L’orgasme féminin

L’orgasme féminin

Le plaisir des femmes reste mystérieux pour les théoriciens de l’évolution puisque l’orgasme féminin n’est pas nécessaire à la reproduction. Dès lors, le plaisir féminin nous enseigne autre chose : la sexualité a une fonction bien plus vaste que la simple perpétuation de l’espèce.

En effet, l’orgasme féminin révèle que l’échange sexuel sert surtout à tisser des liens interpersonnels. Autrement dit : que la sexualité sert à fabriquer de l’amour.

On peut tout de même (si on y tient) trouver à contenter la logique évolutionniste. La femme motivée par son orgasme choisira un partenaire capable de vigueur, d’endurance et d’intelligence plutôt qu’une simple brute épaisse. Parce que c’est grâce à ses diverses qualités que l’homme peut offrir à sa femme plus de bonheur et à sa famille la meilleure survie.

Orgasme féminin

Dans la perspective de l’orgasme féminin, le partenaire idéal réunit donc les deux extrêmes : un homme fort et puissant tout autant que raffiné et compréhensif.

L’orgasme vaginal

L’orgasme vaginal, celui du coït, dépend donc en grande partie du talent du partenaire. L’homme devra faire preuve de vitalité et d’endurance, d’habileté et de patience pour accompagner sa partenaire au 7e Ciel.

Alors que l’homme peut atteindre l’orgasme en quelques minutes, voire en quelques secondes, la femme a besoin de temps pour concentrer ses sensations dans ses organes génitaux et y trouver la jouissance.

C’est cette différence fondamentale des rythmes qui est à la base de toutes les frustrations sexuelles, quelles soient féminines ou masculines. Il y a donc de quoi y porter son attention…

Les différents orgasmes féminins

Entre les années 60 et 80 a eu lieu le grand duel entre les clitoridiennes et les vaginales. Les féministes érigeaient le clitoris comme une revanche sur le pouvoir phallique, alors que d’autres femmes défendaient le plaisir vaginal comme le creuset de la symbiose du couple.

Le clitoris étant à portée de main, si je puis dire, l’orgasme clitoridien est le plus naturel et le plus évident à découvrir. De ce fait, l’orgasme féminin chez les jeunes filles passe toujours par le clitoris. La plupart des femmes devront attendre des années avant d’avoir l’occasion de découvrir les sensations physiques de leur vagin.

L’orgasme vaginal ne remplace pas le plaisir du clitoris, il vient le compléter. D’ailleurs, les dernières études scientifiques sur la question révèlent que la fameuse zone du point G n’est autre que la racine du clitoris. En effet, celui-ci est bien plus grand que le bouton rose que l’on connaît et se prolonge en s’évasant jusqu’à la paroi antérieure du vagin.

Mais les orgasmes féminins ne se limitent pas à la stimulation du clitoris ou du vagin. La pénétration anale est aussi source d’orgasme pour ses adeptes. Il y a aussi les femmes qui atteignent l’orgasme uniquement par la caresses des seins et celles qui y accèdent par des jeux de langues dans l’oreille.

Toutes ces variantes d’extases physiques sont sans compter l’orgasme psychologique, tel qu’il peut être déclenché par les fantasmes, que ceux-ci soient romantiques ou libertins.

L’orgasme féminin a donc de nombreuses manifestations possibles. Il reste que l’orgasme vaginal est, pour la plupart d’entre nous, celui qui symbolise le mieux l’harmonisation du couple, liant profondément la femme et l’homme.

Donnez votre avis et partagez votre expérience de l’orgasme féminin avec les autres internautes. Laissez un commentaire dans l’espace réservé ci-dessous.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions sur « L’orgasme féminin »

  1. Bonsoir
    C ‘est très vrai que l’orgasme vaginal est rarement atteint avant d’avoir atteint une certaine maturité sexuelle.
    Pour certaines femmes, elles vont le découvrir en même temps que de se découvrir femme fontaine !
    Il était important à mes yeux de dire deux mots de ce phénomène qui peut décupler l’orgasme vaginal et pourrait même faire alors passer en silence le plaisir clitoridien !

    1. Oui, se découvrir femme fontaine est souvent une surprise aussi délicieuse que déroutante.
      La forte intensité du plaisir vaginal s’impose alors comme un must, mais elle ne remplace pas les autres délices, elle vient les compléter.
      Entre clitoridienne et vaginale il n’y a pas à choisir, mais à multiplier les voluptés.
      De quoi écrire un article sur ce sujet prochainement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *