Entretenir la flamme

Entretenir la flamme pour faire durer son couple

Entretenir la flamme est une préoccupation d’amoureux. En effet, il faut être amoureux (de l’autre, de la vie ou de l’amour) pour avoir cette intention. Lorsqu’un couple n’est plus amoureux et se trouve engoncé dans la routine de sa vie commune, il ne pense même pas à entretenir la flamme (c’est quoi ça ?) ou n’y croit plus. La volonté d’entretenir la flamme concerne donc les couples qui ont foi en leur amour.

Secrets des couples qui durent

On disait donc : entretenir la flamme

Au début d’une relation, il n’y a pas grand chose à faire parce que les hormones s’occupent de tout ! On est constamment dans le désir et la réjouissance de l’autre. C’est la période passionnelle, durant laquelle on n’a d’autre hâte que de découvrir cette personne inconnue pour qui on a tant d’attirance. C’est un temps où l’aspect charnel est privilégié, comme s’il offrait un accès unique au mystère de l’autre. On passe beaucoup de temps à deux, beaucoup de temps au lit, à fusionner ses univers à travers ses sens.

Entretenir la flamme

Tout va bien donc pour le jeune couple, qui n’a rien d’autre à faire que de suivre ses désirs et de partir à la découverte du monde que l’autre lui offre. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle cela « aventure amoureuse » ou « passion amoureuse. » Parce que c’est réellement une aventure passionnante que de découvrir l’univers inattendu de l’autre et d’en imaginer les interactions possibles avec son propre monde.

Mais la passion, chacun le sait, ne dure qu’un temps. L’aventure passionnante peut-elle se poursuivre au-delà ? C’est tout le défi du couple et l’importance d’entretenir la flamme.

La passion projette les amants l’un vers l’autre et leur donne l’occasion de découvrir et d’éprouver leurs sentiments. Peu à peu, ce qui s’échange dans le vécu de la rencontre révèle sa valeur. Après avoir perdu la tête pour un sourire ultra-white, des épaules larges ou une paire de seins, il arrive que l’on se sente touché par une personnalité, un être qui pourrait bien correspondre à ce qu’on attend.

Si l’histoire ne tourne pas court rapidement, c’est que l’amour se plaît à s’installer dans le couple. Et c’est au cœur de cette période d’or, à la fois intense et déroutante, que les amoureux trouveront ce qui leur permettra, plus tard, d’entretenir la flamme.

Complicité de couple : l’objectif n°1

La première chose à faire pour entretenir la flamme, c’est de cultiver le plaisir d’être ensemble. Un couple qui sait maintenir sa réjouissance l’un pour l’autre, qui sait rester enthousiaste à l’idée de se retrouver pour partager du bonheur, est bien parti pour durer. Mais comment faire cela ?

Complicité de couple

La clé se trouve dans la communication. Faut-il tout se dire ou garder une part de mystère ? Comment gérer les agacements inévitables que nos différences ne manqueront pas de provoquer ? La communication est un art subtil qui demande sans cesse à être développé et amélioré. Beaucoup de choses ont été dites à ce sujet et il existe de nombreuses approches, de nombreux séminaires et formations qui tentent d’en percer et d’en transmettre les secrets.

Quelques principes fondamentaux s’imposent comme une évidence, même s’ils ne sont pas toujours présents. En y portant une plus grande attention, il est facile d’améliorer sa communication et de développer ainsi la complicité du couple. Voici donc à quoi il faut s’appliquer pour s’assurer une bonne entente et un rapprochement continuel.

Communication : 10 points à ne pas négliger

  1. Faut-il souligner l’importance du respect mutuel ? Cela paraît évident et ça l’est : chacun est unique et a toutes les raisons d’être comme il est. Le couple offre aux deux partenaires l’occasion de développer leurs qualités et leur conscience, mais en attendant, chacun mérite d’être respecté tel qu’il est aujourd’hui.

  2. Soyez authentique dans vos paroles et dans vos actions. Ne dites pas quelque chose si vous pensez le contraire, mais apprenez à formuler votre avis avec bienveillance. Toute vérité néanmoins n’est pas bonne à dire et il faut parfois savoir garder le silence pour préserver la qualité de la relation.

