Archives par mot-clé : complicité de couple

Caresses, griffures et variations érotiques

Faut-il choisir entre les caresses et les griffures ? Doit-on se retenir de mordre l’autre quand on a tellement envie de le bouffer ? Lorsqu’on hésite entre une sexualité tendre et une sexualité plus bestiale, pourquoi ne pas profiter de ces deux énergies pour offrir à son couple les variations érotiques les plus épanouissantes ?…

Et vous ? Préférez-vous plutôt les caresses de vos ébats tendres ou les griffures d’une sexualité plus bestiale ? Peut-être aimez-vous passer de l’un à l’autre dans des variations érotiques audacieuses et excitantes ? Vous êtes libres de partager vos impressions dans les commentaires que vous trouvez en bas de page.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.


Transcription texte de la vidéo

Caresses, griffures et variations érotiques

Avez-vous déjà hésité entre les caresses et les coups ? Avez-vous parfois hésité entre les baisers et les morsures ? Le Kama-sutra nous enseigne que les bons amants se griffent et se mordent jusqu’à y laisser des traces. Ce n’est pas tout à fait mon avis, mais cela peut arriver.

Alors, faut-il toujours être doux et tendre ? Ou faut-il parfois être plus animal ? C’est ce que nous allons voir dans un instant…

Bonjour c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude pour cette courte nouvelle vidéo qui va parler des caresses et de leurs dérives.. qui peuvent être un peu plus agressive, animale ou bestiale.

Caresses, griffures et variations érotiques

Alors, il y a des circonstances propices à cela pour le couple. Des circonstances propices à être plus dynamique dans ses actes, et plus agressif dans ses gestes.

Par exemple : avant une séparation temporaire, lorsque l’un des deux conjoints part en voyage pendant quelques jours, voir quelques semaines. Ce sera donc un moment très intense.

Ou alors, au moment des retrouvailles. Cela peut être après une période un peu trouble, où on se retrouve en tant qu’amoureux. Peut-être une période où on ne s’est pas vu beaucoup, une période dans laquelle il a fallu traverser un certain nombre de soucis.

Cela peut être aussi à des moments où on se sent très énergique, très amoureux, très emporté.. dans une énergie un peu animale. On se sent un peu coquins. Quand le couple a envie de vivre un jeu très intense et que cela se marque sur le corps, c’est-à-dire que cela se marque sur la peau.

Bien sûr, il ne s’agit pas de tomber dans les violences et d’avoir des bleus, un œil au beurre noir, des traces sanguinolentes sur tout le corps. Si on est dans cette version plus dure, dans les coups et dans la violence on sera déjà dans le sujet du sadomasochisme et on n’en parlera peut-être une autre fois.

Mais revenons à ce qui nous occupe, c’est-à-dire les griffures et les morsures. Celles-ci peuvent avoir une qualité érotique extrême, très intenses et très puissantes.

Morsures

Vous allez pouvoir utiliser deux choses en particulier : les ongles et les dents. Utiliser les dents, c’est quelque chose de très intéressant. Il ne s’agit pas de mordre l’autre pour lui faire mal mais, de le mordiller, parfois un peu hardiment suivant les parties.

Faites tout de même attention aux parties sensibles : imaginez ce que cela vous ferait si on vous le faisait ! Il y a des parties ultra-sensibles, comme sous le bras… ne mordez pas ici ça fait mal. Par contre si vous mordillez sur le triceps, c’est beaucoup plus résistant et ça peut être très agréable.

Si vous mordez sur l’avant du cou ça ne va pas être agréable, mais si vous mordez sur l’arrière ça le sera. Pour les parties à peau fine, comme l’intérieur des cuisses, on peut mordiller un peu, mais il ne faut y aller mollo parce que ça fait mal. Alors que sur l’extérieur des cuisses, le dessus, ainsi que le début des fesses, là vous pouvez mordre..

Donc vous m’avez compris : il y a des parties du corps qui sont spécialement sensibles. Celles-ci, on peut les caresser avec les dents. C’est-à-dire utiliser les dents pour juste racler la surface de la peau. Sentir ces dents qui sont un peu menaçantes, cela va éveiller une certaine excitation, une certaine dose de stress : va-t-il me mordre ?

Cela fait monter une forme de stress et d’excitation tout en étant absolument délicieux comme sensation au niveau de la peau. Ne mordez jamais la langue, ce n’est vraiment pas agréable.. et même mordiller c’est pas cool. Évitez aussi les yeux : trop sensible.

Par contre, pour les autres parties du corps, ce n’est qu’une question de force. Donc vous allez pouvoir mordre franchement certaines parties du corps, alors que pour d’autres il faudra juste les mordiller.

C’est notamment le cas des seins. Ne mordait pas les seins, à moins que vous soyez dans le sado-maso. Mais sachez que mordiller peut être très subtile… faire un peu peur et être très excitant.

Pareil pour le sexe : attention Mesdames ! Quand vous faites une pipe à un homme, n’utilisez pas les dents. Par contre vous pouvez mordiller la hampe du sexe. Ce qu’on appelle la hampe, c’est la longueur du pénis. Mordillez simplement tout le long, comme si vous étiez un petit écureuil qui grignote en surface. Cela peut être très agréable pour votre partenaire.

Donc les dents, on peut en user avec beaucoup de talent et d’une multitude de manières en fonction des parties du corps… et arriver comme cela avec des mordillements ou des morsures un peu plus profonde à imprimer et à augmenter l’intensité émotionnelle. Car au final, c’est l’intensité du désir que l’on recherche.

Évidemment, en parlant de morsure, il y a aussi le suçon. C’est le fait de plaquer la bouche et les dents sur la peau, puis d’aspirer de manière à laisser une trace sur le corps. Cela permet de donner une sensation délicieuse, dont certaines personnes raffolent, notamment dans le cou ou ailleurs sur le corps… Je vous laisse explorer cela. Sachez pourtant que cela laisse une trace pendant quelques jours, donc ayez conscience des conséquences que cela peut engendrer.

Caresses ou griffures ?

Maintenant, nous allons parler des ongles, des griffures. C’est une partie du corps qui permet de donner des sensations particulières.

Alors évidemment, vous pouvez avoir des ongles acérés et faire des griffures très fortes, comme on le sous-entend dans certaines parties du Kama-sutra. Mais vous pouvez prodiguer des griffures tendres, qui peuvent néanmoins être un peu plus poignante parfois. Bien sûr, vous n’êtes pas en train de labourer le corps de votre partenaire. Donc vous pouvez utiliser les ongles de diverses manières.

Pour commencer, faites attention à la propreté de vos ongles, qu’il soit limés afin de ne pas être trop agressifs. Ayez les ont bien tenus et vous pourrez les utiliser de diverses manières.

Vous pouvez palper, peloter le corps de l’autre, en enfonçant juste les ongles légèrement dans la chair. Vous pouvez évidemment griffer dans ce sens là, sans trop appuyer car cela peut faire mal et laissé des traces. Vous pouvez aussi griffer dans l’autre sens, c’est une manière qui permet d’aller beaucoup plus en profondeur et l’avantage c’est que cela ne laisse pas de traces et ne fait pas mal. Cela crée des frissons, cela fait monter le désir, cela amplifie le désir d’une manière très intéressante.

Griffer, jouer avec vos ongles, sera comme une sorte de menace excitante qui vous permettra d’être plus animal, bestial, sauvage… un peu plus dans cette intensité du désir, comme un acte érotique qui se manifeste totalement et complètement de cette manière-là.

L’art des variations érotiques

Bien sûr, à côté des morsures et des griffures, il y a aussi les caresses. Et particulièrement certaines caresses, sur lesquels j’aimerais revenir parce qu’elles sont peu utilisés.

Généralement on caresse avec les mains et c’est très bien. Mais on peut enrichir son art des caresses en utilisant aussi d’autres parties du corps.

On peut citer notamment les cils, qui permettent les fameuses petites « caresses papillons ». Mais bien sûr ça ne va pas fonctionner partout. C’est tellement subtil que si vous faites cela sur l’épaule on ne sentira quasiment rien. Par contre, les caresses papillons sur les tétons c’est très intéressant… de même que sur le clitoris ou sur le gland.

Les caresses papillons peuvent aussi être intéressantes parce qu’elles nous ramènent à des souvenirs d’enfance particulièrement tendres, charmant et merveilleux.

Voilà qui va permettre d’alterner morsures et caresses en utilisant les caresses plus inattendues. Comme celles des papillons, il y a celles des cheveux. Utilisez vos cheveux pour caresser l’autre. Moi je n’en ai plus beaucoup, mais ça marche quand même… !

Pas besoin d’avoir une longue chevelure pour cela. Évidemment les femmes ayant une longue chevelure pourront utiliser leurs cheveux comme pinceau sur le corps de leur partenaire. Mais si vous avez des cheveux courts, cela va très bien aussi.

La sensation des cheveux, l’impression que l’autre vient se blottir contre soi, qu’il vient chercher son refuge contre votre corps… c’est quelque chose de très touchant et qui peut être aussi très excitant. Si vous avez les cheveux très courts, coiffés en brosse, cela va aussi.

Il y a bien sûr aussi la caresse avec le pénis. Vous pouvez utiliser votre queue pour caresser le corps de votre partenaire où vous en avez envie… le visage, les seins, le ventre, les fesses, etc..

Utilisez ce pénis, utilisez votre organe, votre queue, votre membre, pour aller titiller la belle et lui donner de plus en plus de désir. Et vous pouvez même prendre votre temps avant la pénétration, prendre le temps de caresser l’entrée du vagin.

Il y a même certaines traditions qui utilisent le pénis pour frapper sur le clitoris avant la pénétration. Tout un tas de possibilités d’utiliser son pénis comme moyen de caresser avant la pénétration et durant les préliminaires, cette rencontre amoureuse si merveilleuse.

Il reste à citer la possibilité de caresse avec des objets. Vous pouvez utiliser tout ce qui vous passe sous la main. Cela peut être un caillou, une brosse à dents ou n’importe quoi… une serviette, un linge, une cuillère en bois ou en métal pour jouer avec le chaud et le froid… Vous pouvez aussi jouer avec les matières : dur, mou, lisse, rugueux… même si, lorsqu’il s’agit de sexe, c’est tout de même mieux quand c’est dur…

Toutes ces morsures et toutes ses griffures particulières vont vous permettre de créer un espace érotique extrêmement intense. Car il y a d’un côté une certaine brutalité animale et de l’autre côté une manifestation extrêmement tendre de ce que vous êtes en train de partager.

Pour les coups et blessures sadomasochistes on fera une autre vidéo. Pour l’instant profitez de toutes ces variations qui vont simplement enrichir votre couple et chacune de vos rencontres. Cela vous permettra de donner plus de liens, plus d’amour et plus de complicité à vos rencontres et de ressentir plus de satisfaction et d’épanouissement personnel.

Profitez de toutes les variations érotiques qu’offrent les caresses, les griffures et les morsures les plus subtiles et amoureuses de votre couple.

N’attendez pas le bonheur, créez-le… dans votre lit… et ailleurs.
À très bientôt sur érotique attitude. Ciao !

Recherches utilisées pour trouver cet articlecaresse entre couple,carresse erotique

Le mec bien fait le ménage

Le mec bien fait le ménage

Vous en connaissez beaucoup des mecs qui passent l’aspirateur ? Il y en a quelques uns, c’est vrai, et il est intéressant de les observer pour comprendre ce qui les motive à soutenir ainsi leur compagne.

Certains le font parce qu’ils sont trop gentils, d’autre parce qu’ils sont suffisamment puissant pour donner toutes les formes à leur amour.

Le mec bien fait le ménage et il le fait avec toute sa virilité parce qu’il sait que cela participe à la complicité de son couple et, plus loin, au maintien du désir érotique…

C’est ce que j’explore dans ce dernier podcast, à écouter ou à télécharger en cliquant ci-dessous.

Lecteur audio

Si vous préférez la lecture, voyez la transcription texte juste en-dessous.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.

Transcription texte du podcast

Le mec bien fait le ménage

Bonjour, c’est Philippe Fragnière. Aujourd’hui nous allons voir un sujet qui risque bien de déplaire aux machos, mais qui provoque aussi souvent des embrouilles et des incompréhensions avec les mecs trop gentils.

Le mec bien fait le ménage, c’est une manière de dire qu’il participe aux tâches de la maison et qu’il n’attend pas que sa compagne soit sa servante.

La répartition des rôles dans notre société est très convenue en ce qui concerne les couples. Il est d’usage que l’homme conduise la voiture et tonde le gazon, alors que la femme s’occupe de préparer les repas et ce tape toutes les corvées ménagères.

C’est un système qui a fait ses preuves, dans lequel chacun s’approprie un domaine réservé, dont il interdit l’accès à l’autre. C’est un peu comme une chasse gardée. Mais il est possible, et à mon avis souhaitable, d’aller plus loin que les règles standards pour utiliser les activités quotidiennes afin de générer plus de complicité au sein du couple.

Alors bien sûr, si les rôles se sont imposés de cette manière-là, ce n’est pas pour rien. La force musculaire de l’homme le prédispose naturellement à couper du bois pour la cheminée, alors que la délicatesse de la femme l’oriente vers des travaux plus fins.

D’autre part, le côté maternel de la femme et son désir marqué de tenir la famille réunie va la motiver à prendre soin des siens, à les dorloter et à leur offrir un cadre de vie agréable. C’est pour ça qu’elle fera mijoter de bons petits plats, qu’elle aura à cœur de décorer la maison et qu’elle fera tout ce qui est possible pour que la vie de famille se déroule dans les meilleures conditions.

À l’époque de Cro-Magnon déjà, on imagine le gars partir à la chasse pendant que sa belle entretient la grotte en attendant son retour. Lui va chercher à manger pour sa famille et elle, prépare la table en prenant soin des enfants. Aujourd’hui, cela paraît complètement cliché, mais compte tenu des qualités de chacun c’est d’une logique redoutable.

Le fonctionnement du couple a suivi ce modèle pendant des millénaires. Et ce n’est que récemment, depuis les années 50, là où les femmes ont commencé à travailler en dehors du foyer, et qu’elles ont ainsi gagné en autonomie et en indépendance, ce n’est que depuis peu donc, que ce schéma a évolué.

Je pense qu’il est bon de rappeler cela aujourd’hui, dans cette époque où on a tendance à croire que tout nous est dû… et où on oublie souvent que ce qui a marqué les précédentes générations est encore bien présent dans l’inconscient collectif.

Pourquoi le mec bien fait le ménage ?

Le mec bien fait le ménage, non pas parce qu’il se soumet aux revendications de sa femme, mais parce qu’il a conscience de faire partie de cette évolution humaine. Il sait qu’il fait partie d’un monde moderne dans lequel il n’y a plus besoin d’aller chasser le mammouth à travers la savane. De fait, sa femme est aussi capable que lui d’assurer la subsistance du groupe.

Les rôles sont donc devenus moins clairs, moins dépendants de la force de l’homme ou du raffinement de la femme. Chacun peut donc participer de manière égale à presque toutes les activités du couple.

Le mec bien fait donc le ménage, et il fait aussi la cuisine, et la lessive, et la vaisselle, et prend également soin des enfants. Bon, en ce qui concerne la couture il est un peu moins doué !

Quant à la femme, elle peut aussi s’investir dans des tâches plus physiques, selon ses possibilités bien sûr, et se débrouiller pour changer une roue, installer un lustre pour refaire la maçonnerie du mur au fond du jardin.

Mais toutes ces activités ne sont pas seulement dictées par les conventions. Il se trouve tout de même que les psychologies féminines et masculines sont très différentes et que la structure logique des deux sexes est fortement influencée par les hormones. Résultat : les hommes ont tendance à être plus logique et pratique, alors que les femmes sont plus sensibles et communicatives.

On peut dire ce qu’on veut sur l’égalité des sexes, il n’en reste pas moins que ce sont ces différences qui font toute la richesse du couple et la complémentarité des partenaires.

Ceci dit, l’échange des rôles et le mélange des tâches permet à chacun d’enrichir ses compétences et, ce qui est aussi très important, permet de comprendre l’autre avec plus de profondeur. Quand un homme aligne les chaussettes sur un fil pour les faire sécher, il se relie plus ou moins consciemment à toutes les générations de femmes qui ont exécuté ce geste. Je crois que ce n’est pas anodin.

Bien sûr, il peut y avoir des résistances à prendre un rôle qui n’est pas représentatif de virilité. Ça, c’est souvent la crainte des machos qui sont restés branchés sur le standard de Cro-Magnon. Mais à mon sens, la virilité ne se situe pas dans le rôle que l’on tient, mais plutôt dans l’assurance avec laquelle on fait les choses.

Le mec bien et sa virilité

Le mec bien a conscience de sa virilité et c’est pour ça qu’il n’a pas peur de sa part féminine. Il sait qu’il est un homme, un vrai, et il ne craint pas le regard des autres s’il passe l’aspirateur ou s’il sort les poubelles.

La virilité est une question d’hormones. Mais si la testostérone fait gonfler nos muscles, elle ne nous empêche pas d’être sensible, d’être à l’écoute, et de soutenir notre compagne. Si la virilité est une énergie que l’on place souvent entre les jambes quand on se trouve au lit, il est aussi possible de l’utiliser de manière plus subtile dans d’autres contextes.

Ceux qui ont suffisamment confiance dans leur virilité ne craindront pas de la mettre en doute en soutenant leur compagne dans les tâches ménagères. Autrement dit, le mec bien fait le ménage parce que justement il sait qu’il est viril.

Et c’est comme ça qu’il va être tout content de participer à la vie du couple, ou à la vie de famille, en soutenant et en déchargeant sa compagne des tâches rébarbatives.

Le mec bien fait le ménage, et en faisant cela il devient acteur du succès de sa relation. Il travaille à l’entente et à la complicité de son couple. Il honore sa femme, qui va d’ailleurs le lui rendre au centuple… le petit veinard. En fait, c’est un des meilleurs moyens d’assurer la pérennité du couple.

Parce qu’au-delà du fait de rendre service ou de prendre soin de l’autre, il y a la notion de faire équipe. Et cette manière de faire équipe, cette façon de développer sa connivence avec l’autre, c’est ce qui va permettre de plus en plus de complicité au sein du couple. Une complicité qui se marquera dans les actes, dans les activités, dans la communication et aussi dans son lit.

On fait toujours l’amour avec plus de talent quand on est dans une relation complice que lorsqu’on se contente de rôles prédéfinis. Une récente étude, menée par les chercheurs de l’université d’Alberta au Canada, a enquêté auprès de plus de 1300 couples sur cette question. Il en ressort qu’une répartition équitable des tâches ménagères améliore la sexualité des partenaires et leur permet d’accéder plus facilement à leur épanouissement sexuel.

En fait, laver la vaisselle ou passer l’aspirateur sont des actions propices à des ébats amoureux torrides. Dans cette perspective, on peut tout à fait les considérer comme des actes érotiques. Tout dépend du regard qu’on leur porte. Et pour aller jusqu’au bout de ma pensée, si le mec bien fait le ménage, c’est parce qu’il sait que cela fait déjà partie des préliminaires.

De l’aspirateur à la sexualité il n’y a qu’un pas, que je vous encourage à… « sauter » allègrement afin que la complicité s’installe toujours plus dans vos histoires de cœur.

Et c’est là-dessus que je terminerai aujourd’hui, en imaginant à quel point votre maison va être propre, avec tous les préliminaires amoureux que vous allez désormais engager à grand coup d’éponge et d’aspirateur. De mon côté, je vais de ce pas étendre côte à côte quelques caleçons et culottes à dentelles sur la corde à linge.

Et en attendant d’autres réflexions sur les qualités du mec bien, je vous invite à laisser vos commentaires dans l’espace réservé en bas de page, pour partager avec nous ce que vous pensez de la virilité et du mec bien qui fait le ménage.

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à me les poser, je me ferais un plaisir d’y répondre.

Voilà, c’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude, continuer à développer la complicité de votre couple, c’est ce qu’il y a de plus important. C’est cette complicité qui vous amènera toujours plus loin dans votre relation, dans votre communication et dans votre épanouissement sexuel.

Sur ce, je vous dis à très bientôt. Continuez de me suivre… Tchao !

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Recherches utilisées pour trouver cet articlemec qui fait le menage

Les coquins : l’amour poétique

Les coquins : l’amour poétique

Vous arrive-t-il parfois de trouver l’amour ennuyeux, difficile ou compliqué ? La magie des débuts a peut-être été émoussée par le temps et l’habitude… Voici un petit livre qui a le pouvoir de nous faire rêver en éveillant en nous tout le merveilleux de l’amour candide. Les coquins s’y ébattent dans des dessins charmants pour nous offrir une vision de l’amour poétique.

Les coquinsMon évaluation :
5/5

Petit recueil de dessins pornographiques et surréalistes, « Les coquins » dévoilent leurs secrets dans une suite de scènes aussi douces que puissantes. Accessible et subtil, ce petit livre (re)donne à la sexualité sa dimension universelle.

Cet ouvrage intelligemment sensuel est bourré d’astuces imaginatives et d’inventions visuelles. L’esprit de l’amour y est très justement révélé, de manière sincère et drôle. À travers des illustrations magnifiques et émouvantes, les coquins se présentent à la fois naïfs et poétiques.

« Les coquins », c’est un très beau petit livre à feuilleter à deux, sur la plage par exemple, pour se laisser inspirer par toute la fraîcheur de l’amour poétique.

Qui est donc cette auteure ?

Marion Fayolle est une illustratrice de talent, issue de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle a participé en 2009 à la création de la revue de bandes dessinées et d’illustrations Nyctalope.

Du haut de ses 27 ans, elle est déjà auteure de cinq livres. Elle travaille également pour la presse et collabore avec la marque de vêtements Cotélac.

Marion Fayolle aborde la narration en faisant appel à des inspirations visuelles plutôt qu’à des concepts pensés. Elle élabore son travail en partant d’une vision, qu’elle incarne littéralement en la mimant, en la jouant, de manière à la sentir au plus près de son sens caché. Peu à peu, sa vision prend du sens et devient histoire à raconter.

C’est ainsi que Marion Fayolle parvient à des métaphores universelles qui touchent au cœur de chacun. Ses histoires sont des contes visuels et intemporels.

Comme elle le dit elle-même : « Les images sont un moyen de rapporter des ambiances oniriques, de projeter, sur des corps-écrans, nos peurs et nos désirs, de rendre concret l’imaginaire, de manifester l’impalpable. »

Marion Fayolle nous emmène dans son univers peuplé de personnages inattendus et charmants. On se laisse emporter par ses illustrations élégantes qui inspirent à la créativité personnelle, là où le cœur et l’esprit se rejoignent.

Des sujets coquins et poétiques

Dans cet ouvrage porno graphique, on se laisse convaincre par la beauté poétique des sujets coquins, comme si ce qui paraît grivois se payait le luxe de la pureté.

Cet esprit de liberté qui fait la part belle à une sensualité humaniste est très proche du message que je tente de propager sur erotic-attitude : il ne s’agit pas moins que de l’alliance des aspirations de l’âme avec celles du corps.

Grâce à ces dessins élégants, vous pourrez vous nourrir d’inspirations gourmandes afin de pimenter votre relation de manière surprenante et poétique.

45 scènes illustrées pour faire fleurir le merveilleux en soi : L’escargot qui se dresse en direction de la laitue. Le jongleur de seins. La jeune femme qui chasse les bites volantes avec son filet à papillons. La flûtiste qui fait danser les serpents entre les jambes des hommes. La fumeuse de pipe, bien sûr…

Pourquoi vous devriez lire « Les filles bien n’avalent pas »

J’ai adoré « Les coquins » de Marion Fayolle. Il ne s’agit pas vraiment d’une lecture, puisqu’il n’y a pas de texte. C’est plutôt un catalogue de sensations, comme une expérience sensuelle intérieure.

Il y a peu d’ouvrage qui traitent de la sexualité d’une manière aussi poétique et je dois dire que cela m’a beaucoup plu.

En consultant ce livre à deux, les couples pourront trouver de nombreuses occasions de partager leurs rêves et d’évoquer les valeurs qui leur sont chères.

Profitez de cette période d’été et de vacances pour nourrir ce qui vous rapproche et qui fait de vous des partenaires amoureux. Lisez ensemble « Les coquins » et cultivez l’amour poétique.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Les coquins00

00

00
« Les coquins »
par Marion Fayolle / éditions Magnani

Mon évaluation :      5/5
Public cible :               débutant / affranchi / compétent / expert
Type de livre :             vrai livre papier, 45 images
Prix :                                9.90

Pour commander directement :
Les coquins


Transparence : Les liens et boutons de commande de cette page sont en affiliation. Cela veut dire que le vendeur me verse une petite commission lorsque vous faites un achat par mon intermédiaire. Ceci n’a aucune incidence sur le prix que vous payez, mais cela m’aide à continuer à vous servir. Merci de votre confiance.

La théorie des genres

La théorie des genres

La théorie des genres s’articule autour d’une question qui parait de plus en plus floue dans notre société : faut-il se plier aux stéréotypes culturels pour être en couple, pour être parents, ou même pour être désirable et érotique ?

Combien de femmes se plaignent de ne pas trouver un homme, un vrai ! Combien d’hommes se lamentent de ne plus tomber sous les charmes d’une femme sensuelle ?

La théorie des genres

À l’heure où les différences entre les sexes sont remises en question, il me semble primordial d’assumer son genre. Se sentir bien en tant qu’homme ou en tant que femme est nécessaire pour exprimer sa personnalité dans tous les domaines de la vie.

La théorie des genres est un concept qui tend à l’interchangeabilité des rôles masculin et féminin dans le domaine des relations humaines et ceci jusque dans la sphère privée et la sexualité. Un concept particulièrement important donc dans le rapport amoureux.

Après la grande vague de libération de la femme des années 60-70, notre société actuelle tend à gommer les différences entre les sexes. Vouloir être égaux en droit et en liberté, c’est très bien. Mais on se perd parfois en reniant les différences qui font toute la richesse de notre complémentarité.

Théorie des genres et état naturel

On n’est pas hommes et femmes pour rien. Si la nature nous avait voulu androgyne, elle l’aurait fait. Nous héritons aujourd’hui de millénaires de génétique et d’habitudes comportementales qui donnent aux femmes et aux hommes les caractéristiques de leurs natures respectives.

Le fait que nous ayons évolué vers plus de conscience et de désir d’égalité n’y change rien : dans le rapport amoureux les hommes sont sensibles à la féminité et les femmes à la virilité.

Notre monde moderne a affranchi les uns et les autres de leurs rôles traditionnels et stéréotypés, ce qui est une excellente chose, je m’empresse de le souligner. De grandes évolutions humaines et sociales ont pu avoir lieu grâce à cela et nous avons eu mille fois raison de porter un regard nouveau sur le concept de genre.

Il faut néanmoins reconnaître que le désir du couple en a un peu souffert. Une homme capable d’écoute attentive, de sensibilité et de compassion ne fera pas forcément un bon amant. Un femme libre, indépendante et dynamique ne sera pas obligatoirement une bonne maîtresse.

De la théorie des genres à l’érotisme

Pour réaliser l’érotisme dans son couple, il faut que chacun se réjouisse du genre auquel il appartient, qu’il s’y rallie et l’assume pleinement. Certes, la théorie des genres peut être le point de départ d’une prise de conscience sur l’identité, mais l’identité reste et restera sexuée.

On ne marche pas à travers la vie de la même manière selon ce qu’on a entre les jambes. Ça frotte pas pareil ! Et son rapport au monde en est profondément influencé. La biologie et la culture se rejoignent ici, car elles s’influencent l’une l’autre. De fait, hommes et femmes ont un point de vue différent sur le monde, ne serait-ce que par la perception de leur corps.

La théorie des genres va bien à notre société hyper-intellectuelle qui veut tout expliquer et contrôler de manière rationnelle. Mais elle ne peut qu’à peine ébranler l’évidence de la nature qui réserve à chacun une place définie, même si elle apprécie les exceptions.

Et vous, comment assumez-vous votre genre ? Savez-vous profiter de la relation intime pour être pleinement femme, pour être pleinement homme ?

Osez-vous être la séductrice qui éblouit son amoureux ? Osez-vous être le mâle dominant qui force le respect et protège sa compagne ? Ce sont là les traits particuliers du couple d’amants, la recette millénaire de l’équilibre sexuel.

Dans un dernier billet (Conseil sexe: assumer son genre), je donnais quelques idées pratique pour cultiver le lien amoureux du couple en faisant référence aux genres masculins et féminins.

Je me demande si vous avez eu l’occasion de tester cela et ce que vous avez pu y ressentir… Racontez-nous vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

Dans la relation amoureuse, sachez transcender la théorie des genres et manifester avec bonheur le sexe que vous incarnez. Faites-le pour votre plus grand plaisir et celui de votre partenaire.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

14 secrets de couples heureux

14 secrets de couples heureux

Les couples heureux ont leurs petits secrets pour alimenter leur amour. Il s’agit souvent d’habitudes qui sont apparues spontanément dans leur rapport affectif et il semble que certains amoureux soient plus doués que d’autres pour le bonheur. On dirait qu’ils ont trouvé un trésor au fond du jardin…

Il n’est pas facile pour tout le monde de se dépasser pour être heureux. Mais le fait de prendre conscience de ce qui est bon pour soi et pour la relation permet d’y porter son attention. On peut ainsi améliorer ses chances de réussir son couple.

Secrets des couples qui durent

Les couples heureux sont positifs

Les couples heureux se concentrent sur les qualités de l’autre et ne portent pas trop d’attention à ce qui est moins plaisant. En se focalisant sur ce qui les ravit, ils maintiennent leur désir envers leur conjoint. Ils cultivent les bons souvenirs et ne s’attardent pas sur leurs désaccords.

Couple heureux

Ils respectent la différence

Les partenaires heureux ne cherchent pas à être d’accord sur tout. Ils n’espèrent pas changer l’autre ou le convaincre de penser comme eux. Ils savent que la différence ne remet pas en cause l’identité de chacun, mais qu’elle est au contraire une source d’enrichissement mutuel.

Ils se soutiennent

Ils s’intéressent aux préoccupations de l’autre et y apportent assistance dans la mesure de leurs moyens. Ils évitent toutefois d’imposer leur aide et laissent l’autre prendre en charge ce qui lui appartient.

Ils s’encouragent chacun dans leurs projets personnels et laissent du temps à l’autre pour réaliser ce qui lui est cher. Par ailleurs, ils unissent leurs forces sur quelques projets communs.

Ils passent du temps en tête à tête

Ils considèrent leur relation comme une de leurs priorités et prévoient du temps pour se retrouver à deux. Que ce soit le matin avant de partir au travail ou le soir pour se raconter leur journée, ils utilisent les temps ensemble pour communiquer quotidiennement.

De manière régulière, ils s’accordent quelques heures pour une balade ou un restaurant en tête à tête. Week-end ou vacances en amoureux sont aussi bienvenus. Ces moments privilégiés leur permettent de partager la joie d’être ensemble, mais aussi d’échanger plus profondément sur le sens de leur existence.

Ils partagent les mêmes valeurs

Ils sont animés de valeurs fondamentales compatibles, c’est à dire semblables ou complémentaires. Ceci est un prérequis à la fondation du couple.

À un niveau moins déterminant, ils mettent en avant leurs points communs en partageant des goûts et intérêts identiques, pour les arts, le sport ou les voyages par exemple. Lorsqu’ils manquent de points communs, ils travaillent à en créer.

Ils se taquinent

Les couples heureux cultivent la joie. Ils s’amusent ensemble et se taquinent gaiement, utilisant toutes les occasions pour faire preuve d’humour. Ils disent simplement tout ce qui leur passe par la tête sans se prendre au sérieux afin de s’en amuser.

Ils se touchent

Les couples heureux ont l’habitude d’entretenir le contact charnel. Ils se prennent dans les bras et se font des caresses furtives, hors de toute attente sexuelle. Ils expriment leur tendresse par des câlins et se cajolent fréquemment. Ils gardent ainsi la sensation « physique » de l’amour.

Ils se promènent main dans la main

Lorsqu’ils marchent côte à côte, leurs mains s’attrapent naturellement sans même y penser. Ils entretiennent ainsi le symbole du lien qui les unit face au monde.

Ils se font des compliments

Ils n’hésitent pas à complimenter l’autre dès que l’occasion se présente. Un mot gentil au sujet d’un nouveau vêtement ou à propos d’un service rendu, les couples heureux savent user de compliments pour égayer leur quotidien.

Ils font rarement des reproches et s’arrangent toujours pour que ceux-ci soient constructifs. Les couples heureux font cinq à dix fois plus de compliments que de remarques négatives.

Ils sont fiers l’un de l’autre

Leur bonheur vient d’une certaine admiration pour l’autre, comme une sorte d’éblouissement. Les couples heureux trouvent leur partenaire merveilleux. Du coup, ils sont fiers de se promener à son bras et n’ont pas peur d’exprimer publiquement leur affection.

Ils se disent des mots doux

Les partenaires heureux verbalisent leur amour. Ils se disent des « Je t’aime », mais utilisent aussi toute une série de mots bien à eux, issus de leur vécu complice.

En outre, ils se disent « bonne nuit » en s’endormant et « bonne journée » en partant travailler, même lorsqu’il y a un désaccord non encore résolu.

Ils se font confiance et se pardonnent

Les couples heureux sont bienveillants l’un avec l’autre. Dans ce climat de confiance, si un conflit les laisse sans issue ils choisissent le pardon plutôt que la rancune.

Ils se parlent franchement

Les couples heureux ont une bonne communication. Ils sont sincères et honnêtes dans leurs propos, respectueux et attentif à l’autre. Ils disent ce qu’ils ressentent et savent écouter l’autre pour entendre ses besoins.

Ils dorment ensemble

Dormir ensemble est le propre du couple. Les couples heureux vont souvent au lit ensemble, faisant du moment du coucher un rituel de retrouvailles, sans qu’il soit forcément question de sexualité.

Dormir tout nu fait partie des secrets de certains couples heureux qui y voient l’occasion de raviver régulièrement le frisson charnel. Le contact des peaux active la production d’ocytocine, hormone de l’empathie et de l’attachement.

Et voilà !… les quatorze secrets des couples heureux.

Et ils font l’amour, non ?

Eh bien… il est vrai que la plupart des couples heureux font l’amour régulièrement et même assez fréquemment. Mais il faut constater que cela n’est pas un critère absolu de bonheur.

Beaucoup de couple dont la libido est endormie sont tout de même très heureux. Ils respirent la joie de vivre et l’enthousiasme dès lors qu’ils intègrent les habitudes listées précédemment. Y ajouter l’épanouissement sexuel est en définitive un choix personnel.

Et pour vous, c’est comment ?

Ces quatorze secrets de couples heureux peuvent vraiment faire la différence dans votre histoire d’amour. Mais la liste des idées présentées ici n’est certainement pas exhaustive. Dites-nous dans les commentaires ci-dessous quelles sont vos astuces personnelles pour nourrir le bonheur dans votre couple.

00

Chaque mois, je développe une autre idée pour réussir son couple grâce aux rendez-vous de Valérie Roumanoff, qui recueille « Les secrets des couples qui durent ».

Macaron Secrets des couples qui durentRendez-vous avec les autres blogueurs pour découvrir leurs
« Secrets des couples qui durent »

Valérie du Blog  Droledemaman
Avec son article :  Les trois erreurs qui bloquent l’humanité

Anthony Paspa du blog  S’il suffisait d’aimer
Avec son article :  Aimer sans peur du lendemain

Euphrosyne du blog  Je me disperse
Avec son article : Célébrer la saint-valentin tous les jours

Julien Prest du blog  Un monde pour les introvertis
Avec son article : Comment le rendre amoureux

Jo du blog  The working mum
Avec son article : 50 nuances de Gray aide-t-il son couple ?

Eliane Hébert du Blog  Anti-cancer
Avec son article :  S’aimer au quotidien

Aline Magnin du Blog  Vos rêves interprétés
Avec son article :  Elecrtons libres ?

Renata du blog  Les images2renata
Avec son article : Couple et Art : Ella & Pitr

De quoi découvrir tous les secrets des couples heureux !

00

Réussir son couple

Réussir son couple

Le rêve de tous les amoureux est de trouver la clé pour faire durer la passion qui les anime. Réussir son couple est un fabuleux défi.

Un défi pas si facile à relever, puisqu’il fait appel à toutes nos ressources personnelles. Il faut en effet beaucoup d’enthousiasme partagé et de créativité commune pour co-créer son couple jour après jour.

L’enthousiasme et la créativité ne seront pourtant pas suffisants. Il faudra encore accepter de se dépasser soi-même en se remettant en question. Pour cela, il est nécessaire de s’informer, voire de se former, afin de comprendre et de maîtriser les interactions amoureuses.

Pour réussir son couple, il s’agit en premier lieu de se mettre au clair sur sa propre identité, sur ses valeurs et sur ses attentes. Ensuite, il va falloir encore développer un certain nombre de compétences pour exceller dans les domaines qui font véritablement le bonheur du couple.

Découvrez toutes les parutions sur la vie de couple en cliquant ici :
Vie de couple, les articles erotic-attitude

Réussir son couple : les secrets du bonheur

Qu’est-ce qui est important pour vous ? Voilà la première question à vous poser en matière de relation amoureuse et la seule à vous reposer régulièrement.

Parce que si vous n’êtes pas en accord avec vous-même, il vous sera impossible d’aimer, et encore moins sur la durée. Certaines de vos valeurs sont négociables, d’autres pas. Ne vous y trompez pas !

C’est d’ailleurs en fonction de vos valeurs que vous pourrez définir avec qui vous voulez partager votre vie. Une personne sensible et drôle ? Ou alors indépendante, forte, docile, sexy, gentille… ?

Chacun ses préférences. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Alors prenez le temps de faire votre choix.

Quand on a la chance d’avoir trouvé la bonne personne pour soi, et la double chance que ce soit réciproque, on peut s’attendre à une relation magnifique, merveilleuse et complice.

La complicité de couple allume les feux de la passion. On s’amuse ensemble et on se taquine de complicité amicale, on s’éclate en complicité érotique. Voilà un heureux programme qui motivera les troupes sur la durée.

Réussir son couple par la complicité

Et en toute logique, le bonheur amène naturellement à l’engagement. Avec ou sans bague au doigt, les amoureux qui savent prendre du plaisir ensemble dans des activités aussi passionnantes que jubilatoires n’auront d’autre envie que de recommencer encore et encore.

Dans cet état d’esprit, l’engagement n’est pas une promesse, c’est un style de vie.

L’importance de la communication

C’est un fait : l’autre n’est pas soi. L’autre est différent. L’autre a des idées inattendues et même parfois bizarres. La vie de l’autre n’a rien à voir avec la sienne, son enfance, sa famille, ses amis, son parcours et donc sa structure mentale.

Chacun a sa vision du monde, unique et personnelle, logique pour lui et respectable. C’est ce qui fait, justement, la richesse du couple.

La communication, c’est ce qui va permettre de jeter un pont entre ces deux univers. Et la communication est un art complexe. Elle en appelle à une certaine connaissance psychologique, aux particularités de genres, aux principes du langage et de la bienveillance.

De nombreuses méthodes de communication se sont développées durant ces dernières décennies. Elles proposent toutes de quitter les zones étriquées de son ego pour aborder les rivages inconnus auxquels l’autre nous convie.

Une meilleure écoute, un meilleur choix dans les termes utilisés… tout cela s’apprend et se met en pratique assez facilement pour la plus grande joie du couple.

Dans la communication, on sous-estime souvent la puissance du non verbal. Le ton de la voix, le regard et la gestuelle en disent parfois plus que le contenu du message.

Pour les amoureux, l’acte sexuel est le langage non verbal par excellence. Mais l’autre n’est pas non plus médium ! Il ne peut pas deviner ce qui se passe en soi. Le verbal et le non verbal doivent donc se compléter.

Appartenance

La plupart des couples ont un accord de fidélité. C’est l’accord standard en vigueur dans nos sociétés. Mais chaque couple produira une version personnalisée de sa fidélité.

Certains seront fusionnels et possessifs, souffrant souvent de la jalousie qui va avec. D’autre seront plus ouverts, avec des degrés de liberté variables. L’important est de se sentir unis, liés par un amour épanouissant.

Un certain détachement est toujours propice à la sauvegarde de l’identité de chacun. Il s’agit d’équilibrer les trois éléments qui font le couple : ton univers, mon univers, notre univers.

En fait, le détachement est nécessaire à l’appartenance. L’un et l’autre vont de paire et s’épanouissent dans le dialogue et la transparence. Réussir son couple passera toujours par un rapport de confiance.

Des informations pour évoluer

Les articles sur erotic-attitude sont là pour vous aider à réfléchir sur vous-même, sur vos ressentis et vos comportements. Ils tentent de faire le point sur ce qui est important pour réussir son couple.

Découvrez toutes les parutions sur la vie de couple en cliquant ici :
Vie de couple, les articles erotic-attitude

00

Réussir son couple est un des plus beaux défis de l’existence.

00

Les couples qui durent font des projets

Les couples qui durent font des projets

L’amour ne peut exister longtemps sans élaborer de projets en couple, sans se nourrir d’une certaine vision du futur. Ce qui motive nos actes, ce sont les avantages que nous pensons pouvoir obtenir.

Ainsi, les couples qui durent font des projets qui se fondent sur un bonheur à venir. Mais c’est bien dans leurs actions quotidiennes, au présent, qu’ils les réalisent.

Secrets des couples qui durent

Les couples qui durent et leurs projets

On rêve parfois d’une existence heureuse et paisible, plus tard, quand on sera moins stressé par le boulot, quand les traites seront payées, quand les enfants seront grands…

En attendant, on peste sur son sort, on est égoïste et exigeant, on s’engueule et on passe ainsi à côté de la vie. Les projets de couple nous servent alors à remettre le bonheur à plus tard. C’est leur côté sombre.

Mais les projets de couple ne devraient pas se réduire à de jolis rêves pour nous aider à supporter la réalité présente. Ils devraient attiser l’amour, là, maintenant, tout de suite, nous motiver au partage, à la joie et à la complicité. C’est le côté lumineux.

couple qui dure

Ce qui importe, c’est d’être heureux en couple dès maintenant. En cultivant le lien qui nous unit sans stresser sur ce qu’il faut absolument atteindre, on permet aux projets de couple d’être vivants.

Ceux-ci peuvent alors évoluer, se transformer et s’affiner sur la durée. Et quand un projet finalement prend corps, on se rend compte que c’est encore mieux que ce qu’on avait imaginé.

Petits et grands projets

Les couples qui durent se fixent des projets en suivant le niveau de leur engagement. Au début d’une relation, les amoureux se projettent à court terme : se retrouver demain soir pour un restau, un ciné ou pour faire l’amour.

Ils ajoutent ensuite des projets à moyen terme comme des week-ends ou des vacances planifiées. Avec le temps, quand l’amour et la complicité se révèlent manifestes, les partenaires s’engagent aussi dans des projets à plus long terme. Ils se mettent à imaginer leur vie à deux.

Sans parler de se voir branlants-tout-fripés-à-jeter-du-pain-aux-canards-dans-le-square-du-quartier-pour-fêter-ses-cinquante-ans-de-mariage, on peut tout de même souhaiter être heureux longtemps avec la personne qu’on aime.

Créer sa vie à deux

Avoir des projets communs n’est pas seulement enthousiasmant. C’est aussi l’occasion de se découvrir toujours plus l’un l’autre, de se soutenir et de se dépasser ensemble, de créer sa vie à deux.

Il faudra communiquer sur ses valeurs, négocier selon ses goûts respectifs et passer à l’action.

Les qualités de chacun seront mises à contribution et on pourra en apprécier la complémentarité. Imagination, volonté, légèreté, ténacité, initiative, bref : tout ce qui est utile à la réalisation d’un rêve.

Certes, il y a aussi les limitations de chacun, les angoisses et les doutes qui mettent les bâtons dans les roues. Il s’agira de gérer ces obstacles par une bonne communication et avec bienveillance… Voilà encore une occasion de se connaître plus profondément tout en exprimant sa personnalité.

Le tout est de savoir équilibrer les projets de couple avec les projets personnels. Car il ne faut pas l’oublier : le couple est le lieu de rencontre de deux identités.

Chacune d’entre elles doit rester autonome pour continuer à alimenter la relation avec ses propres richesses. L’un et l’autre contribuent ainsi à créer un couple qui dure.

Les couples qui durent savent entretenir la flamme

On se demande parfois ce qu’il faut faire pour entretenir la flamme, comment s’y prendre pour que son couple passe l’épreuve du temps. On se questionne sur ce que sera son couple dans dix ans, dans vingt ans ou même plus…

Mais on oublie souvent que la durée n’est que la somme de petit morceaux de présent mis bout à bout. Il s’agit d’un processus. Et c’est dans ce processus que nos rêves se réalisent, en plantant les graines du bonheur jour après jour. Les projets ne sont là que pour donner la direction.

Et on récolte ce que l’on s’aime !

Les projets de couple, c’est un peu la demeure des conjoints. C’est là où ils se sentent vivants, là où ils expriment leur amour. C’est donc aussi en activant des projets de couple et en s’y engageant que l’on peut entretenir la flamme.

Amitié, sexe et projets sont les trois piliers de la relation de couple. Dans mon ebook « La vie à deux » vous pouvez découvrir tous les détails de ce trio gagnant.

J’y donne même un exercice extrêmement puissant, à faire ensemble, pour réaliser n’importe quel projet de couple. En effet, on a souvent de bonnes intentions, mais on ne sait pas toujours par quel bout commencer.

Les couples qui durent font des projets parce qu’ils y trouvent une formidable énergie. Une énergie qui les lie d’amitié et de complicité et qui, par ailleurs, attise aussi leur sexualité. Mais ça, c’est encore une autre histoire…

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Chaque 1er du mois, je développe une autre idée pour entretenir la flamme grâce aux rendez-vous de Valérie Roumanoff, qui recueille « Les secrets des couples qui durent ».

Macaron Secrets des couples qui durentRendez-vous avec les autres blogueurs pour découvrir leurs
« Secrets des couples qui durent »

Valérie du Blog  Droledemaman
Avec son article :  Mieux se connaître pour mieux s’aimer

Anthony Paspa du blog  S’il suffisait d’aimer
Avec son article :  Survivre au deuil d’un enfant (« Les petits pieds de Léa » – Céline Dion)

Monsieur Psy du blog  Monsieur Psy
Avec son article :  A vendre, beaux-parents.

Chantal Pecatte du blog  Ambition et réussite
Avec son article :  Où sont les hommes?

Eliane Hébert du blog  anti-cancer
Avec son article :  Il y a 30 ans : la rencontre…

Euphorisme du blog  Je me disperse
Avec son article :  Le silence est d’or

Natacha du blog  7 at home
Avec son article :  Silence on parle

Renata du blog  Les images2renata
Avec son article :  Sonia et Robert Delaunay

Aline Magnin du blog  vos rêves interprétés
Avec son article :  Trop de lumière

Virginie du blog  Crazyprof
Avec son article :  Quand couple rime avec coups

Les couples qui durent ont des projets. Et vous, en avez-vous ?

Confiance en soi : que faire quand on en manque ?

Confiance en soi : que faire quand on en manque ?

La confiance en soi est déjà séduction, parce qu’elle donne l’audace d’aller vers l’autre. En amour, elle permet de se livrer et de s’engager pleinement. En réalité, c’est surtout quand on en manque qu’on se rend compte à quel point la confiance en soi est précieuse.

Que ce soit lors de nouvelles rencontres ou dans notre manière de séduire, dans la communication de couple ou dans nos rapports intimes, notre érotisme ou notre sexualité, la confiance en soi est nécessaire pour offrir à l’autre le meilleur de soi-même.

Confiance en soi

Grâce à la confiance en soi, on n’a plus à galérer pour se faire entendre ou pour quémander un peu d’attention. On ne se fait plus bouffer par ses amis, ses enfants ou son conjoint. On ne panique plus quand on rencontre des inconnus.

Les caïds et les effrontés ne liront pas cet article. Eux, ils abordent les événements avec une impression de puissance, comme si rien ne pouvait leur résister. Comme disait le boxeur Mike Tyson : « Quand je monte sur le ring, je suis un dieu, personne ne peut me battre ! »

Mais que faire si on n’a pas un tel mental de champion ? Est-il possible de le développer ?

La première chose à considérer si vous manquez de confiance en vous ou que vous êtes timide, c’est que ce n’est pas de votre faute. C’est votre perception du monde qui vous a rendu ainsi, vous n’auriez pas pu faire mieux.

Mais vous n’avez pas dit votre dernier mot !…

Modèle de confiance en soi

La caractéristique principale de la personne qui a confiance en elle, c’est qu’elle a une bonne connaissance d’elle-même. Elle sait très bien quelles sont ses qualités, ses compétences et ses limites.

Elle s’accepte telle qu’elle est et ne cherche pas à donner une autre image d’elle-même. Comme elle ne tient pas à être parfaite, elle n’a pas peur de se tromper. Et ça, c’est un gros avantage !

En reconnaissant ses faiblesses, elle accueille sa vulnérabilité et c’est cela qui lui donne sa force.

Cela peut paraître paradoxal, mais être capable d’être vulnérable donne de la puissance. Parce qu’on sait alors orienter son courage sur ce qui est possible et faire appel aux autres lorsque c’est nécessaire.

La confiance en soi ne se trouve pas en jouant au dur ou au super-héros, mais en ayant de la compassion et de l’amour pour soi.

Il y a des domaines dans lesquels on est très fort : il faut les mettre en valeur. Sur d’autres questions on se sent plus fragile : il faut accueillir cela et le respecter. On ne peut pas être à la hauteur sur tous les plans, du moins pas tout de suite. Et on a le droit de prendre son temps pour s’offrir les occasions de s’améliorer.

Devenir un modèle

La confiance en soi est contagieuse. Essayez toujours de côtoyer des personnes qui ont confiance en elles. Vous pourrez les observer et comprendre ce qui les rend si fortes.

L’acteur Will Smith en fait un témoignage édifiant dans cette vidéo sur la vie et la confiance en soi.

À votre tour, quand vous aurez acquis suffisamment de confiance en vous, vous verrez se transformer les gens autour de vous.

Vos collègues de travail, vos amis, vos enfants, votre conjoint, se sentiront en sécurité avec vous et gagneront eux-même en assurance. Et il vous remercieront.

Que pouvez-vous en attendre ?

Lorsque vous avez confiance en vous, vous pouvez vous lancer dans la vie calmement et avec le sourire. Rien ne vous résiste (ou presque) parce que vous en êtes convaincu. Vous savez que vous pouvez atteindre vos objectifs, séduire les personnes qui vous plaisent, avoir un meilleur job, plus d’argent, plus d’amour, plus de sexe… bref, réaliser tout vos rêves.

Évidemment, la confiance en soi se gagne peu à peu et les avantages qu’elle apporte suivent le mouvement. On ne change pas sa vie en un claquement de doigts ! Mais chaque pas fait dans ce sens offre déjà de belles et immédiates récompenses.

Pratiquement, comment faire ?

L’idéal serait de changer de cerveau ! Non, je rigole… Il y a pourtant dans votre inconscient, dans la partie primitive et instinctive de votre cerveau, une part de vous qui vous sabote et vous empêche d’être pleinement vous-même. Appelons cette partie le Critique.

Le Critique est bien intentionné, il veut juste vous (se) protéger. Le problème est qu’il est un peu rustique. Il a gardé les instincts de Cro-Magnon et la méfiance des dinosaures qui va avec. Il préfère donc la sécurité de la lâcheté au risque du courage, même si cela pourrait améliorer sa vie.

Pour rétablir la confiance en soi, il faut donc rassurer le Critique et lui donner d’autres moyens de nous aider que de nous mettre les bâtons dans les roues.

Nous pouvons lui suggérer d’utiliser sa précieuse énergie pour contrôler que nos choix aillent bien dans le sens de nos aspirations.

On peut aussi expliquer à son Critique que, maintenant qu’on est adulte, on peut très bien se défendre par soi-même et faire face efficacement aux situations délicates de la vie.

Lorsque le Critique a compris et accepté son nouveau rôle, ses réactions (qui passent par le dialogue interne, la petite voix) se font plus positives et aidantes.

« T’es nul ! » devient : « Fais attention, ceci n’est pas ta spécialité. »

« T’y arriveras jamais ! » devient : « Courage, forme-toi encore. »

« T’es moche ! » devient : « Tu es unique, assume ton charme. »

Ces exemples montrent qu’une transformation profonde peut se faire dans l’inconscient. On voit aussi comment elle peut se manifester au quotidien à travers la pensée. Le résultat en est une nouvelle image de soi, plus positive et plus confiante.

Le simple fait de prendre conscience de l’existence du Critique à l’intérieur de soi est déjà une transformation. Pour aller plus loin, il faut s’en faire un ami, comprendre qu’il veut jouer son rôle de protecteur et lui demander une aide plus positive.

C’est déjà ce que vous avez fait en lisant cet article. Pour vous aider à installer cela plus profondément en vous, je vous offre une séance de relaxation hypnotique qui vous permettra de donner un sens plus positif à vos pensées. Ceci améliorera grandement votre confiance en vous.

Vous pouvez écouter ou télécharger votre séance d’hypnose au format mp3 ici : « Rencontrer le Critique et s’en faire un ami ». C’est une séance de 50 minutes, à faire tranquillement dans votre fauteuil et qui peut transformer votre vie. N’hésitez pas, c’est complètement gratuit et c’est de bon cœur.

Avec les outils adéquats et la bonne attitude mentale, rien ne pourra plus vous résister. Alors prenez le chemin qui mène à votre liberté en vous donnant la possibilité de choisir vos pensées. Car c’est là que prend source la confiance en soi.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Cet article fait partie d’un rendez-vous interblogueurs organisé par Magali Le Roux, du blog « Sortir de la Boulimie », sur le sujet de la Confiance en soi.

CONFIANCE EN SOI

Retrouvez ici les autres participants qui s’expriment à ce sujet :

Chacun à sa manière enrichit le chemin qui mène à la confiance en soi.

Cultiver l’érotisme

Cultiver l’érotisme

L’activité sexuelle est centrale pour les amoureux. C’est cela qui fait qu’un couple est un vrai couple. S’il est si important de cultiver l’érotisme, c’est que celui-ci maintient la sexualité vivante.

Secrets des couples qui durent

Cultiver l’érotisme, disions-nous

Sans sexualité, le couple ne vit qu’un compagnonnage, une sorte de collocation affective. Certes, les partenaires peuvent néanmoins être très liés, mais à mon avis leur amour est incomplet. La relation sexuelle donne au couple une intimité et un dynamisme irremplaçable.

Rien n’oblige pour autant à développer une sexualité particulièrement débridée. Chaque couple a un rythme et des désirs qui lui sont propres.

L’observation montre toutefois que les couples complices ont des rapports charnels assez fréquents. Forcément, quand c’est bon, il n’y a pas de raison de se priver ! Cultiver l’érotisme et faire l’amour de manière libérée reste l’activité préférée des couples heureux.

Cultiver l'érotisme

C’est toujours à la relation sexuelle qu’on pense en premier lieu lorsqu’on parle d’entretenir la flamme. Est-ce parce que c’est la première zone de monotonie et d’endormissement du couple ? C’est surtout le point pour lequel il est le plus délicat de rester créatif.

En tout les cas, chacun s’accorde à penser qu’il est nécessaire d’attiser le feu du désir si on ne veut pas le voir s’éteindre.

Les moyens de cultiver l’érotisme sont nombreux et propres à chacun. Certains offriront des fleurs alors que d’autres pimenteront leurs ébats d’aventures farfelues. Il n’y a pas de règle sur la forme et chaque couple devra trouver ce qui lui correspond.

Six trucs pour cultiver l’érotisme

Quoiqu’il en soit, on peut dégager des principes fondamentaux qui sont valables en toute situation. Essayez donc d’appliquer les six règles suivantes, vous m’en direz des nouvelles !

  1. Suscitez le désir chez votre partenaire par des sous-entendus et des allusions coquines. Montrez à l’autre que l’érotisme est toujours présent, comme en filigrane, dans vos pensées. Une main frôleuse, un œil luisant et un peu d’humour fripon feront l’affaire.

  2. Alimentez le lien érotique en manifestant le désir au quotidien. L’utilisation des SMS et de la boîte mail est devenue un standard, mais ne négligez pas la lettre postale, le petit mot laissé sous l’oreiller, dans le slip ou dans le frigo, le cœur tracé sur le pare-brise ou la visite-éclair au boulot… là, les collègues vont crever de jalousie !

  3. Utilisez l’effet de surprise. Étonner l’autre est le meilleur moyen de créer une tension émotionnelle dans votre relation. Cette tension est particulièrement propice à l’érotisme. Le fait de sortir des habitudes pour offrir à l’autre une expérience inattendue vous marquera tous deux du sceau de l’aventure.

  4. Entretenez le mystère en jouant d’une légère confusion. Vous approchez l’autre avec une intention clairement coquine, puis vous vous retirez comme si de rien n’était et parlez de tout autre chose. Le chaud-froid est une très bonne manière de faire monter le désir. Attention toutefois à ne pas en abuser pour ne pas créer de frustration.

  5. Mettez à profit les qualités de votre genre. Mesdames, soyez féminines, joueuses et séductrices. Habitez votre corps de manière à en faire une œuvre d’art rayonnante. Travaillez votre style pour mettre en valeur votre beauté si attractive et votre charme incontournable. Messieurs, soyez viril, puissant et gentleman. Montrez que vous êtes maître de la situation et que c’est vous qui décidez. C’est vous le mec, vous êtes fort et protecteur et vous l’assumez. Que vous soyez homme ou femme, montrez-le en jouant de tous les artifices du non verbal.

  6. Faites preuve d’audace. Oser assumer ce qui vous passe par la tête est la condition pour réussir tout ce qui précède. Mais je sais que ça n’est pas facile pour tout le monde. En réalité, cela demande un peu d’entraînement. Allez-y pas à pas, commencez par le plus facile et augmentez peu à peu votre aptitude à l’audace. Votre partenaire en sera enchanté.

Une distance précieuse

Pour cultiver l’érotisme, il est encore important de garder conscience que rien n’est jamais acquis. Chaque partenaire reste toujours à conquérir, même (et peut-être surtout) après des années de vie commune.

Je me suis déjà penché sur cette question dans l’article : « Comment érotiser son couple ? » Ce qu’il faut retenir, c’est que l’amour s’épanouit sur la durée, pour autant qu’on ne le laisse pas tomber. Les couples heureux sont ceux qui savent garder leur attention sur ce qui les rapproche. Et paradoxalement, c’est une certaine distance qui maintient l’attirance.

La relation amoureuse se construit sans cesse dans le va-et-vient entre la fusion et de l’éloignement, dans l’identification au couple et la sauvegarde de sa propre identité. Si la fusion crée l’intimité, c’est la distance qui permet de cultiver l’érotisme.

Être avec l’autre tout en restant soi : voilà comment les partenaires pourront entretenir la flamme qui les unit. Faites-le vous aussi et entretenez la joie de votre couple. Vous trouverez alors un immense plaisir à cultiver l’érotisme qui vous lie.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Chaque 1er du mois, je développerai d’autres points pour entretenir la flamme grâce aux rendez-vous de Valérie Roumanoff, qui recueille « Les secrets des couples qui durent ».

Macaron Secrets des couples qui durentRendez-vous avec les autres blogueurs pour découvrir leurs
« Secrets des couples qui durent »

Valérie du Blog Droledemaman
Avec son article :  Recadrer sa communication

Anthony Paspa du blog S’il suffisait d’aimer
Avec son article :  Les couples à énergie renouvelable (« On va s’aimer encore » – Vincent Vallières)

Eliane Hébert du blog Anti-cancer
Avec son article :  Dans la tourmente du cancer

Natacha du blog 7 à la maison
Avec son article :  Mon couple dure

Renata Lahalle du blog Les images2renata
Avec son article :  Pablo Picasso et Françoise Gillot

Alizée du blog Bonheur en Papillote
Avec son article :  L’âme soeur

Aline Magnin du blog  Vos-reves-interpretes
Avec son article :  Le rôti bien ficelé 

Magali Le Roux du blog Sortir de la Boulimie
Avec son article : Dois-je parler de ma boulimie à mon copain ou ma copine ?

Stéphanie du blog Voyage Roadtrip
Avec son article : Voyager en couple sans s’entre-tuer

Stéphanie du blog Visiter San Fransisco
Avec son article : Visiter San Fransisco à deux

Virginie du blog Crasyprof
Avec son article : Recommence encore une fois

Jo du blog The working mum
Avec son article : La danse pour rester connecté

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlese laisser faire érotisme

Entretenir la flamme

Entretenir la flamme pour faire durer son couple

Entretenir la flamme est une préoccupation d’amoureux. En effet, il faut être amoureux (de l’autre, de la vie ou de l’amour) pour avoir cette intention. Lorsqu’un couple n’est plus amoureux et se trouve engoncé dans la routine de sa vie commune, il ne pense même pas à entretenir la flamme (c’est quoi ça ?) ou n’y croit plus. La volonté d’entretenir la flamme concerne donc les couples qui ont foi en leur amour.

Secrets des couples qui durent

On disait donc : entretenir la flamme

Au début d’une relation, il n’y a pas grand chose à faire parce que les hormones s’occupent de tout ! On est constamment dans le désir et la réjouissance de l’autre. C’est la période passionnelle, durant laquelle on n’a d’autre hâte que de découvrir cette personne inconnue pour qui on a tant d’attirance. C’est un temps où l’aspect charnel est privilégié, comme s’il offrait un accès unique au mystère de l’autre. On passe beaucoup de temps à deux, beaucoup de temps au lit, à fusionner ses univers à travers ses sens.

Entretenir la flamme

Tout va bien donc pour le jeune couple, qui n’a rien d’autre à faire que de suivre ses désirs et de partir à la découverte du monde que l’autre lui offre. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle cela « aventure amoureuse » ou « passion amoureuse. » Parce que c’est réellement une aventure passionnante que de découvrir l’univers inattendu de l’autre et d’en imaginer les interactions possibles avec son propre monde.

Mais la passion, chacun le sait, ne dure qu’un temps. L’aventure passionnante peut-elle se poursuivre au-delà ? C’est tout le défi du couple et l’importance d’entretenir la flamme.

La passion projette les amants l’un vers l’autre et leur donne l’occasion de découvrir et d’éprouver leurs sentiments. Peu à peu, ce qui s’échange dans le vécu de la rencontre révèle sa valeur. Après avoir perdu la tête pour un sourire ultra-white, des épaules larges ou une paire de seins, il arrive que l’on se sente touché par une personnalité, un être qui pourrait bien correspondre à ce qu’on attend.

Si l’histoire ne tourne pas court rapidement, c’est que l’amour se plaît à s’installer dans le couple. Et c’est au cœur de cette période d’or, à la fois intense et déroutante, que les amoureux trouveront ce qui leur permettra, plus tard, d’entretenir la flamme.

Complicité de couple : l’objectif n°1

La première chose à faire pour entretenir la flamme, c’est de cultiver le plaisir d’être ensemble. Un couple qui sait maintenir sa réjouissance l’un pour l’autre, qui sait rester enthousiaste à l’idée de se retrouver pour partager du bonheur, est bien parti pour durer. Mais comment faire cela ?

Complicité de couple

La clé se trouve dans la communication. Faut-il tout se dire ou garder une part de mystère ? Comment gérer les agacements inévitables que nos différences ne manqueront pas de provoquer ? La communication est un art subtil qui demande sans cesse à être développé et amélioré. Beaucoup de choses ont été dites à ce sujet et il existe de nombreuses approches, de nombreux séminaires et formations qui tentent d’en percer et d’en transmettre les secrets.

Quelques principes fondamentaux s’imposent comme une évidence, même s’ils ne sont pas toujours présents. En y portant une plus grande attention, il est facile d’améliorer sa communication et de développer ainsi la complicité du couple. Voici donc à quoi il faut s’appliquer pour s’assurer une bonne entente et un rapprochement continuel.

Communication : 10 points à ne pas négliger

  1. Faut-il souligner l’importance du respect mutuel ? Cela paraît évident et ça l’est : chacun est unique et a toutes les raisons d’être comme il est. Le couple offre aux deux partenaires l’occasion de développer leurs qualités et leur conscience, mais en attendant, chacun mérite d’être respecté tel qu’il est aujourd’hui.

  2. Soyez authentique dans vos paroles et dans vos actions. Ne dites pas quelque chose si vous pensez le contraire, mais apprenez à formuler votre avis avec bienveillance. Toute vérité néanmoins n’est pas bonne à dire et il faut parfois savoir garder le silence pour préserver la qualité de la relation.

  3. Évitez le jugement et la critique qui apparaissent dans les phrases commençant par « Tu ». Exprimez-vous plutôt en « Je » afin de communiquer vos propres ressentis et vos valeurs profondes. Vous donnerez ainsi à l’autre les moyens de vous comprendre sans qu’il se sente attaqué ou remis en cause.

  4. Gardez bien en tête que vous êtes deux personnes différentes et que rien ne vous oblige à être d’accord sur tout. Chacun a son propre vécu et sa vison du monde. La valeur du couple est justement de pouvoir s’enrichir de ce que l’autre apporte.

  5. Ne prenez pas les remarques de votre partenaire comme une attaque personnelle. Ce que l’autre vous dit, parfois maladroitement, c’est seulement l’expression de son ressenti ou sa version des faits interprétée avec les informations dont il dispose. Appliquez-vous à clarifier ce qui a besoin de l’être.

  6. Ne cherchez pas à être parfait. Tout le monde fait des erreurs. Quand vous vous rendez compte que vous vous êtes trompé, admettez-le et faites-vous pardonner.

  7. Pour bien communiquer, il faut avoir l’intention d’être entendu. Marmonner dans sa barbe ne permet que de verbaliser ses pensées pour soi-même. La communication demande de porter son attention sur l’autre et de manifester clairement ce que l’on veut dire. L’attention et l’intention sont nécessaires au véritable échange.

  8. Faites preuve d’humour et de légèreté. Au final, tout est relatif et les choses n’ont que l’importance qu’on leur donne. Un malentendu, un désaccord ou une dispute peuvent trouver une heureuse issue dans un éclat de rire et une étreinte.

  9. Ayez de la gratitude pour ce qui est partagé. Chacun fait du mieux qu’il peut et donne le meilleur de lui-même. Parfois c’est délicieux, d’autres fois cela ne répond pas à nos attentes. Mais on peut toujours remercier l’autre pour ce qu’il a donné.

  10. La communication passe aussi beaucoup par le non verbal. Les gestes, le toucher, les caresses anodines, les regards et attitudes sont d’autant plus importants qu’ils véhiculent le message de l’inconscient. Impossible de tricher avec cela et difficile de tout capter. Le langage subliminal du corps ne peut être corrompu par l’esprit. Il révèle seulement une complicité qui a su éclore, ou non.

La complicité du couple se cultive dans l’authenticité. Les amoureux devraient avant tout être les meilleurs amis du monde. Cela veut dire qu’ils devraient pouvoir se sentir accueillis, entendus et reconnus dans toute l’étendue de leur identité. Ils devraient toujours avoir du plaisir à être ensemble, à la fois pour partager ce qui les touche profondément et pour se marrer comme des gamins.

Quand les joies, les peines, les frustrations et les désirs peuvent être échangés sans retenue, le couple atteint cette confiance bienveillante qui les lie profondément et que l’on nomme complicité. Avec cela, ils seront bien partis pour entretenir la flamme, surtout s’ils y ajoutent la complicité érotique

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Je développerai d’autres points pour entretenir la flamme dans les prochains rendez-vous de Valérie Roumanoff sur « Les secrets des couples qui durent ».

Macaron Secrets des couples qui durentRendez-vous avec les autres blogueurs pour découvrir leurs
« Secrets des couples qui durent »

Valérie du Blog Droledemaman
Avec son article :  Dire oui
Michael du blog Mon Couple Heureux
Article :  Les 7 secrets des couples qui durent
Renata Lahalle du blog Les images2renata
Article :  les couples artistiques
Aline Magnin du blog  Vos-reves-interpretes
Article :  les Rêves et l’Amour 

Euphrosyne du Blog Je me disperse
Article :  Les secrets de l’amitié

Anthony Paspa du blog S’il suffisait d’aimer
Article :  Le SEUL secret des couples heureux (« Parce que c’est toi » – Axelle Red)

Eliane Hebert du blog Anti-cancer
Article :  RDV interblogueurs sur le thème des couples qui durent

Chantal Peccatte du blog Ambition et réussite
Article : Le Secret des Couples qui Durent

Alizée du blog Bonheur en Papillote
Article :  Et un jour…

Jo du blog The working mum
Article :  Faire durer son couple en 10 points clés

Valérie du blog WonderMômes
Article :  la communication