Tokyo, quartier chaud

Mon enquête se poursuit par un premier contact avec le quartier chaud de Tokyo. Peu de différence apparentes avec ce que l’on connaît ailleurs dans le monde.

Tokyo et son quartier chaud : Shinjuku

Les enseignes lumineuses appellent le chaland uniquement par des slogans écrit dans une langue que je ne peux pas lire. Beaucoup de bruit, de musiques mélangées et d’annonces vocales.

Il n’y a pas de photos aguicheuses visibles, pas de prostitution sur la voie publique. Seulement le mystère de portes ou des rideaux à franchir et les gars qui m’interpellent pour que je les suivent  dans leur bouge…

Quelle différence avec les quartiers chauds de chez nous ? Une première observation sur les accompagnateurs masculins : les escort-boys à la japonaise sont très en vogue depuis quelques années.

Une curiosité qui me pousse à vouloir en savoir plus sur la perception du masculin et du féminin au pays du soleil levant. Mon enquête et mes réflexions ne s’arrêteront donc pas là…

00

Transcription texte de la vidéo

Shinjuku, quartier chaud

Ce quartier incroyable plein de lumières, de buildings, d’enseignes lumineuses, d’appels, de monde partout, c’est le quartier dont on dit qu’il ne dort jamais.

Ce quartier de Tokyo complètement vivant jour et nuit et ça tombe bien. Je n’ai pas réservé d’hôtel pour cette nuit, donc je vais peut-être dormir dans un de ces capsule-hôtel dont on parle parfois chez nous, vous en avez peut-être entendu parler…Ces espèces de boîtes, un peu comme à la morgue, (sans vouloir être morbide), ou l’on se mets dans des tiroirs pour passer la nuit. Je vais peut-être tester ça. A moins que je ne passe la nuit dans les bars, ce qui n’est pas impossible non plus !!!

Je vais m’enfiler dans une de ces rues, celle derrière moi, qui est complètement pleine d’appels au passage, à l’action, à être dans cette folie de Tokyo. Je vous retrouve un peu plus tard…

…Je ne résiste pas à vous en donner encore…incroyable…génial…

Je commence à me faire aborder par des gars qui veulent me vendre un strip-tease ou une soirée avec des filles. Je ne suis pas hyper-emballé par ce genre de perspective mais c’est toujours intéressant de le côtoyer, de voir comment les choses se font ailleurs, dans certains endroits un peu fous, en tout cas pour moi qui suis probablement un peu naïf, je dois dire (Je suis probablement un grand romantique).

Je ne sais pas si vous allez m’entendre, il y a vraiment du bruit…Avec des annonces dans tous les sens pour permettre aux gens de satisfaire leurs fantasmes et c’est quelque chose d’assez mystérieux, fascinant pour moi puisque, je n’ai pas forcément ce type d’approche mais partout dans la rue ici il y a des possibilités de voir des filles à poil !! De les rencontrer, de les baiser je n’sais pas…mais en tout cas il y a partout des choses à faire. Donc quartier chaud tel qu’on le conçoit.

Je vais un peu plus loin pour en savoir plus…

Ce qui peut faire la différence avec chez nous, dans ce quartier de Shinjuku c’est la prédominance des accompagnateurs masculins pour les jeunes femmes Japonaises. Ces travailleuses, ces working-girls qui n’ont pas le temps de nouer des relations. C’est tout un commerce qui se développe avec des garçons qui ne sont pas des prostitués, mais simplement des accompagnateurs qui sont là pour les faire rêver, rire, consommer, boire surtout et j’ai entendu dire que ce genre de soirée pouvait coûter jusqu’à 50000yens soit environ 400euros.

Je vais vous montrer derrière moi les affiches de ces garçons qui se présentent pour accompagner ces dames. C’est quelque chose qui n’a à ma connaissance aucun équivalent chez nous en Europe.

Ces garçons sont assez efféminés (je vais creuser la question) mais au pays des Samouraï et de Kung Fu, on est loin de l’idéal masculin tel qu’on le connaît chez nous. C’est intéressant de voir ces différences et ces possibilités qui existent. A part cela, c’est un quartier chaud assez standard, avec tous les fantasmes masculins qui sont mis en exergue à travers des appels aux clubs de strip-tease et autres.

Je vais en profiter pour vous faire part de mon idée sur les fantasmes masculins : pourquoi les hommes vont voir des stripteaseuses ? On pense que les hommes ont des pulsions beaucoup plus visuelles que les femmes. C’est pourquoi ils vont dans des cabarets, tels que nous les connaissons en Europe et les femmes vont plutôt rêver avec de jeunes hommes qui vont les faire rire, être avec elles, leur parler, etc. Ils sont tout beaux, un peu coiffés comme le Yéti !! Coiffure en cône assez bizarre pour nous, souvent teints en roux, c’est marrant.

Dans cette différence, entre la pulsion masculine, basée sur le visuel, fantasmes de la possession, le fait de payer pour voir une femme se dénuder, danser nue, et l’approche plus féminine de fantasmer de manière romantique.

Là, je me fais aborder…Tant que je ne me fais pas casser la gueule, c’est sympa !!!

Je continue mon chemin et pourrais comparer tout bientôt avec les quartiers chauds d’Osaka puisque j’y vais demain.

Je vous retrouve bientôt pour d’autres réflexions…

Je m’en suis jeté un ou deux !… Il ne fait plus nuit et je marche toujours… J’ai passé la nuit dans les bars à boire des bières et d’autres choses bizarres. Il est 5h30, je vais prendre le train pour Osaka.

C’est Philippe Fragnière à tout bientôt sur erotic-attitude.

00

e-book "Les 7 secrets d'une sexualité épanouie"

 

 

 

 

RECEVEZ votre e-book GRATUIT
TOUT DE SUITE

 

OUI :Découvrez les 7 secrets d'une sexualité épanouie

OUI :Recevez des conseils inédits par e-mail ...

OUI :Soyez plus heureux dans votre lit !

Je déteste les spams ! Vos données sont confidentielles et resteront entre nous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *