Glossaire sexe & amour : lettre C

Glossaire sexe & amour : lettre C

De câlin à cybersexe, en passant par clitoridienne… découvrez tous les termes en C concernant le sexe et l’amour.

Le Glossaire sexe & amour sur erotic-attitude présente les mots techniques, crus ou tendres, qui peuplent notre univers érotique et sexuel. Connaître la définition d’un mot est nécessaire pour savoir de quoi on parle.

Mais c’est surtout à travers certains mots, ceux qui reflètent nos propres expériences, que nous nous identifions et que nous retrouvons les sensations les plus épicées ou les plus savoureuses de nos ébats.

câlin-clitoridienne-cybersexe

Cage : Dans certaines pratiques sadomasochistes, la cage est utilisée pour tenir la personne soumise en captivité. Réduite ainsi à un rôle symbolique d’animal, la personne est à la merci des pulsions sexuelles de son maître.

La cage est aussi le nom donné à certains accessoires qui enserrent les organes génitaux masculins afin d’empêcher ou de limiter leur usage. Une sorte de ceinture de chasteté pour homme.

Cagoule : Accessoire courant des pratiques sadomasochistes. La cagoule peut être portée par le maître en signe de pouvoir absolu sur son esclave, soulignant le côté bourreau du dominant. Elle peut aussi être portée par le soumis en symbole de perte de son identité.

Callipyge : Adjectif qualifiant une personne qui possède de belles fesses, aux lignes harmonieuses et arrondies. Être callipyge signifie avoir un beau cul.

Câlin : Dans le contexte amoureux, ce terme suggère des caresses tendres et sensuelles. « Aller faire un câlin » signifie aller faire l’amour tendrement.

Capote : Préservatif masculin, appelé aussi condom ou capote anglaise. Le petit étui de latex destiné à recouvrir le phallus durant le coït était initialement contraceptif. Aujourd’hui il sert surtout à se prémunir contre les maladies sexuellement transmissibles.

Caresse : Effleurement charnel tendre et sensuel. Les caresses représentent le toucher amoureux et érotique qui lie les amants dans leur rapport physique.

Les femmes sont particulièrement sensibles aux caresses et les ressentent comme une démonstration d’amour et un hommage à leur corps. Pour l’homme, elles invitent à une plus grande perception sensuelle et à l’échange de plaisir.

Castration : Ablation chirurgicale ou destruction chimique des ovaires ou des testicules. La castration est irréversible et interrompt définitivement la sécrétion des hormones sexuelles. Le castrat, ou châtré, n’est plus apte à la relation sexuelle.

Chafouiner : Action de limer quelque chose. Par extension : faire la cour à une personne pour obtenir des faveurs sexuelles. Chafouiner désigne aussi la relation sexuelle.

Chapelet : Sex-toy constitué d’une série de petites boules de diamètre progressif, reliées entre elles par un fil de latex. Les boules sont insérées l’une après l’autre dans l’anus. Ensuite, on extrait le chapelet dans un mouvement continu. Le processus est répété plusieurs fois, produisant des sensations intenses qui varient entre l’introduction et le retrait du chapelet.

Chaud lapin : Terme populaire qui désigne un homme très porté sur le sexe. Son obsession le pousse à l’intrigue pour arriver à ses fins avec le plus de femmes possible.

Chaude-pisse : Mot populaire qui désigne la blennorragie, appelée aussi gonorrhée. Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible, inflammatoire et infectieuse. Les symptômes sont un écoulement de liquide purulent au niveau de l’urètre et des brûlures intenses ressenties en urinant.

Diagnostiquée assez tôt, cette infection se soigne très bien par antibiotiques. En l’absence de traitement, elle peut aboutir à des complications, voire provoquer des troubles de la fertilité.

Circoncision : Ablation totale ou partielle du prépuce, ce repli de peau coulissant qui couvre plus ou moins le gland du pénis. Souvent pratiquée lors de rituels religieux, la circoncision touche encore un homme sur cinq dans le monde.

Le gland du circoncis n’étant plus protégé à l’état de repos, il a tendance à se kératiniser, c’est à dire à développer une peau plus dure et épaisse. Le gland perd alors en sensibilité, ce qui a longtemps laissé supposer qu’un homme circoncis peut plus facilement faire durer le rapport coïtal. Au final, ce n’est qu’un mythe et cette mutilation ne sert qu’à limiter le potentiel sensuel de l’homme.

Clitoridienne : Se dit d’une femme qui ne peut atteindre l’orgasme que par la stimulation du clitoris. La revendication psycho-féministe des années 70 l’oppose souvent à la femme dite « vaginale », laquelle atteint son orgasme par la pénétration. Les dernières études montrent que les deux types de plaisirs sont irrémédiablement liés et complémentaires.

La femme clitoridienne apprécie particulièrement les caresses de la vulve et du clitoris. Il peut lui être très difficile d’étendre son plaisir jusqu’à son vagin. Dès lors, il est fréquent que son partenaire ait de la peine à admettre que son seul pénis ne suffise pas à la satisfaire. La communication est alors importante pour que chacun comprenne le fonctionnement de l’autre et trouve son rôle dans l’échange sexuel.

Clitoris : Organe du plaisir chez la femme dont la partie érectile émerge à l’entrée de la vulve, à la jointure supérieure des petites lèvres. La plupart des femmes atteignent l’orgasme par la stimulation du clitoris, alors que seulement 30% d’entre elles jouissent en pratiquant le coït.

De récentes études scientifiques ont permis de décrire la partie cachée du clitoris comme un organe qui entoure de deux bras la partie antérieure du vagin et dont la base serait en relation directe avec le point G. De quoi réconcilier les clitoridiennes et les vaginales !

Cockring : Anneau qui serre la base du pénis afin de limiter le reflux sanguin. Comme le sang arrive par l’axe central du membre et s’évacue par la périphérie, le cockring permet d’obtenir des érections plus vigoureuses et qui durent plus longtemps. Les veines sont plus saillantes et le gland plus gonflé.

Un port prolongé peut toutefois présenter des risques de nécrose dus à l’effet garrot. Si vous voulez éviter l’amputation, n’attendez pas d’avoir la queue toute bleue pour enlever cet accessoire !

On place le cockring avant l’érection en y adjoignant ou non les testicules. Certains modèles à double anneaux (mes préférés) permettent de ligaturer indépendamment la base du phallus et les bourses.

Cocu(e) : Qualifie une personne dont le/la partenaire s’est adonné à l’infidélité sexuelle. Le terme est péjoratif et humiliant, comme si la personne trompée était responsable de la situation.

Coït : Acte sexuel impliquant la fonction intrusive du pénis. Lorsque le terme est utilisé sans autre précision, le coït fait en principe référence au coït vaginal. Mais on peut aussi parler de coït anal ou buccal, voire de coït entre les seins ou entre les fesses.

Coït interrompu : Méthode évidente et naturelle pour éviter une grossesse, le coït interrompu consiste à retirer le pénis du vagin juste avant l’éjaculation. Outre la frustration orgasmiques qu’il provoque, l’efficacité contraceptive est des plus aléatoires. Cette pratique s’est perdue de nos jours au profit des moyens moderne de contraception.

Commerce charnel : Terme employé par la religion des temps passés pour désigner l’activité « hautement condamnable » d’un rapport sexuel exclusivement dévolu au plaisir. Dieu merci, on n’en est plus là ! Du moins dans nos contrées…

Communication : Élément essentiel de l’entente des partenaires, la communication reste le lieu de nombreuses incompréhensions. Comme nul n’est télépathe, il est absolument nécessaire de dire à l’autre ses désirs et ses ressentis. Mais la timidité, la pudeur et la honte sapent la communication au point, parfois, de provoquer la mésentente sexuelle ou même la rupture.

Complicité : Équilibre relationnel subtil entre les partenaires, la complicité se forme d’un mélange de respect et de joie. C’est la base de l’harmonie sexuelle, une manière de partager les goûts et fantasmes de chacun dans un espace érotique commun.

Con : Du latin cunnus (sexe de la femme). Le mot a une connotation vulgaire lorsqu’il désigne les organes génitaux féminins. Dans la littérature ancienne, il a un côté charmant.

De nombreux dérivés se sont imposés dans le langage populaire : connard – connasse – connement – connerie – déconner – ducon – enconner – avoir l’air con – con comme la Lune – con comme ses pieds – con comme un balai – faire le con – jouer au con – piège à cons – roi des cons…

Le terme « con » est couramment utilisé dans le vocabulaire injurieux. Personnellement, j’ai mis longtemps à bannir ce mot de mes insultes. Comme j’aime le sexe de la femme, on peut dire que j’aime les cons… sans pour autant apprécier les crétins, les imbéciles et les malotrus !

Contraceptif : Élément chimique ou moyen pratique qui tend à rendre impossible la grossesse. Le contraceptif, popularisé au 20e siècle, a été déterminant dans l’émancipation de la femme. Celle-ci a pu grâce à lui se réapproprier son corps en se libérant de la peur d’une grossesse non désirée. Les contraceptifs chimiques notamment (pilule et autres apports hormonaux) ont contribué à la libération des mœurs et à une approche libérée de la sexualité.

Contraction : Crispation musculaire qui aboutit à de délicieuses sensations précédant ou accompagnant l’orgasme. Les contractions sont dirigées par l’inconscient et sont donc incontrôlables. Elles peuvent également apparaître sur simple suggestion de l’esprit, lors de fantasmes par exemple ou dans une situation ressentie comme excitante.

Coprophilie : Synonyme de scatologie, la coprophilie désigne le goût de mêler les excréments aux jeux sexuels. Bien que cette pratique provoque de la répulsion chez beaucoup, du moment que les partenaires sont consentants il ne s’agit que d’une fantaisie sexuelle et non d’une perversion.

Copulation : Accouplement du mâle et de la femelle en vue de la perpétuation de l’espèce, commun à tous les animaux. Parlant des humains, la copulation désigne l’acte sexuel vécu pour le seul plaisir et longtemps condamnée par la morale et la religion.

Couilles : Terme vulgaire pour désigner les testicules. Si l’homme est souvent fier de son pénis (surtout en érection), il l’est rarement de ses couilles, partie pendante de son anatomie. Pour les mettre en valeur, il peut être utile de les raser pour les débarrasser de leurs poils, ce qui les fait paraître plus vigoureuses.

L’expression « avoir des couilles » représente toute la puissance virile et l’audace masculine, à tel point qu’elle est même parfois utilisée pour une femme qui ferait preuve d’un courage ou d’une témérité hors norme. L’expression est si révélatrice qu’il suffit de la suggérer. On parle alors de quelqu’un « qui en a ».

Coup : Mot communément associé à la sexualité dans les expressions « tirer un coup », « être sur un coup » ou « être un bon coup ». Le coup représente ainsi l’acte sexuel en tant qu’objectif et possède une valeur qualitative.

Coup de foudre : Attraction instantanée entre deux personnes, qui les pousse l’une vers l’autre irrémédiablement. Cette énergie irrésistible est le fruit de la conjonction des hormones, des attentes romantiques et de la synchronicité de la rencontre.

Cravache : Accessoire emprunté à l’équitation pour servir dans les jeux sadomasochistes. Le dominant se sert de la cravache pour frapper son soumis dans un rituel symbolique de suprématie.

Creampie : Prononcer « crimpaï ». De l’anglais Cream (crème) et Pie (tarte). La « tarte à la crème » sexuelle désigne le sperme répandu sur le vagin ou sur l’anus après une éjaculation.

Cuir & latex : Matériaux souvent utilisés dans les jeux érotiques, le cuir et le latex servent dans la fabrication de tenues excitantes et d’accessoires coquins. Alors que chacun y est plus ou moins sensible, les fétichistes en raffolent.

Cuisse : Partie du corps humain extrêmement chargée de tension érotique. La cuisse de la femme, surtout sa zone intérieure, est particulièrement sensible. Peut-être rappelle-t-elle le premier contact charnel de la vie, lorsqu’on vient au monde ? La cuisse masculine est un symbole de puissance d’action tourné vers le futur, et donc de force d’engagement.

Cul : Mot vulgaire désignant le derrière, les fesses d’un humain. Par extension, le mot « cul » représente également l’anus (dit aussi trou du cul), le sexe en général (on parle des histoires de cul) et la pornographie (regarder des films de cul). Curieusement, l’argot associe ce terme à la chance dans l’expression « avoir du cul ».

Cunni : Nom familier pour cunnilingus, parfois aussi appelé « broute-minou ».

Cunnilingus : Désigne le rapport bucco-génital impliquant le sexe de la femme, autrement dit l’excitation avec la langue et les lèvres des organes génitaux féminins. En léchant la vulve et particulièrement le clitoris d’une femme, il est possible de l’amener à l’orgasme.

Le cunnilingus est très apprécié par la plupart des femmes pour le plaisir physique qu’il procure, mais aussi pour le contentement psychologique éprouvé dans l’abandon total de son intimité.

Cybersexe : Nouvel espace d’échange, d’expérimentation et de consommation du sexe via les médias informatisés. Discussions torrides entre internautes et exhibitions via webcams complètent l’offre de plus en plus prolifique des sites érotiques et pornographiques.

Le cybersexe est une tendance en constante évolution et les techniques modernes n’ont pas fini de nous étonner et de bousculer nos fonctionnements intimes.

Cyprine : Sécrétion vaginale résultant de l’excitation de la femme. Lorsqu’une femme « mouille », elle répand sa cyprine. Le terme est peu utilisé, mais c’est joli, non ?

00

À suivre dans un mois avec la lettre D

Darder – Darkroom – Décalotter – Déflorer – Demi-molle – Déniaiser – Dépendant – Dépucelage – Désir – Détumescence – Dévirginiser – Dilatation – Dildo – Doigtage – Domination – Donjon – Dopamine – Double pénétration – Douche sexuelle – Droit de cuissage – Dyspareunie

Donnez votre avis

De câlin à cybersexe, en passant par clitoridienne… vous savez maintenant tout de la lettre C en amour et en sexualité.

Ces définitions vous ont éclairé, dérangé ou amusé ? Partagez avec nous vos ressentis ou vos expériences. Donnez votre avis dans les commentaires ci-dessous.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Retrouvez tous les mots de l’amour :

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Glossaire sexe & amour : lettre C »

    1. Il n’y a pas de version électronique du Glossaire Sexe&amour. Je le rédige peu à peu au fil des mois et je tiens informées les personnes inscrites sur mes listes à chaque nouvelle parution. Actuellement, j’ai écrit sur les mots commençant pas A-B-C-D-E-F-G. Lorsque j’aurai couvert toutes les lettres de l’alphabet, je publierai sans doute un recueil complet.
      Pour le moment, vous pouvez toujours consulter les pages qui vous intéresse et les imprimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *