Archives par mot-clé : potentiel érotique

Pourquoi l’amour tue l’amour ? (et comment y remédier)

Est-il possible que l’amour tue l’amour ?

Les scientifiques nous annoncent un déclin des hormones du désir après trois ans de relation, mais certains couples ne semblent pas touchés par ce phénomène. Ont-ils réussi à éviter que l’amour tue l’amour ? Il semble parfois qu’il faille choisir son camp : soit aimer sérieusement et s’engager à deux, soit laisser libre cours à ses pulsions et rester seul. Peut-être peut-on allier l’amour et la passion érotique en portant un regard plus clair sur ce qui les différencie et les rend complémentaires.

Tue l'amour sur la plage

L’érotisme est une énergie merveilleuse, puissante et dynamique qui attire les amants l’un vers l’autre. Elle les pousse à surpasser les différences qui les séparent pour se rejoindre. Le plaisir ressenti en présence de la personne qu’on trouve séduisante est lié au désir de s’émerveiller, de découvrir son univers, de percer son mystère. L’érotisme est ainsi profondément lié à l’aventure, à l’inconnu, à la transgression et à la liberté. De plus, il est spontané et immédiat.

L’amour quant à lui se forme peu à peu. Il se tisse au fil des expériences partagées et invite aux constructions mentales qui créent l’attachement. On l’édifie au creux d’une intimité faite de respect et de confiance. L’amour remplit alors notre besoin de connexion, d’appartenance et de sécurité.

Quand l’amour se développe, l’autre prend de plus en plus d’importance. Il devient sacré, précieux, presque intouchable (ce qui n’est pas très pratique pour les relations sexuelles) ! On se rend compte alors que l’engagement amoureux ne s’accorde pas bien aux fantasmes et qu’il était plus facile de s’éclater au lit quand on vivait encore l’éblouissement des débuts.

Le sentiment amoureux ressenti à l’aube d’une relation est absolument génial parce que, comme on ne connaît pas encore l’autre, on peut projeter sur lui tout ses fantasmes, ses rêves et ses attentes. Pris dans le contexte de l’engagement, il n’est plus si excitant que lorsqu’il était un séduisant inconnu.

Au final, qu’est-ce qui tue l’amour ?

On peut étudier les tue l’amour classiques pour éviter de tomber dans les pièges basiques de la relation. Mais on comprend que le nœud du problème est plus profond et plus subtil que cela.

Être un couple heureux n’est pas si évident, surtout lorsqu’on cherche à inscrire son amour sur la durée. On dit que c’est la monotonie du quotidien qui tue la passion. En réalité, il se pourrait que ce soit plutôt la naissance de l’amour qui nuit au désir érotique !

C’est là que l’amour tue l’amour. Si on ne veut pas voir l’histoire voler en éclat, il va falloir faire un effort pour érotiser son couple.

Alors comment entretenir l’érotisme ?

Pour être un couple érotique, il faut tout d’abord développer le talent de rester soi-même. Les amoureux resteront attirés si chacun préserve sa propre identité et son propre parcours de vie. Il faut pour cela prendre conscience que l’autre n’est pas tout, qu’il est simplement celui ou celle avec qui on partage son enthousiasme amoureux.

Après la période de découverte l’un de l’autre, le couple entre dans une phase de jouissance paisible où il peut profiter de la reconnaissance acquise. Mais ce temps-là aussi a une fin. Le seul moyen d’entretenir ensuite l’érotisme est de passer en mode créativité.

Les amants inspirés sauront voir l’érotisme comme un défi à relever ensemble, une mission joyeuse à accomplir pour que leur relation reste vivante. Avec un tel état d’esprit, ils exploreront avec délice tous les aspects de leurs échanges charnels. Ils verront leur sexualité s’épanouir dans des jeux aussi naturels qu’inattendus, profitant de chaque idée et de chaque situation pour mettre leur passion érotique au service de leur amour.

On trouve très facilement des idées érotiques dans des livres ou sur internet pour pimenter sa vie de couple. Il ne faut surtout pas hésiter à s’en inspirer et à essayer les pratiques qui font envie ou qui paraissent amusantes. Avec un peu d’expérience, on constatera que les idées viennent d’elles-même, issues directement de l’intimité du couple. Alors les amants auront atteint le plein potentiel de leur créativité érotique.

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

Et pour réfléchir plus avant sur le bonheur partagé dans l’équilibre du couple, pour éviter que l’amour tue l’amour, ne manquez pas de lire mon e-book « La vie à deux » encore gratuit pendant quelques temps.

L’érotisme, est-ce seulement pour les jeunes ?

Portrait de VivékaL’enquête de Vivéka se poursuit. Cette jeune journaliste québéquoise attire notre attention sur le rapport que l’érotisme entretient avec la jeunesse.

L’érotisme, est-ce seulement pour les jeunes ? Exclut-on les plus vieux de ce concept ?

Moi 2012On définit l’érotisme comme une stimulation des sens qui implique le désir et l’excitation sexuelle. Les jeunes paraissent naturellement érotiques parce qu’il sont fortement sous l’influence de leurs pulsions sexuelles. Cette attirance de la jeunesse pour les plaisirs charnels est l’effet de leurs hormones qui sont censées garantir la survie de l’espèce en utilisant tous les attributs de la beauté et de la vitalité.

érotisme pour tous

Mais la beauté et la jeunesse ne suffisent pas à un véritable érotisme. Nombre de jeunes gens magnifiques ne parviennent pas à provoquer une attraction sexuelle. Et c’est bien en cela que réside tout l’art de l’érotisme.

Pour y arriver, il faut que le garçon devienne un homme, que la fille devienne une femme. Être homme, c’est accéder à sa pleine puissance masculine, auto-déterminée et inébranlable. Être une femme, c’est assumer sa puissance féminine d’accueil et de soutien.

Que l’on soit homme ou femme, chacun possède les deux énergies, masculine et féminine. C’est ainsi qu’une femme peut être combative ou qu’un homme peut faire appel à sa sensibilité, selon les besoins.

Les circonstances extérieures requièrent ainsi que nous utilisions parfois la partie complémentaire à notre identité. Mais dans le cadre amoureux, l’attirance est provoquée par une claire appartenance à son propre genre : l’homme est fort et puissant, la femme est douce et enveloppante. C’est par ces énergies complémentaires que les femmes et les hommes s’attirent sexuellement et que l’érotisme se révèle.

L’érotisme à tout âge

Avec l’âge, on perd peu à peu ses atouts physiques. On privilégie plutôt la discrétion et le raffinement aux attitude provocantes que permettent la jeunesse. Mais on prend de plus en plus conscience de la puissance de son genre et on sait mieux l’utiliser. Si on ne s’est pas endormi en route, l’âge mûr offre en réalité un érotisme plus subtil et plus puissant encore que les jeunes années.

Il suffit de se maintenir en forme et de cultiver son enthousiasme avec un brin d’humour. La jeunesse est un état d’esprit qui n’a rien à voir avec l’âge. Quant à la beauté, elle émane toujours de ceux qui aiment la vie. Alors vraiment, l’érotisme n’a pas d’âge.

N’attendez pas le bonheur, créez-le

Les bienfaits du sexe

Les bienfaits du sexe

Diverses études sur la sexualité humaine ont été menées par d’éminents instituts1) durant ces dernières années. Toutes s’accordent sur les bienfaits du sexe et le caractère thérapeutique du rapport sexuel.

Faire l’amour pourrait bien être le meilleur moyen de rester en bonne santé. Alors plutôt que de se jeter sur la boîte de médicaments au moindre bobo, faites l’amour plus souvent !

