Quoi faire quand elle dit : « pas ce soir chéri… j’ai la migraine ! »

La migraineLa plupart des hommes redoutent cette phrase qui les met mal à l’aise. Personnellement, j’ai toujours eu un doute quand une femme me disait cela. Cherchait-elle une excuse pour me tenir à distance ? Avait-elle besoin de préserver son espace vital ? Était-elle vraiment incommodée par une douleur ? De toutes les manières, il y avait une prise de tête et si ce n’était pas la sienne, ça allait devenir la mienne !

Maux de tête, maux de ventre ou fatigue profonde peuvent bien sûr se présenter de temps en temps et l’amoureux attentif se fera un plaisir de se transformer en sauveteur du SAMU ! Être aux petits soins pour sa belle est aussi un acte érotique puisque le don de soi développe la complicité et donc l’attirance.

Mais attention, je parle d’acte érotique et pas d’acte héroïque ! Certaines femmes sont passées maîtres dans l’art de se plaindre pour mener par le bout du nez leur compagnon trop gentil… Ne confondons pas l’amour avec le sacrifice. Mais sans tomber dans une telle extrême, beaucoup de femmes invoquent la migraine simplement pour éviter de « passer à la casserole. » Où est donc l’exaltation des amants ?

Les bienfaits de l’ocytocine

Bonne nouvelle : le toucher, les caresses, les baisers et l’action de faire l’amour ont plutôt tendance à faire passer le mal de tête. L’ocytocine, libérée dans le sang lors des rapports charnels, est une hormone qui détend le corps, ralentit le rythme cardiaque et stimule le système immunitaire. En bref, le rapport amoureux est bon pour la santé.

Mais cet argument ne suffira peut-être pas à la convaincre. Si la communication n’est plus satisfaisante, que le désir n’est plus au rendez-vous, si la dame, même inconsciemment, rejette son compagnon, il est temps de s’occuper de l’intimité qui lie les partenaires.

Monsieur, peut-être devrez-vous reconquérir une complicité perdue en cours de route. Ce défi requière un peu de subtilité. Si madame évite le rapport charnel, ce n’est pas le moment de la prendre à la hussarde ! Optez plutôt pour une approche tendre et attentive propice à une mise en confiance. Un massage relaxant est ici tout indiqué. La tendresse et le toucher activent déjà l’ocytocine et restaurent le bien-être. Laissez de côté pour l’instant votre désir sexuel. N’y pensez même pas ! Occupez-vous seulement d’accueillir votre compagne telle qu’elle est, avec ses maux et ses états d’âme. Massez-la longuement pour activer les hormones et partager cette énergie d’amour qui vous lie. En la touchant, pensez aux bons moments que vous avec vécu ensemble par le passé. Faites-lui des compliments. Parcourez tout son corps en évitant toutefois les seins et l’entrejambe. Restez dans la relaxation et évitez l’excitation.

Ensuite, embrassez-la sur le front et laissez-la tranquille. Si vous avez été suffisamment tendre et attentionné, c’est elle qui viendra vous chercher. Les femmes sont très sensible au fait qu’on prenne soin d’elles sans vouloir absolument les sauter. À moins que votre couple soit en perdition, l’ocytocine produite par le contact des peaux rétablira rapidement le désir. C’est l’hormone du bonheur et la meilleure alliée du couple. Utilisez le massage, usez de caresses et de baisers et vous verrez refleurir l’érotisme dans votre couple… et les migraines s’envoler !

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Quoi faire quand elle dit : « pas ce soir chéri… j’ai la migraine ! » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *