Archives par mot-clé : érotique

Chocolat : l’aphrodisiaque au quotidien

Chocolat : l’aphrodisiaque au quotidien

Et si les amateurs de chocolat avaient vraiment une libido plus active ? Le chocolat est-il vraiment l’aphrodisiaque à utiliser au quotidien ? Qu’on le veuille ou non, le chocolat est inscrit dans notre culture aux côtés du plaisir, du romantisme et parfois de l’érotisme.

Outre le plaisir gustatif que l’on peut y trouver, le chocolat redonne de l’énergie lorsqu’on est fatigué, calme quand on est angoissé, réduit le stress et améliore le moral.

Pour ceux qui ont un petit coup de mou dans leur érotisme, le chocolat pourrait réveiller le désir.

Pourquoi le chocolat est-il lié à l’amour ?

Depuis 1520, moment où les Espagnols ont ramené le chocolat du royaume aztèque, cette gourmandise n’a cessé de se développer jusqu’à la consommation courante qu’on lui connaît aujourd’hui.

Au départ, c’est surtout sa qualité aphrodisiaque qui en a fait un aliment mythique, une découverte sensuelle, voire même une expérience érotique.

Le roi aztèque Moctezuma était un peu porté sur la chose et mettait un point d’honneur à honorer chacune de ses nombreuses femmes. On dit qu’il buvait 50 tasses de chocolat par jour et que c’est grâce à ce breuvage qu’il était capable de contenter toutes ses compagnes.

Une telle énergie a fortement impressionné les conquistadors qui n’ont pu s’empêcher de répandre le mythe d’une boisson quasi magique.

Chocolat aphrodisiqaque

Mais les effets sur la libido exaltée des Aztèques venaient probablement moins du cacao que des épices qui étaient ajoutées en grande quantité dans ces préparations, comme le piment, la vanille, le poivre ou les clous de girofle.

Quoi qu’il en soit, même moins épicé, le chocolat éveille les sens aux plaisirs et les pensées aux désirs, comme en témoigne son interdiction dans les couvents et les monastères au XVIe siècle.

Lorsque Louis XIII et Louis XIV ont épousé des princesses espagnoles, ils ont aussi marié la France avec le chocolat, l’instaurant à la Cour puis le répandant parmi la noblesse.

Au XVIIIe siècle personne ne doutait des vertus aphrodisiaques du chocolat. Inviter une femme pour boire un chocolat chaud était alors une proposition sans équivoque.

Lorsque je fais une telle proposition aujourd’hui, il est rare que cela soit compris ainsi…

Casanova également n’hésitait pas à avaler plusieurs tasses de chocolat avant de se lancer dans une joute nocturne avec sa dernière conquête. Les libertins du XVIIIe siècle intégraient le chocolat à leurs jeux amoureux, comme en témoignent les chocolatières posées à la tête du lit sur les gravures d’époque.

Compréhension scientifique du phénomène aphrodisiaque

Les scientifiques sont toujours très prudents quand il s’agit de démontrer les vertus aphrodisiaques d’un produit, surtout s’il n’est pas issu de l’industrie pharmaceutique… Mais l’analyse chimique du chocolat permet tout de même d’en comprendre un peu mieux les effets.

On trouve un très grand nombre de substances différentes dans le chocolat (plus de 300 !) dont les vertus cumulées forment un cocktail plutôt favorable à notre métabolisme.

Des substances actives comme le potassium, le magnésium, le fer ou les antioxydants sont propres à nous donner un surcroît d’énergie, genre « le second souffle de l’amoureux ».

D’autres substances ont des effets antidépresseurs, certaines sont stimulantes, telle la caféine, ou encore euphorisantes comme la sérotonine ou la phényléthylamine. Certains composants vont déclencher d’autres hormones, comme la dopamine, qui générent des sensations de bien-être et de plaisir.

À la fois excitant et relaxant, le chocolat ressemble à nos ébats et les accompagne à merveille.

Chocolat et relations sexuelles

Plusieurs études ont établi des liens entre la consommation de chocolat et l’appétit sexuel, démontrant que les femmes particulièrement avaient une vie sexuelle plus riche lorsqu’elle s’abandonnait à leur gourmandise chocolatée.

Une autre étude affirme qu’une femme sur deux préfère le chocolat au sexe, alors que presque 9 hommes sur 10 préfèrent le sexe au chocolat. Mais ces études, réalisées sous forme d’enquête, ne peuvent être considéré comme scientifiquement représentatives.

Alors que ni le cacao ni le sucre n’ont de vertu aphrodisiaque, les endorphines qui sont produites dans le corps génèrent un indéniable bien-être. Celui-ci est souvent accompagné d’un contentement psychologique : la joie de s’accorder un petit plaisir. Ainsi, la consommation de chocolat reste liée à la détente, au bonheur et à l’amour.

Du chocolat pour stimuler sa libido

Il est évident que la consommation de chocolat doit rester raisonnable. Un besoin de sucre trop marqué révèle souvent un manque affectif que le chocolat peut combler. Dans ce cas, ce « plaisir solitaire » risque de remplacer la libido plutôt que de l’éveiller.

Mangez-vous du chocolat pour stimuler votre vie sexuelle ou au contraire pour l’endormir ? Il semble, comme souvent, que tout soit une question de mesure.

Pour ma part, je suis grand amateur de ce que j’appelle le « chocoleau », chocolat simplement dilué dans de l’eau bouillante avec un peu de sucre. Sans adjonction de lait, cette boisson est très digeste et participe peut-être à mes inspirations amoureuses.

Après bien des essais, mon produit préféré est le « Caotina », dans sa version noire, produit malheureusement impossible à trouver en dehors de Suisse. Sinon, privilégiez les poudres noires et sans sucre, que vous pourrez sucrer vous-même à volonté.

N’hésitez pas à en faire une consommation généreuse, qui peut avantageusement remplacer le café et vous procurer énergie et bien-être. Personnellement, j’en bois 4 à 5 tasses par jour pour mon plus grand plaisir… et celui de ma compagne.

Que le phénomène soit physiologique ou psychologique il n’en reste pas moins que l’effet aphrodisiaque du chocolat est bien réel pour un grand nombre d’entre nous.

Alors mangez ou buvez du chocolat avant de faire l’amour… ou après… ou même les deux en même temps, pour profiter d’un maximum de plaisir des sens et ressentir ces subtiles perceptions tant à l’intérieur de votre corps qu’à la surface de votre peau.

Et pour vous guider dans vos explorations chocolatées, laissez-vous emporter par un des meilleurs artisans chocolatiers de Suisse :
Olivier Fuchs, créateur de délices au carré.

Ne manquez surtout pas ses créations érotiques : Les plaques de chocolat qui se déshabillent sous le crayon de l’illustratrice Albertine Disponibles ici en trois déclinaisons graphiques.

Dessine-moi un chocolat

Faites du chocolat votre aphrodisiaque au quotidien.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Chaud lapin

Chaud lapin

Quant on m’a lancé le défi de tourner une vidéo déguisé en lapin… le sujet s’est imposé comme une évidence. S’exprimer sur le chaud lapin est une occasion de mettre en valeur l’érotisme qui habite chacun de nous… et peut-être d’en faire un atout pour le couple !

De temps en temps, ça fait du bien de ne pas trop se prendre au sérieux. Voyez vous-même…

Finalement, laisser la pulsion s’exprimer dans l’amour, quoi de mieux pour érotiser son couple ?


Transcription texte de la vidéo

Chaud lapin

Bonjour, c’est Philippe « Rabbit » Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude : le site des amoureux qui se bougent pour être dans leur lit. Alors, avant que je vous raconte des histoires sur les chauds lapins… Suivez-moi pour quelques gambades.

Les chauds lapins : tout le monde en a entendu parler. Mais qu’est-ce que c’est qu’un chaud lapin ? Un chaud lapin, c’est un gars, un gaillard, qui est très intéressé par le sexe, qui a une appétence sexuelle forte et qui est très actif dans sa sexualité. En fait, c’est un gars qui ne pense qu’à ça.

Il y a plusieurs manières d’être un chaud lapin. Généralement, quand on est un jeune homme, on a beaucoup d’hormones qui viennent, à partir de la puberté, et qui se développent, comme pour propulser sa semence à l’entour et pour envahir la planète en se reproduisant.

Ça, c’est vraiment l’action des hormones et c’est dans le cerveau reptilien que ça se passe : cette pulsion de la sexualité. Donc avec les hormones, généralement, tous les jeunes sont des chauds lapins.

Ensuite, une fois qu’on a passé un peu sa jeunesse, il y a une deuxième période dans la vie qui est essentielle. C’est vraiment relatif à une période, vers la cinquantaine. Moi c’est mon cas par exemple. Vers la cinquantaine ou vers 45, 50, 55 ans comme ça, on commence à se poser de grandes questions sur la vie et sur l’existence. Qu’est-ce qu’on fait ici, à quoi ça sert, qu’est-ce que c’est l’amour, est-ce que j’ai fait le bon choix ? bla-bli bla-bla…

Il y a pas mal de questions qui se révèlent. Et puis surtout, les hommes vers cet âge-là commencent à avoir la trouille de perdre leur virilité et leur séduction. Ils ont un peu de difficulté à admettre que ils vieillissent et il va y avoir une résurgence d’intérêt sexuel. Dans le langage courant on appelle ça le « démon de midi. »

C’est-à-dire qu’au midi de la vie, au milieu de la vie, la plupart des hommes vont sentir ce changement et avoir comme un sursaut de dernier espoir en se disant : « C’est le dernier moment que j’ai pour séduire, pour rencontrer peut-être une nouvelle femme et pour vivre quelque chose de différent. »

Beaucoup d’hommes vers cet âge, même s’ils sont en couple, qu’ils sont mariés ou en couple sérieusement avec une femme, vont avoir cet intérêt qui se déplace pour ressentir de nouveau cette séduction qu’ils avaient vécu quand ils étaient plus jeunes.

De nouveau, cela active les hormones. Mais surtout, c’est un état d’esprit, un état mental, qui fait qu’ils vont avoir cette envie. Ils vont commencer à regarder les filles autrement. Ils vont commencer à avoir des idées, à avoir des rêves, et ils vont être très attirés vers des relations nouvelles, extraconjugales parfois et souvent cachée. Selon les cas, ils vivront cela plus ou moins bien. Voilà donc une situation dans laquelle le chaud lapin qui est en soi va se révéler.

Ensuite, il y a aussi les situations de vie, complètement indépendantes de l’âge. Quand on est en couple avec quelqu’un, avec une compagne, on est dans une histoire qui fonctionne, dans laquelle on a une sexualité. Celle-ci est plus ou moins réussie, mais enfin elle est nourrie.

Par contre, il va y avoir des situations, après une rupture notamment, où l’homme se retrouve tout seul. Et quand il se retrouve seul, l’homme va prendre le temps de se récupérer, de se réparer et de récupérer un peu son souffle. À partir de là, il va finir par admettre qu’il est de nouveau célibataire.

De nouveau célibataire, cela veut dire qu’il va commencer à se remettre en quête, en conquête, pour trouver une nouvelle femme, une nouvelle histoire, nouvelle histoire d’amour. À nouveau, cela va réactiver d’une part ses hormones et d’autres part sa mentalité de séducteur et de chasseur.

Même si, quand on pense au lapin, généralement c’est le lapin qui est chassé, là en l’occurrence, c’est le chaud lapin qui devient chasseur.

Ce qu’il faut encore savoir, c’est que dans l’idée du chaud lapin, il y a l’idée du lapin évidemment, ce lapin qui va un peu tirer tout ce qui bouge. Et puis, il y a cette vision un peu sexuel de la position du lapin qui est la position animale. Cette position animale qui fait que le mâle, le lapin, attrape la lapine par derrière.

On retrouve ici la position de la levrette où Monsieur prend Madame par derrière et qui est très excitante pour les deux partenaires puisque qu’elle active profondément les pulsions animales des deux partenaires. Ceci est vraiment très inconscient et a un grand impact quand on parle du chaud lapin. On n’a pas forcément l’image de deux lapins qui copulent, mais il y a tout de même quelque chose de cet ordre-là.

Ce qu’on peut observer encore, c’est qu’on ne parle pas de chaude lapine. On parle toujours du chaud lapin. Alors pourquoi est-ce qu’on ne parle pas de chaude lapine ? Est-ce que les femmes ne s’intéressent pas à la sexualité ? Non non non, que nenni. Heureusement pour nous les hommes, et heureusement pour les lapins que les lapines aiment ça !

Par contre, c’est tout de même le lapin, l’homme, qui va faire la démarche et être beaucoup plus frontal dans son attitude de séduction, alors que les femmes sont plutôt réservées. Elles attendent que l’homme leur fasse des avances, mêmes si ce sont elles, finalement, qui donnent les premiers signes, par les regards, par l’habillement, par le côté sexy, etc.

Elles attirent les hommes, mais elles attendent que l’homme s’approche. Elles attendent aussi que l’homme soit suffisamment courageux, suffisamment masculin, suffisamment homme, suffisamment lapin, suffisamment chaud lapin pour qu’il assume le fait de l’approcher. Et les femmes apprécient beaucoup cela.

Le lapin va donc tirer sur tout ce qui bouge. Le chaud lapin va tirer sur tout ce qui bouge selon ces différents critères : les périodes de vie, les situations de vie, ou cette fameuse période du démon de midi.

Le chaud lapin pour un bon couple

Mais quand un homme est un chaud lapin, quand il se sent comme un chaud lapin, il va parfois tomber sur une femme qui est à sa mesure. C’est-à-dire une femme qui va vraiment répondre à cet appétit sexuel débordant qu’il ressent et qu’il a envie de vivre.

S’il rencontre une femme qui répond vraiment à sa demande et qui le rend enthousiaste, une femme qui va lui permettre de vivre sa sexualité de manière heureuse, complète et épanouie, et bien il est cuit. Et quand je dis « il est cuit » (parce que c’est très bon le lapin cuit également), quand il est cuit, cela va donner un couple érotique.

Le couple érotique avec une attitude érotique, cette attitude érotique dont je parle souvent, qui est faite de jeu et de comportements parfois farfelus (vous voyez aujourd’hui que je paye un peu de ma personne). Cette attitude érotique va activer le couple et lui permettre d’entrer dans ce jeu, de nourrir cet érotisme et de rester des chauds lapins ensemble pendant longtemps. On va même pouvoir être chauds lapins ensemble et pour la vie.

Et c’est ce que je vous souhaite : assumer le fait d’être un chaud lapin et rencontrer une femme qui est une chaude lapine pour vous permettre de vivre votre sexualité à fond et avec grand plaisir.

Alors le chaud lapin oui oui… trois fois oui ! Moi je dis oui : faite donc cela, assumer-le, et soyez heureux avec vos pulsions, soyez heureux avec une personne qui vous convient. Éclatez-vous.

Voilà, c’était Philippe « Rabbit » Fragnière pour aujourd’hui sur erotic-attitude. Si vous avez aimé cette vidéo, que vous l’avez trouvée sympa, commentez, likez et partagez. Et surtout, n’oubliez pas de faire quelques petits tours sur erotic-attitude.com, le site des amoureux qui se bougent pour être heureux dans leur lit. A bientôt.

Vous aussi, osez être un chaud lapin (ou une  chaude  lapine) chaque fois que vous sentez monter votre énergie érotique. Et donnez vos impressions dans les commentaires pour inspirer les autres.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Attitude érotique

Une nouvelle série de vidéos accompagnera dorénavant vos réflexions sur l’érotisme et la sexualité. Je publierai régulièrement sur You Tube et sur erotic-attitude des vidéos qui vous seront utiles pour développer votre « attitude érotique » et pour vous éclater au lit.

Des vidéos sans prise de tête, légères et spontanées, pour aborder l’univers des fantasmes et des jeux coquins, avec cette attitude érotique qui permet de faire durer la passion.

Dans cette première vidéo, je souligne l’importance de s’assumer en tant qu’être sexué, homme ou femme, afin de porter l’érotisme à l’intérieur de soi et de séduire naturellement la personne que l’on aime… ou que l’on convoite.

Transcription texte de la vidéo

Attitude érotique

Bonjour c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude, le site des amoureux qui se bougent pour être heureux dans leur lit !

Aujourd’hui ce que j’ai envie de partager avec vous, c’est le désir d’entamer une nouvelle série de vidéos, la première aujourd’hui, série de vidéo dans laquelle mon intention est de parler et de réfléchir avec vous à cette fameuse attitude érotique. Qu’est-ce que c’est l’attitude érotique et comment l’atteindre ?

Dans cette série de vidéo, on va évidemment parler également des fantasmes et des jeux coquins qui vont être un outil extraordinaire pour les couples afin de redonner, de cultiver et d’amplifier la passion amoureuse dans le couple. On va pouvoir comme ça nourrir cette passion et continuer à être heureux au fil du temps, au fil des mois et des années qu’on peut passer à être heureux ensemble.

Évidemment, cette vision est une vision de couple, mais il y a un grand nombre de choses qui sont applicables aux célibataires. En effet, les célibataires ont aussi tout intérêt à cultiver leur érotisme et leur attitude érotique pour qu’ils puissent séduire, rencontrer des gens et trouver peut-être un jour… L’amouuur !

Donc l’idée est de développer dans cette nouvelle série de vidéos tout un tas d’idées et de concepts, de choses plus ou moins amusantes qui vont nous permettre de développer et d’affirmer un certain état d’esprit.

Cet état d’esprit va faire appel à une certaine audace, il va falloir le porter parfois avec un peu de culot. Un état d’esprit qui amènera peut-être à de l’impertinence, voire de la provocation. Peut-être certains pourront-ils se découvrir un peu exhibitionniste à l’occasion… et découvrir à quel point il y a des plaisirs possibles.

Évidemment ça va demander une certaine assurance que vous n’avez peut-être pas encore, ou que vous n’avez pas encore découverte. Cette assurance va pouvoir se développer au fur et à mesure que les réflexions, les expériences et l’attitude érotique, cet état d’esprit érotique, va pouvoir se développer.

Attitude érotique et vêtements

Dans cette première vidéo sur ce sujet, j’ai envie d’aborder la question du vêtement. La manière dont on s’habille va influencer notre manière d’assumer son rôle d’homme ou d’assumer son rôle de femme.

C’est très important, à mes yeux, dans cette attitude érotique et afin de la cultiver, de pouvoir vraiment assumer le fait que « Je suis un homme ». Je ne suis pas seulement un être humain, mais je suis un être humain sexué et en l’occurrence je suis un homme. Alors qu’une femme va pouvoir être un être humain sexué en tant que femme.

Cette manière de se concevoir, de se voir et de se sentir, se ressentir à l’intérieur en tant qu’homme ou en tant que femme, va grandement influencer et activer notre attitude érotique. C’est ainsi qu’on va pouvoir la manifester autour de soi. Personnellement, je continue à développer mon attitude érotique et je cherche à l’améliorer sans cesse. C’est ce que je vous invite également à explorer.

Si vous n’êtes pas tout à fait convaincu par cette idée, vous pouvez simplement la tester. Vous pouvez simplement écouter ou remettre en question certaines choses, certaines croyances que vous avez sur vous-même, sur les autres, sur le couple et la relation, afin de pouvoir vous offrir cette liberté avec tout ses possibles.

C’est tout un univers de plaisir, de désir, de séduction et de rencontre avec l’autre, qui s’ouvre devant vous, avec la personne que vous aimez ou avec la personne que vous allez aimer… ou que vous aimerez dans un futur plus ou moins proche.

Voilà. Je m’embrouille un petit peu, mais peu importe…

Je reviens donc aux vêtements et vous invite à avoir une petite réflexion. La prochaine fois que vous irez en ville, dans la rue, là où il y a du monde, observez autour de vous comment s’habillent et se présentent Monsieur et Madame « Tout le monde ».

Vous allez voir que dans notre société, en tout cas en Suisse, en France et dans tout plein de pays en occident, la manière avec laquelle les gens s’habillent est assez morne et terne. En fait, il y a très peu de gens qui ont l’idée de se percevoir comme une être sexué. C’est-à-dire peu de gens qui portent cette fierté, cette droiture, ce port de corps, ce port de tête qui va permettre de s’affirmer en tant qu’être sexué.

Alors évidemment vous me direz : on peut avoir un port altier en se considérant en être humain. Certes. Mais ici, en parlant d’attitude érotique, nous allons voir qu’en choisissant vos vêtements, vous allez mettre en avant, mettre en évidence et valoriser votre côté sexué, votre côté homme ou votre côté femme.

Le choix des vêtements est une chose sur laquelle on se pose assez peu de questions. Généralement, on est bourré de croyances et d’à-priori à ce sujet. On se dit « Oh, non, cette couleur, ça me va pas » ou bien « Si je mets ça (bien qu’une petite voix en moi me dit que ça me plairait bien)… non non j’oserais jamais porter ça… et puis qu’est-ce que les gens vont penser… »

Enfin bref, on se perd un petit peu dans ces choses-là. Une des premières choses à faire, que je vous conseille et que moi je fais sans cesse, c’est d’observer votre corps pour en avoir une perception la plus objective possible. Je me dis : « Finalement, quelles parties de mon corps j’aime le mieux et quelles sont les parties que j’aime moins ? »

C’est à dire, quelles sont les parties qu’il va être utile et bon de mettre en valeur et quelles sont les autres parties de mon corps qui sont moins plaisantes. Bon on va pas parler de les cacher, mais disons qu’elles doivent rester un peu plus discrètes. Ce sont les parties de moi qui me mettent moins en valeur, qui ne me font pas apparaître sous mon meilleur jour.

Donc, en repérant déjà un peu cela, vous allez pouvoir observer, autour de vous, en regardant les gens, en regardant des photos de vous (ceci est aussi très intéressant), vous allez pouvoir observer que certains vêtements vont vous mettre en valeur et d’autres moins.

Quand on regarde les gens dans la rue, on a l’impression qu’ils font tout pour être le plus discrets possible, qu’ils font tout pour passer inaperçu. Il est vrai qu’on est dans une société où l’on a relativement peur du regard des autres, du jugement d’autrui, et où l’on a de la difficulté à cultiver cette audace à être soi-même.

Être soi-même, c’est je pense une des premières choses à faire et sur laquelle réfléchir, une chose à remettre en question pour pouvoir entrer dans cette incarnation de l’homme que je suis ou, pour une femme, de la femme qu’elle est.

Je vous encourage donc vraiment à vous poser la question : quelles sont les parties de votre corps que vous pouvez mettre en avant ?

Si ce sont les bras, vous porterez des habits à manches courtes ou de petits tops pour les femmes. Si ce sont toujours les bras, pour un homme, mettez votre musculature et vos épaules en évidence. Si le mec fait du sport et qu’il a de superbes tablettes de chocolat… Cool !

Moi j’ai plutôt le gougelopf, bon c’est pas grave, mais je ne vais pas mettre en évidence mon ventre. Il reste que certains hommes vont pouvoir le faire et ils le feront avec grand plaisir.

Cela peut aussi être les jambes, cela peut être la poitrine pour une femme, bien sûr. Il y a toute sorte de choses comme cela que vous allez pouvoir mettre en évidence.

Alors à propos de poitrine, n’oubliez pas mesdames d’oser le décolleté relativement bas ou l’habit qui va permettre un petit regard furtif de la part de votre amoureux vers les courbes et les rebondissements généreux de cette poitrine qui vont attiser son désir et ses fantasmes. Pour mettre encore plus votre poitrine en évidence, vous pouvez porter des colliers qui vont attirer l’attention vers cette poitrine, cette fameuse poitrine tant convoitée par votre amoureux.

Érotiser ses mouvements

Une chose encore très importante pour développer cette attitude érotique, c’est d’érotiser ses mouvements. Je parlais du port de tête, du port et de la stature. C’est le mouvement, la manière de marcher, la manière de boire un verre, la manière de s’asseoir sur une terrasse, de se mouvoir et de se présenter à l’autre qui est très très importante…

Évidemment, on pourrait faire une étude très poussée en décortiquant chaque geste dans ses moindres détails… Mais ce serait vraiment trop compliqué et cela nous amènerait à être constamment dans le contrôle, ce qui n’est pas très bon pour la séduction… la séduction quand on est seul ou la séduction en couple évidemment, entendez-moi bien.

Mais c’est cette attitude érotique qui amène toujours à séduire l’autre, à le garder chaud pour que le désir et la passion ne s’affaiblissent pas ou soit régulièrement réactivé.

Donc, comment seront vos mouvements ? Vous pouvez marcher en imaginant que vous évoluez dans une piscine, avec des enjambées très larges (ceci concerne les hommes), avec une tenue corporelle assez chevaleresque qui va vous donner une certaine hauteur, comme si vous étiez au-dessus du monde. Comme si vous pouviez survoler avec un certain détachement, une certaine puissance, tout ce monde qui vous entoure.

Concernant les dames, il s’agit d’avoir une démarche assez délicate, avec des pas évidemment beaucoup plus petits que ceux des hommes. Des pas qui vous permettent, comme suspendue par un fil au-dessus de la tête à la manière d’une marionnette, d’avoir l’impression d’être extrêmement légère et de marcher avec cette légèreté comme si vous flottiez au-dessus du sol.

Voilà pour cette érotisation des mouvements, on pourrait en dire plein d’autres choses, mais voilà ce qui me vient sur le moment, ce que j’ai envie de partager avec vous.

Voilà, pour aujourd’hui ce sera tout, je vais m’arrêter là. Je poursuivrai avec d’autres sujet, on parlera de fantasmes, de jeux coquins, et encore de cette attitude érotique qui est si importante pour séduire.

Pour séduire quand on est célibataire c’est sûr, pour aller à la rencontre de l’inconnu ou de l’inconnue qu’on espère rencontrer, mais aussi, et j’insiste là-dessus, pour séduire dans le couple. Ce couple qui est sans cesse à nourrir de cette passion pour pouvoir continuer à être heureux à deux encore longtemps.

C’est ce que je vous souhaite. Et pour terminer, je vous invite à donner votre avis sur cette vidéo. Si vous avez aimé, cliquez sur les boutons de partage pour la diffuser autour de vous.

Et la dernière chose que j’aimerai vous demander maintenant, c’est d’inscrire dans les commentaires ci-dessous quels sont les sujets que vous aimeriez que j’aborde, de cette manière un peu informelle, un petit peu improvisée, pour parler de tous cet aspect de l’érotisme et de la sexualité.

C’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude, je me réjouis de vous suivre encore et que vous me suiviez et qu’on partage ensemble plein de choses super. À bientôt, ciao !

D’autres vidéos viendront prochainement explorer cette attitude érotique qui anime les amoureux.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Comment érotiser son couple ?

Érotiser son couple, c’est d’abord ne pas s’oublier

Celui qui sait garder son indépendance, son assurance et son autonomie affective demeurera attirant. Érotiser son couple commence donc par là : maintenir la tension du désir en restant toujours à conquérir. C’est quand je n’ai pas « besoin » de l’autre que je crée le plus d’attraction.

Le désir et la passion ne peuvent subsister que si on a conscience que rien n’est jamais acquis. L’autre est un perpétuel mystère qui reste toujours à découvrir. Le plaisir érotique requière donc un certain espace à traverser. Cette forme de distance peut alterner avec la proximité de l’engagement, mais c’est elle qui permet de maintenir le désir vivant.

érotiser son couple

Le rêve de tous les amoureux est de développer l’amour sans perdre la passion érotique. C’est possible si on les considère de manière séparée. D’une part, on cultivera l’amour en partageant ses valeurs et sa tendresse au quotidien. Et d’autre part, pour entretenir la passion et érotiser son couple, on usera de distance et on suivra les appels du corps pour se laisser surprendre.

Érotiser le quotidien

Les amoureux passionnés sont avant tout créatifs. Ils savent inventer des jeux nouveaux qui leur donnent sans cesse le sentiment de se découvrir en explorant des univers inconnus. Ils savent ponctuer leur quotidien de textos enflammés, de regards entendus et de gestes complices. Ils adorent provoquer la surprise, se lancer des défis fripons et profiter de situations incongrues pour se retrouver dans l’intense excitation du désir.

Faut-il donc s’envoyer en l’air à tout bout de champ ? Doit-on entrer dans des folies acrobatiques ou s’adonner à des pratiques extravagantes pour érotiser son couple ? Il n’y a aucune règle en la matière. Chacun a une manière bien spécifique et personnelle de concevoir l’élan passionnel. Ce qui est sûr, c’est que la relation amoureuse ne saurait faire l’économie de l’érotisme sans se mettre elle-même en péril.

érotiser son couple 2

Alors que l’amour nous pousse à donner, l’érotisme nous invite à prendre. Et c’est paradoxalement dans un certain égoïsme que la passion nous amène à partager du plaisir. Ce qui semble être égoïste sur le plan moral (je prends mon pied) est en réalité un don de soi au niveau du corps. J’assume ainsi mon état sexué et je peux accueillir, en tant qu’homme, en tant que femme, mon désir brut. C’est en cessant de prendre soin de l’autre à outrance et en prenant en charge mon propre plaisir, que je donne à l’autre l’espace nécessaire pour en faire autant.

Dans le partage du quotidien, on aime en paroles et en actes de mille manières dans la confiance et le soutien mutuel. Mais dans le rapport charnel, on prendra la liberté de baiser effrontément. Parce qu’à cet endroit, le concept moral de l’amour cède la place à une dynamique plus fondamentale, plus brute, plus reptilienne, qui fait de l’un l’objet de l’autre. C’est ici que se trouve le plaisir que chacun rêve de partager, le fantasme à réaliser. Ici que l’expérience de l’extase pourra, une fois consommée, alimenter l’amour d’une complicité pleine de reconnaissance.

Les amoureux sont en perpétuelle recherche d’équilibre entre le mental et le corps, entre la parole et l’action, entre la proximité et l’éloignement. Lorsqu’ils peuvent accueillir tout autant leur badinages érotiques que leur lien amoureux, ils sont capables d’entretenir la passion qui les unit. C’est ainsi qu’on pourra érotiser son couple tout en cultivant un amour profond.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Pour comprendre les enjeux de l’érotisme et en savoir encore plus sur ce qui permet d’érotiser son couple, lisez l’excellent livre d’Esther PEREL, thérapeute de renom qui a suivi des centaines de couples dans les méandres de leur vie intime. Une analyse révolutionnaire et édifiante de plaisir partagé.

À lire absolument, en édition « poche » ou brochée :

     

Recherches utilisées pour trouver cet articleerotiser son couple

Pour une Pâque érotique, les gars… teignez-vous les œufs !

Chacun sa vision de Pâques, pour moi c’est la résurrection ! C’est tout ce qui me reste de mon éducation chrétienne : chaque année à cette période, je me pose, je fais le point sur ma vie, je meurs à moi-même et je ressuscite plus beau qu’avant. Enfin, j’essaye !…

Les amoureux de Pâques

Mourir et renaître

Nous avons tous des défis à relever, des défauts à améliorer et des limites à dépasser. Des fois ça nous casse les pieds, des fois ça nous casse autre chose et il arrive même qu’on trouve ça carrément chiant. Mais l’avantage de ces petites choses à changer, c’est qu’elles mettent en valeur par contraste tout ce qui va déjà super bien. Si on porte son attention sur toutes les qualités qu’on a déjà su développer dans sa vie, on se trouve plutôt pas mal.

En prenant la peine de se poser, ne serait-ce qu’un moment, pour observer le cours de sa vie, on se rend compte de tout ce qui va bien et on peut en ressentir une certaine gratitude. Il est possible que nous n’ayons pas encore tout ce que nous désirons, mais il y a déjà un tas de choses, petites ou grandes, qui nous rendent la vie agréable.

Sur les plans amoureux et sexuel, qu’est-ce qui est vécu et qu’est-ce qui demande encore à l’être ? Suis-je l’amant ou la maîtresse que j’ai envie d’être ? Il y a toujours des parties de soi qui ont fait leur temps et qui attendent d’être remplacées par d’autres, plus joyeuses et plus épanouies. Et ce n’est pas facile d’admettre qu’une part de soi ait à disparaître. Pourtant la nature nous l’enseigne : il faut mourir pour pouvoir renaître.

Plus érotique que jamais

Avec le printemps, la sève monte et les jupes se raccourcissent, les muscles gonflent sous des T-shirts tendus… et même ailleurs ! C’est la saison du renouveau et la période parfaite pour se repositionner en tant qu’amoureux. Si je pouvais rencontrer mon Moi amoureux idéal, si je pouvais entrer à l’intérieur de lui, qu’est-ce que je verrais de différent que je n’ai pas encore vu ? Qu’est-ce que j’entendrais que je n’ai pas encore saisi ? Qu’est-ce que je ressentirais que je n’ai pas encore perçu ?

Le temps est propice à lâcher les vieux comportement trop bien rodés pour découvrir toutes les possibilités inattendues auxquelles la vie nous invite. Que nous soyons en couple ou pas, notre vision de l’amour a toujours tendance à se figer un peu dans le petit confort de nos habitudes. C’est cela qu’il nous faut laisser mourir pour que renaisse notre enthousiasme érotique, tout frais tout neuf.

En portant son attention sur ce qui va bien, en laissant mourir les peurs, les déceptions et les rancœurs, on imagine déjà comment on pourrait être et on entrevoit qui on est en train de devenir… Alors il y a de quoi voir le passé déjà loin et se sentir plus érotique que jamais.

Se teindre les œufs

Non, je ne me moque pas de vous ! L’érotisme se nourrit de surprise et de créativité. Alors les gars, osez fêter votre renaissance érotique de manière drôle et inattendue. Rasez-vous les parties pour qu’elles soient bien lisses et colorez vos burnes comme tous les enfants décorent les œufs à la maternelle ces temps-ci.

Surprise amoureuse de Pâques

« Mais je vais avoir l’air complètement crétin ! » me direz-vous. Absolument, c’est certain ! Et c’est bien cela qui fera votre force. Parce qu’il faut être puissant et sûr de soi pour ne pas craindre le ridicule.

Votre partenaire sera surprise, ça c’est sûr ! Personne ne lui aura jamais fait un coup pareil. Elle sera aussi amusée par la situation cocasse, touchées par l’attention que vous lui faite et impressionnée que vous soyez capable d’une telle audace. Alors qu’en fait, pour vous cela n’est rien qu’un jeu rigolo.

Vous pouvez encore rehausser vos attributs en les enserrant dans un anneau, ce qui les fera gonfler. Vous trouverez des anneaux spécialement destinés à cet usage dans tous les sex-shops sous le nom de cookrings. Pour la coloration, les maquillages pour dames genre fard à paupière feront l’affaire, mais vous pouvez aussi vous débrouiller avec du matériel de grimage pour enfant, voire improviser avec des rouges à lèvres.

Si vous vous sentez inspiré, vous pouvez pousser le raffinement jusqu’à décorer votre pénis avec un nœud. Là, vous aurez la totale de Pâques ! Effet garanti ! Inutile de dire que la dame devra vous libérer sans utiliser les mains…

En alternative, vous avez encore la version alimentaire. Débrouillez-vous pour décorer vos œufs avec des couleurs comestibles et qui ont si possible bon goût. Madame pourrait bien prendre plaisir à vous décolorer. Mais avec ce genre de produits, il n’est pas vraiment possible de se préparer longtemps à l’avance. Je vois mal comment enfiler un slip et un pantalon avec les parties génitales pleines de confiture ou de Nutella.

Bon, je vous laisse à vos festivités pascales. Et n’oubliez pas le plus important : laissez mourir ce qui ne va pas et laissez naître le meilleur de vous-même. À vous la suite…

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Complicité érotique : quels pré-requis ?

Qu’attendons-nous du couple ?

C’est l’excitation érotique et les plaisirs physiques qui permettent aux partenaires d’exprimer joyeusement l’intensité de ce qui les uni. La sexualité manifeste dans le monde réel ce qui souvent reste enfoui dans les profondeurs de notre monde intérieur. Mais il faut pour cela se libérer des tabous et des prises de tête qui retiennent nos élans d’amants.

Qui ne rêve pas d’une relation joyeuse, épanouissante et érotique ? Une relation qui allierait à la fois l’échange de nos valeurs profondes et l’exaltation de nos désirs charnels. Il est tout à fait légitime de vouloir aimer et être aimé à la fois dans son âme et dans son corps. Parce que ce sont ces deux choses qui forment notre identité.

Complicité érotique

Il y a une partie de moi, dans les profondeurs de mon être, qui sait s’émouvoir des élans infinis du cœur. Un point depuis lequel je peux aimer de manière vaste, puissante et rayonnante. Et puis, il y a mon corps, cet outil de relation à l’autre qui me permet de vibrer, de capter et de ressentir.

Équilibrer les deux est le but de toute quête amoureuse. C’est finalement ce que nous attendons tous de nos relations intimes : Aimer et être aimé avec le cœur, autant que vibrer d’échanges charnels excitants et intenses. Et tout cela dans une joyeuse perception de la beauté de la vie.

Les 3 conditions d’une complicité érotique

Nous avons tous le désir d’un amour pur et évident qui serait vécu sans efforts. Ça, c’est le rêve de la partie éthérée et infinie de notre âme. Mais dans la réalité du monde matériel, dans notre corps physique, ça n’est pas aussi simple. Nous sommes soumis aux contraintes et aux limitations de la condition humaine. Il faut donc faire avec, une chose après l’autre, pour évoluer à travers le temps.

width="420" height="315">

Ainsi donc

La première chose à entreprendre pour pouvoir entrer dans un amour complice est de rechercher qui on est. Ça peut prendre un peu de temps, mais c’est essentiel pour reconnaître toute la richesse que nous sommes capable de partager. La découverte de soi passe par la recherche d’informations, la remise en question et l’expérimentation. Au final, on se surprendra à être un amant fabuleux, une maîtresse extraordinaire.

Ensuite, il faut améliorer son aptitude à communiquer. La plupart de nos interactions restent en surface. Si l’on peut descendre dans ses profondeurs pour révéler à l’autre ce qui nous émeut et nous constitue intimement, la valeur de l’échange y gagnera en intensité et le lien sera de plus en plus enthousiasmant. Tous les désirs pourront être partagés librement, permettant ainsi une complicité de cœur et de corps dont vous me ridez des nouvelles !

Enfin, et ce n’est pas le plus facile, il faut savoir reconnaître la personne qui nous convient. Là intervient la notion de choix. Oui, nous avons le droit de choisir la personne avec qui nous avons envie de partager notre amour, notre exaltation et notre érotisme. Mais il faut dire que très souvent, nous n’avons pas l’énergie de travailler sur nous-même pour nous y préparer, ni la patience d’attendre la rencontre qui nous comblerait.

Faites ce qu’il faut pour devenir un partenaire génial, pour être celui ou celle que vous aimeriez offrir à l’autre. Ensuite, préparez-vous à la rencontre… l’autre va surgir sans crier gare et vous saurez le reconnaître.

Attitude érotique

L’érotisme est l’énergie du couple. C’est ce qui attise et alimente la sexualité, du moins cette sexualité joyeuse et complice qui lie les partenaires d’une attirance sans cesse renouvelée. Avoir « l’erotic-attitude », c’est être capable de voir la beauté et le charme dans les détails du quotidien. C’est savoir s’émerveiller d’un grain de peau, de l’ondulation d’une démarche, d’un sourire entendu.

Cette attitude érotique permettra aux personnes seules de rencontrer plus facilement et plus rapidement le partenaire qui correspondra à leurs attentes. Et dans les couples déjà formés, l’attitude érotique sera le moteur du désir, du plaisir et du bonheur partagé.

Le couple érotique, en lien avec ses valeurs profondes, se développe alors et s’épanouit sur la durée. Et en plus du bonheur dont il jouit, le couple érotique rayonne sur le monde. Plutôt cool, non ?

Alors n’attendez pas le bonheur, créez-le !

 000

Recherches utilisées pour trouver cet articledesirs charnels tyler faith