Archives par mot-clé : jalousie

Glossaire sexe & amour : lettre J

De Jalousie à Jouissance, en passant par les Jeux sexuels… nous poursuivons l’exploration des termes du sexe et de l’amour en étudiant la lettre J.

Glossaire sexe & amour : lettre J

Le Glossaire sexe & amour sur erotic-attitude présente les mots techniques, crus ou tendres, qui peuplent notre univers érotique et sexuel. Connaître la définition d’un mot est nécessaire pour savoir de quoi on parle.

Mais c’est surtout à travers certains mots, ceux qui reflètent nos propres expériences, que nous nous identifions et que nous retrouvons les sensations les plus épicées ou les plus savoureuses de nos ébats.


Jacuzzi : grand bassin d’eau chaude agrémenté d’une production de bulles pour le massage et la détente du corps. Depuis quelques années, le jacuzzi est passé dans les accessoires de plaisirs sexuels, particulièrement prisé dans l’approche érotique des clubs échangistes.

Que l’on se trouve en club ou en privé, la proximité charnelle que procure le jacuzzi suscite l’éveil des sens. Nombreux sont ceux que cet environnement émoustille. Il faut toutefois tenir compte de quelques particularités inhérentes au monde aquatique, comme je l’explique dans l’article « Faire l’amour dans l’eau ».

Jalousie : la jalousie est un sentiment très répandu. Elle révèle plutôt un manque de confiance en soi qu’un manque de confiance en l’autre. À un stade primaire, la jalousie marque une intention de possession et est souvent considérée comme une preuve d’amour. Ainsi, elle sert à se rassurer sur les sentiments de l’autre à son égard.

Hélas, la jalousie se fait souvent oppressive et se montre parfois destructive lorsqu’elle tombe dans l’excès. Les souffrances peuvent alors être très fortes pour la personne jalouse autant que pour son/sa partenaire. Retrouver ou développer sa confiance en soi reste le seul moyen de se libérer de la jalousie et d’offrir à son couple une relation équilibrée.

Jambes : les jambes des femmes représentent une attraction érotique potentiellement intense. La mode les met en scène d’innombrable manières pour attirer le regard des hommes. Les jupes, les bas et, à plus forte raison, les dessous affriolants mettent en valeur ces fuseaux de chair qui font tourner les têtes en servant d’écrin à la rencontre charnelle.

Peut-être ces jambes féminines sont-elles gravées à jamais dans le souvenir des premiers instants qui nous ont vu venir au monde. L’acte amoureux, entre les jambes d’une compagne, pourrait ainsi être comme un « retour aux sources ».

Jeunesse : voilà un état que l’on voudrait voir durer, tant il est lié à la vitalité, à la séduction et à la sexualité. Bien que l’on ne puisse éviter de perdre la jeunesse de son corps (au mieux, on peut la faire durer plus longtemps), il est à remarquer que la jeunesse d’esprit est bien plus importante dans l’épanouissement du couple.

Nombreux sont ceux qui ont démontré que la sexualité épanouie n’a pas d’âge et que l’on peut s’éclater au lit jusqu’à la fin de ses jours. Le symbole de la jeunesse, ainsi que son enthousiasme débordant, pourra toujours être mis en œuvre dans la rencontre érotique.

Jeux sexuels : les jeux sexuels offrent un espace de fantaisie propice à l’enrichissement de l’intimité du couple. L’érotisme faisant partie intégrante de la sexualité humaine, les jeux sexuels s’installent naturellement entre les amants libérés.

Ces jeux peuvent s’exprimer de multiples manières, faisant appel à des mises en scène plus ou moins alambiquée. Les vêtements et accessoires sexy se retrouveront souvent, comme les comportements de domination/soumission, le strip-tease, le fétichisme et toutes les interactions créatives avec des objets ou des contextes paraissant a priori incongrus.

Jill-off : terme issu de l’argot anglais, plutôt vulgaire, que l’on rencontre parfois chez nous, notamment dans l’univers pornographique. Le Jill-off définit la masturbation féminine, autrement dit le plaisir que l’on peut prendre à se caresser le minou.

Joli : bien que « joli garçon » soit moins utilisé que « jolie fille », ce qui est joli exerce toujours une attraction en ce qui concerne l’amour, l’érotisme et la sexualité.

La beauté est un des ingrédients majeurs de l’attirance sexuelle, que ce soit sur le plan physique (un mec mignon, un joli sourire, une jolie poitrine) ou sur le plan cosmétique (une jolie robe, un joli bijou, une jolie coiffure).

Jouir : au sommet de l’excitation et du plaisir, jouir est considéré comme une expérience extrême, un état d’euphorie qui envahit tout le corps lorsqu’on se laisse emporter par l’orgasme.

Les hormones produisent alors un cocktail de substances chimiques, endorphines et ocytocine notamment, qui font perdre la tête dans de délicieuses sensations. On dit aussi « prendre son pied ».

Jouissance : la jouissance est un plaisir intense qui peut être autant psychologique que physique. Parfois associée à l’orgasme, la jouissance englobe toutefois des sensations plus vastes, comme celles que l’on peut expérimenter à différents niveaux de l’extase sensuelle.

Jung-go parties : populaire dans le milieu gay aux États-Unis, cette fête privée permet aux participants de vivre une expérience sexuelle sans risque. Outre le préservatif, on y privilégie l’exhibitionnisme, le voyeurisme et la masturbation en commun, plutôt que les rapports sexuels directs.

À suivre dans un mois avec la lettre K

kama-sutra – Kegel (exercices de) – képi – kermesse – kundalini

Donnez votre avis

De Jalousie à Jouissance, en passant par les Jeux sexuels… vous voilà au courant de tous les termes en J concernant le sexe et l’amour.

Ces définitions vous ont éclairé, dérangé ou amusé ? Vous êtes libre de partager vos ressentis et de donner votre avis dans les commentaires ci-dessous… Vous participerez ainsi à enrichir le Glossaire sexe & amour.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Pour tout savoir sur les mots du sexe et de l’amour :

00

Recherches utilisées pour trouver cet articleerotic jouissance

Fidélité ou infidélité : qui trahit qui ?

Fidélité ou infidélité : qui trahit qui ?

Le couple peut être vite ébranlé lorsque Monsieur doit faire face à ses attirances extérieures et qu’il se questionne sur son choix entre fidélité et infidélité. La tentation de tromper sa compagne peut parfois s’avérer quasiment irrésistible.

Si j’aborde ici la question sous l’angle de l’homme, il est évident qu’elle se pose également à la femme, elle aussi sensible à ses désirs et à ses pulsions. Doit-on être fidèle à l’autre, au couple ou à soi-même ? Quels sont les options qui s’offrent à nous ?

Le choix peut-être cornélien si on ne s’est pas mis au clair sur le sens profond des diverses possibilités qu’offrent les rencontres. Je connais bien ce sujet pour y être confronté de temps à autre et l’approche de cette question mérite une attention particulière.

Les réflexions que je partage aujourd’hui avec vous font suite à un e-mail que j’ai reçu récemment et qui disait ceci :

« Bonjour, je viens de me rendre compte que mon chéri avait des rendez-vous sexuels lors de ses déplacements. Quand je lui en parle, il nie. Je le trouve plutôt heureux et nous continuons à avoir une vie sexuelle riche et épanouie. Je me trouve désemparée face à cette attitude et du coup je me pose beaucoup de questions sur sa sincérité et sur notre couple. Il me dit qu’il m’aime, qu’il est heureux avec moi et nous avons des projets. Alors pourquoi ? Cordialement, M. »

En commençant par remercier cette personne pour sa confiance, je vous livre ici ce que cela a suscité en moi et les points qui m’apparaissent importants à éclaircir pour faire face à ce genre de situation.

Réaction à l’infidélité

À moins que vous n’ayez surpris votre chéri au lit avec une autre, la première chose à faire est de vérifier vos sources. Inutile de monter sur vos grands chevaux si vous n’êtes pas absolument certaine que les faits sont réelles.

Si vous manquez d’éléments pour étayer vous soupçons et qu’il nie, faites-lui confiance et croyez-le sur parole. Point barre ! Ne laissez pas la jalousie vous envahir et vous soupçons vous pourrir la vie.

Rien ne vous empêche de lui communiquer vos doutes et de lui faire part de votre besoin d’être rassurée quant à l’amour qu’il vous porte et à la sincérité de son engagement… ce qui, dans le cas cité plus haut semble déjà avoir été fait.

Maintenant, si vous avez des preuves, expliquez-lui comment vous êtes au courant en évitant de tomber dans les accusations. Vous pouvez par exemple raconter votre histoire comme si vous parliez d’un autre couple : « J’ai une amie qui a découvert que son mari… etc. » Cela vous permettra de poser les faits de manière plus détachée, même si vous finirez par indiquer que c’est bien de votre histoire qu’il s’agit.

Si malgré tout il s’entête à nier ou à se défiler, il est probable qu’il ait peur de votre réaction et qu’il angoisse à l’idée de vous perdre. Il se peut aussi qu’il craigne de ne pas assumer ses émotions dans le cas où vous prendriez vous aussi les mêmes libertés que lui. L’homme n’est pas facilement prêteur et se révèle souvent plus fragile que la femme à ce propos.

Il reste que si votre chéri refuse catégoriquement de communiquer à ce sujet, vous êtes coincée. Vous ne pourrez pas le forcer à se confier et vous serez obligée de vous positionner face à son mutisme.

Laissez-lui un peu de temps, soyez subtile pour le mettre en confiance, mais s’il refuse vraiment de vous parler, il faudra vous questionner sur ce que vous attendez de votre relation, avec ce que cela implique comme risque de changements.

Il faut savoir encore que si vous avez découvert sa vie secrète en fouillant dans ses affaires, son portable ou ses e-mails, il vous faudra aussi assumer votre indiscrétion. Le fait d’être en couple n’annule pas l’individualité de chacun des partenaires et l’un comme l’autre mérite le respect de son espace personnel.

Ce n’est que dans la mesure où chacun peut expérimenter et développer sa propre histoire qu’il pourra continuer à nourrir le couple avec la richesse de ses découvertes personnelles.

Ainsi, l’indiscrétion outrepasse le respect auquel chacun a droit et devra aussi être « réparée » d’une manière ou d’une autre. Parce qu’à cet endroit, c’est la confiance de l’autre qui aura pu être ébranlée.

Quoi qu’il en soit, il s’agit véritablement d’une affaire de confiance et il n’y a qu’une communication sincère qui pourra la rétablir. Afin de pouvoir communiquer avec subtilité sur ce sujet délicat, il faut se mettre au clair sur ses propres attentes face à la fidélité.

Qu’est-ce que la fidélité ?

Dans le contexte amoureux, on associe généralement la fidélité à l’exclusivité sexuelle. Lorsque ceci est entendu et représente une valeur partagée par les deux partenaires, tout va bien, du moins tant que cela reste ainsi.

Mais on sait combien les choses sont susceptibles de changer, ce qui peut amener à un autre cas de figure : l’exclusivité sexuelle peut-être plus importante pour l’un que pour l’autre. Dans ce cas, il va falloir négocier un nouvel accord en orientant l’objectif du couple sur un autre type de valeur.

Une complicité sincère et un engagement de couple sur le long terme pourront peut-être offrir un autre cadre de référence. On peut élaborer des projets et cultiver une intensité de relation qui nourriront le couple sur la durée, indépendamment de ce qui peut être vécu par l’un ou par l’autre en aparté.

Tant que les « extras » ne remettent pas en question les fondations du couple, ils peuvent être enrichissant pour l’un et pour l’autre. Il faut toutefois s’attendre à l’émergence de quelques émotions inattendues : sentiment d’abandon, angoisse de la comparaison, peur de la perte et autres idées du genre qui alimentent la jalousie.

Là encore, une communication sincère et bienveillante sera essentielle pour calmer les émotions trop fortes et pour laisser émerger une plus grande maturité de la relation. Les partenaires seront alors fidèles à leur engagement de couple plutôt qu’à l’exclusivité de leurs ébats.

Dans le cas où tous deux valorisent leur liberté sexuelle, l’intensité de leur échange devra être encore plus puissante pour que le couple perdure.

Quoi qu’il en soit, c’est la fidélité à soi-même qui sera le point commun de toutes ces situations. Parce qu’aucun amour ne peut subsister si l’un ou l’autre des partenaires se sent contraint de faire l’impasse sur ses propres valeurs et sur ce qu’il pense être profondément.

D’où vient l’infidélité

La question qui subsiste est : « pourquoi ? » Pourquoi ces attirances envers d’autres partenaires sexuels alors que tout va bien dans le couple ? Une sexualité épanouie, des valeurs partagées et de beaux projets ne suffisent-ils pas à combler toutes nos attentes ?

« La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a »

C’est ce que me disait ma maman, peut-être pour me faire comprendre que je ne trouverai jamais tout ce dont j’ai besoin dans la même personne.

On est déjà bien chanceux quand son partenaire réunit un grand nombre de qualités qui sont importantes pour soi. Quand on constate cela, on commence véritablement à tenir à son compagnon ou à sa compagne. Quant au reste, s’agissant de combler des besoins que l’autre ne peut remplir, il faut se débrouiller soi-même.

Et il faut bien admettre qu’aussi intense et riche que soit la relation, après un temps, elle ne peut plus offrir ce qu’elle garantissait à ses débuts : l’énergie excitante de la nouveauté, le goût de l’aventure et le parfum de la liberté.

Ces éléments enthousiasmants pourront néanmoins resurgir à tout moment dans un couple qui saura être suffisamment complice et audacieux pour aller les chercher au-dehors ou à l’intérieur même de sa propre créativité.

Là où certains parviennent à s’inspirer uniquement de leurs fantasmes, d’autres ressentent le besoin de passer à l’acte. Il leur faut l’expérience vécue pour se sentir vivants et pour rester enflammés. Cela dépend de la place que chacun accorde aux plaisirs de la séduction, de la conquête et de la nouveauté.

Il n’y a pas de jugement à porter là-dessus, ceci n’étant qu’une question de perception personnelle et de modes de fonctionnement, qui d’ailleurs évoluent au fil du temps. Le couple devra faire avec. Il devra composer avec cette différence qui se manifeste parfois entre les partenaires.

Il faudra aborder cette question avec authenticité pour que chacun puisse affirmer ses propres valeurs et identifier les comportements qui lui seront bénéfiques.

La place du tiers

Il reste à considérer la troisième personne, étrangère au couple, mais néanmoins impliquée dans sa réalisation. À moins qu’il s’agisse d’une aventure anonyme, comme dans une relation sexuelle tarifée ou avec une personne inconnue, la relation extraconjugale finit toujours par teinter ce qui se joue dans le couple lui-même.

Même s’il s’agit d’une aventure fugace, il ne faut pas oublier qu’elle a lieu avec une personne, un être humain qui a lui aussi ses désirs et ses rêves.

La maîtresse ou l’amant extérieur, avec ses propres engagements et attentes, va susciter de nouvelles questions qui pourront être tout autant bénéfiques que fatales. Il s’agira de reconnaître et d’accueillir ce qui mène à plus d’épanouissement et de rejeter ce qui produit plutôt des emmerdements.

Quoi qu’il en soit la tierce personne mérite elle aussi le respect et la transparence afin qu’elle puisse se positionner clairement et en toute connaissance de cause face au couple établi.

Les scénarios possibles sont aussi nombreux que les manières de voir la vie. Aussi, il n’est pas possible d’appliquer un modèle préétabli. Chacun de nous se retrouve seul avec sa créativité devant la particularité de sa situation.

Face à la complexité de toutes ces questions et dans la crainte de ne pas savoir y répondre correctement, la plupart d’entre nous choisissent le confort, tout relatif, des relations cachées. Mais c’est souvent sans avoir conscience de ce qui est véritablement en jeu, à savoir : la relation à laquelle on tient vraiment.

Oser être soi

Même si la jalousie est une émotion particulièrement pénible à vivre, beaucoup d’entre nous sont aujourd’hui capables d’aborder la question de la fidélité et de l’infidélité, de manière sincère et ouverte.

On sous-estime souvent la portée bénéfique d’une telle sincérité. Le couple qui saura communiquer de manière authentique sur cette question, au-delà de quelques émotions fortes à surmonter, trouvera matière à consolider ses liens et à porter sa complicité intime à un très haut niveau d’épanouissement.

La question de la fidélité ne vise pas uniquement à trouver un accord sur nos comportements. Elle révèle aussi une interrogation plus profonde sur le sens de qui nous sommes vraiment.

Certes, il y a un risque pour la survie du couple. Va-t-on s’entendre et trouver une voie qui nous satisfait tous deux ou va-ton prendre conscience qu’on n’est plus adapté l’un à l’autre ? Voilà une question qui peut faire peur.

En prenant le risque de la franchise, on se donne les moyens d’une certaine clairvoyance, ce qui permet de mieux maîtriser la situation. Le risque n’est pas moindre dans le déni, il est seulement moins apparent et c’est ce qui le rend d’autant plus sournois.

Au final, accepter le risque de perdre l’autre offre aussi la chance de se trouver soi-même.

Alors… Si être confronté à l’infidélité était une chance ? La chance de définir ensemble au sein du couple : qui trahit qui et en faisant quoi ?… Ce pourrait être en tout cas la chance de se rencontrer plus profondément en communiquant à l’autre la part la plus authentique de soi-même.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Exprimez-vous dans les commentaires ci-dessous pour partager avec les autres lecteurs votre vision sur la fidélité ou l’infidélité, sur ce qui vous anime ou ce qui vous effraie dans le couple d’aujourd’hui.

N’attendez-pas le bonheur, créez-le !

00

La fille bien et la jalousie

La fille bien et la jalousie

Comment reconnaître une fille bien ? C’est ce que je vous expliquerai dans les prochains podcasts. Aujourd’hui, je me demande si une fille bien utilise la jalousie pour éveiller l’intérêt de son mec… Qu’en pensez-vous ?

Après avoir réfléchi à la question, je vous livre ici ma vision sur le sujet (bien ancrée dans mon propre vécu) pour vous aider à reconnaître une fille bien.

Écoutez ou téléchargez cet audio en cliquant ci-dessous.

Lecteur audio


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.

Transcription texte du podcast

La fille bien et la jalousie

Bonjour c’est Philippe Fragnière. Aujourd’hui je veux vous parler d’une qualité qui permet de repérer une fille bien. Dans la dernière vidéo nous avons évoqué les erreurs de casting et toute l’attente et l’espérance que nous avons de rencontrer la bonne personne.

Il arrive qu’on se fasse tout un cinéma sur la fille supère cool et méga sexy qu’on voudrait mettre dans son lit… et pourquoi pas dans sa vie. S’il est vrai qu’il faut trouver tout de même une fille assez jolie pour qu’elle nous plaise, il faut encore que ce soit une fille bien, quelqu’un de bien, pour qu’on puisse envisager une véritable histoire heureuse avec elle.

Alors, dans les prochains podcasts je vous donnerai le fruit de mes réflexions sur les qualités qui font qu’une fille est une fille bien, quelqu’un qu’il vaut la peine de rencontrer et avec qui on va pouvoir partager du bonheur et construire peut-être même un avenir.

Parmi ces qualités, que nous aborderons ensemble ces prochains jours, il en est une qui a une grande importance et qui est tout à fait révélatrice de la maturité de la dame : une femme bien ne cherche pas à vous rendre jaloux, elle n’utilise pas la jalousie pour vous mener pare le bout du nez.

La jalousie comme moyen de pression

Il y a des filles complètement allumées, ou plutôt en fait des allumeuses, qui feront tout pour créer un effet dans vos émotions. En réalité, elles cherchent à vous déstabiliser, à vous soumettre, et même parfois à vous blesser.

Dans vos sorties, dès que l’occasion se présente, en boîte ou même chez des amis, elles vont minauder sous vos yeux envers d’autres hommes. Elles danseront avec d’autres mecs et trinqueront avec eux comme si vous n’étiez pas là, tout en vous jetant des regards de défi.

Si au début cela vous plaisait beaucoup de la voir s’habiller de manière sexy, quand vous voyez l’utilisation qu’elle en fait auprès des autres hommes, vous commencez à regretter qu’elle soit trop jolie et à vous demander comment la ramener le plus vite possible à la maison.

Le fait qu’elle chauffe les mecs comme une… diablesse va rapidement vous mettre mal à l’aise et ce qui paraissait être votre chance lorsqu’elle s’occupait de vous au début va commencer à vous sembler être comme un poids. D’autant plus si, quand vous vous retrouvez tous les deux, elle continue à vous titiller en vous parlant de tous les mecs qui lui tournent autour.

Ce genre de fille à un problème d’identité ou en tout cas un manque d’assurance qui la pousse à gonfler sa valeur. En réalité elle a une faible estime d’elle-même et un grand besoin d’être aimée, d’être admirée et reconnue.

Si c’est encore une ado et que vous aussi, vous n’allez sans doute pas réagir et vous vous contenterez de souffrir en silence. Mais vous n’arriverez jamais combler son vide ni à l’aimer suffisamment pour qu’elle arrête son cinéma.

Si elle est ado, mais que vous non, vous serez peut-être tentés d’entrer dans son jeu en faisant la même chose qu’elle. Vous essayerez de la rendre jalouse en vous affichant avec d’autres partenaires, réelles ou imaginaires. Ou alors vous tenterez de la dresser, de la raisonner, ou de la soumettre. Mais à mon avis, la meilleure chose que vous ayez à faire c’est de prendre conscience que ça n’est pas une fille bien et de laisser tomber.

Et si la fille n’est plus une ado, alors c’est encore bien plus grave. Être en manque d’amour et de reconnaissance lorsqu’on est jeune est assez compréhensible et tout à fait pardonnable. Mais avec l’âge, on est censé avoir évolué vers… disons… de meilleures dispositions. Les adultes qui utilisent encore la jalousie pour soumettre leurs partenaires ont vraiment un gros problème dont il devrait sérieusement s’occuper.

Les effets de la jalousie

Ce type d’attitude est particulièrement destructeur, surtout si vous êtes sensible et que vous avez déjà tendance à être un peu jaloux. Les résultats de ce genre de relation peuvent être extrêmement explosifs et de toute façon, ne vous mènerons jamais à une relation équilibrée.

Je vous conseille donc d’éviter les femmes trop dramatiques, qui peuvent par ailleurs être très séduisante et spécialement attachante. Les amours qui fonctionnent sur le drame et la manipulation sont souvent de grandes histoires passionnelles dans lesquels on va vivre des sommets de plaisir intense et aussi les pires moments de sa vie dans des émotions sombres et sordides.

Il faudrait peut-être prendre rendez-vous avec cette fille dans 10 ans et voir si elle a pu progresser et mûrir un peu. Mais très franchement, on n’est pas là pour penser à l’amour qu’on vivra dans 10 ans, mais plutôt au bonheur qu’il est possible de vivre dès maintenant.

Trouvez donc une fille bien, une fille qui ne vous fera pas ces coups-là et qui sera suffisamment bien dans sa tête et dans sa peau pour ne pas avoir besoin que tous les mecs soient à ses pieds. Vous êtes son partenaire : vous mettrez le genou à terre pour elle… et pas un autre.

Qu’est-ce qu’une fille bien ?

En un mot, la fille bien sait se tenir et n’utilise pas la jalousie. Elle est subtile et peut prendre sa place sans faire d’esclandre. C’est une femme comme ça qu’il vous faut pour construire une belle relation, équilibrée et heureuse.

Dans les prochains podcasts, j’aborderai d’autres critères importants qui permettent de repérer une fille bien et nous verrons ensuite sur quoi les femmes peuvent porter leur attention afin de découvrir l’homme qui leur faut, un homme bien lui aussi.

En attendant, je vous invite à observer autour de vous, les personnes que vous connaissez ou que vous côtoyez, afin d’identifier quels sont les comportements qu’il vous semble souhaitables et ceux qui sont inacceptables. Quel type d’attitude vous rendrait jaloux et quel est le type de femme qu’il vous plairait d’avoir à vos côtés.

Je vous souhaite de fructueuses observations et si vous avez envie d’en savoir plus sur l’amour, les relations amoureuses et la sexualité, vous pouvez aller visiter mon blog erotic-attitude.com, qui regorge d’informations sur tous ces sujets.

Tapez erotic attitude sur Google, avec un C parce qu’il y a déjà assez de Q comme ça sur le Web et vous allez me trouver facilement.

C’était Philippe Fragnière, continuez à me suivre et à très bientôt. Tchao.