  3. Évitez le jugement et la critique qui apparaissent dans les phrases commençant par « Tu ». Exprimez-vous plutôt en « Je » afin de communiquer vos propres ressentis et vos valeurs profondes. Vous donnerez ainsi à l’autre les moyens de vous comprendre sans qu’il se sente attaqué ou remis en cause.

  4. Gardez bien en tête que vous êtes deux personnes différentes et que rien ne vous oblige à être d’accord sur tout. Chacun a son propre vécu et sa vison du monde. La valeur du couple est justement de pouvoir s’enrichir de ce que l’autre apporte.

  5. Ne prenez pas les remarques de votre partenaire comme une attaque personnelle. Ce que l’autre vous dit, parfois maladroitement, c’est seulement l’expression de son ressenti ou sa version des faits interprétée avec les informations dont il dispose. Appliquez-vous à clarifier ce qui a besoin de l’être.

  6. Ne cherchez pas à être parfait. Tout le monde fait des erreurs. Quand vous vous rendez compte que vous vous êtes trompé, admettez-le et faites-vous pardonner.

  7. Pour bien communiquer, il faut avoir l’intention d’être entendu. Marmonner dans sa barbe ne permet que de verbaliser ses pensées pour soi-même. La communication demande de porter son attention sur l’autre et de manifester clairement ce que l’on veut dire. L’attention et l’intention sont nécessaires au véritable échange.

  8. Faites preuve d’humour et de légèreté. Au final, tout est relatif et les choses n’ont que l’importance qu’on leur donne. Un malentendu, un désaccord ou une dispute peuvent trouver une heureuse issue dans un éclat de rire et une étreinte.

  9. Ayez de la gratitude pour ce qui est partagé. Chacun fait du mieux qu’il peut et donne le meilleur de lui-même. Parfois c’est délicieux, d’autres fois cela ne répond pas à nos attentes. Mais on peut toujours remercier l’autre pour ce qu’il a donné.

  10. La communication passe aussi beaucoup par le non verbal. Les gestes, le toucher, les caresses anodines, les regards et attitudes sont d’autant plus importants qu’ils véhiculent le message de l’inconscient. Impossible de tricher avec cela et difficile de tout capter. Le langage subliminal du corps ne peut être corrompu par l’esprit. Il révèle seulement une complicité qui a su éclore, ou non.

La complicité du couple se cultive dans l’authenticité. Les amoureux devraient avant tout être les meilleurs amis du monde. Cela veut dire qu’ils devraient pouvoir se sentir accueillis, entendus et reconnus dans toute l’étendue de leur identité. Ils devraient toujours avoir du plaisir à être ensemble, à la fois pour partager ce qui les touche profondément et pour se marrer comme des gamins.

Quand les joies, les peines, les frustrations et les désirs peuvent être échangés sans retenue, le couple atteint cette confiance bienveillante qui les lie profondément et que l’on nomme complicité. Avec cela, ils seront bien partis pour entretenir la flamme, surtout s’ils y ajoutent la complicité érotique

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Je développerai d’autres points pour entretenir la flamme dans les prochains rendez-vous de Valérie Roumanoff sur « Les secrets des couples qui durent ».

Macaron Secrets des couples qui durentRendez-vous avec les autres blogueurs pour découvrir leurs
« Secrets des couples qui durent »

Valérie du Blog Droledemaman
Avec son article :  Dire oui
Michael du blog Mon Couple Heureux
Article :  Les 7 secrets des couples qui durent
Renata Lahalle du blog Les images2renata
Article :  les couples artistiques
Aline Magnin du blog  Vos-reves-interpretes
Article :  les Rêves et l’Amour 

Euphrosyne du Blog Je me disperse
Article :  Les secrets de l’amitié

Anthony Paspa du blog S’il suffisait d’aimer
Article :  Le SEUL secret des couples heureux (« Parce que c’est toi » – Axelle Red)

Eliane Hebert du blog Anti-cancer
Article :  RDV interblogueurs sur le thème des couples qui durent

Chantal Peccatte du blog Ambition et réussite
Article : Le Secret des Couples qui Durent

Alizée du blog Bonheur en Papillote
Article :  Et un jour…

Jo du blog The working mum
Article :  Faire durer son couple en 10 points clés

Valérie du blog WonderMômes
Article :  la communication

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

20 réflexions au sujet de « Entretenir la flamme »

  1. Merci Philippe pour ta participation!… J’adhère complètement à tes 10 points qui font le tour de toutes les erreurs à ne pas commettre!… et j’aime particulièrement le numéro 5: garder un peu de recul est en effet souvent salutaire 😉

    1. C’était un plaisir de participer à cette fructueuse rencontre de blogueurs. Merci à toi pour cette initiative.

      La communication est centrale pour le couple, mais la complicité intellectuelle ne suffit pas à entretenir la flamme ! Le mois prochain j’aborderai la question de l’érotisme… Chouette !

  2. Belle charte des dix commandements ! Ce que je trouve surtout difficile, c’est la communication des choses désagréables, puisque finalement l’amour est différent de la relation : on peut aimer quelqu’un qui a le don de nous exaspérer, avec lequel on est aux antipodes à un niveau trivial mais quotidien : par exemple quelqu’un de très ordonné avec quelqu’un qui s’en fiche. ..

    1. Oui, lorsque les différences marquent nos types de comportements, les outils de communication permettent de faire les concessions nécessaires qui sauveront l’entente, et même avec humour parfois, donc avec un réel plaisir…

      Par contre, si les différences touchent à des valeurs personnelles : les choses qui sont vraiment importantes pour soi et qui sont donc non négociables… alors il n’y a rien à faire ! Aucune méthode ne peut faire changer les valeurs de quiconque. On peut seulement prendre conscience qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre, accepter l’expérience et s’en aller. C’est pourquoi il est préférable de s’en rendre compte assez vite !…

      L’amour ne se satisfait pas de demi-mesure. Il fonde son développement sur la cohérence et l’authenticité. Être ensemble ne devrait pas être un effort. Les règles de conduite ne sont là que pour graisser des rouages parfaitement adaptés et pas pour unir ce qui ne s’emboîte pas.

      Notre psychologie moderne tend à nous laisser croire que si on s’y prend de la bonne manière, on devrait pouvoir aimer pratiquement n’importe qui. Je crois qu’on a simplement perdu le sens du choix dans nos relations. On ne croit plus à l’amour, on croit à la réussite.

      Il reste pourtant qu’il y a des personnes que j’aime et d’autres que je ne pourrais jamais aimer. Mais pour la plupart d’entre-nous, cela n’est pas du tout évident de se mettre au clair avec ça. Voilà un sujet qui mérite un article…

      Alors face aux agacements, je pose la question : sont-ils de ces agacements tendres ressentis envers la personne qu’on aime et dont on sait qu’elle ne changera pas, d’ailleurs on l’aime avec… Ou sont-il comme un caillou dans la chaussure qui blesse le talon de plus en plus à chaque pas ? A chacun de trouver ce qui l’anime, en cherchant tout au fond de lui…

      1. Sûr qu’il s’agit d’un sujet qui mérite un article : déjà l’amour est-il un choix ou un lien qui nous dépasse ?
        Parce qu’il peut arriver que l’autre par exemple ait un problème de drogue, d’alcool, ou une phobie gênante ou un problème psy, une maladie handicapante : toutes ces choses ne font pas partie des valeurs intrinsèques d’une personne et pourtant qui lui collent à la peau et terribles à vivre au quotidien.
        On peut ressentir le lien d’amour, mais refuser de vivre un quotidien avec par exemple.
        Alors on se demande, c’est quoi l’amour ?
        Est-ce que c’est aimer l’autre pour lui, mais sans pour autant accepter de se laisser gêner, étouffer par le handicap envahissant. Oui, pas facile à vivre. On dit que l’amour est un risque, oui.

  3. C’est vrai. Dur et dure auraient-ils la même racine ? Finalement l’être humain aime la difficulté : un casse-tête chinois obsède, tant qu’on ne l’a pas résolu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *