La confiance en soi, ça se cultive

La confiance en soi, ça se cultive

Chacun a envie de se sentir bien en toute circonstance. On nous dit partout qu’il faudrait être tout le temps à l’aise, avoir suffisamment d’assurance pour aborder n’importe quel événement de manière insouciante et tranquille. La confiance en soi est ainsi considérée comme une des clés de la vie heureuse.

Il est vrai qu’avoir confiance en soi est un grand atout. C’est aussi une qualité très appréciée, sans doute parce qu’elle n’est pas si répandue qu’on pourrait le croire. De fait, c’est une qualité particulièrement séduisante et attractive entre hommes et femmes.

Confiance en soi

Mais au-delà de la séduction, la confiance en soi est utile dans tous les domaines où interviennent le savoir-faire et l’efficacité, que ce soit dans le cadre professionnel ou relationnel.

Avec la confiance en soi, on ose être qui on est, on se permet de donner son avis. On se trouve beau et fort et on dispose d’une grande énergie. Alors, plus rien ne peut nous arrêter.

Cultiver sa confiance en soi

Il y a, dieu merci, des situations dans lesquelles on se sent parfaitement à l’aise et où l’angoisse n’a plus sa place. Ce que l’on connaît et qu’on maîtrise nous met dans un état de tranquillité.

Par exemple : après quelques années de conduite, on peut désormais prendre le volant sans paniquer. Idem pour cuisiner un soufflé au fromage : après en avoir loupé une douzaine, cela devient facile.

C’est en se formant et en maîtrisant de plus en plus de choses que nous pouvons développer la confiance en soi. La maîtrise des relations humaines est un peu plus subtile, mais le principe reste le même. Apprendre et expérimenter les lois qui régissent les relations nous donnent toujours plus d’assurance.

Libérer ses pensées négatives

En attendant, les pensées sombres nous sabotent encore. On se juge parfois sévèrement lorsqu’on constate qu’on a manqué de confiance en soi. On se dit : « J’aurais dû agir comme ci, j’aurais dû dire cela. » Et on s’en veut d’avoir été si nul…

Un des meilleurs trucs pour cultiver sa confiance en soi, c’est de libérer ses pensées parasites. Quand vous voyez une pensée de ce type apparaître, prenez-la et jetez-la au loin. Faites vraiment le geste, avec la main, extrayez-la de votre tête et lancez-la dans l’univers. Vous vous sentirez tout de suite mieux.

Ensuite, prenez un peu de recul. Faites comme si vous pouviez sortir de vous-même et vous regarder à quelque distance. Imaginez que vous pouvez vous observer comme si vous regardiez une autre personne. Voyez ce que cet « autre vous-même » aurait pu faire et encouragez-le à y arriver la prochaine fois.

Prenez de la distance avec vous-même pour vous donner de l’amour et de la bienveillance.

Confiance en soi et lâcher prise

Le plus important pour se sentir en confiance, c’est le lâcher prise. Personne ne peut tout contrôler et tout maîtriser. Il faut admettre que nous sommes imparfaits, ou plutôt en perpétuelle évolution.

Pourquoi devrions-nous angoisser à l’idée de se tromper ? La peur que si on n’est pas parfait personne ne nous aimera ? Dès lors que l’on admet son droit à l’erreur, on arrête de se mettre la pression et on se sent plus serein.

À partir d’un certain nombre d’expériences, on finit par penser qu’on est capable d’arriver à tout, de réaliser n’importe quoi même si on ne l’a jamais fait. En réalité, on devient expert en improvisation et c’est cela qui nous rend encore plus confiant face à l’inconnu.

Pour cultiver sa confiance en soi, il faut se mettre au clair sur ses qualités et ses limites. C’est avec cela qu’on construit sa personnalité. On peut alors utiliser ses atouts pour soutenir ses points faibles et finalement transformer ce qui a besoin de l’être.

Cultiver sa confiance en soi passe par une réjouissance. On peut être heureux, déjà, de tout ce qui est acquis. Il y a les zones de confiance qu’on a su édifier dans notre existence et toutes les choses que nous savons déjà faire avec facilité.

On peut alors imaginer toute la confiance qui nous attend encore dans le futur, cette audace naturelle qui mûrit en nous jour après jour, au fil de l’expérience vécue.

La confiance en soi se cultive comme un arbre. Il suffit d’en prendre soi, d’arroser régulièrement et de contempler comme mûrissent ses fruits.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Cet article fait partie d’un rendez-vous interblogueurs organisé par Magali Le Roux, du blog « Sortir de la Boulimie », sur le sujet de la Confiance en soi.

CONFIANCE EN SOI

Retrouvez ici d’autres participants qui s’expriment à ce sujet :

Chacun à sa manière offre des pistes pour cultiver sa confiance en soi.

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 réflexions au sujet de « La confiance en soi, ça se cultive »

  1. merci pour ton article Philippe, je pourrais t’écris sur plein de choses sur lesquelles ton article m’a interpellée… je vais nommer juste une, la conduite d’une voiture.
    Cela m’a pris énormément d’heures pour prendre confiance en moi… puis j’ai pris confiance et ensuite je prenais de risques, parfois trop, comme par exemple, dépasser des camions avec une AX sur une route à deux voies qui devenait une seule en dernière minute…. et maintenant je reperd cette confiance, je fais de créneaux comme un AS, mais il y a plein de choses qui ne vont plus à cause de la peur et grâce à cet article, cela me RAPPELLE qu’il ne fait pas écouter cette petite voix, qui me dit « tu est devenu vieille, tu n’arrives plus comme avant…. » ha ha ha
    pour la petite histoire !!
    A bientôt
    Renta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *