Début de périple au Japon

Arrivée hier à Osaka, là je file sur Tokyo, Kamasura, Kyoto… Quinze jours de balade et de découvertes au Japon, pays de surprises et de différences que je partagerai avec vous par la vidéo.

L’amour à la japonaise

Pas si facile d’enquêter sur les us et coutumes amoureuses et sexuelles dans un pays où la retenue, la bienséance et la pudeur sont si présents. Suivez-moi sur place…

Des vidéos presque chaque jour pour accompagner mes réflexions sur les différences culturelles et comment elles peuvent nous enrichir…

Transcription texte de la vidéo

Osaka, 5h du matin. Je suis arrivé hier soir, 1ère nuit sur le sol Japonais.

Je pense qu’il va faire beau et je vais commencer mon enquête sur les us et coutumes du peuple nippon. Découverte donc de ce monde si étonnant et si différent du nôtre…

Bonjour c’est Philippe Fragnière et je suis donc en ballade au Japon. Actuellement à Osaka, il est 5h30 du matin. Je n’ai pas l’habitude de me lever si tôt mais avec le décalage horaire, je n’arrivais plus à dormir !

Donc, je me promène et j’ai trouvé, au milieu de zones incroyablement construite, un petit jardin pour vous faire cette vidéo, quoique entouré tout de même d’immeubles assez importants. Il y a beaucoup de diversité, en terme d’architecture, en terme d’ambiance… c’est assez surprenant.

Mon enquête pour erotic-attitude au sujet des comportements amoureux et sexuels au Japon s’annonce assez difficile, car d’après ce que j’ai compris, les japonais sont assez prudes, assez pudiques, et je vais voir ce que j’arrive à capter, à trouver, à observer dans les rues, sur les attitudes des gens.

En tout cas, le premier contact, en arrivant hier soir à l’aéroport, en prenant le métro pour la première fois, est assez extraordinaire. Les gens sont accueillants, souriants, attentifs, même si on ne parle pas un seul mot, (vous pouvez croire que je ne parle pas du tout Japonais) et mes quelques mots d’anglais suffisent à peine pour m’y retrouver…

C’est donc une aventure géniale de pouvoir se sentir perdu dans un monde complètement différent, à l’autre bout de la Planète.

Ce que j’ai pu découvrir déjà, ce sont les WC Japonais, qui sont très particuliers. Il y a pleins de petits boutons partout : pour mettre de la musique, pour régler le jet d’eau qui vous lave les fesses. La musique est très utilisée par les femmes, puisqu’elles ne doivent absolument pas être entendues quand elles font pipi, voire… la grosse commission. Elles peuvent donc régler le volume musical pour couvrir leurs propres bruits.

Cela donne déjà une première indication sur la pudeur que peuvent avoir les gens ici ! De même qu’on ne mange pas dans la rue. J’ai appris qu’une femme ne devait pas montrer l’intérieur de sa bouche en public.

Cela présage donc d’assez grandes difficultés pour trouver des informations sur la sexualité et la question amoureuse, mais… faites-moi confiance : j’ai l’œil et je vais vraiment analyser tout ce que je peux observer pour vous donner le maximum d’informations.

Voilà, vous pourrez comme cela m’accompagner dans ce périple ! Je suis au Japon pour 2 semaines et je ferai une vidéo de temps en temps… Je vais vous donner des nouvelles.

Donc, suivez-moi sur erotic-attitude et à tout bientôt !!!

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 réflexions au sujet de « Début de périple au Japon »

  1. Assis dans le train entre Lausanne et Nyon, court moment de calme entre deux séances, je regarde mon frère découvrir le Japon, et plus spécialement l’amour au Japon, sur mon smart phone. Curieux monde de technologie ou l’espace et le temps sont abolis dans le quotidien mais néanmoins réels puisqu’aujourd’hui même 20 ans me séparent du jour de mon mariage. C’est un beau cadeau de regarder mon frère sur un écran de quelques centimètres. Mon frère est avec moi… Mais il n’est pas là. Mon frère a le don d’ubiquité. Sacré Philippe! Je n’en attendais pas moins de lui. De toute façon je sais où il se trouve tout le temps. Il est dans mon cœur.
    Banzaï !!!

  2. Voilà qui nous mène loin de Sa Riera! Que va donner la dolce vita à la japonaise ? Mystère mystère…

    Bonne balade Philippe,

    Amicalement,

    Françoise

  3. Sacré Philippe! Quelle geniale idée que de partir au Japon pour ce reportage, qui promet d’être passionnant et très instructif. Allez à la rencontre des autres…. Là encore, tu es dans le vrai. Tu suis à fond dans ce périple… Bravo!

  4. Bonjour Philippe! Tu me l’avais dit… et ça y est, tu y es! ALors mois je suis curieuse de savoir si tu vas pouvoir enquêter sur les Geishas… car on m’a relaté une expérience qui n’a rien à voir avec l’idée qu’on se fait en lisant le livre « Geisha »…. c’est un rôle beaucoup plus élevé que cela, une voie spirituelle semble t-il… donc, voilà si au détour de ton parcours du pouvais aussi en apprendre de ce côté là…. si tu étais dans une école d’arts martiaux ça faciliterait sans doute ta tâche… mais je sais que tu es plein de créativité! Bonnes découvertes!

  5. Te souhaite un fabuleux voyage, suis sûre que la vie te mettra des gens parfaits sur ta route, passionné comme tu es, elle ne peut que te servir. Belle évasion c’est un monde tellement différent du nôtre. A bientôt bises Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *