Archives de catégorie : Sexualité

Les amants de cœur et de sexe

La rencontre des amants à lieu sur tous les plans

Complimenter une femme sur son physique ne suffit pas. Ça va sans doute lui faire plaisir, mais elle restera sur sa faim si on ne la voit que comme un objet de désir.

Les amants sexy

Quand on veut séduire une femme lors d’une rencontre ou continuer à séduire sa propre femme, il est important de sexualiser ses propos pour qu’elle puisse se reconnaître en compagne amoureuse. Mais chaque femme a besoin de se sentir appréciée aussi pour ce qu’elle est, dans son identité et sa personnalité, et pas seulement pour son cul.

À l’inverse, les femmes auront tendance à admirer les hommes pour leurs actes audacieux, leur volonté et leur forte personnalité. Mais ceux-ci ont aussi besoin d’être appréciés pour leurs désirs sexuels, leur qualité d’amant et leur beauté physique.

Mesdames, n’hésitez donc pas à dire à votre homme qu’il est beau et qu’il vous plaît. Même s’il n’a pas un physique d’apollon, dite-lui ce que vous appréciez chez lui physiquement, son odeur, ses poils, sa peau, sa carrure, sa masse… que sais-je ? Les hommes ont aussi besoin d’être aimé pour leur cul.

La bataille des genres

Les conditionnements de la société marquent chacun d’entre nous. On enseigne aux petits garçons à ne pas pleurer, à être fort et à contrôler leurs émotions. Aux petites filles, on apprend à être sages et obéissantes, à rester tranquille et à ne pas courir partout comme les garçons.

Résultat : les hommes ont pris l’habitude de verrouiller leur cœur en refoulant leurs émotions et les femmes à restreindre leur vitalité physique, en particulier sexuelle.

Le coeur et le sexe des amants

Au lit, cela se traduit par un homme obsédé par sa pulsion sexuelle, qui va prendre son plaisir sans se préoccuper de ce qu’il ressent au niveau du cœur. Quand à la femme, elle va éprouver toutes les peines du monde à sentir un désir physique parce qu’elle ne fonctionne qu’avec ses sentiments. Elle concédera à son partenaire le droit de la sauter en espérant qu’il va l’aimer. Quant à lui, il attendra souvent en vain qu’elle se réveille sur le plan érotique.

Ce phénomène est très courant chez les couples et il n’est pas rare que cela devienne un vrai problème. L’un et l’autre ressentent une incompréhension et une frustration grandissante avec le temps. On finit par penser qu’on ne s’aime plus, qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre.

Pour faire l’amour, il faut relier le cœur et le sexe

La raison des problèmes sexuels n’est pas dans la monotonie des gestes, mais dans la difficulté d’atteindre l’unité. La plupart des hommes et des femmes sont coupés en deux au niveau de l’abdomen. La femme fonctionne avec le haut, l’homme avec le bas. Dans ces conditions, il est impossible de se rencontrer. La sexualité vécue de cette manière n’est souvent qu’une tentative désespérée de se rejoindre.

Chacun devra travailler sur ses propres conditionnements pour recoller ses deux morceaux, pour rétablir la connexion entre le cœur et le sexe. L’homme ouvrira sa poitrine pour se laisser toucher par ses sentiments et la femme descendra dans son vagin pour incarner sa puissance sexuelle.

Alors le couple fera l’amour dans toute la puissance de son érotisme, jouant d’alternance entre pulsions génitales et élans du cœur. C’est ainsi que l’un et l’autre seront comblés.

Jeunes amants

Pensez à ce qui a fait de vous l’amant ou la maîtresse que vous êtes aujourd’hui. Accueillez vos limites et vos blocages avec gratitude, comme des expériences formatrices. Si vous êtes un homme, écoutez votre cœur tressaillir. Si vous êtes une femme, sentez le brûlant appel de vos parties intimes. Ensuite, partez ensemble à la conquête de nouveaux espaces de liberté, en union de cœur et de sexe.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Les bienfaits du sexe

Les bienfaits du sexe

Diverses études sur la sexualité humaine ont été menées par d’éminents instituts1) durant ces dernières années. Toutes s’accordent sur les bienfaits du sexe et le caractère thérapeutique du rapport sexuel.

Faire l’amour pourrait bien être le meilleur moyen de rester en bonne santé. Alors plutôt que de se jeter sur la boîte de médicaments au moindre bobo, faites l’amour plus souvent !

Les bienfaits du sexe

Les personnes qui pratiques leur sexualité plusieurs fois par semaine ont une espérance de vie plus longues que celles qui s’en abstiennent. Elles réduiraient ainsi de moitié les risques d’accident cardio-vasculaire.

Booster sa sexualité pour rester en forme

Le « sport matelas » est avant tout un entraînement physique. Il entretient la souplesse et la musculation tout en stimulant le rythme cardiaque.

Quand on fait l’amour, les battements du cœur passent de 80 à 150 par minute et on perd autant de calories qu’en courant pendant un quart d’heure… Voilà qui est bon pour la ligne ! De plus, la production de testostérone raffermit les os et les muscles. L’activité sexuelle est ainsi le meilleur entraînement physique qui soit.

Avec le plaisir sexuel, la production d’ocytocine est multipliée par cinq, ce qui libère de grandes quantités d’endorphine dans l’organisme. Cela réduit considérablement le stress et un grand nombre de douleurs disparaissent.

Qui n’a pas oublié son mal de dos ou de tête durant l’amour ? Les anticorps aussi se développent durant l’activité amoureuse, stimulant le système immunitaire et réduisant les risques de rhumes et de grippe.

Le sperme, riche en hormones, neurotransmetteurs, minéraux et autres substances nutritives aurait des propriétés d’antidépresseur. Il semble en effet que les femmes pratiquant souvent le coït vaginal bénéficieraient de ses effets et auraient un mental plus positif. Encore faut-il être dans une relation qui donne suffisamment de sécurité pour se passer de préservatif afin d’en profiter.

Il reste néanmoins que les résultats d’étude cités ici ne tiennent pas compte de la qualité de relation entre les amants. S’agit-il de couples épanouis ou non ? Il est vrai que c’est difficile à définir.

Mais à mon sens, c’est là le point faible de ce genre d’enquête. Car on ne peut réduire l’acte amoureux à un simple processus chimique. En effet, ce processus sera fortement influencé par l’état psychologique des partenaires.

Cultiver le lien amoureux

L’aspect médical n’est pas le seul bénéfice de la relation sexuelle. Un des bienfaits du sexe les plus marquant est de partager ses états intérieurs en communiquant ses sentiments.

Lorsque deux personnes s’aiment, leur motivation au sexe n’est pas de prendre soin de leur santé, mais de profiter de leur complicité intime. Ils ont simplement envie d’être ensemble, d’être au plus proche, pour manifester leur enthousiasme réciproque dans les corps. C’est cela qui constitue leur lien amoureux et c’est cela qui permet le meilleur profit de cette saine activité.

Pour ma part, je suis très content de savoir que faire l’amour avec ma compagne est bon pour ma santé, mais j’ai surtout envie de m’éclater avec elle pour cultiver l’expérience intense de notre union. Le désir de se toucher et de faire les fous ensemble est la base même de la complicité du couple.

Jouir de son potentiel érotique

Au final, faire l’amour est excellent pour la santé mentale parce que cela nous confirme dans notre identité érotique, en tant qu’homme ou en tant que femme.

Nous ne sommes ni des bêtes, ni des anges. Nous sommes des êtres humains, avec un corps sensuel et un esprit créatif. Et ces deux aspects fondamentaux de nous-même se révèlent pleinement dans les élans du cœur, faisant de nous des êtres complets.

En libérant et en développant notre potentiel érotique, nous nous ouvrons à des espaces d’échange toujours plus vastes et plus gratifiants qui vont nous révéler l’un à l’autre dans une tendre complicité.

Alors les bienfaits du sexe nous comblent sur tous les plans : physiques, psychologiques et affectifs. C’est là, peut-être, que se trouve le sens même de notre existence, dans le partage avec ceux que nous aimons.

1) Sources des études médicales : Queens University de Belfast / Royal Edinburgh Hospital en Écosse / Université Wiles en Pennsylvanie

Les bienfaits du sexe sont nombreux, profitons-en sans réserve !

00

Sexualité épanouie : mes 7 secrets

Sexualité épanouie : mes 7 secrets

Prétendre à une sexualité épanouie n’est pas une mince  affaire. Le rapport intime fait appel à toute la complexité de l’être, ses désirs, ses richesses, ses limitations. Mes 7 secrets, issus d’une vie entière d’explorations amoureuses, pourraient vous aider à y voir plus clair.

C’est incroyable comme notre libido change au fil du temps ! Le désir tend à se calmer – et même parfois à disparaître – avec le train-train quotidien, l’âge et les préoccupations.

On est toujours enflammé au début d’une relation et on s’éclate comme des fous, ensuite la passion n’est souvent plus qu’un bon souvenir. Est-ce une fatalité ? Peut-être pas.

lassitude de couple

Elle en est où, votre sexualité ?

Monsieur n’est plus charmé par les formes de sa compagne, qu’il connaît trop bien. Madame se plie aux désirs de son mari sans grand enthousiasme. Toujours les mêmes gestes, les mêmes mots, le même scénario.

En changeant de partenaire nous n’y échappons pas, reproduisant encore les comportements qui nous sont habituels. Il faut du temps pour arriver – pour peu que cela soit – à trouver sa véritable identité érotique et gagner le 7e Ciel.

Existe-t-il des moyens pour cultiver l’érotisme et prendre soin des amants ? Oui, je crois que le couple possède des ressources inouïes pour cultiver la richesse de sa relation. Et la sexualité en est une part importante.

Utiliser l’énergie érotique dans une tendre complicité permet au couple de rester amoureux et de créer un lien profond, joyeux et enthousiaste.

Mes secrets personnels

La relation sexuelle est un bien précieux parce que c’est ce qui lie les amoureux et soude le couple. La complicité érotique qui s’y développe offre de merveilleuses possibilités d’évolution et de transformation qui peuvent accompagner le couple très longtemps.

Il faut pourtant prendre conscience de ce qui se joue dans la sexualité et en connaître les principes fondamentaux.

Savoir être présent dans l’acte amoureux. Aimer son propre sexe et celui de l’autre. Être capable de synchroniser le désir. Cultiver ce qui nous lie en tant qu’êtres. Voilà les premiers secrets nécessaires pour entrer dans la danse des corps amoureux.

Je ne prétends pas avoir tout compris et je suis toujours preneur de nouvelles idées. Si vous en avez à partager, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

En attendant, ma vision d’une sexualité épanouie pourra peut-être inspirer la quête amoureuse de certains d’entre-vous. C’est ce que je souhaite en vous dévoilant mes astuces personnelles dans mon e-book « Les 7 secrets d’une sexualité épanouie »

Derrière le titre accrocheur, il y a la possibilité d’atteindre quelque chose qui n’est pas facile à obtenir : un véritable épanouissement sexuel.

Dire qu’il suffirait de connaître ces secrets pour s’éclater au lit serait par trop simpliste. La complexité des individus suppose que chacun doive faire ses propres expériences pour trouver la réalité unique qui est la sienne.

Les sept secrets que vous découvrirez dans ce nouveau livre sont donc autant de pistes à explorer et à tester en regard de votre propre ressenti.

En quoi ces secrets sont-ils différents de tout ce que vous avez déjà pu lire ailleurs ? Pourquoi donc devriez-vous prendre la peine de vous y attarder ? Les médias nous bombardent de trucs et astuces pour devenir des bêtes de sexe, mais je suis toujours surpris de constater qu’ils oublient de parler de l’essentiel : comment révéler la joie dans les corps.

Le véritable plaisir du corps

Le corps fournit l’espace dans lequel se mélangent nos croyances, nos pensées et nos émotions. C’est par le corps que nous entrons en action pour manifester dans le monde notre propre univers intérieur.

Quand on fait l’amour, on ne fait pas que d’empiler de la viande, comme sur l’étal du boucher. Ça, ce n’est qu’une infime part de la réalité. Par le fait que nous sommes vivants, nos corps portent la vibration de notre vécu, de nos limitations et de nos rêves.

La mémoire de tout ce qui nous constitue, comme le potentiel de tous nos possibles, est imprimé dans nos cellules. En faisant l’amour, c’est cela – et surtout cela – que nous partageons.

La joie des corps amoureux

Les 7 secrets que je vous dévoile dans mon livre ne se limitent pas à des prouesses techniques. Ils les utilisent joyeusement pour échanger ce que nous avons de plus précieux : notre humanité.

Ces secrets m’ont permis de merveilleux partages dans mes relations et donnent aujourd’hui toute la puissance à l’intimité de mon couple. Ils amplifient l’amour que l’on porte à l’autre comme celui que l’on se porte à soi-même.

Il y a quelques temps, j’ai publié durant une semaine une vidéo journalière pour partager mes secrets avec vous. Ces 7 vidéos présentent les clés d’une relation heureuse pour que vous puissiez déjà en profiter avant d’obtenir mon e-book gratuit « Les 7 secrets d’une sexualité épanouie ».

J’ai envie que vous compreniez bien de quoi il s’agit, afin de tirer le meilleur profit de la lecture de mon livre. Pourquoi je fais ça ? Parce que je crois à la possibilité d’un monde meilleur et que je suis persuadé qu’une sexualité épanouie est nécessaire pour y parvenir.

Plus nous serons nombreux à être heureux en amour et plus le monde sera joyeux, paisible et créatif. Voilà les valeurs qui m’animent et la raison de mon plaisir à partager ce que la vie m’a enseigné.

En attendant de lire « Les 7 secrets d’une sexualité épanouie », découvrez cela en vidéo en cliquant ici.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

00

Sexualité épanouie… t’as le mode d’emploi ?

Sexualité épanouie… mode d’emploi

Tout le monde connaît l’excitation sexuelle et les délices qu’elle suscite sur le plan mental autant que physique. Pourtant, la plus grande excitation ne suffit pas à une sexualité épanouie.

Certes, les élans spontanés du corps font tressaillir nos sens jusqu’à en perdre la tête, mais le bonheur n’est pas toujours au rendez-vous. En fait, il est souvent absent.

excitation érotique

De l’excitation à l’épanouissement

Les amants s’approchent, se touchent et s’emboîtent, puis s’envolent comme s’ils flottaient au-dessus du lit. Ils goûtent au 7e Ciel quelques instants, puis retombent sur le matelas. Lourdement, ils se reconnectent au monde réel. Là subsiste parfois comme un vide, un sentiment d’isolement et l’impression d’un non-lieu.

Peut-être avez-vous déjà ressenti cela ? Comme si malgré tout le plaisir partagé vous aviez manqué quelque chose, comme si vous aviez loupé le train.

C’était bon, c’était même délicieux et votre corps est repu de plaisirs. Vous vous sentez parfaitement détendu, mais pas si paisible que ça ! Comme si vous n’étiez pas tout à fait complet. J’avoue que cela m’est arrivé souvent ! Mais l’épanouissement n’est pas loin.

Imaginez que vous puissiez vous sentir dans une totale liberté. Une liberté de pensée, de parole et d’action qui aurait lieu de manière fluide et légère dans un lien de complicité profond avec l’autre.

Imaginez que vous receviez autant que vous donnez et que vous donniez autant que vous recevez, dans un accord parfait avec l’autre…

C’est quoi une sexualité épanouie ?

La sexualité s’épanouit sur le plan émotionnel autant que sur le plan physique. Lorsqu’on est amoureux, l’épanouissement se fait spontanément parce qu’on n’a d’autre intérêt que de se lier à l’autre. C’est pour cela que l’état amoureux est si savoureux.

Et si on n’est pas amoureux, ou qu’on ne l’est plus tant que ça ? L’épanouissement sexuel est-il réservé à ceux qui sont emportés de passion amoureuse ? Heureusement non. Ils s’offre à tous ceux qui savent se lier pleinement et dans l’instant, qu’ils soient en couple ou juste amants occasionnels.

Si vous aimez profondément votre partenaire, c’est super ! Ce sera plus évident. Mais si vous n’êtes pas dans ce cas, rien n’est perdu. Vous pourrez tout de même accéder à l’épanouissement sexuel auquel vous rêvez. Parce qu’une sexualité épanouie ne s’atteint pas par le lien romantique, mais par une conscience humaniste.

Ayez simplement conscience que vous êtes un être humain, avec ses limitations et ses grandeurs, et que vous échangez du plaisir et de l’énergie avec un autre être humain.

Cela suffit pour entrer en lien avec l’autre à ce niveau profond qui fait toute la différence, là où se mélangent le corps et l’esprit.

Alors, les caresses se font plus subtiles.

tendresse érotiqueOn ne touche plus un corps, on touche une personne. On ne baise plus seulement par désir, on baise aussi par amour de la vie. Les corps s’ouvrent et s’émerveillent, les sexes trouvent leur rythme et les ébats fantasques portent la complicité des amants. Tout devient possible, tout devient permis dans cet échange où le plaisir est roi et où la bienveillance se fait reine.

Dans un tel échange, il n’est pas rare d’être ému jusqu’aux larmes. Des larmes de joie et d’humanité profonde. Cela aussi, pour mon bonheur, je l’ai vécu plein de fois.

C’est comme une réalisation de soi. Une révélation du vivant à l’intérieur de son cœur, de son corps et de son esprit. Alors on peut parler d’épanouissement. Et c’est bien cela que je vous souhaite.

Comment faire ?

Je ne vous dirais pas qu’une sexualité épanouie peut être atteinte rapidement et facilement. Ni que ce sera forcément long et ardu. Le bonheur amoureux et sexuel ne dépend pas de l’autre, mais avant tout de soi.

Il faut commencer par s’aimer soi-même. Mais rassurez-vous, c’est moins difficile qu’il n’y paraît. Quand on apprend à se connaître, on se découvre plein de qualités. Vous n’arriverez peut-être pas du premier coup, mais si vous cherchez à être sincère, vous y parviendrez.

La plupart d’entre-nous n’ont pas la motivation nécessaire pour sortir de leurs habitudes et entamer ce chemin. Ils pensent que cela représente trop d’efforts et qu’ils n’y arriveront pas.

Mais sachez que les étapes qui mènent à cet épanouissement sont toutes agréables et passionnantes. Alors ne vous en faites pas et prenez le temps d’avancer à votre rythme.

épanouissement sensuel00

Vous aussi, vous pouvez prétendre au bonheur. Vous aussi avez le potentiel de vos rêves. Vous êtes merveilleux et puissant, sachez-le. Comme tout un chacun. Faites donc l’amour avec toutes ces belles qualités humaines qui vous habitent et pas seulement avec votre corps. Vous m’en direz des nouvelles !

00

  • Soyez complètement présent quand vous êtes avec l’autre.

  • Aimez-vous et respectez-vous pour pouvoir aimer et respecter l’autre.

  • Usez de baisers et de caresses abondantes pour étendre le lien au-delà de la pure relation génitale.

  • Synchronisez vos rythmes d’excitation l’un avec l’autre.

  • Éclatez-vous dans toutes les positions qui vous plaisent.

  • Inventez votre propre langage amoureux.

00

Cela peut paraître beaucoup, mais c’est ça la recette d’une sexualité épanouie. Et je sais que vous pouvez le faire.

sexualité épanouieJ’ai développé ces notions pour VOUS et je vous explique cela en détail dans mon livre-phare. Parce que j’ai envie de vous encourager à VOTRE épanouissement sexuel et amoureux. Vous pourrez bientôt étudier tout cela dans mon e-book « Les 7 secrets d’une sexualité épanouie ». C’est un livre GRATUIT et il restera GRATUIT ! Parce que c’est trop beau pour que je garde tout ça pour moi.

C’est peut-être ce que j’ai de mieux à partager. Ces 7 secrets sont ma plus belle découverte. Ils sont le fruit de toute une vie d’expériences. Alors cliquez sur l’image et remplissez le  formulaire pour obtenir votre exemplaire MAINTENANT ! Ou cliquez simplement ici.

Vous avez une question ? Quelque chose vous préoccupe ?

Laissez-moi vos commentaires dans l’espace ci-dessous et je vous répondrai personnellement. Vos idées et suggestions m’aident à développer, dans mes livres ou dans des articles, les sujets qui VOUS intéressent vraiment. Alors n’hésitez pas ! Dites-moi ce qui vous tracasse et je tenterai de vous éclairer. Écrivez-moi MAINTENANT.

Pour une sexualité épanouie et le bonheur qui va avec…

00

On veut du plaisir sexuel

Certains descendent dans la rue pour revendiquer des améliorations politiques ou sociales, moi ce serait plutôt pour demander plus de plaisir dans la sexualité. Parce que je crois qu’une sexualité épanouie et une complicité de couple plus largement répandue aboutirait naturellement à un équilibre social. Pour moi, le couple qui sait construire son bonheur est le premier artisan d’un monde qui tourne rond.

écrire sur les trottoirs

Le plaisir sexuel est-il politiquement engagé ?

Nous avons tous besoin d’être reconnu, accueilli et respecté. Chacun d’entre nous est appelé à transmettre son amour à ses enfants, à son entourage et finalement au monde tout entier. C’est en premier lieu dans le couple, géniteur de la famille humaine, qu’il faut se sentir libre, désiré et aimé.

Alors oui, je dis que le sexe est politiquement important, fondamental et essentiel. C’est central pour le couple, comme pour l’humain dans son sens large. Je cois qu’il faut apprivoiser le plaisir sexuel, ou peut-être se laisser apprivoiser par lui, pour enfin réaliser la plus belle part de nous-même : celle qui nous permet d’aimer. On pourra toujours brandir les banderoles de nos belles intentions et scander des slogans humanistes. Tant qu’on n’aura pas réussi à se détendre dans la culotte on restera crispé et méfiant envers les autres.

En accueillant le plaisir jusque dans le corps, on touche à l’essence de la vie. Nos intentions et nos revendications, deviennent de plus en plus claires. Plus de conscience dans les actions, plus d’humanité dans les relations, plus de joie dans la vie… et plus de crème dans les mille-feuilles !

manifester pour l'amour

Plaisir sexuel ou épanouissement sexuel ?

Plaisir sexuel ne signifie pas forcément épanouissement de quoi que ce soit. On peut obtenir des plaisirs directement de nos pulsions et des réactions bio-chimiques de notre métabolisme. La réponse sexuelle à nos désirs provoque la jouissance, mais ne fait pas forcément de nous des hommes et des femmes épanouis.

Le plus souvent, la femme attend son orgasme et l’homme ne sait pas comment le lui donner. Lui, s’inquiète de la grandeur de son pénis et de ses performances. Elle, du pouvoir de séduction dont dépend sa sécurité. Les partenaires s’emboîtent hardiment, persuadés de leur désir et de leur amour, mais ils peinent pourtant à se rencontrer.

L’épanouissement amoureux se trouve précisément à mi-chemin entre la pulsion sexuelle et l’élan du cœur. Comme dans une recette subtile, il y faut les deux ingrédients savamment dosés. Et ce n’est pas tout ! Il faut aussi un certain nombre de connaissances, une certaine dose de conscience, un sens de la liberté et de l’audace.

Tout savoir sur une sexualité épanouie

Je vous ai préparé une surprise incroyable ! Je décidé de vous révéler mes astuces secrètes pour un plaisir sexuel particulièrement accru. Il s’agit d’une alliance entre plaisir charnel et plaisir mental. Une voie d’épanouissement qui a lieu dans la rencontre entre le corps et l’esprit.

« Les 7 secrets d’une sexualité épanouie » est un e-book GRATUIT. Et il le restera ! Parce que c’est ma contribution au monde. C’est le meilleur que je puisse livrer de moi-même et de mon expérience, sur ce qui constitue la base d’une sexualité épanouie.

Dans ce livre, je vous dévoile mes 7 secrets personnels, ceux que je pratique depuis des années pour être pleinement épanoui et réalisé dans mes échanges intimes avec les femmes. Ce sont les secrets qui me rendent heureux, avec moi-même et avec ma compagne.

Retrouvez toutes les informations nécessaires pour obtenir votre exemplaire gratuit en cliquant ici.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Les positions du Kama Sutra (3/3)

Les positions du coït

Pour conclure cette courte série d’articles sur les positions sexuelles voyons encore quelques postures qui pourront être utiles aux amants. Je mijote un ouvrage complet sur la question qui paraîtra dans quelques mois parmi les titres de la Collection erotic-attitude, mais en attendant, voici de quoi s’inspirer un peu.

Les chevauchements

ChevauchementLes positions de chevauchement sont un groupe de postures qui renversent les rôles. La femme vient ici s’empaler sur le sexe de son amant, qui est couché sur le dos. Dans la position du cheval, elle enjambe son partenaire en posant les genoux de part et d’autre de ses hanches et en lui faisant face. En se couchant sur lui, elle exécute une position de missionnaire inversée. Elle peut aussi s’accroupir pour effectuer d’amples va et vient, ce qui est plus sportif. On appelle cela la position d’Andromaque. En s’asseyant carrément sur son homme avec les jambes en direction de sa tête, elle pourra opérer des mouvements circulaires très profonds.

Avec la position de l’amazone, la femme s’assoit de côté, sur une seule des cuisses de son partenaire. Cette variante permet d’explorer d’autres pressions sur les parois internes du vagin.

Dans le cheval renversé, la femme tourne le dos à son partenaire pour s’enfoncer sur son pénis. Si l’homme se relève alors, ils se retrouvent dans la position de l’union du papillon, assis tous deux et emboîtés l’un dans l’autre. Ici, la dame s’appuie sur son amant qui peut la caresser en l’enveloppant.

Les positions de chevauchement peuvent aussi être réalisée lorsque Monsieur est assis sur une chaise. Madame s’installera à califourchon face à lui pour une pénétration profonde ou s’assoira de dos sur ses cuisses. Cette dernière position était d’ailleurs utilisée par les amants du XVIIIe siècle pour s’empaler discrètement sous les robes amples et à l’insu de tous, confortablement installés sur les bancs des jardins publics et jetant innocemment du pain aux canards…

Dans l’union du lotus, les partenaires sont assis, imbriqués l’un dans l’autre. L’homme est assis en lotus, les pieds croisés et les genoux relevés. La femme prend place dans le creuset formé par les cuisses de son amant. Elle l’entoure de ses bras et de ses jambes. C’est elle qui imprime le mouvement, mais il peut l’aider en la tenant par les fesses. Dans cette position, les amoureux se font face et s’enlacent, tenant leurs colonnes vertébrales bien parallèles et verticales. C’est la position tantrique par excellence, celle qui symbolise l’union de l’amour et de la sagesse.

Les positions debout

Ces positions sont de loin les moins confortables, mais offrent la possibilité d’un rapport dans des espaces exigus, sous la douche, dans un ascenseur ou les toilettes d’un restaurant par exemple. Chez les amants passionnés, l’urgence du désir s’impose parfois avec une telle force que le Quickie (entendez petit coup rapide) est nécessaire. Messieurs, assurez-vous tout de même que l’excitation est partagée et que votre partenaire « mouille » suffisamment. Il ne s’agit pas de violer votre copine !

Madame lèvera sa jupe et se penchera en avant… floup ! Ou alors elle s’appuiera dos contre un mur en écartant un peu les jambes et en tendant son pubis. Si Monsieur est assez costaud, il pourra porter sa compagne en l’empoignant à la base des cuisses, ce qui a aussi pour effet d’écarter les chairs. Mais s’il est entravé par un pantalon rabaissé aux chevilles, attention à ne pas perdre l’équilibre… imaginez le Pa-ta-tra !

Particularités

Les amants peuvent aussi faire l’amour lorsque la dame est enceinte. Il suffit de choisir des positions qui ne compriment pas le ventre. La levrette, la position des cuillères et les positions de chevauchement sont parfaitement adaptées à ces heureuses circonstances.

Pour terminer, je signalerais qu’il existe dans le Kama Sutra un certain nombre de descriptions qui font état d’étonnantes positions acrobatiques. Faire l’amour suspendu à une branche d’arbre ou en marchant sur les mains se révélera impossible pour la plupart d’entre nous. Outre qu’il faut un corps super entraîné pour faire cela, on peut se demander à quoi ça rime. Si cela peut avoir un sens pour les yogis hindous, cela en a bien peu dans notre réalité quotidienne. Les amants sont parfois limités par leur condition physique, mais il le sont bien plus souvent par leur manque d’imagination. Les positions de l’amour nous invitent à développer notre créativité pour la mettre au service de l’épanouissement sexuel du couple.

Au final, la liberté de penser, d’agir et de ressentir s’avère nécessaire pour laisser fleurir le désir, pour cultiver l’érotisme et pour jouir d’un plaisir partagé. Le couple trouve alors son sens dans le bonheur charnel. Parce que c’est là que les amants manifestent pleinement les sentiments qui les lient.

Recherches utilisées pour trouver cet articlekamasoutra prono

Les positions du Kama Sutra (2/3)

Les positions du coït

kama-sutra templeIl s’agit des relations génitales, allant du frottement des sexes à la pénétration. Il y a de nombreuses postures possibles, mais on peut en dénombrer une vingtaine qui soient vraiment typiques. Pour arriver à 64 positions, le Kama Sutra fait varier légèrement certaines parties du corps ou intervenir des éléments environnants, voire d’autres partenaires. Je me contenterai ici de commenter les principales manières de s’emboîter.

Face à face

La position du missionnaire est la plus répandue en Occident. Elle offre de nombreux avantages, dont la possibilité de se regarder, de s’enlacer et de s’embrasser n’est pas des moindres. L’homme se tient face à sa compagne qui est couchée sur le dos. La femme garde ainsi une grande liberté de mouvement avec ses jambes et avec son bassin, ce qui lui permet de varier les angles de pénétration. Si elle est assez souple, elle mettra ses pieds sur les épaules de son partenaire, ce qui semble être le meilleur angle pour une stimulation du point G. L’homme a aussi de nombreuses possibilité de varier sa posture. Il peut se coucher sur elle, prendre appuis sur les bras, relever le torse pour caresser sa poitrine, modifier la position de ses jambes ou même s’accroupir.

Quand les amants sont collés serrés, il peuvent rouler d’un quart de tour sur le côté. Le couple se retrouve alors dans l’union de l’aigle, position qui réduit les mouvements, mais permet de se reposer un peu… avant d’autres galipettes !

Le bateau ivre est une variante de face à face où la femme couchée est prise par son partenaire debout à côté du lit. Il tient sa compagne par les cuisses ou par les fesses pour la soulever à bonne hauteur. Il peut aussi placer une pile de coussins sous son bassin. La position est assez instable et la dame n’a pas beaucoup de possibilité de mouvement. L’amant doit être puissant et la femme se laisser emporter.

Par l’arrière

Les amants aiment aussi quitter le face à face et son contact visuel. Le partenaire Yin, généralement la femme, présente son dos et sa croupe en signe d’offrande ou de soumission au partenaire Yang qui en prend possession. Les amants se focalisent ainsi sur un plaisir plus personnel et introverti, qui se réfère aux instincts primaires. Ces positions permettent l’affirmation de genre dans un rapport de puissance et de soumission très excitant qui favorise l’accès à un plaisir intense.

La position de la levrette est la plus naturelle et se retrouve très souvent dans le monde animal. Je sais, nous ne sommes pas des animaux… mais nous aimons aussi faire l’amour comme des bêtes ! Madame se présente donc à quatre pattes et Monsieur se poste derrière elle, en appuis sur un ou deux genoux, ou debout au bord du lit. Selon son plaisir, Madame peut écarter ou serrer les jambes, relever ou abaisser sa croupe pour varier la profondeur et l’angle de pénétration. Les mouvements peuvent être effectués par les deux partenaires, ce qui est propice à leur complicité.

En se déplaçant vers l’avant, la femme peut s’allonger à plat ventre, les jambes légèrement écartées. L’homme se couche sur elle pour exécuter la cigale sur une branche, position où la pénétration est peu profonde, mais stimule fortement l’entrée du vagin et le point G. L’homme se tient sur les bras, quant à Madame, elle peut se relaxer profondément.

Une rotation sur le côté amène le couple dans la position des cuillères, appelée aussi 99. En repliant ses jambes, Madame laisse plus d’espace à Monsieur pour l’accueillir, surtout si celui-ci éloigne son torse du dos de sa partenaire. C’est une position idéale pour faire l’amour au réveil, quand Madame est encore à moitié endormie et que Monsieur désire profiter de son érection matinale. Voilà de quoi commencer la journée en beauté !

Dans la position de la brouette, l’homme est debout et attrape les jambes de sa partenaire pour soulever son bassin et permettre la pénétration. Madame s’appuie sur les mains ou sur les coudes, à même le sol, sur une pile de coussins, au bord du lit ou sur un canapé. Elle peut replier ses jambes dans le dos de son amant pour aider à maintenir la posture.

De toutes les positions, celles qui offrent une posture de dos, comme la levrette, sont les mieux adaptées à la pénétration anale par les doigts, par le pénis ou par un objet. Chez certains amants, la sodomie est une variante naturelle de l’échange intime qui démontre leur confiance réciproque et leur complicité. C’est également une alternative en cas d’incapacité vaginale temporaire, comme l’herpès, ou permanente, tel le vaginisme. Certaines jeunes femmes se limitent à la sodomie pour préserver leur « virginité » jusqu’à leur mariage. La pénétration anale peut être très agréable. Il suffit que l’orifice soit bien préparé et détendu. Il faut simplement le masser longuement, se relaxer par de profondes respirations et utiliser un lubrifiant.

Dans la dernière partie, à paraître prochainement, nous verrons le chevauchement, les positions debout et quelques spécialités…

Recherches utilisées pour trouver cet articlefaire l\amour avec kama soutra,Kamasutra position

Les positions du Kama Sutra (1/3)

Couple heureuxSelon le Kama Sutra, la manière de faire l’amour est un art. Les 64 positions amoureuses que présente cet ouvrage sont issues du tantrisme, dont les transmissions orales remontent à la nuit des temps. À priori, le Kama Sutra est un manuel de conseils destinés aux amants désireux de s’épanouir ensemble. Mais pour l’adepte du tantrisme il présente carrément une suite de postures méditatives, véritable yoga du couple en quête d’expérience mystique. Le tantrisme est une des rares voies philosophiques qui n’oppose pas l’expérience charnelle à la spiritualité, mais l’utilise plutôt à cette fin.

En occident, on ne voit pas les pratiques sexuelles comme un tremplin vers l’extase mystique, mais simplement comme un moyen d’augmenter le plaisir charnel. Au final, il est probable que cela mène au même résultat, surtout quand le plaisir est partagé entre personnes qui s’aiment.

Faire l’amour est une expérience forte parce qu’elle implique tout notre être. En se prêtant le corps l’un à l’autre, on accède à la part profonde de nos identités respectives. C’est du sérieux, alors autant le savoir.

Mais l’importance d’un tel acte n’empêche pas de le faire de manière légère et savoureuse, d’y prendre plaisir en s’amusant et de profiter du désir et de l’érotisme auxquels nous convient les corps. Aimer profondément et s’éclater physiquement, c’est ce que suggère le Kama Sutra. Et il y a tant de manière de le faire…

À titre d’exemple, je prendrai volontairement le modèle hétérosexuel, mais il est évident que toutes les pratiques peuvent être transcrites dans le cadre de relations homosexuelles, masculines ou féminines.

Relations orales

Ici, les organes génitaux sont stimulés par la bouche, les lèvres ou la langue du partenaire. Les sensations délicieuses qui en résultent sont souvent utilisées pour s’exciter mutuellement avant la pénétration. Les pratiques orales sont très appréciées et offrent des plaisirs différents à celui qui « donne » et à celui qui « reçoit ».

Dans le cunnilingus, c’est la vulve et le clitoris de la femme qui sont caressés buccalement par le partenaire. Le clitoris est très riche en terminaisons nerveuses, ce qui le rend particulièrement sensible aux stimulations. À priori, il devrait être abordé avec douceur, puis stimulé longuement en augmentant très progressivement le rythme et la puissance des mouvements de langue. Mais chaque femme est différente et il est toujours bon de communiquer sur ses désirs.

Il existe beaucoup de façons de pratiquer le cunnilingus : couché, assis ou debout, par derrière penché en avant ou par devant penché en arrière, le partenaire étant lui-même à plat ventre, couché, à genoux, etc… Je détaillerai tout cela dans un prochain ouvrage, mais l’essentiel est d’opter pour une position qui permette de tenir un certain temps afin que la dame puisse laisser monter son désir, puis éclater son plaisir. En voici quelques exemples choisis.

Lorsque Madame s’offre sur le dos, jambes ouvertes, elle peut s’étendre sur le sol, dans un lit ou s’installer sur une table. Selon le cas, son partenaire se mettra à plat ventre, à genoux ou assis sur une chaise pour caler confortablement sa tête entre ses cuisses. De la position dépend aussi la liberté de mouvement que Monsieur peut avoir avec ses bras pour prodiguer des caresses.

Si Monsieur est étendu sur le dos, Madame pourra se positionner à califourchon sur son visage pour offrir sa vulve et exhiber sa poitrine triomphante. La vision en contre-plongée sur une paire de seins ballottant est très excitante pour lui. Dans cette position, c’est elle qui gère les mouvements et qui donnera de plus en plus de pression. Attention Madame à ne pas étouffer votre partenaire dans l’emportement, surtout si vous vous tenez dans l’autre sens, avec le nez de Monsieur entre vos fesses !

Pour les sportifs, voici une variante intéressante. Monsieur est debout ou à genoux et Madame se tient tête en bas avec ses jambes sur les épaules de son partenaire. Madame peut se présenter côté pile ou côté face. Si elle a les fesses dirigées vers le ciel, ce sera plus confortable pour elle ; quant à lui, il devra lui soulever le bassin pour accéder à sa vulve. Là, on économise une heure de salle de sport ! Si c’est le pubis qui est tourné contre en haut, la tension sur le ventre amplifiera les sensations de la dame. Mais dans les deux cas, l’afflux sanguin au cerveau lui donnera de nouvelles perceptions sensorielles.

La fellation aussi est un art qui nécessiterait un ouvrage entier. Mais pour le moment, en voici les principes généraux. Faire une pipe, comme on dit très souvent, c’est donner du plaisir avec la bouche au pénis et aux testicules de son partenaire. La fellation est souvent accompagnée d’une stimulation manuelle.

Le pénis en érection n’est pas un objet délicat et apprécie plutôt les mouvements vigoureux. Alors Mesdames, allez-y franchement ! Soyez gloutonne, mais prenez garde toutefois, quand vous gobez la pine de votre chéri, à ne pas utiliser vos dents. Le contact de celles-ci avec la peau sensible du gland est très désagréable.

N’hésitez pas à saliver abondamment et reproduisez avec votre bouche les effets que procurent la pénétration vaginale, à savoir un retroussement de la peau autour du pénis. La Pipe Royale est une fellation avec éjaculation dans la bouche. Ce peut être délicieux et très excitant, mais à réserver aux relations sûres et saines. Si vous n’êtes pas certaine que votre partenaire est cleen, ne prenez pas son sperme dans la bouche.

La proéminence du sexe masculin en fait un objet facile à attraper. Les positions de la fellation sont donc assez simples et évidentes : Monsieur couché sur le dos et Madame penchée sur ses effets ; Monsieur assis ou debout et Madame à genoux devant lui. Il n’y a même pas besoin de se déshabiller, on déboutonne et hop… englouti !

Le 69 est une particularité de la sexualité orale puisqu’elle combine le cunnilingus et la fellation simultanément. Monsieur lèche Madame pendant que Madame suce Monsieur. Il arrive parfois qu’on se trouve complètement enivré de ce double plaisir, ne sachant plus trop où se portent nos sensations dans le fait de recevoir et de donner en même temps. Un grand classique dont on ne se lasse pas !

La suite bientôt avec les positions du coït…

Bienheureux Kama Sutra

érotisme indienEst-ce par son exotisme ou par le fait de nos frustrations occidentales que le Kama Sutra continue inlassablement à nous faire rêver ? Il y a peu de livres aussi poussiéreux et aussi connus de par le monde. Pourtant, la plupart d’entre nous ne connaît pas grand chose à son sujet et presque personne ne l’a vraiment lu. On se contente de fantasmer sur son titre et sur les images qu’il évoque. Les gravures coquines orientales croisées ici ou là sont comme des icônes de bonheur sexuel. « Ah ! Le Kama Sutra ! » soupirons-nous avec un petit sourire béat.

Le message du Kama Sutra

Écrit en Inde vers le VIe siècle, le Kama Sutra nous présente une sorte de sagesse amoureuse et sexuelle. Mais dans ce livre volumineux, le chapitre réservé aux ébats charnels n’est qu’une petite partie du message. En fait, le Kama Sutra est un mode d’emploi pour les amoureux et traite autant de spiritualité que de comportements quotidiens et de bon sens relationnel. À l’époque, il donnait des conseils à l’aristocratie indienne pour accéder à une relation de couple harmonieuse à travers des modes de vie raffinés que les personnes cultivées se devait d’appliquer.

Toutes les possibilités sexuelles étaient alors reconnues comme naturelles. Les comportements qui seront jugés déviants par la suite faisaient partie intégrante de l’expression de la sexualité. Les femmes jouissaient d’une certaine liberté, l’homosexualité féminine et masculine était admise, comme aussi les rapports multiples et simultanés.

Le Kama Sutra aborde le désir et le plaisir sous toutes leurs formes, mettant en valeur la musique, la nourriture, les parfums, les bains, les massages… On y trouve les redoutables astuces de séduction des courtisanes qui, à l’image des Geishas, étaient de véritables œuvres d’art incarnées, danseuses et musiciennes. Elles étaient généreusement rémunérées, mais reversaient d’importantes parts de leurs gains sous forme d’offrandes lors de rites religieux.

Au fond, le message est sans doute profondément spirituel. Comme dans tous les anciens écrits indiens, le lecteur est invité à se laisser toucher par l’aspect métaphorique du contenu pour en percevoir la portée métaphysique : son propre lien avec le Divin. Pour les hindous, c’est de l’union du masculin et du féminin qu’a été créé l’univers. Faire l’amour pourrait ainsi être un moyen d’incarner le souffle divin. Kâma est d’ailleurs le nom indien du dieu de l’amour, l’équivalent d’Éros ou de Cupidon.

Les positions du coït

acrobatie sexuelleMais il faut dire qu’en occident, on s’en fout un peu de la culture des hindous, trop lointaine de par le temps et l’espace, bien qu’il y aurait sans doute de quoi en prendre de la graine… En fait, on s’intéresse surtout à leurs techniques sexuelles, à priori réputées universelles. Mais même dans cette partie qui aborde le rapport charnel, le Kama Sutra révèle l’importance de ne pas focaliser sur la pénétration et invite les amants à maîtriser les caresses, les baisers, les morsures et les griffures. Parce que si le livre décrit précisément les positions du coït, il ne s’arrête pas là. Il met aussi en valeur les attitudes créatives, propices au développement de l’imaginaire amoureux.

64 positions sont décrites avec soin dans le chapitre sur l’union charnelle. Des plus ordinaires aux plus farfelues, elles ont toutes un sens symbolique que l’on pourrait rattacher à une lecture de l’état psychologique des amants. Mais sans rentrer dans cette analyse freudienne, nous verrons dans un prochain article comment choisir les positions qui nous conviennent et comment en profiter pleinement.

Si le Kama Sutra est si populaire, c’est peut-être parce qu’il présente une vision simple et saine de la sexualité, une approche pratique de « la chose » que notre culture a rejeté pendant des siècles. En cela, le Kama Sutra et ses positions du coït apportent une libération aux corps érotiques et une réponse à l’épanouissement des amants.

 

 

Couple : comment synchroniser le désir ?

Comment synchroniser le désir ?

Synchroniser le désir n’est pas toujours évident. C’est un fait : nous les hommes, nous sommes plus rapides que les femmes dans notre réponse sexuelle. Ce n’est pas que nous soyons spécialement obsédés, mais notre physiologie est ainsi faite qu’elle nous enflamme à la moindre occasion.

Synchroniser le désir

Monsieur est donc saisi de pulsions impatientes alors que Madame a besoin de temps pour entrer dans sa volupté et ensuite seulement, dans son excitation.

Le gars ronge son frein, trouvant que sa compagne fait bien des manières, quant à la fille, elle commence à stresser face à un amant qu’elle trouve trop empressé et bien peu romantique.

« Ah ! Les femmes ! » pense-t-il. « Ah ! Les hommes ! » se dit-elle. La différence de rythme est une des sources d’incompréhension les plus répandues dans les couples.

Ne laissez pas ce phénomène saboter votre relation. Au contraire : utilisez-le pour rendre votre quotidien plus érotique.

Les avant-préliminaires

Le désir sexuel prend sa source dans nos pensées et notre imaginaire, puis s’amplifie jusqu’à générer les pulsions réflexes du corps. Mais qui a dit qu’il fallait attendre d’être au lit pour entamer les préliminaires ? Qui a dit qu’il fallait même être ensemble pour synchroniser le désir ?

Le processus de désir peut s’égrainer tout au long de la journée, et même à distance, pour faire monter la température et se réjouir de se retrouver le soir, tout chaud-bouillants.

Commencez donc dès le matin à vous chauffer pour les retrouvailles du soir (ou inversement!) en usant d’allusions, de menaces coquines et de caresses dérobées. La journée sera longue à penser l’un à l’autre et à fantasmer sur les délices à venir.

Madame peut laisser entrevoir ses dessous affriolants avant de partir au travail ou même s’y rendre sans culotte pour faire tourner la tête de son homme durant tout le jour.

Monsieur pourra mettre en évidence ses intentions d’amant, disposant par exemple des bougies autours du lit ou sortant déjà la boîte à « jouets » et autres cordages… Chacun son style, l’important est que l’intention soit claire : ça va être torride !

Attiser le désir à distance

Avec les téléphones portables, les textos qui tournent en sextos offrent une voie royale pour entretenir et faire grandir le feu du désir. Quelques mots bien pesés feront tout leur effet, surtout s’ils sont reçus en pleine séance de travail.

Mais les techniques modernes n’excluent pas les bonnes vieilles méthodes : faire porter des fleurs ou une vraie lettre (incroyable ! ça existe encore ?), lui faire livrer une pizza… L’imagination et la surprise sont toujours très érotique.

Synchronisation

On peut bien sûr s’harnacher de sextoys pour la journée, porter un cook ring ou un plug anal. Mais sans forcément aller jusque là, l’essentiel est de manifester son désir et sa réjouissance.

Surtout, il faut que l’autre le sache. Parce que c’est la complicité et les confidences intimes qui permettront à la dame d’être complètement réceptive lors des retrouvailles et au monsieur d’orienter son attention sur sa partenaire plutôt que sur sa seule excitation.

Avec une telle attitude érotique, les conditions seront parfaites pour synchroniser le désir et se retrouver tout en complicité. Madame sera plus rapide et Monsieur aura envie de prendre son temps pour profiter au maximum. Le monde à l’envers, me direz-vous ? Eh bien justement : de temps en temps, c’est rudement bon !

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

000