Archives par mot-clé : sensualité

Le massage érotique

Le massage érotique

Le massage érotique est une activité hautement sensuelle propre à créer du lien au sein du couple et à entretenir le désir sur la durée. Ne vous en privez pas !

Et vous ? Comment pratiquez-vous le massage érotique dans votre couple ? Dites-le en bas de page dans les commentaires. Partagez vos astuces personnelles et votre expérience. Vous pourrez ainsi aider chacun à prendre soin de son couple.


e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.


Transcription texte de la vidéo

Le massage érotique

Avez-vous le plus de plaisir à toucher ou à être touché ? Dans le cadre de la rencontre intime, dans le cadre de votre couple, est-ce que vous êtes plutôt donneur ou plutôt receveur ? Quoi qu’il en soit, le massage érotique est quelque chose à développer, à découvrir et à explorer sans cesse, parce qu’il constitue ce qu’on pourrait appeler l’antichambre du désir.

Vous pouvez largement passer des heures sans vous lasser de cette activité. Parce qu’en plus du plaisir que cela apporte et du désir que cela éveille, le massage fait partie de ces activités périphériques de l’amour qui activent la complicité du couple et le renforcent dans son lien.

Évidemment, dans le massage érotique, la personne qui masse et la personne massée seront toutes les deux nues et devront faire un petit effort pour retarder le désir qui va les emmener dans cet envol de la pénétration.

Nous allons voir ce massage érotique en détail dans un instant.

Bonjour, c’est Philippe Fragnière et bienvenue sur erotic-attitude pour cette courte vidéo sur le massage érotique et l’érotisme du massage.

Le toucher

Tout le monde est capable de toucher son ou sa partenaire avec toute sa tendresse, en mettant tout l’amour et le désir qu’il lui porte. Imaginez que de votre cœur, de votre tête, de vos tripes et de votre sexe même, tout ce désir, tout cet amour, toute cette motivation de vous lier et de vous mélanger à l’autre, passe par vos bras et par vos mains pour entrer dans le corps de l’autre personne.

Vous pourrez même peut-être ,pour certains ou certaines d’entre vous, sentir l’énergie, sentir comme une petite vibration dans vos mains, à l’intérieur de votre paume et jusqu’au bout des doigts.

Les mains sont les parties du corps les plus sensibles, avec le plus de terminaisons nerveuses. Donc, vous pouvez vraiment les utiliser pour donner de l’énergie à l’autre, pour donner votre amour à l’autre, votre désir et en même temps pour recevoir son énergie. C’est un vrai échange que l’on a à travers le massage, et à travers le massage érotique en particulier.

Et surtout, il ne faut pas vous prendre la tête, on n’est pas chez le kinésithérapeute, vous ne pouvez pas vous tromper, vous ne pouvez pas faire faux.

Cependant, n’appuyez pas trop fort, vous n’êtes pas en train de faire un massage sportif, à moins que vous ayez une formation à ce sujet. L’idée du massage érotique, c’est vraiment de pouvoir transmettre une énergie, de donner toute sa douceur, sa tendresse, son dévouement, son attention à l’autre, de manière à ce que l’autre puisse se relâcher complètement. Et en se relâchant complètement, éveiller d’autres potentiels de désir à votre égard et de vraiment se préparer à vous recevoir.

Une des choses importantes à savoir quand vous faites un massage à quelqu’un, à votre chéri ou à votre chérie, c’est de le garder « au chaud ».

C’est-à-dire que celui qui est massé, comme il se laisse aller, il se détend complètement, il ne bouge pas, il ne fait pas de geste, il reçoit simplement. Donc, vous qui êtes en action, vous n’aurez pas froid mais l’autre risque d’avoir froid.

Ayez une couverture à côté, et couvrez les parties du corps que vous n’êtes pas en train de masser de sorte que l’autre puisse se sentir entouré, cocolé, et puisse se sentir vraiment super, qu’il sente qu’on prend soin de lui.

Comment pratiquer le massage érotique ?

Vous allez pouvoir commencer de manière naturelle par un massage de la nuque. C’est souvent dans cette zone que se stockent les tensions de la journée, le stress etc. Pour commencer, l’autre personne peut être assise et vous pourriez être debout derrière elle. Ou alors, elle est assise sur vos genoux. C’est égal, mais debout derrière elle, c’est plus pratique. et vous allez pouvoir simplement masser l’arrière de la nuque et les épaules.

Arrivez avec des gestes doux, en prenant votre temps. Une des clés du massage, c’est de prendre son temps. Vous allez arriver comme ça à détendre l’autre, qui va juste se poser et lâcher tous les résidus de sa journée. Et quand votre partenaire s’est posé, à ce moment-là vous aller pouvoir l’étendre et lui faire un massage des pieds à la tête.

Pour moi qui ai un peu étudié le massage il y a quelques années et qui me suis passionné pour ça, j’ai trouvé vraiment très intéressant d’apprendre à faire les bons gestes. Si vous avez la possibilité, n’hésitez pas à faire un petit cours de massage, ça peut vous aider.

Ceci dit, faire le geste juste, c’est très bien mais ce n’est pas du tout nécessaire. Sachez simplement que vous allez toujours vers le cœur. Massez toujours en direction du cœur, c’est tout. Donc vous partez des pieds et vous remontez le long des jambes en direction du cœur.

Vous partez des mains et vous remontez le long des bras en direction du cœur. Vous partez du haut de la nuque et vous descendez la nuque. Vous allez toujours concentrer vos gestes en direction du cœur.

À la fin du massage érotique, vous vous concentrerez plutôt en direction des organes génitaux. C’est une deuxième phase pour activer l’énergie, pour la concentrer vers cette zone-là. Mais ça dépend de ce que vous avez envie faire après le massage érotique…

Le processus du massage érotique

Pour reprendre le processus vous allez donc couvrir le corps de l’autre pour que cette personne aie bien chaud, qu’elle soit bien emballée dans son cocon et vous allez commencer par masser les pieds.

Les pieds sont une des zones érogènes les plus efficaces et les plus oubliées. Vous pouvez utiliser une crème pour rendre le truc plus agréable mais ce n’est pas obligatoire. Si vous massez sans crème, n’appuyez pas trop fort pour qu’il n’y ait pas trop de frictions, pas trop de frottement et que ça n’irrite pas la peau.

Vous allez donc masser le dessous, les côtés, le talon et vous allez aussi pouvoir masser chaque orteil, l’un après l’autre, en le considérant comme une entité spécifique. Massez-les aussi dessous, dessus, de côté, c’est hyper relaxant et c’est fort excitant. Pour certaines personnes, ça les rend folle… Donc voilà, faites vos expériences et explorez aussi le corps de l’autre de cette manière-là.

Une fois que vous avez massé les pieds, mettez la personne, si ce n’est pas le cas, sur le ventre et commencer à masser les jambes. D’abord les mollets, puis l’arrière des genoux, en n’appuyant pas trop sur cette zone qui est très érogène. Massez avec délicatesse cet arrière du genou et un peu plus fortement les cuisses qui sont faites de muscles plus solides. Et ça fait du bien d’avoir un massage un peu plus profond, un peu plus marqué sur les cuisses qui peuvent ainsi se détendre.

Vous aurez peut-être envie de vous attarder sur les fesses. Prenez votre temps car c’est un massage très érotique. Attardez-vous sur ses fesses pour les palper, les peloter, les tripoter, les écarter, les resserrer et simplement les détendre complètement.

Quand vous allez monter sur le dos, vous serez peut-être à califourchon sur l’autre, et l’autre qui sera à plat ventre pourra sentir sur ses fesses le contact avec votre sexe puisque vous serez nu tous les deux.

Donc ça peut aussi être très excitant et en même temps super relaxant de savoir que vous n’êtes pas encore dans cette phase de pénétration. Vous êtes juste dans les préparatifs et le fait de sentir ce sexe entre ses fesses, dans son dos, qui est juste là, présent, sans autre attente, c’est super relaxant et ça peut être aussi être super excitant.

Vous continuez le massage en massant le dos. D’abord en suivant la colonne vertébrale, puis avec le plat des mains en partant sur les côtés jusqu’aux épaules.

Ensuite vous allez vous déplacer et masser chaque main. L’intérieur, le dessus, les côtés et les doigts qui peuvent être massés de manière indépendante, comme je le disais pour les orteils. Donc, les mains, les bras et vous revenez sur la base de la nuque avant de retourner la personne.

Si vous êtes un homme, vous retournez Madame est vous reprenez le massage des jambes. Très légèrement sur l’avant des jambes car il y a moins de muscles, puis sur les cuisses et la partie autour des organes génitaux qui est à masser de manière sensible, subtile, presque plus à caresser. Et vous y reviendrez plus tard parce qu’il y a d’abord le massage du ventre.

Attention, le ventre c’est très sensible. Il n’y a pas beaucoup de muscles en surface, donc on est vite en profondeur et avec tous les organes qu’il y a à l’intérieur, ça peut être désagréable. Donc, plutôt un massage circulaire très lent, très doux avant de remonter sur les côtés du torse.

Si c’est un homme, on peut masser vigoureusement son torse, sa poitrine et si c’est une femme, il faut plutôt rester en périphérie de sa poitrine pour garder cela pour la fin. Vous pouvez terminer ce massage de la face du corps avec les épaules, les clavicules et vous allez ensuite masser la tête et le cuir chevelu qui est un truc à se pâmer, un truc génial.

Une fois que vous en êtes là, vous pouvez revenir et vous attarder sur les seins pour gentiment faire monter l’énergie. Descendez ensuite en direction des organes génitaux, en direction du vagin en ce qui concerne Madame, pour charger son énergie dans ses organes génitaux, c’est très important.

Si c’est Madame qui est en train de masser Monsieur, rapidement elle va voir un beau piquet, comme un drapeau dressé sur un territoire conquis, et ça va être très facile à observer toute cette énergie qui est déjà en feu dans cette zone-là.

La richesse du massage érotique

Ce qui se passe de particulièrement charmant dans le massage érotique, c’est que vous êtes tous les deux nus et celui qui masse donne tout. Il est dans un dévouement total, il ne reçoit rien. Il ne reçoit pas de caresses, peut-être entend-t-il juste les gémissements d’encouragement.

Surtout, surtout, ne vous privez pas, ne refoulez par vos gémissements, manifestez quand vous avez du plaisir. Faites des hmmm et des aaah, parce que c’est super intéressant pour vous et pour l’autre qui masse, c’est vraiment très encourageant.

Donc, profitez de cela et de tout ce dévouement. Et quand vous êtes dans tout ce don de vous-même et que vous arriverez à la fin du massage, l’autre a tellement reçu, il a été tellement honoré par tout ce que vous avez donné qu’il n’aura plus qu’une idée en tête, c’est de vous donner une récompense immédiate.

Et je vous laisse imaginer la suite… Mais nous aurons l’occasion d’en reparler dans d’autres vidéos. Le massage érotique n’est qu’un début…

C’était Philippe Fragnière pour erotic-attitude. Et je me réjouis de poursuivre toutes ces élaborations, avec cette petite série de vidéos qui sont là pour accompagner et pour vous encourager à prendre votre pied. Alors à bientôt…

Recherches utilisées pour trouver cet articlemann bekommt von frau rückenmassage beide nackt

Zones érogènes : les 12 points à connaître

Zones érogènes :
les 12 points à connaître

Les zones érogènes sont les parties du corps dont la sensibilité peut provoquer une excitation sexuelle. Contrairement à un préjugé largement répandu, la plupart des zones érogènes se retrouvent de manière identiques chez les hommes et les femmes.

On observe pourtant de grandes différences entre les perceptions féminines et masculines des zones de plaisir. Les études récentes montrent que ces différences s’installent au cours des apprentissages sexuels de chacun.

Les hommes, naturellement plus focalisés sur leurs organes génitaux, ne prennent que rarement le temps de s’intéresser au potentiel érotique des autres parties de leur corps.

C’est l’expérience sexuelle unique de chaque personne qui lui donne sa sensibilité spécifique. Ainsi, chaque femme et chaque homme réagit différemment à ses zones érogènes. Les variations de sensibilité et d’excitabilité peuvent d’ailleurs être très importantes d’une personne à l’autre.

Découvrez toutes les parutions sur la sexualité en cliquant ici :
Sexualité, les articles erotic-attitude

Intensité des zones érogènes

Comme l’avaient déjà identifié Masters & Johnson dans les années 60, les études actuelles confirment que le pénis et le clitoris sont les parties les plus érogènes du corps humain. On trouve ensuite le vagin, la bouche, puis les seins.

En terme de neurologie, ce sont les zones érogènes qui activent le système nerveux pour provoquer des « récompenses » sexuelles directement dans le cortex frontal du cerveau. Ensuite, l’expérience de plaisir, via les hormones, demande à être répétée.

Autrement dit les zones érogènes ont deux grandes fonctions : déclencher la pulsion sexuelle en vue de la copulation (lubrification vaginale, érection, éjaculation) et encourager les apprentissages pour améliorer les comportements de reproduction.

Les zones érogènes primaires, tels le pénis, le clitoris, ou le vagin, sont suffisamment sensibles pour déclencher un orgasme, en lien ou non avec le coït.

Les zones érogènes secondaires, quant à elles, produisent simplement des sensations de plaisir érotique utiles à la montée du désir. On comprend ainsi le sens des préliminaires et l’importance d’une activation graduelle des diverses zones érogènes.

La sensibilité des parties du corps est intimement liée à la psychologie de l’individu, lequel va plus ou moins s’accorder la permission de profiter de son plaisir.

Cette liberté du ressenti s’accompagne souvent d’une créativité érotique sous forme de fantasmes. La zone anale, par exemple, peut se révéler extrêmement érogène chez les personnes qui y associent des fantasmes excitant et/ou une expérience agréable.

Les 12 zones érogènes principales

Les zones érogènes listées ci-dessous sont énumérées selon un ordre mnémotechnique : de la tête aux pieds, afin de vous aider à vous en souvenir.

Cet ordre n’a rien à voir avec l’intensité des sensations que l’on peut en attendre. Pour cela, je vous invite à explorer ce qui est le meilleur pour vous-même en  testant directement vos sensations.

Partez donc à la découverte de votre corps et de celui de l’autre, en  le parcourant de la tête aux pieds…

1 – La bouche

Les lèvres et la langue sont reconnues comme étant des parties très érogènes. Le baiser profond, ce baiser amoureux avec la langue, constitue un échange intime essentiel lors des préliminaires.

Ainsi, la bouche est la zone érogène la plus facile à atteindre dans le cadre même de nos activités quotidiennes. Pas besoin d’être nus, la bouche permet aux amoureux d’entamer les préliminaires de leur relation sexuelle au vu et au su de tous. Une belle liberté qui n’est pas reconnue dans toutes les sociétés humaines.

En plus de la danse des langues et du mélange de salive, profitez de l’échange des souffles. Éveillez le désir de votre partenaire en mordillant sa lèvre inférieure et attardez-vous dans le petit creux entre bouche et menton.

2 – Les oreilles

Les oreilles sont sensibles aux caresses fines et aux baisers. Si vous aimez les lécher, évitez de les détremper de salive : c’est le chien de la voisine qui fait ça et c’est beurk !

Faites-le plutôt du bout de la langue et ne plongez pas celle-ci violemment au fond de l’orifice. Si vous voulez faire monter la température, profitez de vos baiser pour confier à votre partenaire vos secrets érotiques les plus fous dans le creux de son oreille, accompagnés d’un souffle chaud.

3 – Le cou

Par des stimulations sur ses côtés ou dans la nuque, le cou permet d’éveiller fortement le désir. Certaines personnes peuvent être instantanément excitées par des baisers dans le cou.

Les effets frissonnants qui en résultent sont propice à accueillir de tendres morsures. D’ailleurs l’image du vampire qui attaque sa proie n’est pas sans éveiller les fantasmes érotiques.

C’est aussi dans le cou que l’on aime le plus souvent faire des suçons, obligeant à porter le foulard ou le col relevé pendant quelques jours.

4 – Le dos

Le dos est la plus vaste partie érogène du corps et mérite d’être exploré. Le massage du dos peut être une excellente approche sensuelle avant même que se déclenche l’érotisme des préliminaires. La détente qui en résulte est propice à l’ouverture face au plaisir.

Explorez chaque recoin du dos avec la paume de vos mains, avec le bout de vos doigts, puis avec vos ongles. Caresser et grattouiller sans griffer ou réveiller les zones nerveuses, particulièrement le long de la colonne vertébrale.

5 – Les seins

La poitrine, spécialement chez la femme, est une zone extrêmement sensible et sensuelle qui provoque presque instantanément une réponse sexuelle. Les femmes aiment qu’on prenne soin de leurs seins par des caresses et des pelotages affectueux. Mais ce sont spécifiquement les mamelons qui déclenchent le désir sexuel.

Chez les hommes, seuls les mamelons peuvent se révéler suffisamment sensibles pour activer une excitation sexuelle. Mais dans notre société, peu d’hommes exploitent ce potentiel de plaisir.

Quoi qu’il en soit, veillez à vous adapter à ce que votre partenaire préfère. Alors que certains sont adeptes de pincements et morsures assez marqués, d’autres sont plus excités par des contacts doux et subtils.

Ne sortez donc pas les pinces à tétons électrisées avant de vous être assuré que ce sera apprécié…

6 – Le ventre

Le ventre est probablement la partie qui révèle le plus notre vulnérabilité. Zone directement en contact avec les viscères, le ventre abrite souvent nos émotions. À ce titre, le ventre doit être abordé avec beaucoup de douceur.

Ainsi, la caresse du ventre requière une grande confiance et permet d’engager les préliminaires de la manière la plus tendre. En glissant délicatement en direction du pubis, on éveillera un frisson qui prendra tout son sens érotique.

7 – Les fesses

Grâce à leur texture charnue, les fesses peuvent être attrapées avec vigueur et sans retenue. Ici encore, certains trouveront plaisir dans des perceptions très diverses, les uns appréciant la fessée et les autres une caresse légère.

La partie la plus sensible des fesses est probablement celle qui fait le lien avec le haut de la cuisse. À cet endroit, la peau peut frissonner jusqu’à devenir granuleuse par l’effet d’un effleurement sensuel.

8 – Le sexe

Le sexe est la zone érogène par excellence, tant chez la femme que chez l’homme. On parle ici parfois de zones orgasmogènes, tant il est vrai que ces parties sont directement impliquées dans le phénomène orgasmique.

Le pénis et le scrotum (les couilles) constituent la zone érogène génitale que les hommes apprécient tellement. Quant aux femmes, elles aiment particulièrement les sensations offertes par leur clitoris, l’entrée de leur vagin (les petites lèvres), et leur point G.

Voyons ceci plus en détails…

Chez les hommes, le frein du gland (repli fibreux qui relie le gland au prépuce) est souvent source de grands plaisirs. Lors d’une fellation, ne négligez surtout pas le potentiel érogène de ce petit morceau de chair.

Par ailleurs, le scrotum recevra avec délice les caresses et grattouilles. En promenant le bout de votre langue sur le raphé, cette couture de peau qui dessine un axe sous les testicules, vous offrez de délicieuses sensations à votre partenaire.

Pour la femme, le clitoris est une source de jouissance évidente. Extrêmement sensible, le clitoris doit être abordé graduellement, en commençant par des caresses légères pour continuer vers des mouvements plus rapides et appuyés.

Les mouvements seront circulaires ou linéaires, répétitifs ou variés. Les préférences changeant beaucoup d’une femme à l’autre, demandez à votre partenaire ce qui lui plaît, ou mieux encore, demandez-lui de se caresser elle-même pour vous montrer comment le lui faire.

Quand l’excitation de la femme commence à augmenter, les grandes lèvres s’écartent pour offrir les petites lèvres aux stimulations érotiques. Là aussi, les caresses des doigts ou de la langue feront tout leur effet en suivant la courbe d’excitation de la dame.

Après avoir passé l’entrée du vagin, vous pourrez activer le point G, autre zone érogène majeure impliquée dans l’accession à l’orgasme. Le point G peut être efficacement stimulé à deux doigts de manière circulaire et avec une pression assez forte, pression rythmée par des relâchements soudains.

9 – Le périnée

Partie du corps fortement musclée, le périnée se situe entre le sexe et l’anus. Des appuis profonds suivis de relâchements rapides provoquent une grande détente sexuelle. Mais les caresses subtiles, avec les doigts ou la langue, sont aussi très appréciées pour les frissons qu’elles suscitent.

N’hésitez donc pas à caresser et à stimuler votre partenaire à cet endroit, même durant la pénétration. Les hommes y sont aussi sensibles que les femmes.

10 – L’intérieur des cuisses

Dans cette région du corps, la peau est particulièrement fine et sensible. Les perceptions tactiles en sont d’autant plus marquées qu’elles annoncent psychologiquement un rapprochement vers le sexe.

Attardez-vous à l’intérieur des cuisses pour agacer votre partenaire qui sent monter le désir dans ses organes génitaux. Prodiguez vos caresses et vos baisers de bas en haut, en remontant la cuisse en direction du sexe, mais sans atteindre celui-ci. Vous mettrez ainsi l’autre dans tous ses états.

11 – L’arrière des genoux

En langage technique, l’arrière des genoux se nomme le creux poplité. En réalité, tout le monde s’en fout, ce qui importe c’est de savoir quoi en faire… Le meilleur moyen pour l’atteindre, c’est de profiter que votre partenaire soit allongé-e sur le ventre.

Commencez l’activation de cette zone en remontant l’arrière du mollet, depuis la cheville jusqu’aux au creux poplité avec le dos de vos droits. Attardez-vous ensuite sur l’arrière du genou en caresses extrêmement légères, circulaires ou latérales, en y mêlant votre souffle, ou pourquoi pas vos cheveux.

Chez beaucoup d’hommes l’arrière des genoux est un des rares endroits sans poils. Les sensations procurées par cette peau lisse sont pour lui particulièrement inédite et peuvent être euphorisante.

12 – Les pieds

Les pieds ont leurs adeptes ! Mais sans parler de fétichisme, les pieds sont simplement des parties extrêmement sensibles, capable de diffuser des frissons dans tout le corps.

La caresse des pieds requiert une grande attention pour que cela soit agréable sans chatouiller. Préférez le plat de la main pour stimuler la plante du pied, et réserver le bout des doigts pour caresser le dessus du pied. Vous pouvez aussi lécher les orteils ou les prendre en bouche.

Un truc délicieux est de promener votre langue entre ses orteils. Pour une stimulation « Caliente », faites-le durant le coït !

Les zones érogènes étendues à tout le corps

Les 12 points que je cite ici sont les zones du corps usuellement érogènes. Mais, comme je l’ai déjà signalé : chaque être, chaque amant ou maîtresse, ressent son corps à sa manière.

Un grand nombre de surfaces corporelles peuvent se révéler sensibles aux caresses érotiques, comme le creux de l’œil, l’aile du nez, les épaules, les aisselles, l’intérieur du coude, l’intérieur du poignet, le nombril, l’aine, les mollets, les chevilles…

Avec le temps et l’expérience, les perceptions sensuelles s’affinent et c’est le corps tout entier, autant pour l’homme que pour la femme, qui devient une vaste zone érogène.

Sachez donc explorer tout ce qui vous constitue et vous apporte du plaisir afin de ressentir cet échange amoureux au plus profond de votre corps.

Les zones érogènes sont là pour échanger du plaisir, et à travers lui de l’affection et de l’amour. Ce sont les outils d’une mécanique qui répand la vie et la joie dans tout l’univers.

Et vous ? Quels sont vos zones érogènes préférées ? Dites-nous quelle est la partie de votre corps la plus sensible et comment vous aimez qu’elle soit activée. Utilisez l’espace commentaires ci-dessous pour exprimer votre plaisir et pour en faire profiter les autres.

Découvrez toutes les parutions sur la sexualité en cliquant ici :
Sexualité, les articles erotic-attitude

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Recherches utilisées pour trouver cet articlezone erogene main

Conseil sexe : sensualité

Conseil sexe : sensualité

On me demande souvent des conseils : forcément, c’est mon job ! Mais plus spécialement, on me demande parfois des conseils sexe, quels sont les meilleurs trucs pour s’éclater au lit, pour vraiment trouver un bonheur complice avec son/sa partenaire.

Conseil sexe - Sensualité

Ça m’est arrivé encore récemment lors d’une soirée arrosée, dans la curiosité des confidences partagées à un coin de table. Mais attention, on ne me demande pas des conseils bidons, ni des trucs qu’on trouve déjà dans mes livres.

On me demande quelque chose de plus intime, de plus personnel. Un conseil sexe qui pourrait vraiment faire la différence.

Il y a beaucoup de choses à connaître pour prétendre à une sexualité épanouie. Toutes ces connaissances et ces méthodes sont abordées dans mes livres et mes billets sexuels ou seront développées à l’avenir. Ces conseils-là, on pourra toujours les trouver. Ce que les gens veulent savoir, ce sont mes méthodes personnelles…

Je ne vous livrerai pas tout (du moins pas tout à la fois), mais voici une de mes meilleures astuces pour atteindre des sommets de plaisir en faisant l’amour. Ce conseil sexe concerne la sensualité, que l’on sait plus naturellement présente chez les femmes que chez leurs compagnons.

Raison de plus pour l’utiliser, Messieurs, vous n’en ferez qu’augmenter plus encore l’effet de surprise.

Conseil sexe / Sensualité : prenez l’autre par surprise.

Lorsque vous êtes dans le feu de l’action, en plein ébat amoureux, stoppez net tout mouvement et dites à l’autre de ne plus bouger. Prenez un air théâtral, comme s’il allait se passer quelque chose d’extraordinaire…

Faites-lui alors une longue et lente caresse, toute en sensualité, sur une zone sensible de son corps, le cou, le dos, l’arrière de la jambe par exemple. Reprenez ensuite le cours des choses… et de plus belle s’il vous plaît !

Le principe : en créant l’inattendu, vous générez une confusion qui va mettre votre partenaire dans un léger état hypnotique. Cet état va ancrer profondément vos mots, votre geste et votre attitude, dans son ressenti corporel.

Cette sensation sera associée à une attente, à un plaisir suspendu qui ne voudra que reprendre sa place. Si vous reproduisez ensuite cette caresse dans une quelconque situation, ce désir en attente sera réveillé instantanément. Vous pourrez ainsi reconnecter votre partenaire au désir en tout temps et en tout lieu.

La sensualité que l’on trouve dans les caresses tendres se trouve décalée par rapport à un contexte de copulation énergique. Quand on fait l’amour, on est dans une certaine vivacité d’action. L’apparition de la sensualité, par effet de contraste lui donne une forte puissance émotionnelle.

En jouant de ces contrastes – énergie/détente, rapidité/lenteur, vigueur/douceur – vous donnez du relief, de la profondeur et de la variété à vos ébats. C’est subtil et délicieux.

Je suis sûr que vous avez tout plein de trucs personnels pour savoir comment développer votre sensualité pour améliorer vos ébats amoureux. L’astuce que je vous donne ici vous aidera seulement à y entrer plus profondément.

Soyez totalement présent quand vous faites l’amour. Un conseil sexe, c’est très bien, mais c’est vous qui êtes créateur de votre sexualité. Avec votre tête qui lâche prise, avec votre cœur qui s’émeut et avec votre corps qui ressent le partage de la vie.

Je vous donnerai un autre conseil sexe la semaine prochaine sur le thème de la pénétration…

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Si ce n’est pas encore fait, téléchargez mon e-book gratuit pour découvrir les secrets fondamentaux d’une sexualité épanouie. Remplissez le formulaire ci-dessous MAINTENANT.