Grandeur du pénis et plaisirs partagés

La grandeur du pénis est une préoccupation universelle. En fait c’est un sujet très populaire. Les hommes se demandent s’ils en ont une assez grande, les femmes comparent leurs mecs. Alors qu’eux se prennent la tête avec ça tout inquiets, elles, de leur côté, s’en amusent affectueusement (mais non elles se moquent pas, hein ! )

Grandeur du pénis

Grandeur du pénis

De très sérieuses études ont permis d’établir une norme à laquelle se référer. Je ne sais pas comment ils ont fait pratiquement pour mesurer ça. J’imagine qu’ils ont réuni quelques centaines de gars pour se branler en ligne face à de charmantes enquêtrices munies d’un mètre et d’un calibre d’épaisseur. Vous voyez le tableau ! Marrant, non ?

Bref, les résultats révèlent que la grandeur du pénis en érection selon la norme est de 15 cm et la circonférence de 12,8 cm. Sortez le double mètre, c’est l’instant de vérité ! Il faut noter tout de même que ces dimensions fixent le standard des occidentaux.

La nature semble avoir doté les hommes de race noire d’un sexe plus grand, peut-être pour s’accorder aux courbes rebondies des femmes de même origine. Quand aux orientaux, ils auraient le pénis plus modeste, sans doute pour correspondre à la morphologie étroite de leurs compagnes du soleil levant. Voilà une hypothèse qui reste à vérifier.

Mais revenons aux hommes de nos contrées et à la norme qui les concerne. Comme dans toute normalisation, ce sont les exceptions qui se révèlent problématiques. Ceux qui ont une très grosse bite ne sont pas les mieux lotis. Ils ont souvent des difficultés sexuelles, ne sachant trop où ranger leur matériel. Dans le garage, peut-être ?

L’expression « ça déchire » n’est pas toujours au goût de leurs copines, qui y repensent en serrant les dents. À moins que les gars ne soient star du X, ils devront trouver les moyens de s’adapter à ce monde trop étroit !!!

Quant aux hommes qui ont un micro pénis, c’est à dire en dessous de 5 cm en érection, il ne leur reste qu’à devenir des amants super créatifs et attentionnés pour compenser ce petit inconvénient physique.

La chirurgie peut éventuellement raccourcir un membre trop long, mais elle ne peut rien pour ceux qui l’on trop petit. L’intervention chirurgicale peut allonger la taille d’un pénis au repos, mais n’augmente pas la taille en érection. Donc, c’est nul. Les méthodes d’agrandissement du pénis sont peu nombreuses, peu fiables et de plus assez risquées.

Certains exercices physiques et massages peuvent par contre aider un peu en étirant les tissus. On peut aussi tenter l’hypnose, puisqu’elle est capable d’influencer le métabolisme et de sensiblement modifier le corps…

Grandeur du pénis et plaisirs partagés

À part ça, il faut souligner que la taille du vagin varie aussi d’une femme à l’autre. Là également, la majorité des femmes sont dans la moyenne, mais certaines en ont un particulièrement serré alors que d’autres l’ont franchement large.

Moi qui possède un instrument parfaitement standard (et un orgueil de mâle tout aussi normalisé) je m’étais jeté sur les préservatifs KingSise en me disant « voilà enfin un truc pour moi ! » J’avais l’air fin avec cet étui trop ample que je devais tenir pour ne pas perdre… Un moment de honte et une leçon d’humilité.

Une autre fois, première nuit d’amour avec une belle, je me souviens m’être retrouvé flottant dans un vagin si large que je ne sentais rien, ni elle non plus d’ailleurs. Cette vaste amante m’a initié à la sodomie, seul moyen pour elle et moi de ressentir quelque chose.

Le Tao enseigne qu’il faut se reconnaître soi-même pour reconnaître l’autre. Parlant des organes génitaux, il est dit qu’on est cheval, chien ou lièvre. La relation sera au mieux de son harmonie en trouvant son équivalant : jument, chienne ou hase. Bizarrerie des métaphores chinoises… mais pertinent tout de même !

Tout ça pour dire qu’en ce qui concerne la grandeur du pénis, tant qu’on est dans la moyenne, tout va bien. Dès qu’on en sort, il devient nécessaire de trouver un/une partenaire dont les attributs nous correspondent.

Il reste qu’avec les mille manières de faire l’amour, on devrait pouvoir être heureux indépendamment de la grandeur du pénis. Quoi qu’il arrive, je pense qu’il y a toujours moyen de prendre du plaisir et de le partager, surtout avec quelqu’un qu’on aime et avec qui on se sent complice.

N’attendez-pas le bonheur, créez-le !

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *