Archives par mot-clé : sexualité

La sexualité comme phénomène social

Portrait de VivékaVivéka, étudiante en journalisme au Québec, continue de questionner Philippe sur erotic-attitude. Sa troisième question amène à réfléchir sur la portée sociale de la sexualité.

Pourquoi avoir un intérêt si particulier pour la sexualité et l’érotisme?

Moi 2012La sexualité joue un rôle fondamental dans le couple. Les amants épanouis sur les plans sexuel et érotique y trouvent leur énergie et le sens à leur union. Ils se sentent ainsi à leur juste place, utiles et détendus. Un sentiment d’exaltation accompagne le bonheur qui est partagé dans l’intime. Ainsi, le rapport charnel devient le fondement de la joie du couple.

À l’opposé, les difficultés de se rejoindre dans l’échange sexuel, tout comme les désaccords sur le plan érotique, vont perturber les amoureux dans leurs sentiments. Ils peuvent alors se laisser envahir par le doute, le jugement et l’amertume. Une sexualité fade ou inexistante mène fatalement les amants à une déception qui peut aller jusqu’au rejet ou à la dépression.

La qualité du rapport sexuel va donc influencer plus ou moins positivement l’état psychique des partenaires. Cet état interne, qu’il soit harmonieux ou troublé, se propage à l’environnement, les enfants, la famille, les relations sociales. Le couple heureux partagera son bonheur autour de lui et les amants insatisfaits répandront leur tristesse. L’expression « mal baisé/e », qui qualifie une personne désagréable, illustre bien l’impact qu’une frustration sexuelle peut avoir sur l’environnement social.

Famille et société

Le fonctionnement de notre monde occidental, comme de la plupart des groupes humains sur la planète, est basée sur la famille. Perpétuer son nom et transmettre son patrimoine à ses enfants est le principal conditionnement qui motive le développement de l’humain. Sans descendance, nous pensons que la vie n’a pas de sens. La société toute entière repose donc sur la famille. À son tour, la famille repose sur le couple et enfin le couple sur la sexualité.

C’est ainsi qu’une sexualité heureuse ou au contraire brimée diffusera ses effets jusqu’à la société toute entière. Travailler pour une sexualité épanouie pourrait produire des changements profonds à grande échelle. En faisant l’hypothèse d’une humanité détendue dans la culotte, on peut imaginer un monde plus paisible, dégagé du stress de l’insécurité affective et de la reconnaissance sociale.

Une sexualité bien vécue donne un couple harmonieux qui transmettra son bonheur à ses enfants. Mais il faut savoir que les gens heureux éprouvent moins de manques et ne deviennent donc pas des consommateurs compulsifs. Ils sont plus autonomes et moins influençables par les médias et les pouvoirs en place. En réalité, les gens libres et heureux constituent une menace pour le système actuel de nos sociétés.

Family holding Earth planet

Une sexualité épanouie, ça n’a l’air de rien. Il semble que cela ne concerne que ce qui est partagé dans l’intime. Mais cela n’est pas pour rien que la sexualité est culturellement bridée, bafouée ou déniée. Car une sexualité épanouie pourrait bien changer le monde…

Alors… N’attendez pas le bonheur, créez-le !

La sexualité dans le couple

La spontanéité d’une canadienne

Portrait de VivékaVivéka est une jeune étudiante en journalisme & Communications au Cégep de Saint-Jérôme, au Québec. Dans le cadre d’un cours de journalisme, elle devait réaliser un reportage sur le polyamour. C’est en effectuant des recherches sur le Net qu’elle a découvert erotic-attitude.

Elle a alors décidé de réorienter son sujet sur quelque chose de plus fondamental : la sexualité dans le couple.

Vivéka m’a contacté spontanément et cela m’a beaucoup plu. Ses questions, à la fois simples et pertinentes, montraient son intérêt à une chose que la plupart d’entre nous abandonne au hasard et à la fatalité : Comprendre la Sexualité pour mieux la Vivre ! Voyons donc cet interview inattendu.

Question n° 1 : Quelle est l’importance de la sexualité dans un couple ?

Moi 2012La sexualité est primordiale dans le couple parce que c’est justement ça qui fait qu’un couple est un couple. Sans sexualité, il vaudrait mieux parler d’amitié ou de compagnonnage. Or, la vie de couple représente précisément cet espace privilégié qui permet l’échange d’une intimité sexuée.

Chaque couple a une sexualité qui lui est propre, faite du mélange des expériences et personnalités des deux partenaires. Elle peut être très active ou plutôt endormie, tendre ou violente, retenue ou libérée. Mais la sexualité est quelque chose de vivant qui suit l’évolution des êtres qui l’expérimentent. Au fil de l’existence, elle se transforme, révélant toujours l’identité des partenaires.

Sexualité de couple

La sexualité est donc à l’image des amants. Mais il arrive aussi qu’elle contraste fortement avec les apparences. Elle peut être le lieu d’apaisement d’une vie de couple conflictuelle ou au contraire celui des règlements de comptes d’amoureux trop romantiques. Quand on en fait une lecture fine, la sexualité renseigne toujours sur la qualité de la relation. En ce sens, elle est une source d’inspiration et un bon vecteur d’évolution.

En dehors de cet aspect « formateur », la sexualité est une source d’énergie. Les amants se nourrissent ainsi l’un l’autre par le contact physique, activant des champs d’énergies subtiles qui se répandent dans le corps avant de combler le cœur et l’esprit. Le couple qui fait l’amour génère tout un cocktail d’hormones qui crée des sensations agréables, de l’attirance et de la dépendance. L’ocytocine notamment est une hormone qui soude littéralement les partenaires dans leur lien amoureux.

Pour finir, la sexualité est encore un passionnant espace d’exploration des sens et un formidable terrain de jeux amoureux. C’est à travers elle que les amants peuvent exprimer leurs attentes affectives et révéler leur créativité érotique. Un tel lien peut se construire et se renouveler à l’infini, offrant au couple la possibilité d’une relation durable.

Questions sur la vie de couple

Dans les prochaines semaines, Vivéka accompagnera erotic-attitude à travers les autres questions qu’elle m’a posées et les éclairages que je me suis efforcé de lui proposer sur la vie de couple.

Je tiens à remercier Vivéka pour sa simplicité et son naturel. Faites comme elle et passez, vous aussi, la barrière du virtuel en laissant vos questions ou vos impressions dans l’espace commentaires ci-dessous. Je répondrai à chacune et à chacun. On n’apprend jamais autant qu’en communiquant.

Et surtout :

N’attendez pas le bonheur, créez-le !

 

 

Complicité érotique : quels pré-requis ?

Qu’attendons-nous du couple ?

C’est l’excitation érotique et les plaisirs physiques qui permettent aux partenaires d’exprimer joyeusement l’intensité de ce qui les uni. La sexualité manifeste dans le monde réel ce qui souvent reste enfoui dans les profondeurs de notre monde intérieur. Mais il faut pour cela se libérer des tabous et des prises de tête qui retiennent nos élans d’amants.

Qui ne rêve pas d’une relation joyeuse, épanouissante et érotique ? Une relation qui allierait à la fois l’échange de nos valeurs profondes et l’exaltation de nos désirs charnels. Il est tout à fait légitime de vouloir aimer et être aimé à la fois dans son âme et dans son corps. Parce que ce sont ces deux choses qui forment notre identité.

Complicité érotique

Il y a une partie de moi, dans les profondeurs de mon être, qui sait s’émouvoir des élans infinis du cœur. Un point depuis lequel je peux aimer de manière vaste, puissante et rayonnante. Et puis, il y a mon corps, cet outil de relation à l’autre qui me permet de vibrer, de capter et de ressentir.

Équilibrer les deux est le but de toute quête amoureuse. C’est finalement ce que nous attendons tous de nos relations intimes : Aimer et être aimé avec le cœur, autant que vibrer d’échanges charnels excitants et intenses. Et tout cela dans une joyeuse perception de la beauté de la vie.

Les 3 conditions d’une complicité érotique

Nous avons tous le désir d’un amour pur et évident qui serait vécu sans efforts. Ça, c’est le rêve de la partie éthérée et infinie de notre âme. Mais dans la réalité du monde matériel, dans notre corps physique, ça n’est pas aussi simple. Nous sommes soumis aux contraintes et aux limitations de la condition humaine. Il faut donc faire avec, une chose après l’autre, pour évoluer à travers le temps.

width="420" height="315">

Ainsi donc

La première chose à entreprendre pour pouvoir entrer dans un amour complice est de rechercher qui on est. Ça peut prendre un peu de temps, mais c’est essentiel pour reconnaître toute la richesse que nous sommes capable de partager. La découverte de soi passe par la recherche d’informations, la remise en question et l’expérimentation. Au final, on se surprendra à être un amant fabuleux, une maîtresse extraordinaire.

Ensuite, il faut améliorer son aptitude à communiquer. La plupart de nos interactions restent en surface. Si l’on peut descendre dans ses profondeurs pour révéler à l’autre ce qui nous émeut et nous constitue intimement, la valeur de l’échange y gagnera en intensité et le lien sera de plus en plus enthousiasmant. Tous les désirs pourront être partagés librement, permettant ainsi une complicité de cœur et de corps dont vous me ridez des nouvelles !

Enfin, et ce n’est pas le plus facile, il faut savoir reconnaître la personne qui nous convient. Là intervient la notion de choix. Oui, nous avons le droit de choisir la personne avec qui nous avons envie de partager notre amour, notre exaltation et notre érotisme. Mais il faut dire que très souvent, nous n’avons pas l’énergie de travailler sur nous-même pour nous y préparer, ni la patience d’attendre la rencontre qui nous comblerait.

Faites ce qu’il faut pour devenir un partenaire génial, pour être celui ou celle que vous aimeriez offrir à l’autre. Ensuite, préparez-vous à la rencontre… l’autre va surgir sans crier gare et vous saurez le reconnaître.

Attitude érotique

L’érotisme est l’énergie du couple. C’est ce qui attise et alimente la sexualité, du moins cette sexualité joyeuse et complice qui lie les partenaires d’une attirance sans cesse renouvelée. Avoir « l’erotic-attitude », c’est être capable de voir la beauté et le charme dans les détails du quotidien. C’est savoir s’émerveiller d’un grain de peau, de l’ondulation d’une démarche, d’un sourire entendu.

Cette attitude érotique permettra aux personnes seules de rencontrer plus facilement et plus rapidement le partenaire qui correspondra à leurs attentes. Et dans les couples déjà formés, l’attitude érotique sera le moteur du désir, du plaisir et du bonheur partagé.

Le couple érotique, en lien avec ses valeurs profondes, se développe alors et s’épanouit sur la durée. Et en plus du bonheur dont il jouit, le couple érotique rayonne sur le monde. Plutôt cool, non ?

Alors n’attendez pas le bonheur, créez-le !

 000

Érotisme éthique

Parler d’amour est une chose, parler de sexualité en est une autre. C’est pourquoi réunir les deux sujets dans le même discours peut paraître incongru et chacun pourra mesurer en cela combien il est soumis à ses propres conditionnements. Cette observation vaut déjà le déplacement rien qu’à elle seule.

Tendre étreinte

Conscience et sexualité

Sommes-nous prêt à relever le défi d’une conscience amoureuse libérée ? Dans notre société, la conscience de l’être est souvent séparée de sa part sexuée. Nous continuons à séparer l’âme du corps, la part spirituelle de la part charnelle.

Cette scission amène chacun à culpabiliser à propos de ses pulsions ou à rejeter sa part divine. Comme s’il fallait choisir un camp, choisir entre deux voies dont une serait bonne et lumineuse alors que l’autre serait mauvaise et sombre. Choisir entre l’ange et le démon…

Voilà une programmation culturelle qui place la plupart d’entre nous dans l’inconfort d’une profonde ambiguïté et certains carrément dans le désarroi. Mais l’humain n’est-il pas celui qui réunit les paradoxes ? L’explorateur d’extrêmes capable de rallier les opposés ?

Entre désir et retenue, on fait son chemin vers l’intime de soi en nourrissant secrètement sa quête avec les rencontres que le destin nous accorde. Ainsi l’expérience amoureuse est laissée à la solitude de chacun, jusqu’à réaliser la synthèse entre spiritualité et sensualité. Alors l’amoureux peut enfin se révéler à l’autre dans son entier en témoignant d’une autonomie affective et d’une intégrité amoureuse hors du commun.

Aimer au-delà de soi

Aimer est une énergie qui sort de soi. Cela n’a rien à voir avec quelque chose que l’on reçoit ! C’est ce rayonnement que nous pouvons observer quand nous portons nos désirs sur la personne qui nous inspire.

Quand je te dis « je t’aime », je dis que tu m’inspires à aimer, à libérer le flux de cette énergie fondamentale qui m’anime et que cela me rend plus conscient d’être vivant. Et quand tu me dis « je t’aime », je suis honoré de t’inspirer et je suis heureux pour toi. Parce que je sais que quand tu aimes, tu jouis de ton énergie profonde en la laissant déborder et rayonner autour de toi.

Érotisme éthique

Il y a de quoi se réjouir d’un tel érotisme éthique. L’âme et le corps s’y révèlent sans condition ni limite, à travers leurs explorations spirituelles et sensuelles. C’est l’éveil de l’âme et l’épanouissement de la sexualité au service de l’échange avec l’autre et de l’union à l’univers.

Je sais, dit de cette manière, ça fait un peu prise de tête. Mais nous pouvons aussi observer et analyser plus simplement le phénomène amoureux en tant qu’expérience humaine. Une expérience révélatrice de ce que nous sommes vraiment :

une énergie isolée, enfermée dans son incarnation et que l’amour et le sexe animent et libèrent, la faisant rayonner dans un frisson.

Chacun, à un moment ou à un autre, se pose des questions sur l’amour, le sexe et le sens de tout cela. Devant la difficulté à trouver des réponses cohérentes, je vois deux choix possibles : baisser les bras en décrétant l’impossibilité d’une conscience heureuse, ou poursuivre la recherche en appréciant la possibilité d’un érotisme éthique.

Recherches utilisées pour trouver cet articleerotique ethique