Les bienfaits du sexe

Les personnes qui pratiques leur sexualité plusieurs fois par semaine ont une espérance de vie plus longues que celles qui s’en abstiennent. Elles réduiraient ainsi de moitié les risques d’accident cardio-vasculaire.

Booster sa sexualité pour rester en forme

Le « sport matelas » est avant tout un entraînement physique. Il entretient la souplesse et la musculation tout en stimulant le rythme cardiaque.

Quand on fait l’amour, les battements du cœur passent de 80 à 150 par minute et on perd autant de calories qu’en courant pendant un quart d’heure… Voilà qui est bon pour la ligne ! De plus, la production de testostérone raffermit les os et les muscles. L’activité sexuelle est ainsi le meilleur entraînement physique qui soit.

Avec le plaisir sexuel, la production d’ocytocine est multipliée par cinq, ce qui libère de grandes quantités d’endorphine dans l’organisme. Cela réduit considérablement le stress et un grand nombre de douleurs disparaissent.

Qui n’a pas oublié son mal de dos ou de tête durant l’amour ? Les anticorps aussi se développent durant l’activité amoureuse, stimulant le système immunitaire et réduisant les risques de rhumes et de grippe.

Le sperme, riche en hormones, neurotransmetteurs, minéraux et autres substances nutritives aurait des propriétés d’antidépresseur. Il semble en effet que les femmes pratiquant souvent le coït vaginal bénéficieraient de ses effets et auraient un mental plus positif. Encore faut-il être dans une relation qui donne suffisamment de sécurité pour se passer de préservatif afin d’en profiter.

Il reste néanmoins que les résultats d’étude cités ici ne tiennent pas compte de la qualité de relation entre les amants. S’agit-il de couples épanouis ou non ? Il est vrai que c’est difficile à définir.

Mais à mon sens, c’est là le point faible de ce genre d’enquête. Car on ne peut réduire l’acte amoureux à un simple processus chimique. En effet, ce processus sera fortement influencé par l’état psychologique des partenaires.

Cultiver le lien amoureux

L’aspect médical n’est pas le seul bénéfice de la relation sexuelle. Un des bienfaits du sexe les plus marquant est de partager ses états intérieurs en communiquant ses sentiments.

Lorsque deux personnes s’aiment, leur motivation au sexe n’est pas de prendre soin de leur santé, mais de profiter de leur complicité intime. Ils ont simplement envie d’être ensemble, d’être au plus proche, pour manifester leur enthousiasme réciproque dans les corps. C’est cela qui constitue leur lien amoureux et c’est cela qui permet le meilleur profit de cette saine activité.

Pour ma part, je suis très content de savoir que faire l’amour avec ma compagne est bon pour ma santé, mais j’ai surtout envie de m’éclater avec elle pour cultiver l’expérience intense de notre union. Le désir de se toucher et de faire les fous ensemble est la base même de la complicité du couple.

Jouir de son potentiel érotique

Au final, faire l’amour est excellent pour la santé mentale parce que cela nous confirme dans notre identité érotique, en tant qu’homme ou en tant que femme.

Nous ne sommes ni des bêtes, ni des anges. Nous sommes des êtres humains, avec un corps sensuel et un esprit créatif. Et ces deux aspects fondamentaux de nous-même se révèlent pleinement dans les élans du cœur, faisant de nous des êtres complets.

En libérant et en développant notre potentiel érotique, nous nous ouvrons à des espaces d’échange toujours plus vastes et plus gratifiants qui vont nous révéler l’un à l’autre dans une tendre complicité.

Alors les bienfaits du sexe nous comblent sur tous les plans : physiques, psychologiques et affectifs. C’est là, peut-être, que se trouve le sens même de notre existence, dans le partage avec ceux que nous aimons.

1) Sources des études médicales : Queens University de Belfast / Royal Edinburgh Hospital en Écosse / Université Wiles en Pennsylvanie

Les bienfaits du sexe sont nombreux, profitons-en sans réserve !

00