Le couple au Japon

Comment les japonais vivent le couple au quotidien ? Si l’amour se développe dans le mariage, la sexualité se perd le plus souvent après la naissance des enfants.

Le couple au Japon

Une fois que les premiers émois sont passés et que le désir sexuel a servi à la reproduction, la famille prend une place centrale et la sexualité n’a plus le même sens.

Dans les couples japonais, on ne parle pas facilement de ce qui ne va pas. Il y a beaucoup de pudeur et on espère que cela s’arrangera tout seul. Monsieur développe une sexualité autonome et Madame décide de ne plus penser à sa libido.

Le couple au Japon se vit dans l’abstinence, le déni des frustrations et les relations extra-conjugales.

00

Transcription texte de la vidéo

Le couple au Japon fait abstinence

Osaka, au bord du canal Dótombori. Vous voyez derrière moi ce canal en plein milieu de la ville. Cette ville assez folle d’Osaka avec aussi beaucoup de buildings, d’affiches, beaucoup de gens, vous avez vu dans les quelques images présentées tout à l’heure, pas mal de personnes avec des masques. Les Japonais sont assez respectueux, c’est pour se protéger des microbes des autres mais aussi, s’ils ont par ex. un rhume pour ne pas contaminer les autres.

J’ai aussi voulu essayer ce masque, il fait un peu chaud là-dedans… Et ça me donne peut-être une idée à développer : d’utiliser ça avec un carré de digue dentaire comme on en utilise chez certains dentistes. Ce carré de Latex est utilisé aussi pour les cunnilingus et les analingus, dans certains milieux à risques ou l’on pose ce petit carré entre les cuisses ou les fesses de la personne qu’on désire lécher.

Je n’ai jamais testé, ça me ragoute pas trop, mais je sais que cela se fait à certains endroits. Et ces petits masques m’ont fait penser qu’on pourrait développer une digue dentaire qui tiendrait derrière les oreilles afin de pouvoir lécher en toute liberté…

Pour en revenir aux vrais masques, ça n’est pas pratique évidement pour le «roulage de pèle» mais de toutes façons, les Japonais, même quand ils sont très amoureux, ne manifestent jamais leurs sentiments dans la rue. On ne les voit jamais s’embrasser ni même se tenir la main, c’est quand même quelque chose d’assez exceptionnel. Le port du masque ne changera de toute façon rien à la vie des amoureux ici.

…ça fait un petit peu Dark vador…c’est plutôt rigolo. Il fait chaud, je vais l’enlever!!!

Je continue mes explorations, sur la vie d’ici… Hier soir j’ai rencontré Yoko, une femme qui parlait français, et cela m’a permis de lui poser des questions sur ce qui se passe vraiment au cœur des couples, dans la vie intime des gens. Je vais vous en dire un peu plus toute à l’heure.

Et voilà, ces bateaux qui passent un peu comme les bateaux-mouche, à Paris, c’est sympa. Il y a vraiment beaucoup de bruit, je suis sur une terrasse de café avec de la musique qui tourne en boucle depuis un moment, c’est un peu casse-pieds, d’autant qu’elle se mélange avec une autre musique de la terrasse d’à côté…je vais essayer de tenir, le temps de finir ma bière…

Il y a une foule et un bruit constant, c’est génial à vivre… Pas de coin tranquille donc dans ce quartier de Dótombori qui grouille de monde!!! Je vous fais mon petit rapport,vous fait  part de mes réflexions, suite à ma rencontre avec Yoko.

J’ai vraiment pu lui poser pleins de questions notamment sur cette virilité des garçons, dont je vous ai parlé dans une vidéo précédente. Le fait qu’on est quand même au pays des Samouraïs et qu’ils devraient avoir une virilité plutôt guerrière, un peu couillue. Mais ce n’est pas du tout le cas.

Ce que j’ai pu comprendre, capter, dans cette discussion avec Yoko, c’est que les jeunes femmes d’aujourd’hui sont plutôt attirées par les garçons qui ont une certaine féminité, on en trouve confirmation dans les Mangas, ces bandes dessinées Japonaises, dans lesquelles les héros sont en effet des super héros avec pleins de pouvoirs, de puissance, etc. alors qu’en privés ils collectionnent par ex. les ours peluches !

Alors on trouve toujours, évidemment, les mauvais garçons, les blousons noirs, les Yakusa plutôt virils, musclés quoique assez fins et les Sumo qui sont un exemple de force massive. Mais globalement, généralement en tout cas, il y a cette volonté d’être beaux, aussi beaux que les femmes. Il y a même des hommes qui se maquillent, sont super soignés. Il y a ces employés de bureau qui ont des coiffures absolument incroyables. Joli à voir!

