Les positions du Kama Sutra (1/3)

Couple heureuxSelon le Kama Sutra, la manière de faire l’amour est un art. Les 64 positions amoureuses que présente cet ouvrage sont issues du tantrisme, dont les transmissions orales remontent à la nuit des temps. À priori, le Kama Sutra est un manuel de conseils destinés aux amants désireux de s’épanouir ensemble. Mais pour l’adepte du tantrisme il présente carrément une suite de postures méditatives, véritable yoga du couple en quête d’expérience mystique. Le tantrisme est une des rares voies philosophiques qui n’oppose pas l’expérience charnelle à la spiritualité, mais l’utilise plutôt à cette fin.

En occident, on ne voit pas les pratiques sexuelles comme un tremplin vers l’extase mystique, mais simplement comme un moyen d’augmenter le plaisir charnel. Au final, il est probable que cela mène au même résultat, surtout quand le plaisir est partagé entre personnes qui s’aiment.

Faire l’amour est une expérience forte parce qu’elle implique tout notre être. En se prêtant le corps l’un à l’autre, on accède à la part profonde de nos identités respectives. C’est du sérieux, alors autant le savoir.

Mais l’importance d’un tel acte n’empêche pas de le faire de manière légère et savoureuse, d’y prendre plaisir en s’amusant et de profiter du désir et de l’érotisme auxquels nous convient les corps. Aimer profondément et s’éclater physiquement, c’est ce que suggère le Kama Sutra. Et il y a tant de manière de le faire…

À titre d’exemple, je prendrai volontairement le modèle hétérosexuel, mais il est évident que toutes les pratiques peuvent être transcrites dans le cadre de relations homosexuelles, masculines ou féminines.

Relations orales

Ici, les organes génitaux sont stimulés par la bouche, les lèvres ou la langue du partenaire. Les sensations délicieuses qui en résultent sont souvent utilisées pour s’exciter mutuellement avant la pénétration. Les pratiques orales sont très appréciées et offrent des plaisirs différents à celui qui « donne » et à celui qui « reçoit ».

Dans le cunnilingus, c’est la vulve et le clitoris de la femme qui sont caressés buccalement par le partenaire. Le clitoris est très riche en terminaisons nerveuses, ce qui le rend particulièrement sensible aux stimulations. À priori, il devrait être abordé avec douceur, puis stimulé longuement en augmentant très progressivement le rythme et la puissance des mouvements de langue. Mais chaque femme est différente et il est toujours bon de communiquer sur ses désirs.

Il existe beaucoup de façons de pratiquer le cunnilingus : couché, assis ou debout, par derrière penché en avant ou par devant penché en arrière, le partenaire étant lui-même à plat ventre, couché, à genoux, etc… Je détaillerai tout cela dans un prochain ouvrage, mais l’essentiel est d’opter pour une position qui permette de tenir un certain temps afin que la dame puisse laisser monter son désir, puis éclater son plaisir. En voici quelques exemples choisis.

Lorsque Madame s’offre sur le dos, jambes ouvertes, elle peut s’étendre sur le sol, dans un lit ou s’installer sur une table. Selon le cas, son partenaire se mettra à plat ventre, à genoux ou assis sur une chaise pour caler confortablement sa tête entre ses cuisses. De la position dépend aussi la liberté de mouvement que Monsieur peut avoir avec ses bras pour prodiguer des caresses.

Si Monsieur est étendu sur le dos, Madame pourra se positionner à califourchon sur son visage pour offrir sa vulve et exhiber sa poitrine triomphante. La vision en contre-plongée sur une paire de seins ballottant est très excitante pour lui. Dans cette position, c’est elle qui gère les mouvements et qui donnera de plus en plus de pression. Attention Madame à ne pas étouffer votre partenaire dans l’emportement, surtout si vous vous tenez dans l’autre sens, avec le nez de Monsieur entre vos fesses !

Pour les sportifs, voici une variante intéressante. Monsieur est debout ou à genoux et Madame se tient tête en bas avec ses jambes sur les épaules de son partenaire. Madame peut se présenter côté pile ou côté face. Si elle a les fesses dirigées vers le ciel, ce sera plus confortable pour elle ; quant à lui, il devra lui soulever le bassin pour accéder à sa vulve. Là, on économise une heure de salle de sport ! Si c’est le pubis qui est tourné contre en haut, la tension sur le ventre amplifiera les sensations de la dame. Mais dans les deux cas, l’afflux sanguin au cerveau lui donnera de nouvelles perceptions sensorielles.

La fellation aussi est un art qui nécessiterait un ouvrage entier. Mais pour le moment, en voici les principes généraux. Faire une pipe, comme on dit très souvent, c’est donner du plaisir avec la bouche au pénis et aux testicules de son partenaire. La fellation est souvent accompagnée d’une stimulation manuelle.

Le pénis en érection n’est pas un objet délicat et apprécie plutôt les mouvements vigoureux. Alors Mesdames, allez-y franchement ! Soyez gloutonne, mais prenez garde toutefois, quand vous gobez la pine de votre chéri, à ne pas utiliser vos dents. Le contact de celles-ci avec la peau sensible du gland est très désagréable.

N’hésitez pas à saliver abondamment et reproduisez avec votre bouche les effets que procurent la pénétration vaginale, à savoir un retroussement de la peau autour du pénis. La Pipe Royale est une fellation avec éjaculation dans la bouche. Ce peut être délicieux et très excitant, mais à réserver aux relations sûres et saines. Si vous n’êtes pas certaine que votre partenaire est cleen, ne prenez pas son sperme dans la bouche.

La proéminence du sexe masculin en fait un objet facile à attraper. Les positions de la fellation sont donc assez simples et évidentes : Monsieur couché sur le dos et Madame penchée sur ses effets ; Monsieur assis ou debout et Madame à genoux devant lui. Il n’y a même pas besoin de se déshabiller, on déboutonne et hop… englouti !

Le 69 est une particularité de la sexualité orale puisqu’elle combine le cunnilingus et la fellation simultanément. Monsieur lèche Madame pendant que Madame suce Monsieur. Il arrive parfois qu’on se trouve complètement enivré de ce double plaisir, ne sachant plus trop où se portent nos sensations dans le fait de recevoir et de donner en même temps. Un grand classique dont on ne se lasse pas !

La suite bientôt avec les positions du coït…

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *