Archives par mot-clé : griffures

Caresses, griffures et variations érotiques

Faut-il choisir entre les caresses et les griffures ? Doit-on se retenir de mordre l’autre quand on a tellement envie de le bouffer ? Lorsqu’on hésite entre une sexualité tendre et une sexualité plus bestiale, pourquoi ne pas profiter de ces deux énergies pour offrir à son couple les variations érotiques les plus épanouissantes ?…

Et vous ? Préférez-vous plutôt les caresses de vos ébats tendres ou les griffures d’une sexualité plus bestiale ? Peut-être aimez-vous passer de l’un à l’autre dans des variations érotiques audacieuses et excitantes ? Vous êtes libres de partager vos impressions dans les commentaires que vous trouvez en bas de page.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.


Transcription texte de la vidéo

Caresses, griffures et variations érotiques

Avez-vous déjà hésité entre les caresses et les coups ? Avez-vous parfois hésité entre les baisers et les morsures ? Le Kama-sutra nous enseigne que les bons amants se griffent et se mordent jusqu’à y laisser des traces. Ce n’est pas tout à fait mon avis, mais cela peut arriver.

Alors, faut-il toujours être doux et tendre ? Ou faut-il parfois être plus animal ? C’est ce que nous allons voir dans un instant…

Bonjour c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude pour cette courte nouvelle vidéo qui va parler des caresses et de leurs dérives.. qui peuvent être un peu plus agressive, animale ou bestiale.

Caresses, griffures et variations érotiques

Alors, il y a des circonstances propices à cela pour le couple. Des circonstances propices à être plus dynamique dans ses actes, et plus agressif dans ses gestes.

Par exemple : avant une séparation temporaire, lorsque l’un des deux conjoints part en voyage pendant quelques jours, voir quelques semaines. Ce sera donc un moment très intense.

Ou alors, au moment des retrouvailles. Cela peut être après une période un peu trouble, où on se retrouve en tant qu’amoureux. Peut-être une période où on ne s’est pas vu beaucoup, une période dans laquelle il a fallu traverser un certain nombre de soucis.

Cela peut être aussi à des moments où on se sent très énergique, très amoureux, très emporté.. dans une énergie un peu animale. On se sent un peu coquins. Quand le couple a envie de vivre un jeu très intense et que cela se marque sur le corps, c’est-à-dire que cela se marque sur la peau.

Bien sûr, il ne s’agit pas de tomber dans les violences et d’avoir des bleus, un œil au beurre noir, des traces sanguinolentes sur tout le corps. Si on est dans cette version plus dure, dans les coups et dans la violence on sera déjà dans le sujet du sadomasochisme et on n’en parlera peut-être une autre fois.

Mais revenons à ce qui nous occupe, c’est-à-dire les griffures et les morsures. Celles-ci peuvent avoir une qualité érotique extrême, très intenses et très puissantes.

Morsures

Vous allez pouvoir utiliser deux choses en particulier : les ongles et les dents. Utiliser les dents, c’est quelque chose de très intéressant. Il ne s’agit pas de mordre l’autre pour lui faire mal mais, de le mordiller, parfois un peu hardiment suivant les parties.

Faites tout de même attention aux parties sensibles : imaginez ce que cela vous ferait si on vous le faisait ! Il y a des parties ultra-sensibles, comme sous le bras… ne mordez pas ici ça fait mal. Par contre si vous mordillez sur le triceps, c’est beaucoup plus résistant et ça peut être très agréable.

Si vous mordez sur l’avant du cou ça ne va pas être agréable, mais si vous mordez sur l’arrière ça le sera. Pour les parties à peau fine, comme l’intérieur des cuisses, on peut mordiller un peu, mais il ne faut y aller mollo parce que ça fait mal. Alors que sur l’extérieur des cuisses, le dessus, ainsi que le début des fesses, là vous pouvez mordre..

Donc vous m’avez compris : il y a des parties du corps qui sont spécialement sensibles. Celles-ci, on peut les caresser avec les dents. C’est-à-dire utiliser les dents pour juste racler la surface de la peau. Sentir ces dents qui sont un peu menaçantes, cela va éveiller une certaine excitation, une certaine dose de stress : va-t-il me mordre ?

Cela fait monter une forme de stress et d’excitation tout en étant absolument délicieux comme sensation au niveau de la peau. Ne mordez jamais la langue, ce n’est vraiment pas agréable.. et même mordiller c’est pas cool. Évitez aussi les yeux : trop sensible.

Par contre, pour les autres parties du corps, ce n’est qu’une question de force. Donc vous allez pouvoir mordre franchement certaines parties du corps, alors que pour d’autres il faudra juste les mordiller.

C’est notamment le cas des seins. Ne mordait pas les seins, à moins que vous soyez dans le sado-maso. Mais sachez que mordiller peut être très subtile… faire un peu peur et être très excitant.

Pareil pour le sexe : attention Mesdames ! Quand vous faites une pipe à un homme, n’utilisez pas les dents. Par contre vous pouvez mordiller la hampe du sexe. Ce qu’on appelle la hampe, c’est la longueur du pénis. Mordillez simplement tout le long, comme si vous étiez un petit écureuil qui grignote en surface. Cela peut être très agréable pour votre partenaire.

Donc les dents, on peut en user avec beaucoup de talent et d’une multitude de manières en fonction des parties du corps… et arriver comme cela avec des mordillements ou des morsures un peu plus profonde à imprimer et à augmenter l’intensité émotionnelle. Car au final, c’est l’intensité du désir que l’on recherche.

Évidemment, en parlant de morsure, il y a aussi le suçon. C’est le fait de plaquer la bouche et les dents sur la peau, puis d’aspirer de manière à laisser une trace sur le corps. Cela permet de donner une sensation délicieuse, dont certaines personnes raffolent, notamment dans le cou ou ailleurs sur le corps… Je vous laisse explorer cela. Sachez pourtant que cela laisse une trace pendant quelques jours, donc ayez conscience des conséquences que cela peut engendrer.

Caresses ou griffures ?

Maintenant, nous allons parler des ongles, des griffures. C’est une partie du corps qui permet de donner des sensations particulières.

Alors évidemment, vous pouvez avoir des ongles acérés et faire des griffures très fortes, comme on le sous-entend dans certaines parties du Kama-sutra. Mais vous pouvez prodiguer des griffures tendres, qui peuvent néanmoins être un peu plus poignante parfois. Bien sûr, vous n’êtes pas en train de labourer le corps de votre partenaire. Donc vous pouvez utiliser les ongles de diverses manières.

Pour commencer, faites attention à la propreté de vos ongles, qu’il soit limés afin de ne pas être trop agressifs. Ayez les ont bien tenus et vous pourrez les utiliser de diverses manières.

Vous pouvez palper, peloter le corps de l’autre, en enfonçant juste les ongles légèrement dans la chair. Vous pouvez évidemment griffer dans ce sens là, sans trop appuyer car cela peut faire mal et laissé des traces. Vous pouvez aussi griffer dans l’autre sens, c’est une manière qui permet d’aller beaucoup plus en profondeur et l’avantage c’est que cela ne laisse pas de traces et ne fait pas mal. Cela crée des frissons, cela fait monter le désir, cela amplifie le désir d’une manière très intéressante.

Griffer, jouer avec vos ongles, sera comme une sorte de menace excitante qui vous permettra d’être plus animal, bestial, sauvage… un peu plus dans cette intensité du désir, comme un acte érotique qui se manifeste totalement et complètement de cette manière-là.

L’art des variations érotiques

Bien sûr, à côté des morsures et des griffures, il y a aussi les caresses. Et particulièrement certaines caresses, sur lesquels j’aimerais revenir parce qu’elles sont peu utilisés.

Généralement on caresse avec les mains et c’est très bien. Mais on peut enrichir son art des caresses en utilisant aussi d’autres parties du corps.

On peut citer notamment les cils, qui permettent les fameuses petites « caresses papillons ». Mais bien sûr ça ne va pas fonctionner partout. C’est tellement subtil que si vous faites cela sur l’épaule on ne sentira quasiment rien. Par contre, les caresses papillons sur les tétons c’est très intéressant… de même que sur le clitoris ou sur le gland.

Les caresses papillons peuvent aussi être intéressantes parce qu’elles nous ramènent à des souvenirs d’enfance particulièrement tendres, charmant et merveilleux.

Voilà qui va permettre d’alterner morsures et caresses en utilisant les caresses plus inattendues. Comme celles des papillons, il y a celles des cheveux. Utilisez vos cheveux pour caresser l’autre. Moi je n’en ai plus beaucoup, mais ça marche quand même… !

Pas besoin d’avoir une longue chevelure pour cela. Évidemment les femmes ayant une longue chevelure pourront utiliser leurs cheveux comme pinceau sur le corps de leur partenaire. Mais si vous avez des cheveux courts, cela va très bien aussi.

La sensation des cheveux, l’impression que l’autre vient se blottir contre soi, qu’il vient chercher son refuge contre votre corps… c’est quelque chose de très touchant et qui peut être aussi très excitant. Si vous avez les cheveux très courts, coiffés en brosse, cela va aussi.

Il y a bien sûr aussi la caresse avec le pénis. Vous pouvez utiliser votre queue pour caresser le corps de votre partenaire où vous en avez envie… le visage, les seins, le ventre, les fesses, etc..

Utilisez ce pénis, utilisez votre organe, votre queue, votre membre, pour aller titiller la belle et lui donner de plus en plus de désir. Et vous pouvez même prendre votre temps avant la pénétration, prendre le temps de caresser l’entrée du vagin.

Il y a même certaines traditions qui utilisent le pénis pour frapper sur le clitoris avant la pénétration. Tout un tas de possibilités d’utiliser son pénis comme moyen de caresser avant la pénétration et durant les préliminaires, cette rencontre amoureuse si merveilleuse.

Il reste à citer la possibilité de caresse avec des objets. Vous pouvez utiliser tout ce qui vous passe sous la main. Cela peut être un caillou, une brosse à dents ou n’importe quoi… une serviette, un linge, une cuillère en bois ou en métal pour jouer avec le chaud et le froid… Vous pouvez aussi jouer avec les matières : dur, mou, lisse, rugueux… même si, lorsqu’il s’agit de sexe, c’est tout de même mieux quand c’est dur…

Toutes ces morsures et toutes ses griffures particulières vont vous permettre de créer un espace érotique extrêmement intense. Car il y a d’un côté une certaine brutalité animale et de l’autre côté une manifestation extrêmement tendre de ce que vous êtes en train de partager.

Pour les coups et blessures sadomasochistes on fera une autre vidéo. Pour l’instant profitez de toutes ces variations qui vont simplement enrichir votre couple et chacune de vos rencontres. Cela vous permettra de donner plus de liens, plus d’amour et plus de complicité à vos rencontres et de ressentir plus de satisfaction et d’épanouissement personnel.

Profitez de toutes les variations érotiques qu’offrent les caresses, les griffures et les morsures les plus subtiles et amoureuses de votre couple.

N’attendez pas le bonheur, créez-le… dans votre lit… et ailleurs.
À très bientôt sur érotique attitude. Ciao !

Recherches utilisées pour trouver cet articlecaresse entre couple,carresse erotique