J’ai posé la question à Yoko, si les couples parlent de sexe entre eux. C’était un peu plus délicat pour elle de répondre. Ce pays, très traditionnaliste avec les anciennes générations, qui étaient sous le sceau du secret, c’est-à-dire qu’on vit très romantique, on tombe amoureux, on cherche à se marier, c’est très important le mariage, on a des enfants. La femme reste au foyer, s’occupe de la maison, de son mari, de ses petits, et le mari part travailler.

Donc un concept assez dépassé par rapport à l’Europe. L’émancipation de la femme n’a pas encore eu lieu, en tout cas pas de la même manière que chez nous de manière massive. Les femmes restent donc soumises ou en tout cas dépendantes de leur mari.

Je posais la question à un homme Japonais, qui m’expliquait, tout fier, qu’il avait accordé à sa femme, le droit de reprendre le travail après que les enfants aient un peu grandit. Ça donne pas mal d’indications sur le fonctionnement du couple!

Est-ce que les couples parlent de sexe?

Les femmes ont des attentes toutes différentes, chez les jeunes en tout cas, ça change un peu. Elles ne veulent pas simplement être des mères, veulent travailler, donc il y a beaucoup de couples dans lesquels les deux travaillent, ça améliore la qualité de la relation car ça donne un plus. La femme a gagné en autonomie, du coup ça demande plus. Les hommes ne sont plus simplement à tenir leur rôle de mari, mais doivent aussi répondre aux attentes de leurs épouses… C’est intéressant!

A propos de sexualité, je me suis demandé s’il y avait une transmission des parents ou à l’école.

L’éducation sexuelle à l’école ne concerne que les filles et ne porte que sur quelques indications à propos de la manière dont se passent leurs règles. Les garçons n’ont rien du tout. Débrouillez-vous!

On est au pays de l’internet. Le porno est très facile d’accès, toute la culture, l’éducation, se fait par ce biais-là. Donc on peut l’imaginer de manière assez stéréotypée et pas forcément propice au développement de la sexualité du couple tel que nous, on peut l’imaginer. C’est donc pas évident pour les couples de parler de sexualité. Mais il y a, toujours dans cette discussion, Yoko qui me dit qu’il y a une version «zen» du Kâma-Sûtra. Donc, quand même une éducation un peu culturelle, traditionnelle à propos d’une liberté sexuelle. La sexualité est vraiment un jeu, une manière de s’amuser avec les corps. Ce sont des jeux d’adultes et ça à l’air de bien se passer plutôt bien pour eux.

La pornographie, la prostitution très fréquente, ordinaire, facile d’accès est très bien tolérée même si ça reste illégal.

Comment la prostitution intervient-elle dans le couple?? C’est tellement répandu…

Les hommes y font appel pour répondre à leurs besoins physiologiques, leurs fantasmes. A tel point que les couples mariés ne font que très rarement l’amour, en tout cas pas de manière usuelle comme on le conçoit chez nous. Par contre, les hommes, après le boulot, vont assouvir leurs besoins chez une prostituée qu’ils payent donc ce n’est pas considéré comme de l’adultère. La femme admet tout à fait que son mari aille se faire du bien sans notion d’adultère. Pour qu’il y ait adultère il faudrait que le mari tombe amoureux et aie une relation sans payer !

Parlant de fétichisme, (car dans mon esprit, un peuple avec une culture aussi traditionnelle et aussi ritualisée que celui du Japon), je me suis posé la question et je l’ai posée à Yoko, si cette culture imprégnait la sexualité et que ça devenait une sexualité un peu fétichiste. Yoko répond que oui, le fétichisme est très développé. Cela va de la lingerie aux talons aiguilles, en passant par les jeux de rôle, c’est très usuels, c’est très naturel de jouer avec la sexualité.

Ce soir je vais tenter de m’approcher d’une spécialiste de la question, une prostituée, une fille qui travaille dans ces salons et, je ne sais pas si j‘y parviendrais, je vais essayer d’en savoir un peu plus.

Et je vous dis à bientôt!

C’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude, continuez de me suivre!

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions au sujet de « Le couple au Japon »

  1. salut Philippe

    je constate que tu fais un beau voyage…et les commentaires sont très intéressants ….et surprenants ……l’amour au japon pas très naturel ????
    bonne suite a ton voyage

    a bientôt
    nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *