer jusqu’à la consommation courante qu’on lui connaît aujourd’hui.

Au départ, c’est surtout sa qualité aphrodisiaque qui en a fait un aliment mythique, une découverte sensuelle, voire même une expérience érotique.

Le roi aztèque Moctezuma était un peu porté sur la chose et mettait un point d’honneur à honorer chacune de ses nombreuses femmes. On dit qu’il buvait 50 tasses de chocolat par jour et que c’est grâce à ce breuvage qu’il était capable de contenter toutes ses compagnes.

Une telle énergie a fortement impressionné les conquistadors qui n’ont pu s’empêcher de répandre le mythe d’une boisson quasi magique.

Chocolat aphrodisiqaque

Mais les effets sur la libido exaltée des Aztèques venaient probablement moins du cacao que des épices qui étaient ajoutées en grande quantité dans ces préparations, comme le piment, la vanille, le poivre ou les clous de girofle.

Quoi qu’il en soit, même moins épicé, le chocolat éveille les sens aux plaisirs et les pensées aux désirs, comme en témoigne son interdiction dans les couvents et les monastères au XVIe siècle.

Lorsque Louis XIII et Louis XIV ont épousé des princesses espagnoles, ils ont aussi marié la France avec le chocolat, l’instaurant à la Cour puis le répandant parmi la noblesse.

Au XVIIIe siècle personne ne doutait des vertus aphrodisiaques du chocolat. Inviter une femme pour boire un chocolat chaud était alors une proposition sans équivoque.

Lorsque je fais une telle proposition aujourd’hui, il est rare que cela soit compris ainsi…

Casanova également n’hésitait pas à avaler plusieurs tasses de chocolat avant de se lancer dans une joute nocturne avec sa dernière conquête. Les libertins du XVIIIe siècle intégraient le chocolat à leurs jeux amoureux, comme en témoignent les chocolatières posées à la tête du lit sur les gravures d’époque.

Compréhension scientifique du phénomène aphrodisiaque

Les scientifiques sont toujours très prudents quand il s’agit de démontrer les vertus aphrodisiaques d’un produit, surtout s’il n’est pas issu de l’industrie pharmaceutique… Mais l’analyse chimique du chocolat permet tout de même d’en comprendre un peu mieux les effets.

On trouve un très grand nombre de substances différentes dans le chocolat (plus de 300 !) dont les vertus cumulées forment un cocktail plutôt favorable à notre métabolisme.

Des substances actives comme le potassium, le magnésium, le fer ou les antioxydants sont propres à nous donner un surcroît d’énergie, genre « le second souffle de l’amoureux ».

D’autres substances ont des effets antidépresseurs, certaines sont stimulantes, telle la caféine, ou encore euphorisantes comme la sérotonine ou la phényléthylamine. Certains composants vont déclencher d’autres hormones, comme la dopamine, qui générent des sensations de bien-être et de plaisir.

À la fois excitant et relaxant, le chocolat ressemble à nos ébats et les accompagne à merveille.

Chocolat et relations sexuelles

Plusieurs études ont établi des liens entre la consommation de chocolat et l’appétit sexuel, démontrant que les femmes particulièrement avaient une vie sexuelle plus riche lorsqu’elle s’abandonnait à leur gourmandise chocolatée.

Une autre étude affirme qu’une femme sur deux préfère le chocolat au sexe, alors que presque 9 hommes sur 10 préfèrent le sexe au chocolat. Mais ces études, réalisées sous forme d’enquête, ne peuvent être considéré comme scientifiquement représentatives.

Alors que ni le cacao ni le sucre n’ont de vertu aphrodisiaque, les endorphines qui sont produites dans le corps génèrent un indéniable bien-être. Celui-ci est souvent accompagné d’un contentement psychologique : la joie de s’accorder un petit plaisir. Ainsi, la consommation de chocolat reste liée à la détente, au bonheur et à l’amour.

Du chocolat pour stimuler sa libido

Il est évident que la consommation de chocolat doit rester raisonnable. Un besoin de sucre trop marqué révèle souvent un manque affectif que le chocolat peut combler. Dans ce cas, ce « plaisir solitaire » risque de remplacer la libido plutôt que de l’éveiller.

Mangez-vous du chocolat pour stimuler votre vie sexuelle ou au contraire pour l’endormir ? Il semble, comme souvent, que tout soit une question de mesure.

Pour ma part, je suis grand amateur de ce que j’appelle le « chocoleau », chocolat simplement dilué dans de l’eau bouillante avec un peu de sucre. Sans adjonction de lait, cette boisson est très digeste et participe peut-être à mes inspirations amoureuses.

Après bien des essais, mon produit préféré est le « Caotina », dans sa version noire, produit malheureusement impossible à trouver en dehors de Suisse. Sinon, privilégiez les poudres noires et sans sucre, que vous pourrez sucrer vous-même à volonté.

N’hésitez pas à en faire une consommation généreuse, qui peut avantageusement remplacer le café et vous procurer énergie et bien-être. Personnellement, j’en bois 4 à 5 tasses par jour pour mon plus grand plaisir… et celui de ma compagne.

Que le phénomène soit physiologique ou psychologique il n’en reste pas moins que l’effet aphrodisiaque du chocolat est bien réel pour un grand nombre d’entre nous.

Alors mangez ou buvez du chocolat avant de faire l’amour… ou après… ou même les deux en même temps, pour profiter d’un maximum de plaisir des sens et ressentir ces subtiles perceptions tant à l’intérieur de votre corps qu’à la surface de votre peau.

Et pour vous guider dans vos explorations chocolatées, laissez-vous emporter par un des meilleurs artisans chocolatiers de Suisse :
Olivier Fuchs, créateur de délices au carré.

Ne manquez surtout pas ses créations érotiques : Les plaques de chocolat qui se déshabillent sous le crayon de l’illustratrice Albertine Disponibles ici en trois déclinaisons graphiques.

Dessine-moi un chocolat

Faites du chocolat votre aphrodisiaque au quotidien.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Chocolat : l’aphrodisiaque au quotidien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *