Archives par mot-clé : couple

Le porno en VR (réalité virtuelle) pour une nouvelle sexualité ?

Les nouvelles technologies de réalité virtuelle (VR) sont largement, pour ne pas dire essentiellement, financées par l’industrie du porno. Les évolutions socio-culturelles sont-elles en train de s’orienter vers une nouvelle sexualité ?

Comment la sexualité se transforme
en porno

Alors que toutes les espèces animales copulent joyeusement au vu et au su de tous, l’être humain se cache pour faire l’amour. Cro-Magnon ne faisait sans doute pas tant de manières pour répondre à ses pulsions avec la première femelle qui passait par là.

Mais au fil de l’histoire, la cellule familiale s’est imposée en valeur absolue, et avec elle l’importance de l’intimité du couple. Les secrets d’alcôve s’étant ainsi installés, la sexualité a revêtu pudiquement son voile de mystères est d’interdits, de tabous et de frustrations.

Morale et religions se sont alliées durant des siècles pour brider les pulsions jugées trop brutes, mais cela n’a fait qu’attiser les désirs interdits. Adultère, prostitution et maisons closes ont longtemps assuré l’intérim aux besoins physiologiques.

Depuis les temps les plus reculés, les artistes peintres ou sculpteurs ont représenté plus ou moins ouvertement des scènes érotiques. Dès les débuts de la photographie, on a immortalisé des couples emboîtés dans toutes les positions, même au risque de sévères condamnations en justice.

Plus tard, l’image animée qu’offrait le cinéma était à l’évidence le support parfait pour éveiller les sens du spectateur devant les chairs en mouvement. Poitrines ballottantes et couilles sautillantes, pénétration en plan rapproché : c’est ainsi que le gros plan a été inventé.

Le porno s’est popularisé avec le magnétoscope, puis avec le DVD et enfin par l’Internet. Grâce à l’ordinateur et aux smartphones, chacun profite aujourd’hui d’une offre sans limite qui privilégie de surcroît un anonymat (presque) total.

La réalité virtuelle pour une nouvelle sexualité ?

Pouvoir assouvir ses désirs inavouables est sans doute la plus grande force de la pornographie du Web. La réalité virtuelle vient tout naturellement s’insérer dans l’évolution de notre environnement érotique moderne.

Dans son excellent film « le Théorème Zéro », Terry Gilliam fait le portrait édifiant d’un homme qui cherche le sens de sa vie à travers une réalité de plus en plus décalée. Son parcours l’amènera à aimer une femme de manière virtuelle, puis à la rejeter dans le monde réel.

Affiche du film Zero Theorem

Cette histoire évoque des temps (plus très lointains peut-être) où nous serons de plus en plus connectés et de moins en moins ensemble.

Certains sextoys reliés par wi-fi permettent déjà de « faire l’amour » à distance : un fourreau à pénis pour Monsieur et un godemiché pour Madame reproduisent en temps réel les tensions et contractions du sexe du partenaire.

À l’heure où chacun est plongé dans l’écran de son smartphone au point de ne plus dire bonjour à son voisin dans les transports en commun, je me demande quelle forme prendra la sexualité du futur.

Trop de porno tue la libido

Là où la rencontre charnelle in vivo invite à nous unir le plus complètement à l’autre, le sexe virtuel nous isole dans notre solitude.

Certes, on ne risque pas d’attraper des maladies honteuses. Certes, on peut laisser libre cours à tous ses fantasmes sans s’impliquer émotionnellement. Certes, on peut s’éclater sans crainte d’être rejeté ou remis en cause.

Il reste que sans la confrontation à l’autre et à l’inconnu qu’il représente, l’expérience est sans surprise.

Il faudra des images et des sensations toujours plus fortes pour assurer l’excitation. Le risque sera alors de trouver la réalité beaucoup moins intense et de n’avoir plus tellement de désir pour un ou une partenaire dans la vraie vie.

Une étude récente souligne ce phénomène et révèle que la dopamine produite par le métabolisme lors de fortes excitations répétées met de plus en plus de temps à recharger ses batteries. Résultat : on peut devenir accro au porno et ne plus avoir envie de sexe réellement partagé.

Plaisirs solitaires ou plaisirs partagés

Alors que le porno était, jusqu’à il y a quelques années, l’objet de plaisirs solitaires essentiellement masculins, il s’est peu à peu inscrit dans la palette des possibilités érotiques du couple.

En effet, il arrive à Monsieur et Madame Tout-le-monde de visionner un film olé-olé pour réveiller une sexualité quelque peu endormie. De là à se faire une séance de réalité virtuelle en amoureux, il n’y a qu’un pas et je ne serais pas surpris que les producteurs de porno nous concoctent des scenarii spécialement adaptés au couple.

Le porno est la version moderne des estampes chinoises qui nous enseignaient comment atteindre l’extase tout en stimulant le désir.

Avec la réalité virtuelle nous pourrons croire avec toujours plus d’évidence que nous faisons partie de l’estampe, que nous en sommes les acteurs, baisant avec des partenaires variés, toujours jeunes, magnifiques et désinhibés.

Le retour à la réalité risque d’être difficile avec un conjoint normal, c’est-à-dire imparfait, qui a ses limites et qu’on connaît trop bien.

Savoir doser pour mieux oser

L’expérience du sexe virtuel est sans doute à tenter, mais il s’agira de trouver le moyen d’en faire une alliée plutôt qu’une ennemie du couple. Ou alors de choisir un monde où chacun sera seul à explorer des imaginaires codifiés par d’autres et où les bébés se feront dans des éprouvettes.

Entre le rêve et la réalité, il va falloir choisir… à moins que nous développions une volupté si subtile que nous puissions profiter de la richesse de ces deux mondes.

La sensualité partagée dans le mélange des peaux, des souffles, de la salive et autres fluides odorants ne pourra jamais être totalement remplacée par la réalité virtuelle.

Mais les facultés créatives du cerveau sont loin d’avoir été explorées, et encore moins exploitées, jusqu’au bout. Au point qu’il est possible qu’un jour la frontière entre réel et virtuel ne soit plus si nette et que nous ne sachions plus vraiment de quel côté nous nous trouvons.

En attendant, la caresse qui effleure un corps bien-aimé reste irremplaçable et la chance de s’éclater au lit avec quelqu’un qu’on aime reste un must.

Qu’en pensez-vous ?

L’avènement du porno en réalité virtuelle apportera tôt ou tard une nouvelle coloration à notre sexualité moderne. Comment rester libre et continuer à s’éclater au lit avec tout cela ? Vous êtes libres d’exprimer vos impressions et opinions sur ce sujet brûlant en laissant un commentaire ci-dessous…

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Le massage érotique

Le massage érotique

Le massage érotique est une activité hautement sensuelle propre à créer du lien au sein du couple et à entretenir le désir sur la durée. Ne vous en privez pas !

Et vous ? Comment pratiquez-vous le massage érotique dans votre couple ? Dites-le en bas de page dans les commentaires. Partagez vos astuces personnelles et votre expérience. Vous pourrez ainsi aider chacun à prendre soin de son couple.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.


Transcription texte de la vidéo

Le massage érotique

Avez-vous le plus de plaisir à toucher ou à être touché ? Dans le cadre de la rencontre intime, dans le cadre de votre couple, est-ce que vous êtes plutôt donneur ou plutôt receveur ? Quoi qu’il en soit, le massage érotique est quelque chose à développer, à découvrir et à explorer sans cesse, parce qu’il constitue ce qu’on pourrait appeler l’antichambre du désir.

Vous pouvez largement passer des heures sans vous lasser de cette activité. Parce qu’en plus du plaisir que cela apporte et du désir que cela éveille, le massage fait partie de ces activités périphériques de l’amour qui activent la complicité du couple et le renforcent dans son lien.

Évidemment, dans le massage érotique, la personne qui masse et la personne massée seront toutes les deux nues et devront faire un petit effort pour retarder le désir qui va les emmener dans cet envol de la pénétration.

Nous allons voir ce massage érotique en détail dans un instant.

Bonjour, c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude pour cette courte vidéo sur le massage érotique et l’érotisme du massage.

Le toucher

Tout le monde est capable de toucher son ou sa partenaire avec toute sa tendresse, en mettant tout l’amour et le désir qu’il lui porte. Imaginez que de votre cœur, de votre tête, de vos tripes et de votre sexe même, tout ce désir, tout cet amour, toute cette motivation de vous lier et de vous mélanger à l’autre, passe par vos bras et par vos mains pour entrer dans le corps de l’autre personne.

Vous pourrez même peut-être ,pour certains ou certaines d’entre vous, sentir l’énergie, sentir comme une petite vibration dans vos mains, à l’intérieur de votre paume et jusqu’au bout des doigts.

Les mains sont les parties du corps les plus sensibles, avec le plus de terminaisons nerveuses. Donc, vous pouvez vraiment les utiliser pour donner de l’énergie à l’autre, pour donner votre amour à l’autre, votre désir et en même temps pour recevoir son énergie. C’est un vrai échange que l’on a à travers le massage, et à travers le massage érotique en particulier.

Et surtout, il ne faut pas vous prendre la tête, on n’est pas chez le kinésithérapeute, vous ne pouvez pas vous tromper, vous ne pouvez pas faire faux.

Cependant, n’appuyez pas trop fort, vous n’êtes pas en train de faire un massage sportif, à moins que vous ayez une formation à ce sujet. L’idée du massage érotique, c’est vraiment de pouvoir transmettre une énergie, de donner toute sa douceur, sa tendresse, son dévouement, son attention à l’autre, de manière à ce que l’autre puisse se relâcher complètement. Et en se relâchant complètement, éveiller d’autres potentiels de désir à votre égard et de vraiment se préparer à vous recevoir.

Une des choses importantes à savoir quand vous faites un massage à quelqu’un, à votre chéri ou à votre chérie, c’est de le garder « au chaud ».

C’est-à-dire que celui qui est massé, comme il se laisse aller, il se détend complètement, il ne bouge pas, il ne fait pas de geste, il reçoit simplement. Donc, vous qui êtes en action, vous n’aurez pas froid mais l’autre risque d’avoir froid.

Ayez une couverture à côté, et couvrez les parties du corps que vous n’êtes pas en train de masser de sorte que l’autre puisse se sentir entouré, cocolé, et puisse se sentir vraiment super, qu’il sente qu’on prend soin de lui.

Comment pratiquer le massage érotique ?

Vous allez pouvoir commencer de manière naturelle par un massage de la nuque. C’est souvent dans cette zone que se stockent les tensions de la journée, le stress etc. Pour commencer, l’autre personne peut être assise et vous pourriez être debout derrière elle. Ou alors, elle est assise sur vos genoux. C’est égal, mais debout derrière elle, c’est plus pratique. et vous allez pouvoir simplement masser l’arrière de la nuque et les épaules.

Arrivez avec des gestes doux, en prenant votre temps. Une des clés du massage, c’est de prendre son temps. Vous allez arriver comme ça à détendre l’autre, qui va juste se poser et lâcher tous les résidus de sa journée. Et quand votre partenaire s’est posé, à ce moment-là vous aller pouvoir l’étendre et lui faire un massage des pieds à la tête.

Pour moi qui ai un peu étudié le massage il y a quelques années et qui me suis passionné pour ça, j’ai trouvé vraiment très intéressant d’apprendre à faire les bons gestes. Si vous avez la possibilité, n’hésitez pas à faire un petit cours de massage, ça peut vous aider.

Ceci dit, faire le geste juste, c’est très bien mais ce n’est pas du tout nécessaire. Sachez simplement que vous allez toujours vers le cœur. Massez toujours en direction du cœur, c’est tout. Donc vous partez des pieds et vous remontez le long des jambes en direction du cœur.

Vous partez des mains et vous remontez le long des bras en direction du cœur. Vous partez du haut de la nuque et vous descendez la nuque. Vous allez toujours concentrer vos gestes en direction du cœur.

À la fin du massage érotique, vous vous concentrerez plutôt en direction des organes génitaux. C’est une deuxième phase pour activer l’énergie, pour la concentrer vers cette zone-là. Mais ça dépend de ce que vous avez envie faire après le massage érotique…

Le processus du massage érotique

Pour reprendre le processus vous allez donc couvrir le corps de l’autre pour que cette personne aie bien chaud, qu’elle soit bien emballée dans son cocon et vous allez commencer par masser les pieds.

Les pieds sont une des zones érogènes les plus efficaces et les plus oubliées. Vous pouvez utiliser une crème pour rendre le truc plus agréable mais ce n’est pas obligatoire. Si vous massez sans crème, n’appuyez pas trop fort pour qu’il n’y ait pas trop de frictions, pas trop de frottement et que ça n’irrite pas la peau.

Vous allez donc masser le dessous, les côtés, le talon et vous allez aussi pouvoir masser chaque orteil, l’un après l’autre, en le considérant comme une entité spécifique. Massez-les aussi dessous, dessus, de côté, c’est hyper relaxant et c’est fort excitant. Pour certaines personnes, ça les rend folle… Donc voilà, faites vos expériences et explorez aussi le corps de l’autre de cette manière-là.

Une fois que vous avez massé les pieds, mettez la personne, si ce n’est pas le cas, sur le ventre et commencer à masser les jambes. D’abord les mollets, puis l’arrière des genoux, en n’appuyant pas trop sur cette zone qui est très érogène. Massez avec délicatesse cet arrière du genou et un peu plus fortement les cuisses qui sont faites de muscles plus solides. Et ça fait du bien d’avoir un massage un peu plus profond, un peu plus marqué sur les cuisses qui peuvent ainsi se détendre.

Vous aurez peut-être envie de vous attarder sur les fesses. Prenez votre temps car c’est un massage très érotique. Attardez-vous sur ses fesses pour les palper, les peloter, les tripoter, les écarter, les resserrer et simplement les détendre complètement.

Quand vous allez monter sur le dos, vous serez peut-être à califourchon sur l’autre, et l’autre qui sera à plat ventre pourra sentir sur ses fesses le contact avec votre sexe puisque vous serez nu tous les deux.

Donc ça peut aussi être très excitant et en même temps super relaxant de savoir que vous n’êtes pas encore dans cette phase de pénétration. Vous êtes juste dans les préparatifs et le fait de sentir ce sexe entre ses fesses, dans son dos, qui est juste là, présent, sans autre attente, c’est super relaxant et ça peut être aussi être super excitant.

Vous continuez le massage en massant le dos. D’abord en suivant la colonne vertébrale, puis avec le plat des mains en partant sur les côtés jusqu’aux épaules.

Ensuite vous allez vous déplacer et masser chaque main. L’intérieur, le dessus, les côtés et les doigts qui peuvent être massés de manière indépendante, comme je le disais pour les orteils. Donc, les mains, les bras et vous revenez sur la base de la nuque avant de retourner la personne.

Si vous êtes un homme, vous retournez Madame est vous reprenez le massage des jambes. Très légèrement sur l’avant des jambes car il y a moins de muscles, puis sur les cuisses et la partie autour des organes génitaux qui est à masser de manière sensible, subtile, presque plus à caresser. Et vous y reviendrez plus tard parce qu’il y a d’abord le massage du ventre.

Attention, le ventre c’est très sensible. Il n’y a pas beaucoup de muscles en surface, donc on est vite en profondeur et avec tous les organes qu’il y a à l’intérieur, ça peut être désagréable. Donc, plutôt un massage circulaire très lent, très doux avant de remonter sur les côtés du torse.

Si c’est un homme, on peut masser vigoureusement son torse, sa poitrine et si c’est une femme, il faut plutôt rester en périphérie de sa poitrine pour garder cela pour la fin. Vous pouvez terminer ce massage de la face du corps avec les épaules, les clavicules et vous allez ensuite masser la tête et le cuir chevelu qui est un truc à se pâmer, un truc génial.

Une fois que vous en êtes là, vous pouvez revenir et vous attarder sur les seins pour gentiment faire monter l’énergie. Descendez ensuite en direction des organes génitaux, en direction du vagin en ce qui concerne Madame, pour charger son énergie dans ses organes génitaux, c’est très important.

Si c’est Madame qui est en train de masser Monsieur, rapidement elle va voir un beau piquet, comme un drapeau dressé sur un territoire conquis, et ça va être très facile à observer toute cette énergie qui est déjà en feu dans cette zone-là.

La richesse du massage érotique

Ce qui se passe de particulièrement charmant dans le massage érotique, c’est que vous êtes tous les deux nus et celui qui masse donne tout. Il est dans un dévouement total, il ne reçoit rien. Il ne reçoit pas de caresses, peut-être entend-t-il juste les gémissements d’encouragement.

Surtout, surtout, ne vous privez pas, ne refoulez par vos gémissements, manifestez quand vous avez du plaisir. Faites des hmmm et des aaah, parce que c’est super intéressant pour vous et pour l’autre qui masse, c’est vraiment très encourageant.

Donc, profitez de cela et de tout ce dévouement. Et quand vous êtes dans tout ce don de vous-même et que vous arriverez à la fin du massage, l’autre a tellement reçu, il a été tellement honoré par tout ce que vous avez donné qu’il n’aura plus qu’une idée en tête, c’est de vous donner une récompense immédiate.

Et je vous laisse imaginer la suite… Mais nous aurons l’occasion d’en reparler dans d’autres vidéos. Le massage érotique n’est qu’un début…

C’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude. Et je me réjouis de poursuivre toutes ces élaborations, avec cette petite série de vidéos qui sont là pour accompagner et pour vous encourager à prendre votre pied. Alors à bientôt…

Recherches utilisées pour trouver cet articleil enmene sa femme se faire masser erotique,massage hyper érotique,massage tres erotique avec penetration

Envie d’un plan Q ?

Qui n’a jamais eu envie d’un plan Q ? Les plans Q font toujours rêver, cultivant le désir charmant d’une sexualité éclatante sans serment ni prise de tête. Pourtant, le plan Q fait un peu peur, sans doute parce qu’on ne sait jamais comment on va « accrocher » dans cette relation sans lendemain.

Clairement, le plan Q n’est pas fait pour durer et c’est pourquoi les personnes trop émotives préfèrent s’en passer. Mais le plan Q réserve parfois des surprises à travers cette complicité charnelle, celle-ci étant capable de transformer des amants passionnés en couple engagé.

Envie d’un plan Q ?

On peut avoir envie d’un plan Q avec telle ou telle personne, mais il est impossible de véritablement le décider à l’avance. Ce truc se met en place tout seul ou non, selon la qualité de l’échange.

Si les plans Q vous intéressent, sachez tout d’abord que c’est OK, que vous avez tout à fait le droit d’explorer cette facette de la sexualité et que c’est parfaitement naturel pour beaucoup d’entre nous. Ceci est d’ailleurs un fait avéré autant pour les femmes que pour les hommes.

Oubliez l’idée que les femmes ont besoin de rencontrer le prince charmant pour avoir envie de sexe. C’est totalement faux ! Les femmes aiment le sexe autant que les hommes. Elles veulent juste un homme qui leur fait envie, le genre de mec fort, sûr de lui et qui assume ouvertement ses désirs érotiques.

Un homme n’a rien de spécial à dire ou à demander pour amener une fille à un plan Q. Il doit juste être suffisamment attirant pour qu’elle ait envie de coucher avec lui et n’a nul besoin de lui promettre la lune.

Ce qu’une femme a besoin pour avoir envie de faire l’amour et ensuite de recommencer, c’est :

1) que l’homme lui accorde son attention, qu’il l’écoute et qu’il s’intéresse vraiment à elle.

2) qu’elle ait du plaisir à être avec lui, qu’il l’amuse et qu’il lui donne des émotions positives, joie, intérêt, curiosité, surprise, etc…

3) qu’il soit bon amant, c’est à dire qu’il arrive à lui faire prendre son pied au lit.

Un fois qu’elles ont tout ça, la plupart des femmes seront heureuses de passer du temps avec un homme, pour sortir ou pour faire l’amour. Si le gars est bien clair avec elles, elles n’en demanderont pas plus et profiteront de chaque moment qu’ils auront à partager ensemble.

Un plan Q d’accord… et après ?

La première chose à faire avant d’aborder les plans Q (et d’ailleurs tous les types de relations) c’est de devenir soi-même.

Pour un homme, ce sera devenir le mec intègre et fort qui sommeille en lui pour gagner en assurance et assumer le fait d’être attirant. Pour une femme, ce sera développer son charme et sa féminité tout en cultivant son autonomie et ses objectifs personnels.

Ensuite, il faut sortir pour rencontrer des partenaires et les aimer. Quand je dis les aimer, je veux dire les baiser ET les respecter. C’est à dire les rencontrer amoureusement ET humainement.

Quand on en est là, on peut choisir ses relations. On fait des rencontres, on couche juste un soir… si c’est bien ça tourne en plan Q et un jour… on croise quelqu’un avec qui on a envie de plus. Ainsi va la vie.

Mais n’oubliez pas que le point de départ, c’est VOUS ! Tout part de vous, de l’homme ou de la femme que vous êtes capable de devenir. Le seul truc à faire, c’est de toujours continuer à apprendre pour s’améliorer. Et comme c’est ce que vous faites déjà, tout va bien…

Les gens qui sont capables de bien vivre un plan Q suscitent la controverse, sont parfois jugés ou même rejetés. Mais cette liberté sexuelle, assumée avec intégrité, est une des plus belles voies de découverte de soi.

Cette liberté est un des meilleurs moyens pour apprendre à être un bon coup et pour se préparer à rencontrer la personne de ses rêves. Alors, comment voyez-vous maintenant votre envie d’un plan Q ? Dites-le dans les commentaires en bas de cette page.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Être un bon coup dans son couple

Certains ont l’art d’être de bons coups au lit, d’autres semblent embourbés dans leurs tabous et leurs habitudes. Être un bon coup dans son couple n’est pas forcément évident. Mais peu importe où vous en êtes à ce sujet, il est toujours possible de transformer ce qui a besoin de l’être pour atteindre une sexualité plus épanouie.

Les couples qui savent s’éclater au lit ont leurs propres astuces et on peut toujours s’en inspirer pour réaliser ses rêves personnels.

Certains pensent qu’il faut être beau et jeune, avoir de l’argent et faire du sport, pour accéder au plaisir des amants. Heureusement, ça n’est pas le cas. Pas besoin non plus de faire la bombasse ou d’être roulée comme une gravure de mode pour éveiller le désir.

Ce qu’il faut, c’est affirmer sa personnalité. C’est-à-dire assumer ses besoins et ses désirs en tant qu’homme ou en tant que femme.

Être un bon coup dans son couple

La première chose à faire est donc de s’accorder le droit au plaisir. Cela paraît évident et ça l’est !… et pourtant, trop de personnes subissent encore aujourd’hui les conditionnements restrictifs de leur culture et de leur éducation.

Si c’est votre cas, laissez donc cet héritage là où il est. Oubliez un peu les prises de tête moralistes pour vous concentrer sur la richesse de vos sensations. À travers vos cinq sens, vous trouverez une excitation palpitante, une énergie saine et naturelle pour vivre vos échanges intimes.

Pour être un bon coup dans son couple, il faut se libérer des stéréotypes reçus. Les bons amants ne se satisfont pas de reproduire ce qu’ils ont vu, lu ou entendu. Ils inventent et réinventent sans cesse leurs comportements amoureux pour en faire à chaque fois un acte inédit.

Cela nécessite de l’ouverture d’esprit, de la souplesse mentale… et surtout une forte aptitude à rester à l’écoute de soi-même.

Certains livres ou sites web peuvent vous aider à y arriver en abordant avec intelligence la relation amoureuse et sexuelle. Profitez-en pour vous dégager de vos conditionnements et trouver ce qui a vraiment du sens pour vous. Vous pourriez ainsi explorer des fonctionnements que vous n’oseriez même pas espérer.

Comment être un bon coup dans son couple ?

On ne vient pas au monde avec la connaissance. Le talent de l’amant et de l’amante s’acquière par la recherche de savoir et l’expérience de terrain. Cette quête, à la fois profondément intérieure et pleinement ouverte sur le monde, se déploie sur trois axes que vous pouvez d’ores et déjà exploiter.

1- Suivre ses préférences et son intuition

Que vous soyez seuls ou en couple, dans une relation éphémère ou plus engagée, il est essentiel que vous soyez sincère et intègre pour rester fidèles à vos préférences. Connaître ses propres goûts est primordial pour pouvoir se positionner dans un rapport équilibré.

Intervient ensuite le bon choix du partenaire. L’attirance se construit selon de nombreux paramètres : l’esthétique, le style, le milieu social, les points communs, les centres d’intérêts, les affinités partagées, le langage non verbal, l’odeur, la voix, le rire et plein de choses qui échappent à notre analyse consciente.

C’est là qu’entre en jeu l’intuition, cette impression plus réelle que la réalité et qui dit « Je ne sais pas pourquoi, mais cette personne me plaît. »

L’intuition se manifeste toujours dans les premiers instants de la rencontre et ne peut jamais s’expliquer logiquement. Savoir y prêter attention est un grand atout.

2- Attiser l’érotisme

Il est évident que la relation de couple peut être basée sur tout un tas de raisons, plus ou moins honorables et pas toujours glorieuses. On peut être en couple par crainte d’être seul, par besoin de sauver l’autre ou simplement pour donner du sens à sa vie lorsqu’on se sent un peu perdu.

Mais en dehors de ces schémas de co-dépendance, nombre d’entre-nous attendent de leur couple une relation qui soit pleinement épanouissante pour l’un et pour l’autre. Dans ce cadre-là, l’érotisme et le ferment qui va maintenir le désir vivant.

Le feu qui lie les amants demande à être entretenu et attisé chaque jour afin de pouvoir s’enflammer dans la rencontre intime. Être un bon coup dans son couple ne consiste donc pas seulement à assurer une performance sexuelle, mais à alimenter le désir afin qu’il reste toujours présent.

Heureusement, l’érotisme peut prendre tellement de formes qu’il y en a pour chacun et pour tous les goûts. Là où certains privilégient l’usage des bas résilles, d’autres seront émoustillées par les chaussettes en laine. En marge des stéréotypes érotiques, chacun pourra trouver, en suivant ses goûts, les attitudes, les gestes ou les accessoires qui pourront l’émoustiller.

Les fantasmes sont justement là pour attiser notre érotisme personnel. C’est cet érotisme qui fera le bonheur du couple et qui, parfois, surprendra l’autre dans de nouveaux délices à explorer à deux.

Pour autant que vos fantasmes ne nuisent à personne, utilisez-les sans retenue et sans modération. Votre érotisme personnel est précieux car il colore le désir de votre propre identité. Manifestez-le autant que possible et il continuera à se développer en affirmant votre érotisme personnel dans le couple.

3- Voir le sexe comme un hommage au couple

Comme nous l’avons vu, être un bon coup dans son couple n’est pas qu’une question de technique sexuelle. C’est aussi, et peut-être surtout, un état d’esprit.

Il s’agit d’avoir conscience que le sexe est un partage, dans lequel le désir de l’un se complète du désir de l’autre. Le plaisir de l’autre devient alors un amplificateur de son propre plaisir.

Cette double attention portée à la fois sur sa propre exaltation et sur celle de l’autre est la clé principale pour s’éclater au lit. Faites-en une priorité.

Alors même que nous aimons notre partenaire, nous sommes parfois avare de confidences. Les hommes complimentent leur compagne, mais peinent à exprimer leurs émotions. Quant aux femmes, elles laissent plus facilement libre cours à leurs sensations, mais risque rarement un compliment envers leur compagnon.

Il semble y avoir une censure culturelle qui empêche de s’exprimer profondément. Rendez hommage à votre couple en exprimant ce que vous ressentez et remerciez votre partenaire de tous les charmes qu’il vous prodigue.

Faites l’amour aussi souvent que possible et dans tous les contextes imaginables. La manifestation du désir de l’autre restera toujours ce qui l’honorera le plus en tant que partenaire amoureux.

Évoluer pour rester un bon coup dans son couple

Les secrets des grands amants sont intemporels et universels. On les connaît depuis la nuit des temps et pourtant ils ne sont pas si facile à réaliser. Sans doute parce qu’ils demandent de l’attention, de la persévérance et un certain dépassement de soi.

Prenez ce qui est bon pour vous, laissez le reste… et devenez l’amant, la maîtresse, que vous rêvez d’être depuis toujours.

Si ce défi vous intéresse, si vous décidez de vous lancer en quête de cet amant ou de cette maîtresse qui est en vous, consultez les articles et participez aux événements que j’alimente sans cesse sur erotic-attitude pour propager les secrets des grands amants.

Être un bon coup dans son couple est sans doute le défi le plus passionnant de l’existence. Parce qu’il réunit tous les aspects de l’être, son identité, son esprit, son cœur et son âme dans une même direction d’épanouissement total.

Vous trouvez cela intéressant ? Alors diffusez-le maintenant sur les réseaux sociaux au moyen des boutons de partage à gauche de cette page.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Comment bien vivre un plan Q ?

On me demande souvent comment bien vivre un plan Q. Est-ce que c’est normal ou pervers, risqué, dangereux ? On veut savoir si c’est bien ou mal, si c’est plutôt un truc de mec ou un truc d’ado, etc.

Avec le temps, j’ai accumulé une certaine expérience dans le domaine des relations intimes. Mes histoires ont parfois été scabreuses ou surprenantes, mais toujours très enrichissantes.

Entre les liaisons fugaces et les amours engagées, il s’agit moins de choisir que de se laisser emporter. C’est pourquoi je peux témoigner du grand intérêt des plans Q.

Comment bien vivre un plan Q ?

Lorsqu’on rencontre quelqu’un qui nous plaît et qu’on tombe sous son charme il se peut que le contact soit rapidement fluide et agréable. Quand c’est le cas, on va s’éclater comme des gamins toute la soirée et on finira sous la couette de manière naturelle et évidente.

Ceci n’est pas du libertinage et ce n’est pas non plus un plan Q. C’est juste une rencontre assez plaisante pour susciter un échange sexuel. Le lendemain, chacun reprend ses cliques et ses claques, on se fait un clin d’œil complice et on ne se reverra plus.

Ce scénario est assez courant chez les jeunes entre 20 et 30 ans, en tout cas chez ceux qui préfèrent explorer l’amour et les sens en s’amusant plutôt qu’en s’attachant à une promesse de couple. Évidemment, il y a aussi plein de jeunes qui vivent cela d’une autre manière… le monde est plein de possibles.

Lorsqu’une rencontre a lieu, il arrive que les partenaires se plaisent si bien sur le plan sexuel qu’ils ont envie de recommencer. La rencontre tourne alors en liaison. Et si l’un et l’autre n’ont pas envie de s’engager en couple, la relation devient un plan cul. On se verra pour baiser et rien de plus, juste parce que c’est particulièrement agréable.

Il arrive aussi parfois qu’on puisse développer un plan Q avec un ou une ex. On peut avoir rompu pour toutes sortes de raisons et redevenir amis une fois que chacun a repris sa route. Quand une rupture s’est bien déroulée, cela instaure des liens particulièrement complices.

Cette complicité peut faire ressurgir un attrait sexuel lorsque tout est bien clair entre les partenaires. Il se trouve qu’on fait toujours mieux l’amour avec une personne qu’on connaît bien, ce qui est souvent le cas avec les ex.

Dans tous les cas de figure, le plan Q est une amitié sexuée dans laquelle les partenaires se retrouvent complices.

Mais il faut admettre que les plans Q causent souvent des problèmes et provoquent le trouble chez les amants. La raison en est que chaque partenaire ne voit pas la relation de la même manière. L’un et l’autre n’en attendent pas la même chose.

Pour bien vivre un plan Q (d’ailleurs pour bien vivre en général), il faut deux choses essentielles :

  1. être au clair avec soi, ce qu’on veut, ce qu’on ne veut pas, savoir où on va…
  2. être intègre et honnête avec l’autre, donc accepter aussi le risque de ne pas être accueilli ou reconnu tel qu’on est.

Comment faire durer un plan Q ?

Le plan Q va réunir les amants sur une certaine durée. Même si les rencontres peuvent être sporadiques ou très espacées dans le temps, la particularité du plan Q est justement que ça n’est pas seulement pour une nuit.

Pour que cela soit possible il faut que les deux partenaires soient très clairs sur leurs attentes et leurs désirs. Le plan Q ne peut exister qu’à partir d’un accord lucide : on couche ensemble parce que ça nous fait du bien, mais il n’y a pas de projet commun et chacun reste libre.

Le plan Q met donc en jeu deux célibataires qui se retrouvent pour partager de la tendresse et du sexe, mais qui restent tout deux ouverts à d’autres liaisons et prêts à tout changement dans leur situation.

De fait, il est rare qu’un plan Q dure très longtemps. Les sentiments évoluent et il y a souvent un des deux partenaires qui commencent à s’attacher et à projeter quelques liens plus serrés sur l’autre.

Il est donc important de remettre régulièrement ses intentions au clair pour que les deux sex-friends gardent une bonne complicité et continuent à avoir du plaisir à se retrouver.

En ce qui me concerne, j’ai pu explorer la variété de ces diverses situations. C’était toujours cool et charmant, jusqu’à ce que cela perde de sens et s’effiloche naturellement. Mon observation est que les conditions nécessaires pour qu’un plan Q fonctionne sont nombreuses et rarement stables. Ainsi, les plans Q tels que je les décris ici ne sont pas si courants.

Il y a une chose dont il faut bien rester conscient, c’est que les plans Q ont toujours une fin. Soit ils s’essoufflent après quelques rencontres charnelles, soit ils mènent les amants vers un désir de couple.

Les plans Q… à quoi bon ?

Vivre un ou plusieurs plans Q peut être une très bonne manière d’exprimer sa sexualité et sa liberté, particulièrement dans les périodes de vie où l’on se trouve seul.

Le plan Q est souvent un plan B. C’est une relation d’intérim qui permet d’attendre la personne avec qui on aura envie de se lancer dans une aventure de couple.

Comme on l’a dit plus haut, un plan Q peut très bien évoluer vers un couple engagé lorsque les partenaires se rendent compte à quel point ils sont bien l’un avec l’autre.

Le sentiment de tenir l’un à l’autre s’impose parfois comme une révélation. Parce qu’il arrive que l’existence nous surprenne et qu’on se surprenne soi-même à y prendre un plaisir inattendu.

Quand vous êtes capable de bien vivre un plan Q, c’est que vous avez laissé tomber les attentes romantiques pour profiter de la réalité présente. Dans cette perspective, vous pouvez exprimer l’amour avec toujours plus de liberté et d’intensité, devenir meilleur amant et attirer à vous les personnes qui vous conviennent… jusqu’à, un jour peut-être, trouver la bonne.

Finalement, votre meilleur plan Q pourrait trouver une place à vos côtés et s’installer dans votre vie pour très longtemps.


Est-ce que cela vous est arrivé ? Croyez-vous cela possible ? Utilisez l’espace « Commentaires » ci-dessous  pour partager avec nous votre avis sur les plans Q.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

L’amour en vacances… et après ?

L’amour en vacances, c’est toujours un peu plus tendre, plus calme ou plus coquin, plus intense aussi qu’à l’ordinaire. Bien sûr, celles et ceux qui sont seuls liront cela avec un petit pincement au cœur, mais c’est justement parce qu’ils savent que l’amour en vacances et une expérience privilégiée.

Avec la rentrée, nombreux sont ceux qui éprouvent un brin de nostalgie en pensant aux moments magiques, romantiques ou intimes qu’ils ont pu vivre durant l’été. On redoute un peu de réintégrer le quotidien, avec son cortège d’obligations et de tâches habituelles.

Comment garder vivante cette petite flamme qu’on a pu activer durant les vacances ? Comment maintenir et faire durer cette énergie de désir enthousiaste l’un pour l’autre ? C’est tout le défi des amoureux qui aiment s’aimer tout au long de l’année.

L’amour en vacances

L’amour en vacances, c’était bon pour vous ? Pour ma part, c’était super. La détente, le repos, les balades loin des turpitudes habituelles… tout était parfaitement coordonné pour de délicieux échanges avec ma compagne. Les repas aux chandelles sous les étoiles succédaient aux baignades dans le jacuzzi et nos tendres ébats ont parsemé nos jours comme nos nuits.

Peu importe que vous ayez été au bord de la mer, à la campagne ou à la montagne. Peut-être êtes-vous même restés chez vous à profiter de votre balcon ou des terrasses de restaurants dans votre quartier. Les possibilités de se retrouver en amoureux ne dépendent pas du lieu, mais bien d’un état d’esprit, d’un désir d’intimité complice ou même d’une « erotic attitude ».

On s’invente des plaisirs faciles, des petits déj. qui s’étalent dans le temps, des corps qui lézardent au soleil ou qui mêlent leur sueur lors de tendres caresses. On s’émerveille du chant des cigales, du vol des papillons et du parfum des roses. Tout est si simple et naturel que l’esprit s’apaise et le cœur se dilate. C’est le temps idéal des retrouvailles amoureuses.

On fait du sport ou on va faire les boutiques, on s’active dans toutes sortes de plaisirs ou de passions, parfois juste à deux ou au contraire avec un tas d’amis. Les vacances peuvent être aussi oisives que très actives, mais elles offrent toujours une sensation de tranquillité intérieure.

En définitive, ce qui caractérise les vacances c’est de mettre de côté toutes les obligations habituelles afin d’avoir le temps. L’amour en vacances et un amour qui prend son temps. C’est le temps du désir, le temps du partage, le temps de prendre soin de son couple.

L’amour en vacances… et après ?

Mais voici que nous sommes à la rentrée et que nous retrouvons tout ce que nous avions laissé pour cette précieuse parenthèse estivale. Le travail reprend, l’école des enfants, les tâches ménagères et le courrier de trois semaines empilé sur le bureau.

Chacun reprend sa course, un peu folle, dans un monde hyperactif. Notre attention est captée par une multitude d’actions en attente et nous n’avons plus le temps que d’un bisou rapide avant de courir au boulot le matin ou de s’endormir comme une masse le soir.

Ce n’est pas que nous manquions d’amour pour l’autre ou de désir pour notre couple, nous manquons simplement de tranquillité intérieure. Si nous avons toujours l’impression de manquer de temps, c’est juste que nous sommes trop stressés pour nous accorder une pause.

C’est en maintenant un certain calme intérieur que nous pouvons prendre le temps de vivre et donc aussi celui d’aimer. Il suffit parfois de s’asseoir cinq minutes pour respirer calmement. Il suffit de quitter son ordinateur pour regarder le ciel. La tranquillité intérieure, celle qui accompagne nos moments de vacances, est accessible à chaque instant dès le moment qu’on y porte son attention.

Pas besoin de méditer longuement ou de faire des trucs bizarres pour se relier à son calme intérieur. Une partie de soi reste toujours calme et tranquille, joyeuse et émerveillée. On peut toujours l’activer, simplement en y pensant ou en la visualisant.

Ainsi, c’est tout tranquille que nous pouvons retrouver l’autre chaque jour après avoir accompli nos multiples activités. Comme si dans chaque journée il y avait de mini vacances, des instants volés au monde, ces moments privilégiés où l’on se retrouve amoureux et plein de désir l’un pour l’autre.

L’amour après les vacances

Qu’allez-vous faire pratiquement pour cultiver cette énergie amoureuse durant toute l’année ? Que pouvez-vous mettre en place afin de rester motivés et attentifs au bonheur ?

Vous pourriez bloquer un soir par mois ou même par semaine afin de vous retrouver. Vous pourriez vous inscrire ensemble à un cours du soir. Vous pourriez mettre un rappel dans votre agenda afin de penser à avoir une attention pour l’autre régulièrement. Vous pourriez installer un rituel du baiser avant de vous endormir.

Il y a une foule d’idées et de possibilités pour entretenir l’amour et cultiver l’érotisme dans le couple. L’amour en vacances, c’était super et facile parce qu’on avait le temps. Maintenant, il s’agit de « prendre » le temps.

Inscrivez dans les commentaires ci-dessous votre meilleure idée pour prendre soin de votre couple jusqu’aux prochaines vacances.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

De l’amour pour le mari et du désir pour l’amant

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé, Mesdames, de ressentir un amour intense pour votre mari et de ressentir une attirance très forte pour un autre homme, en l’occurrence : du désir pour votre amant ?

Si l’infidélité vous intéresse ou vous concerne, vous serez sans doute touché(e) par l’histoire que je raconte dans cette vidéo.

Comment s’y retrouver quand on a le cœur embrouillé et le corps tiraillé entre l’amour du mari et le désir de l’amant ? L’infidélité peut parfois être la chance du couple…

De l’amour pour le mari et
du désir pour l’amant

Qu’en pensez-vous ? Vous êtes libre de vous exprimer dans l’espace « Commentaires » en bas de page et de partagez sur vos réseaux sociaux au moyen des boutons ci-contre..

Si vous préférez la lecture, voyez la transcription texte juste en-dessous.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.

Transcription texte de la vidéo

De l’amour pour le mari et du désir pour l’amant

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé, Mesdames, de ressentir un amour intense pour votre mari et de ressentir une attirance très forte pour un autre homme, en l’occurrence : du désir pour votre amant ? C’est la question qui a été soulevée lors d’un courriel que j’ai reçu de la part d’Anna. C’est un prénom d’emprunt.

Anna se trouve dans cette situation, avec un amour vraiment fort pour son mari, elle l’aime vraiment, et une attirance, une attraction sexuelle, un fort désir pour son amant. Et cela la surprend complètement.

Nous allons regarder cela en détail ensemble. Je vais vous dire comment je vois les choses et ce que l’on peut faire avec cela.

Bonjour, c’est Philippe Fragnière, et bienvenue sur erotic-attitude. Aujourd’hui, je vais donc répondre à la question d’Anna à propos de cette difficulté qui peut se présenter aux femmes, celles qui aiment leur mari et qui ont une attirance forte pour un autre homme.

Anna est mariée depuis cinq ans, mais ce n’est pas une gamine. Elle est avec son mari déjà depuis cinq ans auparavant, ce qui fait 10 ans de relation. Avant cela, elle avait déjà eu d’autres aventures, d’autres rencontres et d’autres histoires dans sa vie. Notamment une histoire assez importante et assez longue, dit-elle, de quatre ans.

Son mari est un homme bien, droit, honnête, travailleur. En fait, le genre d’homme que toute femme semble-t-il pourrait considérer comme idéal. C’est vraiment un homme sur qui on peut compter, un homme qui donne de l’amour et avec qui peut vraiment construire quelque chose.

Avec son mari, Anna se trouve dans une démarche de procréation médicalement assistée puisqu’elle n’a pas la possibilité d’avoir des enfants normalement et naturellement. Ainsi donc, Anna vit avec son mari une aventure de couple, un défi de couple assez intense et assez important. Cela doit, j’imagine, les lier profondément et les souder pour traverser ce défi, cette épreuve, face à cette situation où ils se rendent compte que ça ne va pas tout seul et qu’il faut faire des choses au niveau médical pour rendre possible le fait d’avoir des enfants.

Ainsi donc, l’idée d’avoir des enfants est probablement assez importante pour eux.

Là où les choses se compliquent pour Anna, c’est à la suite d’un déménagement qui a eu lieu il y a deux ans. Anna déménage alors avec son mari, elle change de lieu, elle change de ville, elle change de travail aussi. Elle rencontre alors un autre homme, un collègue de bureau qui va la séduire, et avec qui elle va développer une relation de complicité.

C’est une relation d’amitié forte dans laquelle ils vont cultiver les fous rires et s’entendre comme larrons en foire, si bien qu’elle va se rendre compte que « c’est lui », c’est ce gars-là qui est un peu comme celui qu’elle attend depuis toujours. Genre : « Oh mon Dieu, c’est lui que j’attendais… Mais il se trouve que je suis quand même marié et en train de faire une démarche pour avoir des enfants avec mon mari ».

Néanmoins, et d’autre part, « en découvrant et en travaillant avec ce gars-là, je me rends compte que cet homme, c’est l’homme que j’attendais ». Là, il y a en effet quelque chose qui se passe.

Ensuite, effectivement, la situation et l’évolution des choses fait que, finalement, Anna et son collègue de travail vont devenir amants. Et elle va tomber amoureuse de ce gars qui lui convient si bien. Elle va aussi retrouver, peut-être, une certaine énergie sexuelle, retrouver du désir, le désir pour son amant à travers cette aventure.

Néanmoins, malgré cette osmose qu’ils vont vivre tous les deux, l’amant ne va pas manifester qu’il est si amoureux que ça. Il va y avoir plusieurs tentatives de rupture… parce qu’il s’agit d’être raisonnable : elle est tout de même mariée. L’amant quant à lui, je ne sais pas, mais peu importe, il se dit bien qu’il ne va pas interférer non plus dans ce couple… et il y a donc plusieurs tentatives de rupture de l’un et de l’autre, motivés simplement par la raison.

Mais malgré tout, l’attraction, l’attirance sexuelle est trop forte et leur complicité va les attirer l’un vers l’autre, comme les aimanter l’un avec l’autre de manière forte et ils vont revenir chaque fois pour être amants ensemble.

À tel point qu’Anna va finir par se demander si son amant éprouve tout de même des sentiments pour elle. Tout cela n’est pas très clair dans sa tête. Anna se demande un peu ce qu’elle fait, qu’est-ce qu’elle est en train de foutre avec cette histoire puisqu’au fond elle n’a jamais imaginé qu’il était possible d’être infidèle à son mari. Elle ne se reconnaît pas dans cette situation et en même temps, elle ne peut pas résister à cette attraction qui la pousse dans les bras de son amant.

Elle dit qu’elle a toujours vu son mari comme l’homme de sa vie, malgré une incompréhension et des difficultés de communication au moment d’une de ses fausses-couches. À ce moment-là, son mari n’avait pas vraiment été à la hauteur de ce qu’elle attendait, mais malgré cela elle ne se voit pas vivre sans lui.

Par contre, ce qu’elle observe vraiment et ce qui la mène dans tout ce désarroi, c’est qu’elle n’a plus du tout de désir sexuel, excepté pour son amant… pour qui elle en a d’ailleurs beaucoup.

Comment choisir entre l’amour et le désir ?

Alors, que faut-il penser de cette situation ? C’est une situation dont on ne va pas dire qu’elle touche absolument toutes les femmes, mais tout de même. Il y a un grand nombre de femmes qui se retrouvent dans cette difficulté de se positionner, qui ont l’impression que les choses se troublent dans leur esprit.

Cette femme se dit simplement : « j’aime mon mari, cela a du sens pour moi, on cherche à faire des enfants, j’ai envie de faire des choses avec lui » et en même temps, il y a un amant qui est là et qui compte également. À quel niveau compte-t-il ? On ne sait pas très bien à quel point l’amant peut compter et jusqu’où on aimerait aller. Jusqu’où cette femme veut aller pour vivre cette expérience avec son amant ?

Ce qu’il faut considérer vraiment, ce qui est très important, c’est de savoir que l’amour et l’attraction sexuelle, l’attirance, sont deux choses différentes. Vous le savez sans doute, mais souvent on fait des amalgames avec cela. Ces amalgames viennent du fait que, simplement, ces deux choses sont malgré tout liées.

On va aimer quelqu’un avec qui on fait l’amour et on va faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime. Maintenant, en terme de masculin et féminin, les hommes et les femmes ne fonctionnent pas de la même manière à ce sujet. C’est-à-dire que les femmes vont avoir tendance à aimer d’abord, à être amoureuse d’abord. Elles seront en premier lieu touchées par une personnalité, une manière de se comporter, une manière d’être fort, d’être puissant, d’être intègre. Elles vont apprécier un homme qui a une vie pleine et heureuse et c’est cela qui va donner aux femmes un sentiment d’attraction et d’attirance.

Une femme va d’abord voir l’homme, elle va le visualiser et le percevoir comme une sorte d’idéal masculin qui va éveiller son désir sexuel. Voilà la femme. Elle va d’abord aimer et ensuite elle pourra donner du sexe.

L’homme, c’est le contraire. L’homme va d’abord être attiré sexuellement, être attiré par une femme qui est jolie, belle, qui a de la classe ou du charme, qui est peut-être pleine de fraîcheur, etc. Il va être attiré par la féminité. Il va être attiré physiquement, et pas seulement esthétiquement, il va sentir cette énergie sexuelle qui va d’abord se manifester en lui et entrer dans la relation sexuelle avant de pouvoir entrer dans l’amour et dans quelque chose de plus profond et de plus intérieur.

Dans l’histoire d’Anna avec son amant, il y a quelque chose de cet ordre-là. C’est-à-dire qu’elle est tombée amoureuse parce qu’il y avait de la complicité, parce qu’ils s’amusaient ensemble, qu’ils étaient bien, qu’ils se comprenaient et qu’ils pouvaient parler. C’est ce qui fait qu’ils vivaient quelque chose d’intense au niveau relationnel et c’est cela qui a donné à Anna des désirs sexuels.

Pour l’amant, (je ne veux pas parler à sa place, mais on peut imaginer) en tant qu’homme, il aura eu d’abord une attirance sexuelle, des désirs et une attraction sensuelle avec cette nouvelle collègue. Il a peut-être d’ailleurs tenté de résister sachant qu’elle était mariée, mais ce désir était trop important.

À partir du moment où la relation a été consommée, dès lors qu’ils ont fait l’amour ensemble, et peut-être même plusieurs fois, au bout d’un moment, ce garçon, cet amant, à commencé à sentir des sentiments qui se sont éveillés en lui. Mais ce n’est sans doute pas ça qui était présent au départ.

D’abord il y a le désir sexuel pour l’homme et une fois que la sexualité s’est mise en place, quand l’homme a exprimé et expérimenter son désir sexuel dans la relation, dans un début de relation, alors l’amour, le sentiment amoureux commence chez lui à s’éveiller et à se mettre en place. Ceci est vraiment quelque chose d’important.

Comment choisir entre le mari et l’amant ?

Pour revenir à l’histoire d’Anna et pour cadrer plus large, il faut considérer aussi son mari et son histoire de couple. Rappelons qu’elle a de l’amour pour son mari, mais qu’elle n’a plus de désir sexuel. Pourquoi ?

Après 10 ans de relation et cinq ans de mariage, surtout avec toutes les problématiques qui ont pu apparaître dans cette recherche de procréation médicalement assistée, et tous les problèmes qui y sont liés, son mari a perdu son aura de séduction. Il a perdu cette puissance d’attraction sexuelle, cette liberté, cette sorte de créativité qui est tellement séduisante pour les femmes.

Au contraire, et par ailleurs, si Anna aime son mari c’est justement parce qu’il a les qualités du père. Il a les qualités d’un bon père, d’un père protecteur, c’est-à-dire que c’est un homme sérieux, fiable, travailleur, honnête, etc. Il a vraiment les qualités du père, mais par contre il n’a pas forcément les qualités de l’amant.

L’amant est créatif, drôle, amusant, il sait faire des surprises etc. Le mari n’est plus surprenant. Anna le connaît bien. Elle traverse des choses importantes avec lui, et pas forcément drôle d’ailleurs, elle a des projets de construction et tout cela est très important. Avec le projet d’enfant, il faut un protecteur, quelqu’un qui va pouvoir assurer la sécurité de la cellule familiale, avec les enfants qui vont venir. Le mari a donc le profil type du père, de l’homme dans le foyer qui va être stable, sérieux, sur qui on peut compter, etc. Il va pouvoir assurer.

Par contre, il n’a plus le profil de l’amant, de l’homme qui va être créatif, drôle, joyeux, enthousiaste et qui va emporter Anna dans son désir.

Du coup, Anna se retrouve avec : d’un côté, son mari qui lui offre la stabilité et la possibilité de faire une famille. Elle va vraiment l’aimer pour ça avec tout son cœur. Mais il ne correspond plus à l’autre image, l’image de l’amant représentée par le collègue, ce rôle pris par le collègue de travail qui va assumer toute la part de cette énergie dynamique d’homme attirant.

Anna se trouve maintenant tiraillée entre les deux stéréotypes, les deux profils de l’homme : d’un côté, celui du compagnon de vie et de l’autre, celui du compagnon d’aventure.

Allier le mari et l’amant

Que faut-il faire avec cela ? Une des possibilités est effectivement de mener une double vie. Il y a pas mal de gens qui le font et cela peut très bien se passer pendant un temps. Mais généralement cela n’est pas durable. Une autre possibilité, c’est de quitter son mari pour aller avec son amant, mais si Anna fait cela, elle va retomber dans les mêmes schémas plus tard, dans quelques années.

La troisième possibilité, celle que je préfère et qui me parait la plus constructive, c’est de reprojeter dans la personnalité de son mari le profil d’amant afin de pouvoir y retrouver à la fois les deux profils dans la personne de son mari. C’est-à-dire d’avoir chez le même partenaire le profil du protecteur et le profil de l’aventurier.

Pour faire cela, il y a évidemment tout un travail de communication avec le mari. Mais il ne s’agit pas forcément d’une communication directe. Anna n’a pas forcément besoin de tout expliquer ce qui est en train de se passer. Il s’agit simplement de rétablir une communication de plus en plus complice, de faire (ou de refaire) des choses avec son mari, des choses plus drôles, des choses plus gaies, plus aventureuse, des choses plus marquantes, des choses qui sont plus énergiques, plus dynamiques, plus excitantes qu’à l’ordinaire.

Ils pourraient faire du sport ensemble ou partir en escapade amoureuse tous les deux, profiter que les enfants ne sont pas encore là pour redynamiser toute cette énergie qui a pu exister à un moment donné dans leur histoire, plus ancienne, et qui doit être recréé, revitalisée, pour produire quelque chose de nouveau et arriver à une situation nouvelle.

Si Anna arrive à faire cela, s’il elle arrive à faire ça avec la complicité de son mari, pour qu’ils arrivent ensemble à être à nouveau amants, c’est-à-dire que ce ne soit plus son mari d’un côté et son amant de l’autre, mais son mari-amant ici, elle va pouvoir remercier son collègue de travail. Elle pourra remercier celui qui est actuellement son amant, le remercier pour avoir réveillé quelque chose en elle, quelque chose de très important qu’elle va pouvoir réorienter sur son mari.

Évidemment, dans la vie, on est pas tout seul. On ne peut pas produire à l’intérieur de soi les changements qui concernent les autres. Mais on peut travailler pour transformer les choses qui peuvent être changées à l’intérieur de soi. C’est le cas de la vision de l’autre : ça se change à l’intérieur de soi.

Anna ne peut pas changer son mari. Par contre, en changeant son regard, en changeant son attente, en changeant ses croyances à propos de ce qu’il est possible de vivre dans sa sexualité et dans son couple, elle va l’influencer, même sans rien dire, même sans rien expliquer spécifiquement à son mari, elle va l’influencer pour qu’il la suive simplement dans cette nouvelle énergie.

Et c’est ce que je lui souhaite et c’est ce que je souhaite à tous les couples qui traversent ces périodes difficiles, ces périodes dans lesquelles on est en doute, dans lesquelles on ne sait plus très bien ce qu’on veut.

Certes, on garde le droit de partir. On peut quitter son mari ou quitter sa femme. On peut faire tout ça. Plein de gens le font. Mais cela amène à quoi ? Cela aboutit simplement à ce que l’on reporte le problème un peu plus loin.

La question de l’infidélité, les problèmes que cela suppose et toutes les réflexions auquel cela nous amène, éveillent simplement notre désir et notre personnalité profonde. Et si on peut clarifier cela, être simplement lucide sur ce qui nous attire et ce qui est important pour soi… entre l’aventure fugace et l’aventure profonde avec quelqu’un à qui l’on tient et avec qui on se projette sur la durée, être au clair avec soi permet de réorienter et de changer profondément ce qu’on vit avec l’autre.

Et ça, c’est vraiment quelque chose de super que je souhaite à chacun de nous et à chacun de vous.

Voilà c’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude et c’était un joli moment, juste pour partager cela avec vous, pour partager ma vision et répondre en même temps à Anna, cette personne qui m’a fait l’honneur de me donner sa confiance pour que je l’éclaire à ce sujet. J’espère que ce sera aussi utile pour vous, dans votre amour pour votre mari et vos désirs pour votre amant

Prenez soin de vous et de votre couple, prenez soin de vos amants, de vos maris, prenez soin de tout le monde, prenez surtout soin de votre cœur parce que c’est là que ça se passe.

C’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude, continuez de me suivre, partagez sur les sociaux, laissez un commentaire ici en-dessous, manifestez que vous avez aimé ou que vous avez détesté, tout est le bienvenu. Surtout, faites vivre l’amour autour de vous, propagez-le, c’est vraiment important.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Recherches utilisées pour trouver cet articlea t´on encore du desir pour son mari quand on a un amant,desir mari amant,youtube penetration en videos gratuites fortes vagins larges et profonds

Hypnose et pensée amoureuse

Hypnose et pensée amoureuse

En quoi l’hypnose peut-elle être utile dans le cadre de la relation de couple ? Comment l’hypnose peut-elle servir la pensée amoureuse ? Il suffit de se rappeler de toutes les idées négatives qui sabotent nos relations pour imaginer comme on se sentirait bien sans elles.

Que ce soient des idées à propos de l’attraction sexuelle, de l’affection qui nous lie ou des comportements que nous adoptons l’un face à l’autre, nous ne pouvons pas nous empêcher de penser.

En réalité nous pensons tout le temps et nos pensées ne sont hélas pas toujours plaisantes.

Nous ne décidons pas de penser ceci ou cela. La pensée s’impose, qu’elle nous plaise ou non. Elle influence nos ressentis, nos émotions, nos attitudes et nos réactions.

Les croyances et les limitations qui bloquent nos élans amoureux ont la vie dure. Malheureusement, il ne suffit pas de vouloir s’en débarrasser pour retrouver sa liberté.

Que faire avec ses pensées ?

L’idéal serait de penser moins aux choses qui nous inquiètent et plus aux choses qui nous réjouissent. Mais la plupart du temps, les regrets concernant les rêves déçus ou les craintes concernant un futur incertain nous empêchent simplement d’être ouvert à ce qui se présente.

Voilà un principe général qui concerne tous les domaines de la vie. Mais les craintes et les doutes se révèlent particulièrement actifs sur le plan amoureux.

La peur de manquer, de se tromper ou d’être jugé prend souvent des dimensions considérables dès qu’il s’agit de notre affect.

En rapport avec l’autre, on va peut-être se découvrir amoureux, dépendant, obsédé ou jaloux. On sera parfois assailli de pensées inattendues, dont certaines ne seront pas toujours très sympathiques. On pourra même avoir tendance à culpabiliser en observant ici et là quelques intentions peu louables.

Pour chacun d’entre nous, les expériences vécues au fil de l’existence se sont empilées les unes sur les autres au point d’en faire une réalité. Ce que nous vivons aujourd’hui est le résultat d’un processus qui nous a amené à être ce que nous croyons être maintenant.

Certains ont pris l’habitude de croire qu’ils étaient des gagnants alors que d’autres sont persuadés qu’ils sont timides, malchanceux ou indigne d’intérêt.

La première chose à faire est de calmer l’agitation mentale. Pour cela, on peut imaginer qu’on se détache de soi, comme en se regardant avec une certaine distance. Depuis ce point, il est plus facile d’observer ses pensées sans s’y identifier et de les regarder simplement passer.

Une pensée arrive, je l’observe et je remarque ce que cela éveille en moi, puis je laisse partir la pensée et les émotions qui peuvent y être reliées.

Par exemple, j’imagine ma femme sur son lieu de travail, je projette qu’un collègue masculin lui plaise et qu’elle soit séduite par lui. C’est une image mentale. Elle n’existe que dans mon univers intérieur et je vais lui accorder plus ou moins d’importance, lui donner plus ou moins d’intensité et de pouvoir.

Dans cet exemple, des émotions peuvent apparaître et des réactions peuvent se réveiller. Mais si je suis capable de voir cette pensée uniquement pour ce qu’elle est, c’est-à-dire une construction mentale, je ne vais pas m’y identifier et la pensée ne pourra pas s’accrocher.

Le principe est simple, mais dans la réalité ça n’est pas si facile que ça. Si c’était si simple, ça se saurait et il y a longtemps que plus personne n’aurait de problème.

C’est justement là que l’hypnose intervient, offrant une voie de sortie aux pensées qui se trouvent bloquées en soi.

Hypnose et libération des pensées

Le processus hypnotique permet d’entrer dans un état mental propice à la libération des pensées parasites. On peut ainsi dégager des pensées qui sont restées collées dans notre esprit depuis très longtemps, si longtemps parfois qu’on avait oublié qu’elles étaient là.

Durant l’état de transe hypnotique, on va même pouvoir libérer toutes les pensées similaires, par paquets, comme si on les dégageait par camions ou trains entiers jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de pesant sur le sujet abordé.

C’est ainsi que l’hypnose vient soutenir les amoureux, en leur donnant les moyens de dépasser ce qui les retient.

Problème d’identité, de genre, de sexe… difficultés de communication, de couple, de cohabitation… troubles sexuels variés, impuissance, éjaculation précoce, incapacité à jouir… toutes ces choses et bien d’autres encore sont causées et entretenues par des pensées parasites.

Les partenaires exigeants peuvent faire appel à l’hypnose pour choisir la pensée amoureuse qui leur permettra de régler leurs problèmes, mais aussi d’enrichir les compétences déjà acquises ou d’améliorer leurs performances.

L’hypnose ne fait pas que traiter des problèmes, elle permet aussi d’édifier un bonheur toujours plus grand.

Mon cabinet d’hypnose à Lausanne

Cette réflexion se situe au carrefour de mes activités, entre mon blog erotic-attitude et mes interventions thérapeutiques.

Bien que mes propositions d’hypnothérapeute couvrent toutes sortes de sujets concernant la vie quotidienne, ma spécialité en sexologie reste présente, sur ces pages comme à mon cabinet.

Je suis donc très heureux d’ouvrir ce nouveau lieu dédié à l’hypnose et à la réussite personnelle. Pour fêter ça, j’ai décidé d’offrir la première séance au prix de lancement de Fr 50.- et ceci jusqu’au 31 mars 2016.

Allez donc voir www.hypno-reussite.ch, mon nouveau site web consacré à l’hypnose et à toutes les possibilités de réussir, dans la vie en général et dans son couple en particulier grâce à la pensée amoureuse.

Hypno-réussite
rue de la Borde 22 – CH 1018 Lausanne
Prenez contact ICI

Vous n’imaginez pas tout ce que l’hypnose peut faire pour vous !

00

Prendre soin de son couple

Prendre soin de son couple

Si vous avez quelqu’un dans votre vie, dans votre cœur et dans votre lit… Si cette relation a du sens pour vous et que vous ne voulez pas la perdre… Alors soignez-la.

Prendre soin de son couple est non seulement essentiel, mais c’est aussi passionnant et très enrichissant. Pourquoi ? Parce que cela demande d’aller à la rencontre de l’autre et de se dépasser soi-même.

Dans cette vidéo, je tente de vous inspirer pour trouver les moyens de protéger ce qui vous est précieux. Développez votre créativité et votre liberté afin d’offrir à votre couple un espace de rencontre à la fois conscient et joyeux.

Liens utiles pour la peinture sur corps :
Make-up professionnel
Peinture pour enfants

Et vous ? Comment prenez-vous soin de votre couple ? Dites-le dans les commentaires. Partagez vos astuces personnelles et votre expérience. Vous pourrez ainsi aider chacun à prendre soin de son couple.


Transcription texte de la vidéo

Prendre soin de son couple

Bonjour, c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude, le site des amoureux qui se bougent pour être heureux dans leur lit… et dans leur vie, dans leur vie d’amoureux.

Là, je suis en train de repeindre… enfin pas de repeindre parce que c’est neuf… de peindre, de mettre les dernières couches sur une cabane, un garage à outils, dans ma maison de campagne. Cette activité m’a fait penser à pas mal de choses en rapport avec l’amour.

Ça n’a peut-être rien à voir comme ça, a priori, mais le fait est que j’ai dû prendre du temps et mettre de l’énergie dans cette activité, pour protéger cette cabane toute neuve que j’ai construite cette année, et qui nécessite des produits de protection. D’abord un fongicide, pour que ce ne soit pas attaqué par les vers et autres insectes, ensuite des couches de protection de surface des UV et des intempéries.

Avec l’hiver qui va arriver dans quelques temps, j’avais à cœur de protéger mon ouvrage pour qu’il tienne longtemps. Pour qu’il tienne des années. Et ça m’a fait penser à toutes les actions, les efforts parfois, qu’on fait dans le cadre de la relation amoureuse, avec son compagnon, sa compagne, et de tout le soin qu’il s’agit d’apporter à cette relation. De lui donner toutes les qualités requises pour que ça tienne longtemps.

Parce que quand on est heureux, on a envie que ça tienne longtemps.

En fait, pas mal de réflexions, simplement… Vous savez, il y a un côté méditatif quand on fait des boulots comme celui-là, un petit peu rébarbatif et qui dure longtemps. Il faut mettre des couches et des couches… on a l’esprit qui commence à devenir un peu hypnotisé par le travail… qui divague un peu… qui fait des associations d’idées… et c’est ça que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui.

C’est cette notion de pouvoir protéger notre couple, de protéger son couple, de lui donner le meilleur de soi, des soins, de l’attention, pour qu’il puisse durer longtemps.

Prendre soin de sa sexualité

Alors en sexualité c’est exactement pareil : on va construire quelque chose, construire une relation qui va qui va permettre de s’éclater, de s’éclater à deux, d’avoir du plaisir, d’avoir du plaisir au lit, des plaisirs sexuels de toute sorte de manières.

On va mettre du temps à construire cela, mettre du temps à ce que les choses soient en place, jusqu’à ce qu’on se connaisse un peu. Parce qu’on fait l’amour toujours mieux avec quelqu’un qu’on connaît bien. Au bout d’un certain temps on connaît les corps, on connaît les réactions, on connaît les préférences de l’autre, on a pu dire ses préférences à l’autre.

Donc on a une relation qui est construite, un peu comme cette cabane qui vient d’être construite, et qu’il va s’agir de protéger et d’entretenir à la longue pour qu’elle puisse durer sur les années. Et comme ça, continuer le partage au fil du temps.

Peinture sur corps

Alors, vous n’êtes pas obligé de tartiner votre partenaire avec le même produit ! Si vous voulez vous lancer dans l’expérience érotique de la peinture sur corps, prenez plutôt une peinture spécifique. Pour cela, en faisant une recherche sur Internet, vous allez trouver des produits de maquillage…

Tapez « peinture sur corps » ou « peinture pour le corps » ou « peinture pour la peau » quelque chose comme ça. En fait, vous trouverez peu de produits. Il n’y a pas grand chose qui existe, ce sont vraiment des produits pour le théâtre ou le cinéma, des produits qui ne sont pas toujours très bon marché. Ou alors, vous avez des peintures pour enfants, les peintures qui sont données dans les garderies. Vous savez, les enfants en bas âge qui vont tartiner, peindre avec leurs doigts, etc. Donc ça, ça marche aussi assez bien, c’est meilleur marché et on trouve ça plus facilement.

Donc voilà : vous avez le haut-de-gamme, des produits chers pour faire de la super peinture sur le corps, ou alors la gamme vraiment standard des peintures pour enfant, qui vous permet déjà de vous amuser.

Mais surtout, n’utilisez pas le même produit que pour la cabane de jardin, parce que ça ne serait pas terrible pour la peau. Voilà donc une idée pour s’amuser à se tartiner et donner une seconde couche de protection et de soins à votre relation sexuelle.

Eh bien j’espère que cela a pu vous inspirer un petit peu et ainsi vous donner envie de prendre soin de ce qui vous est cher. On se retrouve bientôt pour des choses peut-être un peu plus croustillantes une autre fois, mais pour l’instant je vais terminer mon œuvre.

Voilà, c’était Philippe Fragnière. Si vous avez trouvé cette vidéo sympa, cliquez sur le lien ici en dessous pour dire que vous aimez et partagez-la. Si vous n’avez pas aimé cette vidéo : vous cliquer sur le lien « j’aime pas » et vous ne la partagez pas, ou alors vous la partagez pour m’incendier.

Et puis voilà ! On va continuer avec ces petites réflexions ensemble, voilà la cloche qui sonne, la cloche du village… ça va être l’heure de l’apéritif… Je suis très content d’être avec vous, continuez de me suivre, c’est sympa. Tchao !


La première mission d’une personne amoureuse est de prendre soin de son couple. Cela peut se faire de multiples manières, comme vous pouvez le découvrir constamment sur erotic-attitude. Mais fondamentalement, cela nécessite seulement votre désir et votre attention créative.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Couple et sex-toys, un bon ménage ?

Couple et sex-toys, un bon ménage ?

Les sex-toys ont envahi Internet. On ne compte plus les grands sites féminins qui publient chaque semaine un nouvel article les concernant, que ce soit Marie Claire, Cosmopolitan ou encore Femme Actuelle

Depuis une décennie maintenant, le succès ne se dément pas et l’arrivée (régulière) de nouveaux sex-toys connectés ne fait qu’alimenter et accroître le « buzz » médiatique.

Cet article est un article invité écrit par Rémy Topaze
0

sex-toy vibromasseur

Aujourd’hui, il existe plusieurs dizaines de boutiques en ligne sur le marché français et plusieurs milliers de références dans le monde, toutes plus efficaces les unes que les autres.

Plus besoin de se rendre dans un sex shop obsolète ou bien d’ouvrir un catalogue de vente par correspondance pour en acheter un en toute discrétion : les sex-toys sont devenus tendance et facilement accessibles ! Les inconditionnels ont même leurs propres blogs de test comme leurs forums de discussions.

Proposer un jouet intime à son partenaire

La passion pour les sex-toys ne fait que commencer, et tout le monde ne le vit pas obligatoirement sereinement malgré le dictat des médias.

Dans un couple, proposer leur usage peut s’avérer délicat et se conclure par une réaction négative, voire une réticence absolue. Cette proposition peut être mal interprétée : l’idée, initialement ludique chez l’un, peut faire ressentir à l’autre une incapacité à satisfaire… Une forme de concurrence, consciemment comme inconsciemment, accompagnée d’un sentiment de défiance peuvent facilement se créer.

D’autres pensent que seuls les pervers utilisent des jouets sexuels (on retrouve de nombreuses réactions de ce type dans les commentaires d’articles sur les sites cités en introduction), d’autres ont peur que ces objets ne créent de dépendance chez eux, diminuant ainsi leur plaisir au cours des rapports normaux sans jouet (il est vrai que leur efficacité est redoutable mais rien ne remplace un acte intime partagé). Pour tous ces jugements négatifs, beaucoup préfèrent les utiliser en solo ou faire l’impasse.

Pourtant, et d’autant plus si la routine s’est installée au sein d’une relation, l’utilisation d’un sex-toy peut améliorer le quotidien, et apporter du nouveau dans la chambre à coucher, voire renforcer réellement une relation.

Partager de nouvelles expériences sexuelles, explorer ensemble de nouvelles stimulations et sensations, atteindre des orgasmes plus intenses et plus fréquents, observer l’expression du partenaire en utilisant un sex-toy à partager… tout ce programme peut être extrêmement excitant pour l’un comme pour l’autre.

S’il est indéniable qu’un phallus vibrant amène rapidement beaucoup de plaisir, les sex-toys ne donnent pas tout. Rassurez votre partenaire de vos sentiments et de vos désirs et expliquez-lui que rien ne peut remplacer la tendresse et l’intimité partagée entre deux personnes. En le convainquant, vous ouvrez ainsi un nouveau chapitre de votre relation amoureuse.

Certaines femmes ont de la difficulté à atteindre l’orgasme sans stimulation du clitoris, ce qui peut être difficile à faire pendant les rapports sexuels. Et, certains hommes ont des difficultés à maintenir une érection très longtemps. Un objet de plaisir, simple et efficace pour une première fois, pourrait être la réponse à ces deux préoccupations : l’anneau vibrant qui stimule madame tout en endurant monsieur.

anneau-vibrant

Si malgré tout, votre partenaire ne veut pas entendre parler pas de sex-toy pendant les relations intimes, n’insistez pas, car le respect de l’autre est très important.