Faire l’amour, c’est pas rien !

Faire l’amour, c’est pas rien !

Faire l’amour définit l’action de se livrer à des activités sexuelles. À priori, ça se passe entre partenaires de sexe opposés, mais aussi entre partenaires de même sexe. Sur erotic-attitude, on se concentre sur la relation homme-femme, l’homosexualité n’étant pas ma spécialité.

L’expression « faire l’amour » est familière. Elle est politiquement correcte et universellement utilisée. D’ailleurs on retrouve son équivalent dans de nombreuses autres langues. Ce qui en fait sa particularité, c’est qu’elle implique que les partenaires aient de véritables sentiments l’un pour l’autre (ce qui est parfois difficile à identifier, il faut bien l’admettre).

Faire l'amour

La notion de « faire », qui suggère une action, pourrait laisser penser qu’il s’agit d’une activité humaine comme les autres. Dans ce monde axé sur la logique, la compétition et la productivité, on pourrait être tenté de faire l’amour comme on fait du sport, comme on fait la vaisselle ou pire encore, comme on fait son devoir.

Les médias nous laissent croire qu’on est tous libérés et présentent la sexualité comme une occupation fun et anodine, comme un truc à la mode. Selon eux, chacun devrait faire l’amour comme bon lui semble… et sans se prendre la tête, s’il vous plaît ! Mais au fond de lui, chacun sait que faire l’amour, ce n’est pas rien. Alors l’amour peut-il vraiment se « faire » ?

Il est vrai que le verbe « faire » sous-entend le déroulement d’une action. Mais on peut aussi interpréter ce mot au sens de fabriquer, réaliser, produire, créer. Un peu comme l’artisan fait son ouvrage ou comme le temps fait son œuvre. Lorsqu’on fait l’amour, on fabrique réellement quelque chose, en terme de liens et d’énergie. Pourrait-on dire « créer l’amour ensemble » ?

Dans un flirt, avant de passer à l’acte, l’amour n’existe pas encore. Il y a de l’attirance, mais on ne sait pas si on va vraiment aimer. Les hommes en particulier ont besoin de faire l’amour pour savoir si leurs sentiments peuvent se développer. Leurs compagnes, plus naturellement intuitives, seront au clair bien avant eux sur ce qu’elles ressentent.

Après avoir fait l’amour une première fois avec une personne, on se rend compte que quelque chose a changé. L’amour a été créé et se trouve présent. Parfois de manière embryonnaire certes, mais souvent cela se révèle avec une franche évidence.

Faire l’amour est un acte qui change la relation parce que dès le premier rapport, l’attirance et les sentiments se fondent en une énergie commune. Les hormones se mettent en fonction pour créer de l’attachement et l’expérience intime s’imprime jusque dans les cellules du corps. Ce n’est donc pas un acte anodin et c’est pourquoi on a intérêt à bien choisir avec qui on le fait.

Lorsqu’on fait l’amour de manière répétée avec la même personne, le lien d’intimité se développe de plus en plus, ce qui produit un surcroît d’attachement et d’affection. Faire souvent l’amour est excellent pour la santé. Le faire régulièrement est une véritable nourriture pour le couple amoureux.

Faire l’amour ou s’envoyer en l’air ?

Faire l’amour n’est pas la même chose que « s’envoyer en l’air ». Il ne s’agit pas seulement de copulation, mais de complicité physique et émotionnelle. Vu comme cela, ce n’est alors plus un acte isolé parmi tant d’autres. Cela devient le point de rencontre privilégié de deux êtres qui s’aiment ; un état d’âme partagé au plus intime ; une sensation qui porte l’un et l’autre à ressentir la joie d’être vivant. De fait, c’est une manière intense de manifester le bonheur d’être ensemble, en profitant des bienfaits du sexe.

S'envoyer en l'air

Mais faire l’amour n’est pas non plus si sacré qu’il doive nous rendre sérieux au point d’être chiant à en mourir ! Certains couples s’abritent derrière leurs idéaux, glorifiant un « amour à la papa » soi-disant plus vertueux. En réalité, ils n’assument ni leurs pulsions, ni les plaisirs qui pourraient en découler… et nourrir leur couple. On manque parfois de cohérence entre le corps et l’esprit. Le couple inspiré saura alterner entre des échanges affectifs profonds et des badinages aussi joyeux que coquins.

Au final, faire l’amour pourrait bien être une action qui engage les partenaires. Parce qu’elle sert principalement à les lier de manière intense. Si cela n’est pas l’objectif, il vaut mieux assumer cette réalité et préférer un autre terme : baiser, fricoter ou s’envoyer en l’air.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de vivre une relation sexuelle. On peut faire l’amour de manière engagée ou on peut s’amuser des plaisirs partagés dans l’instant. Il est seulement utile de savoir dans quel cadre on se situe pour pouvoir bien en profiter ensemble.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *